Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
logo arlima

La prise d'Orange

Bibliographie

Titre:Coment Guillaumes oÿ nouvelles d'Orenge, et comment il la prist et par quel engin (ms. Royal 20. D. XI, inc.); La prise d'Orenge; La prise d'Orange
Date:Fin du XIIe ou début du XIIIe siècle
Langue:Français
Genre:Chanson de geste
Forme:Environ 1800 vers décasyllabiques assonancés répartis en 62 laisses
Contenu:Chanson de geste appartenant au Cycle de Guillaume d'Orange.
Incipit:Oëz, segnor, que Dex vos beneïe,
li glorïeus, li filz sainte Marie,
bone chançon que je vos vorrai dire.
Ceste n'est mie d'orgueill ne de folie...
Explicit:... et muls d'Espaigne et destrier sejornez.

Li cuens Guillelmes ot espouse(e) la dame;
puis estut il tiex XXX anz en Orenge
c'onques un jor n'i estut sanz chalenge.
Remaniements:Guillaume d'Orange en prose
Manuscrits
  1. Bern, Burgerbibliothek, 296, f. 1-9 (E)
  2. Boulogne-sur-Mer, Bibliothèque municipale, 192, f. 47vb-62ra (C) [⇛ Description]
  3. London, British Library, Royal, 20. D. XI, f. 118ra-124vc (B1) [⇛ Description]
  4. Milano, Biblioteca Trivulziana, 1025, f. 47-58 (A4) [⇛ Description]
  5. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 368, f. 167ra-173rc (A3) [⇛ Description]
  6. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 774, f. 41vb (A1) [⇛ Description]
  7. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 1448, f. 100 (D) [⇛ Description]
  8. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 1449, f. 47vb (A2) [⇛ Description]
  9. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 24369-24370, t. 1, f. 99-111 (B2) [⇛ Description]
Éditions modernes
  • Guillaume d'Orange. Chansons de geste des XIe et XIIe siècles publiées pour la première fois et dédiées à Sa Majesté Guillaume III, roi des Pays-Bas, Prince d'Orange etc. par M. W. J. A. Jonckbloet, La Haye, Nyhoff, 1854, 2 t., 427 + 322 p. (ici t. 1, p. 113-162) [GB: t. 1, t. 2] [IA: t. 1, t. 2]
  • La Prise d'Orange According to MS. A1 Bibliothèque nationale française 774 Including Excerpts Published for the First Time, from MSS. B1, C, D, and E, and Variants from MSS. A2, A3, A4, and B2; with Introduction, Table of Assonances and Table of Proper Names by Blanche Katz, New York, King's Crown Press, 1947, xxxvi + 210 p.
    Compte rendu: Charles A. Knudson, dans Romance Philology, 3:1, 1949, p. 73-81.
  • Régnier, Claude, Les rédactions en vers de la "Prise d'Orange", Paris, Klincksieck, 1966, 372 p.
    Compte rendu: Duncan McMillan, dans Romania, 93, 1973, p. 117-139.
  • La prise d'Orange, chanson de geste de la fin du XIIe siècle éditée d'après la rédaction AB, avec introduction, notes et glossaire, par Claude Régnier, Paris, Klincksieck (Bibliothèque française et romane. Série B: Éditions critiques de textes, 5), 1967, 157 p. — 2e éd., 1969, 159 p. — 3e éd., 1970, 158 p. — 4e éd., 1972, 161 p. — 5e éd., 1977. — 6e éd., 1983. — 7e éd., 1986. — Réimpr.: Paris, Klincksieck (Librairie Klincksieck . Série Textes), 2005.
  • Les rédactions en vers de la "Prise d'Orange", éd. Claude Régnier, Paris, Klincksieck, 1966, 373 p.
  • La prise d'Orange, chanson de geste (fin XIIe-début XIIIe siècle). Édition bilingue. Texte établi, traduction, présentation et notes par Claude Lachet, Paris, Champion (Champion Classiques. Moyen Âge, 31), 2010, 280 p.
