Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
logo arlima

Floriant et Florete

Bibliographie

Répertoires bibliographiques
  • Bossuat, Robert, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge, Melun, Librairie d'Argences (Bibliothèque elzévirienne. Nouvelle série. Études et documents), 1951, xxxiv + 638 p. (ici p. 127, nos 1343-1344)
    Dictionnaires: DEAF Boss
  • Bossuat, Robert, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge. Supplément (1949-1953), avec le concours de Jacques Monfrin, Paris, Librairie d'Argences (Bibliothèque elzévirienne. Nouvelle série: Études et documents), 1955, 150 p. (ici p. 39, nos 6248-6249)
  • Långfors, Arthur, Les incipit des poèmes français antérieurs au XVIe siècle. Répertoire bibliographique établi à l'aide de notes de M. Paul Meyer, Paris, Champion, 1917, vii + 444 p. (ici p. 360) [IA]
    Dictionnaires: DEAF LångforsInc
    Comptes rendus: Henri Omont, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 78, 1917, p. 372-373. [Gall] [Pers] — C. Brunel, dans Journal des savants, 1919, p. 47. [Pers] [IA] — George L. Hamilton, dans Modern Language Notes, 34:6, 1919, p. 357-361. [Jstor] [GB] [IA] DOI: 10.2307/2915428 — L. Herbert Alexander, dans The Romanic Review, 11, 1920, p. 92-93. [GB] [Gall] [IA] [HT] — L. Foulet, dans Romania, 46, 1920, p. 458-459. [Pers] [GB] [Gall] [IA] [HT]
    Réimpression:
    • New York, Burt Franklin (Bibliography and Reference Series, 380. Essays in Literature and Criticism, 100), 1970
  • Vielliard, Françoise, et Jacques Monfrin, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge de Robert Bossuat. Troisième supplément (1960-1980), Paris, Centre national de la recherche scientifique, 1986-1991, 2 t., xii + 1136 p. (ici t. 1, p. 217, no 2287; p. 231, no 2453)
    Dictionnaires: DEAF Boss2
    Compte rendu: T. 1: Geneviève Hasenohr, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 146:1, 1988, p. 194-195. [Pers]
  • Woledge, Brian, Bibliographie des romans et nouvelles en prose française antérieurs à 1500, Genève, Droz; Lille, Giard (Publications romanes et françaises, 42), 1954, 181 p. (ici p. 42, no 57)
    Compte rendu: André Goosse, dans Revue belge de philologie et d'histoire, 33:3, 1955, p. 645-646. [Pers]
  • Woledge, Brian, Bibliographie des romans et nouvelles en prose française antérieurs à 1500. Supplément 1954-1973, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 130), 1975, 139 p. (ici p. 38, no 57)
    Compte rendu: Omer Jodogne, dans Revue belge de philologie et d'histoire, 57:4, 1979, p. 1083-1084.
Généralités
  • Micha, Alexandre, et Christine Ruby, « Floriant et Florete », Dictionnaire des lettres françaises: le Moyen Âge, éd. Geneviève Hasenohr et Michel Zink, Paris, Fayard, 1992, p. 452-453.
    Réimpr.: Paris, Fayard (La Pochothèque), 1994.
  • Moore, Megan E., Translating Byzantium: Cross-Cultural Marriage and Gender in Medieval French Romance, Ph. D. dissertation, University of Michigan, Ann Arbor, 2005, 222 p. [PQ]
  1. Version en vers

    Titre:Aucun titre au début du texte; partiellement lisible à la fin en raison d'un feuillet arraché: "[?] de Floriant et de Flore[te?]".
    Date:Dernier tiers du XIIIe siècle
    Langue:Français
    Genre:Roman
    Forme:7286 vers octosyllabiques à rimes plates
    Contenu: 
    Incipit:Salemons nous dist que tant est
    li fols sages com il se test;
    s'il n'est sages, si cuide l'en
    pour ce qu'il se taist, qu'il ait sen...
    Explicit: 
    Manuscrit
    1. New York, Public Library, de Ricci 122, 70 f., fin XIII
    Éditions modernes
    • Floriant et Florete: a metrical romance of the fourteenth century edited from a unique manuscript at Newcastle Abbey by Francisque-Michel, Edinburgh, Clark for the Roxburghe Club, 1873, lxvi + 296 p. [GB] [IA]
      Comptes rendus: Adolf Mussafia, dans Literarisches Centralblatt, 1875, col. 51-54. — Wendelin Foerster, dans Zeitschrift für die österreichischen Gymnasien, 7, 1875, p. 538-546. — Gaston Paris, dans Romania, 4, 1875, p. 511. [Pers] [GB] [IA] [HT]
    • Floriant et Florete, edited by Harry F. Williams, Ann Arbor, University of Michigan Press; London, Oxford University Press (University of Michigan Publication in Language and Literature, 23), 1947, xv + 316 p.
