Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
logo arlima

Mont sont a mechief, Israel, l'egaree gent

Bibliographie

Auteur:Peut-être R. Jacob, fils de Juda, auteur d'une élégie hébraïque sur le même sujet dans le même ms.
Titre:Aucun titre dans le ms.
Date:Fin du XIIIe siècle
Langue:Français rédigé en caractères hébraïques
Genre: 
Forme:17 quatrains de vers monorimes généralement de 10 à 12 syllabes
Contenu:Complainte sur treize Juifs brûlés à Troyes en 1288.
Incipit:Mont sont a mechief, Israel, l'egaree gent
e os ne poënt mes si ss'en vont enrajant,
car d'entre os furent ars meins proz corsage e gent,
ki por lor vivre n'vorent doneir nus rachet d'argent…
Explicit:… Gé vanchere e anprinere, vanch' nos de ces felons!
De atandre ta vanchance mont nos samblent les jors lons;
de te preer de cor anter la o nos seons e alons
pres somes e apareleis. Repon, Gé, kant t'apelons!
Manuscrits
  1. Vaticano, Biblioteca Apostolica Vaticana, Vaticani ebraici, 322, f. 189r-v
Éditions modernes
  • Darmesteter, Arsène, « Deux élégies du Vatican », Romania, 3, 1874, p. 443-486. [Pers] DOI: 10.3406/roma.1874.6703
  • Darmesteter, Arsène, « L'autodafé de Troyes (24 avril 1288) », Revue des études juives, 2, 1881, p. 199-247.
  • Reliques scientifiques recueillies par son frère [James Darmesteter], Paris, Cerf, 1890, t. 1, p. 265-307.
  • Kiwitt, Marc, « L'élégie de Troyes: une nouvelle lecture », Études médiévales, 5, 2003, p. 259-272.
Traductions modernes
  • en anglais:
    • Einbinder, Susan, « The Troyes laments: Jewish martyrology in Hebrew and Old French », Viator, 30, 1999, p. 201-230. DOI: 10.1484/J.VIATOR.2.300835
      Étude, fac-similé du ms., réimpression du texte édité par Darmesteter et traduction anglaise.
    • Pfeffer, Wendy, « Yet another look at the Troyes elegy », "Chançon legiere a chanter": Essays on Old French Literature in Honor of Samuel N. Rosenberg, éd. Karen Fresco et Wendy Pfeffer, Birmingham, Summa Publications, 2007, p. 67-84.
      Étude, réimpression du texte édité par Darmesteter et traduction anglaise.
Études
  • Blondheim, D., « Contribution à l'étude de la poésie judéo-française », Revue des études juives, 82, 1926, p. 379-393; 83, 1927, p. 22-51 et 146-162.
  • Einbinder, Susan, Beautiful Death: Jewish Poetry and Martyrdom in Medieval France, Princeton, Princeton University Press, 2002.
  • Renan, Ernest, « Élégies sur l'auto-da-fé de Troyes en 1288 », Histoire littéraire de la France, Paris, Imprimerie nationale, t. 27, 1877, p. 475-482.
Répertoires bibliographiques
  • Långfors, Arthur, Les incipit des poèmes français antérieurs au XVIe siècle. Répertoire bibliographique établi à l'aide de notes de M. Paul Meyer, Paris, Champion, 1917, vii + 444 p. (ici p. 228) [IA]
    Dictionnaires: DEAF LångforsInc
    Comptes rendus: Henri Omont, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 78, 1917, p. 372-373. [Gallica] [IA] [HT] — C. Brunel, dans Journal des savants, 1919, p. 47. [Pers] [IA] — George L. Hamilton, dans Modern Language Notes, 34:6, 1919, p. 357-361. [Jstor] [GB] [IA] DOI: 10.2307/2915428 — L. Herbert Alexander, dans The Romanic Review, 11, 1920, p. 92-93. [GB] [Gallica] [IA] [HT] — L. Foulet, dans Romania, 46, 1920, p. 458-459. [Pers] [GB] [Gallica] [IA] [HT]
    Réimpression:
    • New York, Burt Franklin (Bibliography and Reference Series, 380. Essays in Literature and Criticism, 100), 1970
  • Naetebus, Gotthold, Die nicht-lyrischen Strophenformen des Altfranzösischen. Ein Verzeichnis, Leipzig, Hirzel, 1891, x + 228 p. (ici p. 65, no VIII.28) [GB] [IA: ex. 1, ex. 2]
    Dictionnaires: DEAF Naetebus
    Compte rendu: Hermann Suchier, dans Literaturblatt für germanische und romanische Philologie, 12:8, 1891, col. 273-274. [GB] [IA] [HT]
Rédaction: Laurent Brun
Dernière mise à jour: 23 novembre 2017