    Compte rendu: Muriel Ott, dans Le Moyen Âge, 117:3, 2011, p. 661-662. DOI: 10.3917/rma.173.0651
Traductions modernes
  • en allemand:
    • Wilhelmsepen: Le couronnement de Louis; Le charroi de Nîmes; La prise d'Orange, eingeleitet von Michael Heintze. Übersetzt von Bodo Hesse, München, Fink (Klassische Texte des romanischen Mittelalters in zweisprachigen Ausgaben, 22), 1993, viii + 487 p.
  • en anglais:
    • Riggs, Elizabeth P., La Prise d'Orange or William in Love: A Study and Translation of an Old French Epic of the William Cycle, Ph. D. dissertation, Columbia University, New York, 1971.
    • Guillaume d'Orange: Four Twelfth-Century Epics, Translated with an Introduction by Joan Ferrante, New York, Columbia University Press (Records of Civilization, Sources and Studies, 92), 1974, 311 p.
      Compte rendu: A. I. Gittleman, dans Romance Philology, 31, 1977-1978, p. 670-673.
    • William, Count of Orange: Four Old French Epics, edited by Glanville Price with an Introduction by Lynette Muir; Translated by Glanville Price, Lynette Muir, and David Hoggan, London, Dent; Totowa, Rowman and Littlefield, 1975, xvi + 221 p.
  • en français:
    • Guillaume d'Orange, le marquis au court nez. Chanson de geste du XIIe siècle. Mise en nouveau langage par le Dr. W. J. A. Jonckbloet, Amsterdam, Van Kampen, 1867, 388 p. (ici p. 163-200) [GB] [IA] [WS]
    • La légende de Guillaume d'Orange, renouvelée par Paul Tuffrau, Paris, L'Édition d'art H. Piazza, 1920, [v] + 272 p. [HT] [IA: ex. 1, ex. 2]
    • La prise d'Orange, chanson de geste de la fin du XIIe siècle traduite et annotée par Claude Lachet et Jean-Pierre Tusseau, d'après l'édition de Claude Régnier, Paris, Klincksieck, 1972, 99 p. — 2e éd., 1974. — 3e éd., 1979. — 4e éd., 1982. — 5e éd., 1986. — Réimpr.: Paris, Klincksieck (Librairie Klincksieck . Série Textes), 2002.
    • Le cycle de Guillaume d'Orange. Anthologie. Choix, traduction, présentation et notes de Dominique Boutet. Extraits des éditions de J.-L. Perrier, E. Langlois, D. McMillan, Cl. Régnier, C. Wahlund et H. von Feitlitzen, A.-L. Terracher, F. Guessard et A. de Montaiglon, M. Barnett, G. A. Bertin, W. Cloetta, Paris, Librairie générale française (Le livre de poche, 4547. Lettres gothiques), 1996, 672 p. (ici p. 199-237)
      Traduction des 1045 premiers vers avec le texte de l'édition Régnier (1970) en regard.
    • Lachet 2010 (voir sous Éditions modernes)
Études
  • Andrieux, Nelly, « Une ville devenue désir: la Prise d'Orange et la transformation du motif printanier », Mélanges de langue et de littérature médiévales offerts à Alice Planche, éd. Ambroise Queffélec et Maurice Accarie, Paris, Les Belles Lettres (Annales de la Faculté des lettres et sciences humaines de Nice, 48), 1984, t. 1, p. 21-32.
  • Andrieux-Reix, Nelly, « Des Enfances Guillaume à la Prise d'Orange: premiers parcours d'un cycle », Bibliothèque de l'École des chartes, 147, 1989, p. 343-369. [Pers] DOI: 10.3406/bec.1989.450539
  • Armstrong, Christine Latrouitte, « D'Orable à Guibourc, ou l'évolution guidée de l'adorable supplément: une étude onomastique de l'héroïne de la Prise d'Orange », Littérature épique au Moyen Âge: hommage à Jean Fourquet pour son 100e anniversaire, éd. Danielle Buschinger, Greifswald, Reineke, 1999, p. 301-312.