      Comptes rendus: Frederick Whitehead, dans The Modern Language Review, 44, 1949, p. 273-274. — Grace Frank, dans Romance Philology, 1, 1948, p. 270-272. — Arthur Långfors, dans Neuphilologische Mitteilungen, 48, 1947, p. 175-181. — Henry Dexter Learned, dans Symposium, 2, 1948, p. 136-138. — Helaine Newstead, dans The Romanic Review, 39, 1948, p. 249-251. — A. H. Schutz, dans Speculum, 23, 1948, p. 339-342. — Jean Misrahi, dans The French Review, 21:4, 1947-1948, p. 328-330. [Jstor] — Willis H. Bowen, dans Books Abroad, 22, 1948, p. 392. — Maurice Delbouille, dans Revue belge de philologie et d'histoire, 28, 1950, p. 192-194.
    • Floriant et Florete. Édition bilingue établie, traduite, présentée et annotée par Annie Combes et Richard Trachsler, Paris, Champion (Champion Classiques, Moyen Âge, 9), 2003, ci + 545 p.
      Comptes rendus: Arnold Arens, dans Vox romanica, 63, 2004, p. 331-333. — Maria Colombo Timelli, dans Studi francesi, 48, 2004, p. 578-579. — Gilles Roques, dans Revue de linguistique romane, 68, 2004, p. 280-284. — Alberto Varvaro, dans Medioevo romanzo, 28, 2004, p. 318-319. — Catherine Croizy-Naquet, dans Le Moyen Âge, 111, 2005, p. 134-135. — Patrice Uhl, dans Scriptorium, Bulletin codicologique, 2005, p. *40-42. — Rima Deveraux, dans French Studies, 63, 2009, p. 199.
    Traductions modernes
    Études
    • Bouchet, Florence, « Les éléments épiques dans Floriant et Florete », "Plaist vos oïr bone cançon vallant?" Mélanges de langue et de littérature médiévales offerts à François Suard, éd. Dominique Boutet, Marie-Madeleine Castellani, Françoise Ferrand et Aimé Petit, Lille, éditions du Conseil scientifique de l'Université Charles-de-Gaulle-Lille III, 1999, t. 1, p. 87-99.
    • Bruce, James Douglas, The Evolution of Arthurian Romance from the Beginnings Down to the Year 1300. Second edition with a supplement by Alfons Hilka (Goettingen), Göttingen, Vandenhoerck und Ruprecht (Hesperia, 8), 1928, 2 t., vi + 495, iv + 460 p.
      Édition antérieure:
      • Bruce, James Douglas, The Evolution of Arthurian Romance from the Beginnings Down to the Year 1300, Göttingen et Baltimore, [s. n.], 1923, vi + 444 p.
        Compte rendu: William A. Nitze, dans Modern Philology, 22:1, 1924-1925, p. 99-106. [Jstor] [Gall]
      Réimpressions:
      • Bruce, James Douglas et Alfons Hilka, The Evolution of Arthurian Romance from the Beginnings Down to the Year 1300. Second edition with a supplement by Alfons Hilka (Goettingen), Gloucester, Mass., Peter Smith, 1958, 2 t., vi + 495, iv + 460 p.[HT: t. 1-2] [IA: t. 1, t. 2]
      • Genève, Slatkine Reprints, 1974
    • Busby, Keith, « The intertextual coordinates of Floriant et Florete », French Forum, 20:3, 1995, p. 261-277. [jstor.org]
    • Busby, Keith, « Post-Chrétien verse romance: the manuscript context », Cahiers de recherches médiévales, 14, 2007, p. 11-24. [Rev] DOI: 10.4000/crm.2646
    • Endress, Laura, « Orality and textual reworking in Floriant et Florete: another note on a "patchwork romance" », Neophilologus, 100:1, 2016, p. 1-18. [SL] DOI: 10.1007/s11061-015-9438-4
    • Foehr-Janssens, Yasmina, « La fiancée perdue et retrouvée dans les romans idylliques (XIIe-XVe siècles) », Clio. Femmes, genre, histoire, 30, 2009, p. 61-78. [Rev] [Cairn] DOI: 10.4000/clio.9376
    • Graf, Arturo, « Artu nell'Etna », Miti, leggende, e superstizione del Medio Evo, Torino, Loescher, 1893, t. 2, p. 303-325.
    • Guyénot, Laurent, La lance qui saigne. Métatextes et hypertextes du "Conte du Graal" de Chrétien de Troyes, Paris, Champion (Essais sur le Moyen Âge, 44), 2010, 343 p.
