Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
logo arlima

Manuscrit

Belgique / Bruxelles / Bibliothèque royale Albert Ier

Cote:10486

Contenu

  1. (f. 2r-65v) Une epistre lamentable et consolatoire, [par Philippe de Mézières]
    Incipit:Une epistre lamentable et consolatoire sur le fait de la desconfiture lacrimable du noble et vaillant roy de Honguerie par les Turcs devant la ville de Nicholopoli en l'empire de Boulguerie, adreçant a tres puissant, vaillant et tres sage prince royal Phelippe de France, duc de Bourgoingne, conte de Flandres, d'Artoiz et de Bourgoingne, ladicte epistre aussi adreçant en substance et non pas en sa forme a tres excellans princes et roys de France, d'Angleterre, de Behaigne et de Honguerie en especial, et par consequent a touz les roys, princes, barons, chevaliers et communes de la Crestianté catholique, de par un viel solitaire des Celestins de Paris, qui pour ses tres grans pechiez n'est pas digne d'estre nommez.
    La briesve oroison de saint Bernart, laquele il disoit aux heures de la Passion de Jhesu Crist en lieu de Patenostre…
    Explicit:… a moy recommander au saint college des Celestins, par la priere desquelx la gloire de la venerable dame sainte Foy soit decy en avant mieulx gardee, qu'elle ne fu a nostre lacrimable journee. Tout ce que dit est et escript en ceste presente epistre soit a la gloire de Dieu par grant desir avec le prophette Daniel et en ferveur d'esprit.

Description matérielle

Copiste:Inconnu
Lieu:Paris
Date:Entre 1397 et 1404
Nombre de feuillets:72
Foliotation:[i-iii] + 1-68 + [i]
Format: 
Support:Parchemin
Reliure:Maroquin rouge aux armes de France
Mise en page:1 colonne
Décoration:Au f. 2v, une grande initiale peinte aux armes de Philippe le Hardi; initiales peintes et ornées de motifs végétaux; initiales filigranées alternativement bleues et rouges; rubriques à l'encre rouge; pieds-de-mouche rouges ou bleus
Notes:Les f. de garde sont blancs; le f. 1r ne comporte que le titre de l'œuvre d'une main ancienne (XVIe s.?) ainsi que le numéro « 235 » d'un inventaire inconnu.

Possesseurs

  • Ms. ayant probablement réalisé pour Philippe le Hardi, duc de Bourgogne
  • Bibliothèque des ducs de Bourgogne jusqu'en 1740, lorsqu'il est saisi par la France puis restitué 30 ans plus tard: « Ce volume, enlevé de la Bibliotheque Roiale de Bourgogne après la Prise de Bruxelles en 1746 et qui depuis lors a eté placé dans la Bibliotheque du Roi à Paris a eté restitué par la France et replacé dans la Bibliotheque de Bourgogne le 7 juin 1770. » (note au bas du f. 2r)

Bibliographie

  • Barrois, J., Bibliothéque protypographique ou librairies des fils du roi Jean, Charles V, Jean de Berri, Philippe de Bourgogne et les siens, Paris, Treuttel et Wurtz, 1830, xl + 346 p. (ici p. 212-213, no 1480) [GB] [IA]
  • [Marchal, J.], Catalogue des manuscrits de la Bibliothèque royale des ducs de Bourgogne publié par ordre du ministre de l'Intérieur, Bruxelles et Leipzig, Muquardt, 1842, 3 t. (ici t. 1, p. 210, nos 10486) [GB: t. 1, t. 2, t. 3] [IA: t. 1, t. 2, t. 3]
  • Philippe de Mézières, Une epistre lamentable et consolatoire, adressée en 1397 à Philippe le Hardi, duc de Bourgogne, sur la défaite de Nicopolis (1396). Édition de Philippe Contamine et Jacques Paviot avec la collaboration de Céline van Hoorebeeck, Genève, Droz (Société de l'histoire de France, 536), 2008, 269 p.
    Compte rendu: Gisela Naegle, dans Francia-Recensio, 2011, 3 (Mittelalter-Moyen Âge). [www]
Permalien: https://arlima.net/no/9913


Voir aussi:
> (aucun)
Rédaction: Laurent Brun
Dernière mise à jour: 24 juin 2021