  • Bennett, Philip E., et Leslie Zarker Morgan, « The avatars of Orable-Guibourc from French chanson de geste to Italian romanzo cavalleresco. A persistent multiple alterity », Francigena, 1, 2015, p. 165-213. [www]
  • Besnardeau, Wilfrid, Représentations littéraires de l’étranger au XIIe siècle. Des chansons de geste aux premières mises en roman, Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 83), 2007, 872 p.
    Comptes rendus: Yvan G. Lepage, « Christine de Pizan: du bon usage du deuil », @nalyses, Comptes rendus, Moyen Âge, 2008, s. p. [www] — Karin Becker, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 125:4, 2009, p. 578-582. DOI: 10.1515/zrph.2009.054 — Alain Corbellari, dans Romanische Forschungen, 122, 2010, p. 113-114.
  • Brucker, Charles, « L'adjectif qualificatif dans les chansons de geste du XIIe siècle: la Prise d'Orange », Études de langue et de littérature françaises offertes à André Lanly, Nancy, Université de Nancy II, 1980, p. 37-49.
  • Brucker, Charles, « Lexique et rhétorique: la qualification adjectivale dans l'épopée du XIIe siècle (de la Chanson de Roland au Rolandslied) », Au carrefour des routes d'Europe: la chanson de geste. Tome I. Xe congrès international de la Société Rencesvals pour l'étude des épopées romanes, Strasbourg, 1985, Aix-en-Provence, Publications de l'Université de Provence (Senefiance, 20), 1987, p. 313-332.
  • Colby-Hall, Alice, « Le substrat artésien de la Prise d'Orange », VIII Congreso de la Société Rencesvals, Pamplona, Institución Principe de Viana, 1981, p. 83-86.
  • Corbellari, Alain, « Le dehors et le dedans dans La Prise d'Orange », Le Moyen Âge, 107, 2001-2002, p. 239-252.
  • Crist, Larry S., « Remarques sur la structure de la chanson de geste. Charroi de Nîmes-Prise d'Orange », Charlemagne et l'épopée romane. Actes du VIIe Congrès international de la Société Rencesvals, Liège, 28 août–4 septembre 1976, éd. Madeleine Tyssens et Claude Thiry, Paris, Belles Lettres (Bibliothèque de la Faculté de philosophie et lettres de l'Université de Liège, 225), 1978, t. 2, p. 359-371.
  • Curtius, Ernst Robert, « Über die altfranzösische Epik II », Romanische Forschungen, 61:4, 1948, p. 421-460. [jstor.org] [Gall]
  • Dufournet, Jean, « La métamorphose d'un héros épique ou Guillaume Fierabrace dans les rédactions A et B de la Prise d'Orange », Revue des langues romanes, 78, 1968, p. 17-51.
  • Duggan, Joseph J., The Song of Roland: Formulaic Style and Poetic Craft, Berkeley, Los Angeles et London, University of California Press (Publications of the Center for Medieval and Renaissance Studies, 6), 1973, vii + 226 p. [GB]
  • Duggan, Joseph J., « Formulaic diction in the Cantar de Mio Cid and the Old French epic », Forum for Modern Language Studies, 10, 1974, p. 260-269; réimpr. dans Oral Literature: Seven Essays, éd. Joseph J. Duggan, New York, 1975, p. 74-83.
  • Fichtner, Alfred, Studien über die "Prise d'Orange" und Prüfung von Weeks' "Origin of the Covenant Vivien", Halle a. S., Karras, 1905, [iii] + 60 p. [GB] [HT] [IA]
  • Frappier, Jean, Les chansons de geste du cycle de Guillaume, Paris, Société d'édition d'enseignement supérieur, t. 1, 1955; t. 2, 1965; 2e éd., 1967.
    Comptes rendus: J. Bourciez, dans Revue des langues romanes, 77, 1956, p. 281-283. — J. Monfrin, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 114, 1956, p. 288-289. — J. Wathelet-Willem, « À propos de la geste de Guillaume », Marche romane, 15, 1965, p. 124-128. — J. Dufournet, « Note sur le Couronnement de Louis. À propos d'un ouvrage de M. Jean Frappier », Revue de linguistique romane, 77, 1966, p. 103-118. — F. Whitehead, dans French Studies, 20, 1966, p. 388-390. — Anne Iker-Gittleman, dans Romance Philology, 21, 1967-1968, p. 342-351. — A. Vàrvaro, dans Cahiers de civilisation médiévale, 10, 1967, p. 229-232.