      Compte rendu: Matilda Tomaryn Bruckner, dans Zeitschrift für französische Sprache und Literatur, 122:1, 2012, p. 86-90. [DZ] [Jstor]
    • Harf-Lancner, Laurence, Les fées au Moyen Âge. Morgane et Mélusine. La naissance des fées, Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 8), 1984, 474 p.
      Compte rendu: Jacques Berlioz, dans Romania, 105, 1984, p. 370-382.
    • Holdaway, R. G. C., « Verse to prose: a literary fashion », Revue canadienne de linguistique, 10, 1964, p. 47-55.
    • James-Raoul, Danièle, « Monts et merveilles romanesques », La montagne dans le texte médiéval: entre mythe et réalité, éd. Claude Thomasset et Danièle James-Raoul, Paris, Presses de l'Université de Paris-Sorbonne (Cultures et civilisations médiévales, 19), 2000, p. 255-283.
    • Långfors, Arthur, « La Katone, non Lakatoué, dans le roman de Floriant et Florete », Neuphilologische Mitteilungen, 49:2, 1948, p. 53-55. [jstor.org] [Jstor]
    • Latimier Ionoff, Adeline, Lire le nom propre dans le roman médiéval: onomastique et poétique dans le roman arthurien tardif en vers (Les Merveilles de Rigomer, Claris et Laris, Floriant et Florete, Cristal et Clarie, Melyador), thèse de doctorat, Université de Rennes 2, 2016. [theses.fr]
    • Lejeune, Rita, « Rôle littéraire de la famille d'Aliénor d'Aquitaine », Cahiers de civilisation médiévales, 1, 1953, p. 319-337.
    • Levy, Claude, « Jean Renart est-il l'auteur de Floriant et Florete? », Bulletin de l'Association des professeurs de français des universités canadiennes, 1975, p. 64-78.
    • Levy, Claude, « Un nouveau texte de Jean Renart? », Romania, 99, 1978, p. 405-406.
    • Martin, Ernst, « Neuere Schriften zur Arthur- und Gralsage », Anzeiger für deutsches Alterthum und deutsche Literatur, 18, 1892, p. 248-261.
    • Menegaldo, Silvère, « Prologues et épilogues lyriques dans le roman de chevalerie en vers aux XIIe et XIIIe siècles: quand le narrateur est amoureux », Bien dire et bien aprandre, 19, 2001, p. 149-165.
    • Micha, Alexandre, « Floriant et Florete », Arthurian Literature in the Middle Ages: A Collaborative History, éd. Roger Sherman Loomis, Oxford, Clarendon Press, 1959 [réimpr.: 1961; 1967; 1974; 1979; London, 2001], p. 383-385.
    • Micha, Alexandre, « Floriant et Florete », Grundriss der romanischen Literaturen des Mittelalters: Le Roman jusqu'à la fin du XIIIe siècle, éd. Jean Frappier et Reinhold M. Grimm, Heidelberg, Winter, t. IV/1, 1978, p. 396-397.
    • Moore, Megan, « Hellenism, Islam, and exoticism in French medieval romance », Journal of Modern Hellenism, 28, 2010-2011, p. 47-73.
    • Neat, Helen L. M., « Depictions of violence in Floriant et Florete : inter- and intratextual patterns », Battle and Bloodshed. The Medieval World at War, éd. Lorna Bleach et Keira Borrill, Cambridge, Cambridge Scholars Publishing, 2013, p. 177-197.
    • Paris, Gaston, « La Sicile dans la littérature française du Moyen-Âge », Romania, 5, 1876, p. 108-113. [Pers] [GB] [IA: ex. 1, ex. 2] [HT] DOI: 10.3406/roma.1876.6755
    • Paris, Paulin, « Floriant et Florète, poème d'aventures », Histoire littéraire de la France, Paris, Imprimerie nationale, t. 28, 1881, p. 139-179. [GB] [IA]
    • [Erreur! La référence PettitMcKeehanI1926a est introuvable.]
    • Pierreville, Corinne, « Annexe 2 : Claris et Laris et Floriant et Florette », Claris et Laris, trad. par Corinne Pierreville, Paris, Champion, 2007, p. 691-710.
    • Pioletti, Antonio, « Artù, Avallon, l'Etna », Quaderni medievali, 28, 1989, p. 6-35.
    • Riedel, F. Carl, Crime and Punishment in the Old French Romances, New York, Columbia University Press, 1938, ix + 197 p.
      Réimpression:
      • New York, AMS Press, 1966
    • Sasu, Voichita-Maria, « Le Paradis artificiel de Morgane la Fée », Mythes à la cour, mythes pour la cour (courtly mythologies). Actes du XIIe Congrès de la Société internationale de littérature courtoise, 29 juillet-4 août 2007 (Universités de Lausanne et de Genève), éd. Alain Corbellari, Yasmina Foehr-Janssens, Jean-Claude Mühlethaler, Jean-Yves Tilliette et Barbara Wahlen, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 248), 2010, p. 61-72.
