Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
logo arlima

Évrart de Conty

Évrart de Conti

Biographie

Mort en 1405

Originaire d'Amiens. Membre de la faculté de médecine de Paris (maître régent de 1353 à 1405). Médecin de Charles V, roi de France, et de Blanche de Navarre, veuve de Philippe VI. Mort en 1405. (cf. F. Guichard-Tesson et B. Roy 1993, p. LIV-LVI)

Évrart de Conty est l'auteur de trois oeuvres à caractère encyclopédique, qui toutes trois s'articulent entre elles et multiplient les emprunts d'une à l'autre: le Livre des problèmes, traduction et commentaire des Problemata pseudo-aristotéliciens (comptant près de 500 folios dans la copie autographe); les Eschés amoureux, poème allégorique de plus de 30000 vers récrivant le Roman de la Rose, et leur commentaire en prose, le Livre des Eschez amoureux moralisés (352 folios). La cohérence de cette oeuvre a permis l'attribution récente du Livre des Eschez amoureux moralisés, puis des Eschés amoureux à Évrart de Conty (cf. les travaux de F. Guichard-Tesson, G. Raimondi et C. Boucher), suggérant de revoir la datation respective de ces textes.

Bibliographie

Répertoires bibliographiques
  • Bossuat, Robert, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge, Melun, Librairie d'Argences (Bibliothèque elzévirienne. Nouvelle série. Études et documents), 1951, xxxiv + 638 p. (ici p. 518-519, nos 5374-5383; p. 531, no 5509; p. 547, no 5642; p. 581, no 5963)
    Dictionnaires: DEAF Boss
  • Bossuat, Robert, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge. Supplément (1949-1953), avec le concours de Jacques Monfrin, Paris, Librairie d'Argences (Bibliothèque elzévirienne. Nouvelle série: Études et documents), 1955, 150 p. (ici p. 108, no 7007; p. 118, no 7108)
  • Vielliard, Françoise, et Jacques Monfrin, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge de Robert Bossuat. Troisième supplément (1960-1980), Paris, Centre national de la recherche scientifique, 1986-1991, 2 t., xii + 1136 p. (ici t. 2, p. 482, no 4921; p. 823; p. 958, no 8528)
    Dictionnaires: DEAF Boss2
    Compte rendu: T. 1: Geneviève Hasenohr, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 146:1, 1988, p. 194-195. [Pers]
Généralités
  • Badel, Pierre-Yves, Le roman de la Rose au XIVe siècle: étude de la réception de l'œuvre, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 153), 1980, xii + 534 p.
    Comptes rendus: C. R. Dahlberg, dans Speculum, 56, 1981, p. 844-847. — J. Dufournet, dans Revue des langues romanes, 86, 1982, p. 150-158. — J. C. Payen, dans Medium Ævum, 50, 1981, p. 149-153. — N. Wilkins, dans The Modern Language Review, 76, 1981, p. 957. — A. Gier, dans Vox romanica, 41, 1982, p. 361-362. — M. Schnerb-Lièvre, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 140, 1982, p. 106-107. — Studi medievali, 21, 1980, p. 783-788 — Rapports, 51, 1981, p. 126-128. — Studi francesi, 27, 1983, p. 122-123.
  • Ducos, Joëlle, et Michèle Goyens, éd., Traduire au XIVe siècle: Évrart de Conty et la vie intellectuelle à la cour de Charles V, Paris, Champion (Colloques, congrès et conférences. Sciences du Langage; Histoire de la langue et des dictionnaires, 16), 2015, 512 p.
  • Guichard-Tesson, Françoise, « Évrart de Conty, poète, traducteur et commentateur », Aristotle's "Problemata" in Different Times and Tongues, éd. Pieter De Leemans et Michèle Goyens, Leuven, Leuven University Press (Mediaevalia Lovaniensia. Series I. Studia, 39), 2006, p. 145-174.
    Comptes rendus: William H. York, dans The Medieval Review, 08.09.10. [www] — Jean-Pierre Rothschild, dans Le Moyen Âge, 117:1, 2011, p. 168-169. DOI: 10.3917/rma.171.0117
  • Lefèvre, Sylvie, « Évrard de Conty », Dictionnaire des lettres françaises: le Moyen Âge, éd. Geneviève Hasenohr et Michel Zink, Paris, Fayard, 1992, p. 434-435.
    Réimpr.: Paris, Fayard (La Pochothèque), 1994.
  • Mussou, Amandine, « Playing with memory: the chessboard as a mnemonic tool in medieval didactic literature », Chess in the Middle Ages and Early Modern Age: A Fundamental Thought Paradigm of the Premodern World, éd. Daniel O'Sullivan, Berlin et New York, de Gruyter, 2012, p. 187‑197.
  • Mussou, Amandine, « Le "mireoir concave" des Eschés amoureux et du Livre des eschez amoureux moralisés d'Évrart de Conty: de l'objet poétique à l'exposé scientifique », Sciences et langues au Moyen Âge = Wissenschaften und Sprachen im Mittelalter, éd. Joëlle Ducos, Heidelberg, Winter Universitätsverlag (Studia romanica), 2012, p. 403‑417.
  • Roy, Bruno, « Eustache Deschamps et Évrart de Conty théoriciens de l'art poétique », Cy nous dient... Dialogue avec quelques auteurs médiévaux, Orléans, Paradigme (Medievalia, 28), 1999, p. 25-40.
  • Strubel, Armand, "Grant senefiance a". Allégorie et littérature au Moyen Âge, Paris, Champion (Moyen Âge. Outils de synthèse, 2), 2002, 464 p.
    Compte rendu: Bernard Ribémont, dans Cahiers de recherches médiévales, Comptes rendus, 2002. [Rev]
    Réimpression:
    • 2009
  1. Les problemes d'Aristote