  • Gallé, Hélène, « Déguisements et dévoilements dans le Charroi de Nîmes et la Prise d'Orange (comparés à d'autres chansons de geste) », Les chansons de geste. Actes du XVIe congrès international de la Société Rencesvals pour l'étude des épopées romanes, Granada, 21-25 juillet 2003, éd. Carlos Alvar et Juan Paredes, Granada, Universidad de Granada, 2005, p. 245-278.
  • Grunmann-Gaudet, Minette, « From epic to romance: the paralysis of the hero in the Prise d'Orange », Olifant, 7, 1979, p. 22-38.
  • Heinemann, Edward A., « Some reflections on the laisse and on echo in the three versions of the Prise d'Orange », Olifant, 3:1, 1975-1976, p. 36-56. [Olif]
  • Heinemann, Edward A., « Le jeu des variantes dans les trois versions en vers de la Prise d'Orange. Vers une histoire de l'art métrique de la chanson de geste », Jeux de la variante dans l'art et la littérature du Moyen Âge. Mélanges offerts à Anna Drzewicka par ses collègues, ses amis et ses élèves, éd. Antoni Bartosz, Katarzyna Dybeł et Piotr Tylus, Kraków, Viridis, 1997, p. 17-29.
  • Heinemann, Edward A., « Toward a history of the metric art of the chanson de geste: laissance and echo in the opening scene of the three verse versions of the Prise d'Orange », Echoes of the Epic: Studies in Honor of Gerard J. Brault, éd. David P. Schenck et Mary Jane Schenck, Birmingham, Summa Publications, 1998, p. 93-114.
  • Heinemann, Edward A., « Un changement dans l'esthétique de la répétition? (Le ms. C de la Prise d'Orange) », L'épopée romane au Moyen Âge et aux temps modernes. Actes du XIVe Congrès international Rencesvals, éd. Salvatore Luongo, Napoli, Fridericiana Editrice Universitaria, 2001, t. 2, p. 917-927.
  • Hoggan, David G., « La formation du noyau cyclique Couronnement de Louis-Charroi de Nîmes-Prise d'Orange », Société Rencesvals. Proceedings of the Fifth Conference (Oxford, 1970), éd. G. Robertson-Mellor, Salford, University Press, 1977, p. 22-44.
  • Jeanroy, A., « Études sur le cycle de Guillaume au court nez. II. Les Enfances Guillaume, le Charroi de Nîmes, la Prise d'Orange; rapport de ces poèmes entre eux et avec la Vita Willelmi », Romania, 26, 1897, p. 1-33. [Pers] [GB] [Gall] [IA: ex. 1, ex. 2] [HT] DOI: 10.3406/roma.1897.5485
  • Kibler, William W., « Humor in the Prise d'Orange », Studi di letteratura francese, 3, 1974, p. 5-25.
  • Kinoshita, Sharon, « The politics of courtly love: La prise d'Orange and the conversion of the Saracen queen », The Romanic Review, 86:2, 1995, p. 265-287.
  • Kinoshita, Sharon, Medieval Boundaries: Rethinking Difference in Old French Literature, Philadelphia, University of Pennsylvania Press (The Middle Ages Series), 2006, viii + 312 p.
    Comptes rendus: Shira Schwam-Baird, dans Olifant, 24:2, 2005, p. 47-50. [MP] — Bill Burgwinkle, dans The Medieval Review, 07.11.10. [TMR]
  • Knudson, Charles A., « Le thème de la princesse sarrasine dans La prise d'Orange », Romance Philology, 22:4, 1968-1969, p. 449-462.
