Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
logo arlima

Le mystère de saint Sébastien

Bibliographie

Répertoires bibliographiques
Généralités
  • Julleville, L. Petit de, Histoire du théâtre en France. Les mystères, Paris, Hachette, 1880, 2 t., [iv] + 459, [iv] + 648 p. (ici t. 2, p. 557-561) [GB: t. 1, t. 2] [IA: t. 1, t. 2]
  1. Version I

    Titre:L'ystoire de monseigneur saint Sebastien (ms. fr. 12539); L'ystoire de monseigneur sainct Sebastien pour la premiere journee a LX personnaiges de l'aultre part escriptz, jouee par les habitans Lanlevillar l'annee courant M Vc LXVII au moys de may escript par moy Anthoine Platon dudit lieu, notaire ducal soubsigné. Platon (ms. de Dominique Turbil)
    Date:XVe siècle
    Langue:Français
    Genre:Mystère
    Forme:Environ 4500 vers octosyllabiques à rimes plates
    Contenu:Mystère, dont il ne reste que la première journée, relatant la vie et le martyre de saint Sébastien.
    Incipit:[Prologue]
    Le Dieu qui fict le firmement
    et volsist naistre purement
    de la noble virge Marie
    veuille garder la compagnie–
    [Texte]
    Lucifer
    Venés a moy presentement
    dyables ydeux, noirs et pelleux…
    Explicit:… et le matin serez tant lourd
    qu'on pensera que soiés ivres.
    Qui n'est riche jusques au bout
    ne doibt pas les tavernes suyvre.
    [la fin manque]
    Manuscrits
    1. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 12539 [⇛ Description]
    2. localisation actuelle inconnue: ms. incomplet (prologue et première journée) ayant appartenu à « Mademoiselle Dominique Turbil, de Lanslebourg (Savoie) » selon Petit de Julleville
    Éditions modernes
    • Rabut, François, « Le mystère de monseigneur saint Sébastien. Première journée. Drame en vers joué à Lanslevillard, en Maurienne, au mois de mai 1567. Transcrit du manuscrit original et publié », Mémoires et documents publiés par la Société savoisienne d'histoire et d'archéologie, 13, 1872, p. 257-452. [Gallica] [IA: ex. 1, ex. 2] [HT: ex. 1, ex. 2]
      Compte rendu: Ch. Marty-Laveaux, dans Revue des sociétés savantes des départements, 5e s., 8, 1874, p. 48-51. [Gallica]
    Traductions modernes
    Études
  2. Version II

    Titre:Aucun titre dans le ms.
    Date:XVe siècle
    Langue:Français
    Genre:Mystère
    Forme:Environ 6000 vers octosyllabiques à rimes plates
    Contenu:Mystère en deux journées relatant la vie et le martyre de saint Sébastien.
    Incipit:Le tres doulx sauveur Jhesuchrist
    qui est filz la vierge Marie
    qui le monde forma et fist
    vueille garder la compagnie…
    Explicit:… De cella ne faut fere plet:
    je l'ay perdue, je ne puis més.
    [la fin manque]
    Manuscrit
    1. Paris, Bibliothèque nationale de France, nouvelles acquisitions françaises, 1051 [⇛ Description]
    Éditions modernes
    • Le mystère de saint Sébastien, édité avec une introduction et des notes par Léonard R. Mills, Genève, Droz (Textes littéraires français, 114), 1965, lxvi + 308 p.
      Compte rendu: Jacques Chocheyras, dans Revue de linguistique romane, 29, 1965, p. 370-371.
    Traductions modernes
    Études
    • Chambon, Jean-Pierre, « Pour la localisation d'un texte de moyen français: Le mystère de saint Sébastien », Les formes du sens: études de linguistique française, médiévale et générale offertes à Robert Martin à l'occasion de ses 60 ans, éd. Georges Kleiber et Martin Riegel, Louvain-La-Neuve, Duculot, 1997, p. 67-77.
    • Dufresne, Monique, et Fernande Dupuis, « Les constructions impersonnelles et l'expression du nombre en français médiéval », Évolutions en français. Études de linguistique diachronique, éd. Benjamin Fagard, Sophie Prévost, Bernard Combettes et Olivier Bertrand, Bern, Lang (Sciences pour la communication, 68), 2006, p. 45-62.
    • Flores Varela, Camilo D., « Observations sur pas et point en moyen français », Verba, 4, 1977, p. 137-148. [handle.net]
    • Koopmans, Jelle, « Le Mystère de saint Sebastien: scénographie et théorie des genres », Fifteenth-Century Studies, 16, 1990, p. 143-156.
    • Mermier, Guy, « À propos du Mystère de saint Sébastien », Mélanges de langue et littérature françaises du Moyen Âge offerts à Pierre Jonin, Senefiance, 7, 1979, p. 459-468.
Rédaction: Laurent Brun
Dernière mise à jour: 28 avril 2016