    Titre: 
    Date:Après 1380
    Langue:Français
    Genre:Encyclopédie
    Forme:Prose
    Contenu:Traduction et commentaire des Problemata pseudo-aristotéliciens traduits par Bartolomeo da Messina et de son commentaire par Pietro d'Abano. Comme le dit Évrart de Conty au début de son texte, « La premiere partie donc contient les problemes medicinauls. La seconde contient les problemes qui apartienent as 7 ars liberaus. Et la tierce contient chiaus qui appartienent a phylosophie naturele et moral. »
    Incipit:Chi comence li livres des problemes de Aristote, c'est a dire des fortes questions, translates de latin en francois. La grace divine appelee devant toute oeuvre, selonc la doctrine de Platon. Chils livres des problemes a present empris a translater ou exposer aucunement en francois, selonc la possibilité de mon petit engien, contient 3 livres ou 3 grans et principauls parties, en general... (ms. BnF fr. 24281, f. 1r)
    Explicit:... Explicit le livre des problemes de Ar. translaté ou exposé de latin en françois par maistre Evrart de Conty, jadis phisicien du Roy Charle le quint. (ms. BnF fr. 24282, f. 245r)
    Manuscrits
    1. Cambrai, Bibliothèque municipale, 894 (797) [⇛ Description]
    2. Chantilly, Bibliothèque et Archives du Château, 397 (990), f. 1-77 [⇛ Description]
      Contient seulement la 19e partie.
    3. Den Haag, Koninklijke Bibliotheek, 133 A 3, 2 t., 329 + 293 f., 3/4 XV
    4. Jena, Thüringer Universitäts- und Landesbibliothek, El. f. 81 [⇛ Description]
    5. Paris, Bibliothèque de l'École nationale supérieure des Beaux-Arts, Mn.Mas 75, 2 f.
    6. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 210 [⇛ Description]
    7. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 211 [⇛ Description]
    8. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 563-564 [⇛ Description]
    9. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 24281-24282 [⇛ Description]
      Copie autographe.
    10. Paris, Bibliothèque nationale de France, nouvelles acquisitions françaises, 3371 [⇛ Description]
      Fragment.
    11. Paris, Musée Marmottan, Wildenstein, 115, 1 f.
    12. Stockholm, Universitetsbibliotek, Mittag-Leffler, ms. sans cote (dit "Problemes d'Aristote") [⇛ Description]
    13. localisation actuelle inconnue: ms. ayant appartenu à Jean de Montaigu et contenant la 2e partie des Problèmes (particulae 15 à 38), figurant dans l'inventaire de sa bibliothèque fourni par le ms. BnF fr. 2700, f. 130-131v: « Item les probleumes Aristote escripz de lettre de note en françois et a deux coulombes, commençant au IIe fo philosophes a la similitude et ou derrenier plus motivé, couvert de cuir vermeil empraint a bouillons et II fermoirs de laton, et n'y a proprement que la derreniere partie desdits probleumes qui commence au XVe livre » (je remercie Marie-Hélène Tesnière pour cette information; cf. ead., « Les manuscrits copiés par Raoul Tainguy. Un aspect de la culture des grands officiers royaux au début du XVe siècle », Romania, 107, 1986, p. 282-368, ici p. 321-322, et Léopold Delisle, Recherches sur la librairie de Charles V, roi de France, 1337-1380, Paris, Champion, 1907 [réimpr.: Amsterdam, van Heusden, 1967], t. 2, p. 80, no 472).