  • Kunstmann, Pierre, « Le lexique de la chanson de geste: étude du vocabulaire de trois chansons (Roland, Couronnement de Louis, Prise d'Orange) en contraste avec celui des œuvres historiques de Wace et des romans de Chrétien de Troyes », L'épopée romane: actes du XVe congrès international Rencesvals, Poitiers, 21-27 août 2000, éd. Gabriel Bianciotto et Claudio Galderisi, Poitiers, Université de Poitiers, Centre d'études supérieures de civilisation médiévale (Civilisation médiévale, 13), 2002, t. 2, p. 909-916.
  • Lachet, Claude, La "Prise d'Orange" ou la parodie courtoise d'une épopée, Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 10), 1986, 239 p.
  • Lachet, Claude, « La place du message à Tibaut dans les rédactions en vers de la Prise d'Orange », Revue des langues romanes, 91, 1987, p. 71-80.
  • Lachet, Claude, « Les vers similaires dans la Prise d'Orange », Revue des langues romanes, 91, 1987, p. 55-70; réimpr. dans Dieu, amour et chevalerie. Recueil d'articles offerts par ses parents, ses amis, ses collègues et ses disciples, éd. Corinne Pierreville et Philippe Bulinge, Villeurbanne, Aprime, 2008, p. 35-48.
  • Lachet, Claude, « Les procédés parodiques dans la Prise d'Orange », Burlesque et formes parodiques dans la littérature et les arts, éd. Isabelle Landy-Houillon et Maurice Ménard, Papers on French Seventeenth Century Literature, 1987, p. 171-183.
  • Lachet, Claude, « Prise d'Orange », Dictionnaire des lettres françaises: le Moyen Âge, éd. Geneviève Hasenohr et Michel Zink, Paris, Fayard, 1992, p. 1204-1205.
    Réimpr.: Paris, Fayard (La Pochothèque), 1994.
  • Lachet, Claude, « Le personnage de Gillebert dans les rédactions en vers de La prise d'Orange », Le souffle épique: l'esprit de la chanson de geste. Études en l'honneur de Bernard Guidot, éd. Sylvie Bazin-Tacchella, Damien de Carné et Muriel Ott, Dijon, Éditions universitaires de Dijon, 2011, p. 91-101.
  • Lachet, Claude, « Aragon prince d'Orange dans les rédactions en vers de La prise d'Orange », Chanter de geste. L'art épique et son rayonnement. Hommage à Jean-Claude Vallecalle, éd. Marylène Possamaï-Pérez et Jean-René Valette, Paris, Champion (Colloques, congrès et conférences sur le Moyen Âge, 15), 2013, p. 171-186.
    Compte rendu: François Suard, dans Perspectives médiévales, 36, 2015. DOI: 10.4000/peme.7657
  • Le Goff, Jacques, « Guerriers et bourgeois conquérants. L'image de la ville dans la littérature française du XIIe siècle », Culture, science et développement: contribution à une histoire de l'homme. Mélanges en l'honneur de Charles Morazé, Toulouse, Privat, 1979, p. 113-136; réimpr. dans L'imaginaire médiéval, Paris, Gallimard, 1985, p. 208-241.
  • Louison, Lydie, De Jean Renart à Jean Maillart. Les romans de style gothique, Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 69), 2004, 1007 p.
    Comptes rendus: Élisabeth Gaucher, dans Cahiers de recherches médiévales, Comptes rendus, 2004. [Rev] — Maureen Boulton, dans Medium Aevum, 75:1, 2006, p. 157-158. [ASE, ASP] — Claude Lachet, dans Revue des langues romanes, 110:1, 2006, p. 278-280.
  • Louison, Lydie, « La réécriture ludique et distanciée de motifs lyrique dans la Prise d'Orange », Cahiers de recherches médiévales, 15, 2008, p. 99-111. [Rev]
  • Luongo, Salvatore, « Tra periferia e centro del discorso epico: note sulla Prise d'Orange », Medioevo romanzo, 15, 1990, p. 211-234.
  • Luongo, Salvatore, « Il "nucleo ciclico" Couronnement de Louis, Charroi de Nîmes, Prise d'Orange nelle Storie Nerbonesi di Andrea da Barberino », La tradizione epica e cavalleresca in Italia (XII-XVI sec.), éd. C. Gigante et G. Palumbo, Bruxelles, Peter Lang, 2010, p. 141-172.