    • Schmolke-Hasselmann, Beate, Der Arthurische Versroman von Chrestien bis Froissart: zur Geschichte einer Gattung, Tübingen, Niemeyer (Beihefte zur Zeitschrift für romanische Philologie, 177), 1980, ix + 269 p.
      Traduction:
      • Schmolke-Hasselmann, Beate, The Evolution of Arthurian Romance: The Verse Tradition from Chrétien to Froissart, Cambridge, Cambridge University Press (Cambridge Studies in Medieval Literature, 35), 1998, 321 p.
    • Sturm-Maddox, Sara, « The Arthurian Romance in Sicily: Floriant et Florete », Conjointure arthurienne. Actes de la "Classe d'excellence" de la Chaire Francqui 1998, Liège, 20 février 1998, éd. Juliette Dor, Louvain-la-Neuve, Université catholique de Louvain (Publications de l'Institut d'études médiévales. Textes, études, congrès, 20), 2000, p. 95-107.
    • Sturm-Maddox, Sara, « Arthurian Evasions: the End(s) of Fiction in Floriant et Florete », Por le soie amisté. Essays in Honor of Norris J. Lacy, éd. Keith Busby et Catherine M. Jones, Amsterdam et Atlanta, Rodopi (Faux Titre, 183), 2000, p. 475-489.
    • Szkilnik, Michelle, « Entre réalité et stéréotype: la Hongrie de Bertrandon de la Broquère », Byzance et l'Occident: rencontre de l’Est et de l’Ouest, éd. Emese Egedi-Kovács, Budapest, Collège Eötvös József ELTE, 2013, p. 251-261. [IA]
    • Trachsler, Richard, « Floriant et Florete », The Arthur of the French: The Arthurian Legend in Medieval French and Occitan Literature, éd. Glyn S. Burgess et Karen Pratt, Cardiff, University of Wales Press, 2006, p. 432-434.
    • Trachsler, Richard, « Formulas, orality and Arthurian romance: a short note on a long story », The Romanic Review, 100, 2009, p. 415-429.
    • Warren, F. M., « A possible refrain of a lost mediæval French poem », Modern Language Notes, 21:8, 1906, p. 231-232.
    • Williams, Harry Franklin, A Critical Study of "Floriant et Florete", a Late Arthurian Romance, Ph. D. dissertation, University of Michigan, Ann Arbor, 1942, 230 p. [PQ]
  2. Version en prose

    Titre:Le roment de Floriant et de Flourete (ms. B, expl.); Le romant de Floriant et de Florete (ms. A, expl.)
    Date:Vers 1480
    Langue:Français
    Genre:Roman
    Forme:Prose
    Contenu: 
    Incipit:Salmon nous dit et aprent en ung proverbe assez commun que tandis que le fol se taist qu'il est saige. Et neantmoins, s'il ne l'est, si cuident les gens qu'i le soit pour la cause qu'il ne dit mot. Mais quant il se met a parler, lors fait congnoistre sa folie et son peu de sens, et tellement qu'il est tenu a fol de grans et de petis...
    Explicit:... jamais departir l'un de l'autre avecques tres noble compaignie de dames et de damoiselles comme est de Morgain et de sa mesgnie que joye maynment nuyt et jour sans avoir douleur ne tristesse et y seront tant que le monde durera. Explicit le romant de Floriant et de Florete.
    Manuscrits
    1. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 1492 (B) [⇛ Description]
    2. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 1493 (A) [⇛ Description]
    Éditions modernes
    • Holdaway, R. G. C., Floriant et Florete: A Critical Edition of the Old French Prose Romance, Ph. D. dissertation, University of Hull, 1963, 369 p.
    • Le roman de Floriant et Florete ou le chevalier qui la nef maine. Édition critique et annotée de la version en prose par Claude M. L. Levy, Ottawa, Éditions de l'Université d'Ottawa, 1983, 255 p.
    Traductions modernes
    Études
    • Doutrepont, Georges, Les mises en prose des épopées et des romans chevaleresques du XIVe au XVIe siècle, Bruxelles, Palais des Académies (Académie royale de Belgique. Classe des lettres et des sciences morales et politiques. Mémoires, 2e s., 40), 1939, 735 p.
      Réimpression:
      • Genève, Slatkine Reprints, 1969
    • Williams, Harry F., « Prose versions of Floriant et Florete », Modern Philology, 48:4, 1950-1951, p. 217-220. [jstor.org] [Jstor]
Rédaction: Géraldine Toniutti et Laurent Brun
Dernière mise à jour: 31 mai 2016