    14. localisation actuelle inconnue, 759 f. en 2 vol., XV: ms. in-quarto relié en maroquin vert et doré sur tranche ayant appartenu à Louis César de La Baume-Le-Blanc, duc de La Vallière (1708-1780), figurant au no 1232 du catalogue de la vente de ses livres (Catalogue des livres de la bibliothèque de feu M. le Duc de La Vallière, Paris, Guillaume de Bure fils aîné, t. 1, 1783, p. 374, no 1232 [GB])
    15. exemplaire perdu: ms. ayant appartenu à Marguerite d'Autriche, signalé dans son inventaire de 1516 et disparu lors de l'incendie de l'Escorial en 1671 (voir Marguerite Debae, La bibliothèque de Marguerite d'Autriche. Essai de reconstitution d'après l'inventaire de 1523-1524, Louvain et Paris, Peeters, 1995, p. 292).
    Éditions modernes
    • Édition en cours par Geneviève Dumas, Françoise Guichard-Tesson et Michèle Goyens, Paris, Champion (Les classiques français du Moyen Âge).
    Traductions modernes
    Études
    • Blair, Ann, « The Problemata as a natural philosophical genre », Natural Particulars. Nature and the Disciplines in Renaissance Europe, éd. A. Grafton et N. Siraisi, Cambridge (MA), MIT (Massachussets Institute of Technology) Press, 1999, p. 171-204.
    • Bloem, Annelies, « À la recherche de la subjectivité dans les Problemes d'Évrart de Conty: un commentateur juché sur les épaules d'Aristote? », Aristotle's "Problemata" in Different Times and Tongues, éd. Pieter De Leemans et Michèle Goyens, Leuven, Leuven University Press (Mediaevalia Lovaniensia. Series I. Studia, 39), 2006, p. 247-273.
      Comptes rendus: William H. York, dans The Medieval Review, 08.09.10. [www] — Jean-Pierre Rothschild, dans Le Moyen Âge, 117:1, 2011, p. 168-169. DOI: 10.3917/rma.171.0117
    • Boucher, Caroline, La mise en scène de la vulgarisation. Les traductions d'autorités en langue vulgaire aux XIIIe et XIVe siècles, thèse de doctorat, École pratique des hautes études, Paris, 2005, 663 p.
    • Boucher, Caroline, « Des problèmes pour exercer l'entendement des lecteurs: Évrart de Conty, Nicole Oresme et la recherche de la nouveauté », Aristotle's "Problemata" in Different Times and Tongues, éd. Pieter De Leemans et Michèle Goyens, Leuven, Leuven University Press (Mediaevalia Lovaniensia. Series I. Studia, 39), 2006, p. 175-197.
      Comptes rendus: William H. York, dans The Medieval Review, 08.09.10. [www] — Jean-Pierre Rothschild, dans Le Moyen Âge, 117:1, 2011, p. 168-169. DOI: 10.3917/rma.171.0117
    • Cadden, Joan, « "Nothing natural is shameful": vestiges of a debate about sex and science in a group of late-medieval manuscripts », Speculum, 76:1, 2001, p. 66-89. [Jstor] DOI: 10.2307/2903706