  • Macinnes, J. W., « Gloriette: the function of the tower and the name in the Prise d'Orange », Olifant, 10, 1982-1983, p. 24-40.
  • Marnette, Sophie, Narrateur et points de vue dans la littérature française médiévale: une approche linguistique, Bern, Peter Lang, 1998, 262 p.
  • Marnette, Sophie, « Narrateur et point de vue dans les chroniques médiévales: une approche linguistique », The Medieval Chronicle. Proceedings of the 1st International Conference on the Medieval Chronicle, Driebergen, Utrecht, 13-16 july 1996, éd. Erik Kooper, Amsterdam et Atlanta, Rodopi (Costerus. New Series, 120), 1999, p. 174-190.
  • McMahon, Kathryn K., Narrative and Direct Discourse in Three Old French Epics, Ph. D. dissertation, Cornell University, Ithaca, 1976.
  • McMillan, Duncan, « La Prise d'Orange et le manuscrit français 1448 », Société Rencesvals pour l'étude des épopées romanes. VIe Congrès international, Aix-en-Provence, 29 août-4 septembre 1973. Actes, Aix-en-Provence, Université de Provence, 1974, p. 541-560.
  • Merceron, Jacques E., « Sombre Guillaume et rutilant Renart. Jeux d'échos et d'inversions entre la branche Ib du Roman de Renart et La Prise d'Orange », Reinardus, 23, 2010-2011, p. 137-162. DOI: 10.1075/rein.23.07mer
  • Myers-Ivey, Sharon, « Repetitive patterns for introducing speech in the manuscript tradition of the Prise d'Orange », Olifant, 8:1, 1980-1981, p. 51-65. [Olif]
  • Myers-Ivey, Sharon Elaine, A Thematic and Formulaic Study of the Manuscript Tradition of "La Prise d'Orange", Ph. D. dissertation, University of California, Berkeley, 1982, 306 p. [PQ]
  • North, Sally, « The ideal knight as presented in some French narrative poems, c. 1090–c. 1240: an outline sketch », The Ideals and Practice of Medieval Knighthood. Papers from the First and Second Strawberry Hill Conferences, éd. Christopher Harper-Bill et Ruth Harvey, Woodbridge, Boydell Press, 1986, p. 111-132.
    Compte rendu: Albert Gier, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 102:5-6, 1986, p. 554. DOI: 10.1515/zrph.1986.102.5-6.498
  • Payen, Jean Charles, « Considérations sur la Prise d'Orange », Le Moyen Âge, 76, 1970, p. 323-330.
  • Payen, Jean Charles, « L'emploi des temps dans le Charroi de Nîmes et la Prise d'Orange », Guillaume d'Orange and the "Chanson de geste": Essays Presented to Duncan McMillan in Celebration of His Seventieth Birthday by His Friends and Colleagues of the Société Rencesvals, éd. Wolfgang van Emden, Philip E. Bennett et Alexander Kerr, Reading, Reading University, 1984, p. 93-102.
  • Pickens, Rupert T., « Le sens du terme cortois dans les premiers poèmes du Cycle de Guillaume d'Orange », Philologies Old and New: Essays in Honor of Peter Florian Dembowski, éd. Joan Tasker Grimbert et Carol J. Chase, Princeton, Edward C. Armstrong Monographs (Edward C. Armstrong Monographs on Medieval Literature, 12), 2001, p. 141-157.
  • Régnier, Claude, « La prise d'Orange dans le manuscrit B.N. fr. 1448 », Mélanges d'études romanes du Moyen Âge et de la Renaissance offerts à Monsieur Jean Rychner, Travaux de linguistique et de littérature, 16:1, 1978, p. 439-447.
  • Régnier, Claude, « Les stemmas du Charroi de Nîmes et de la La prise d'Orange », Guillaume d'Orange and the "Chanson de geste": Essays Presented to Duncan McMillan in Celebration of His Seventieth Birthday by His Friends and Colleagues of the Société Rencesvals, éd. Wolfgang van Emden, Philip E. Bennett et Alexander Kerr, Reading, Reading University, 1984, p. 103-116.
  • Schurfranz, Barbara D., « Strophic structure versus alternative divisions in the Prise d'Orange: laisses versus similar and parallel scenes and the reprise bifurquée », Romance Philology, 33:2, 1979-1980, p. 247-264.
  • Solovieva, Maria, « La transposition parodique du motif du serment dans la rédaction A de la Prise d'Orange », Le Moyen Âge, 117:2, 2011, p. 307-314.
  • Suchier, Hermann, Über die Quelle Ulrichs von dem Türlîn und die älteste Gestalt der prise d'Orenge, Paderborn, Schöningh, 1873, 44 p. [GB] [IA]
    Compte rendu: Gaston Paris, dans Romania, 2, 1873, p. 111-112. [Pers] [GB: ex. 1, ex. 2] [IA: ex. 1, ex. 2] [HT]
  • Tuaillon, Gaston, « L'emploi de la déclinaison dans la Prise d'Orange », Mélanges d'études romanes du Moyen Âge et de la Renaissance offerts à Monsieur Jean Rychner, Travaux de linguistique et de littérature, 16:1, 1978, p. 501-518.
  • Tyssens, Madeleine, « Le Charroi de Nîmes et la Prise d'Orange dans le manuscrit B.N.F. fonds fr. 1448 », Cahiers de civilisation médiévale, 3, 1960, p. 98-106.
  • Tyssens, Madeleine, « Le Siège d'Orange perdu », Boletín de la Real Academia de Buenas Letras de Barcelona, 31, 1965-1966, p. 321-329.
  • Tyssens, Madeleine, « Vestiges lexicaux dans le manuscrit D de la Prise d'Orange », Études de philologie romane et d'histoire littéraire offertes à Jules Horrent à l'occasion de son soixantième anniversaire, éd. Jean-Marie D'Heur et Nicoletta Cherubini, Liège, s. n., 1980, p. 481-487.
  • Vallecalle, Jean-Claude, Messages et ambassades dans l'épopée française médiévale: l'illusion du dialogue, Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 82), 2006, 629 p.
    Comptes rendus: B. Ribémont, dans Cahiers de recherches médiévales, 16, 2006, p. 369. — Alain Corbellari, dans Vox romanica, 67, 2008, p. 308-309. — P. Rinoldi, dans Medioevo romanzo, 32, 2008, p. 442-444.
  • Wathelet-Willem, Jeanne, « Guibourc, femme de Guillaume », Les chansons de geste du cycle de Guillaume d'Orange. T. III: Les Moniages - Guibourc. Hommage à Jean Frappier, éd. Philippe Ménard et Jean Charles Payen, Paris, SEDES, 1983, p. 335-355.
  • Weeks, Raymond, « The primitive Prise d'Orange », Publications of the Modern Language Association of America, 16:3, 1901, p. 361-374. [Jstor] [IA] DOI: 10.2307/456615
Répertoires bibliographiques
  • Bossuat, Robert, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge, Melun, Librairie d'Argences (Bibliothèque elzévirienne. Nouvelle série. Études et documents), 1951, xxxiv + 638 p. (ici p. 32, no 295; p. 34, no 316; p. 65-66, nos 647-649)
    Dictionnaires: DEAF Boss
  • Vielliard, Françoise, et Jacques Monfrin, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge de Robert Bossuat. Troisième supplément (1960-1980), Paris, Centre national de la recherche scientifique, 1986-1991, 2 t., xii + 1136 p. (ici t. 1, p. 91-92, nos 910 et 920; p. 107-108, nos 1088 et 1099; p. 120-121, nos 1229-1230 et1232; p. 123, nos 1261 1264; p. 137-138, nos 1422-1435; t. 2, p. 435, no 4537)
    Dictionnaires: DEAF Boss2
    Compte rendu: T. 1: Geneviève Hasenohr, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 146:1, 1988, p. 194-195. [Pers]
  • JONAS: Répertoire des textes et des manuscrits médiévaux d'oc et d'oïl (IRHT)
Rédaction: Laurent Brun
Compléments: John F. Levy et Serena Modena
Dernière mise à jour: 28 septembre 2017