    • Cadden, Joan, « Preliminary observations on the place of the Problemata in medieval learning », Aristotle's "Problemata" in Different Times and Tongues, éd. Pieter De Leemans et Michèle Goyens, Leuven, Leuven University Press (Mediaevalia Lovaniensia. Series I. Studia, 39), 2006, p. 1-19.
      Comptes rendus: William H. York, dans The Medieval Review, 08.09.10. [www] — Jean-Pierre Rothschild, dans Le Moyen Âge, 117:1, 2011, p. 168-169. DOI: 10.3917/rma.171.0117
    • Delisle, Léopold, Le cabinet des manuscrits de la Bibliothèque impériale [puis "nationale"]. Étude sur la formation de ce dépôt comprenant les éléments d'une histoire de la calligraphie, de la miniature, de la reliure, et du commerce des livres à Paris avant l'invention de l'imprimerie, Paris, Imprimerie impériale [puis "nationale"] (Histoire générale de Paris, 7:1-4), 1868-1881, 4 t. (ici t. 2, p. 224, no 153; t. 3, p. 183) [GB: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4] [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4]
    • Delisle, Léopold, Recherches sur la librairie de Charles V, Paris, Champion, 1907, 2 t., xxvii + 442 + 335 p. (ici t. 2, p. 80, no 472; p. 248, no 153) [GB: t. 1, t. 2] [IA: t. 1, t. 2]
      Réimpression:
      • Amsterdam, van Heusden, 1967
    • Dexel, Walther, Untersuchungen über die französischen illuminierten Handschriften der Jenaer Universitätsbibliothek vom Ende des 14. bis zur Mitte des 15. Jahrhunderts, Strassburg, Heitz (Zur Kunstgeschichte des Auslandes, 115), 1917, p. 19-23 et pl. IV.
    • Ducos, Joëlle, La météorologie en français: réception des météorologiques d'Aristote (XIIIe–XIVe siècles), thèse de doctorat, Université de Paris IV-Sorbonne, 1993.
    • Ducos, Joëlle, « Traduction et lexique scientifique: le cas des Problèmes d'Aristote traduits par Évrart de Conty », Traduction et adaptation en France à la fin du Moyen Âge et à la Renaissance. Actes du colloque organisé par l'Université de Nancy II, 23-25 mars 1995, éd. Charles Brucker, Paris, Champion (Colloques, congrès et conférences sur la Renaissance, 10), 1997, p. 237-248.
    • Ducos, Joëlle, La météorologie en français au Moyen Âge (XIIIe–XIVe siècles), Paris, Champion (Sciences, techniques et civilisations du Moyen Âge à l'aube des Lumières, 2), 1998, p. 195-204: « Évrart de Conty et Jean Corbechon: l'évolution de la traduction scientifique ».
    • Ducos, Joëlle, « Lecture et vulgarisation du savoir aristotélicien: les gloses d'Évrart de Conty (sections XXV-XXVI) », Aristotle's "Problemata" in Different Times and Tongues, éd. Pieter De Leemans et Michèle Goyens, Leuven, Leuven University Press (Mediaevalia Lovaniensia. Series I. Studia, 39), 2006, p. 199-225.
      Comptes rendus: William H. York, dans The Medieval Review, 08.09.10. [www] — Jean-Pierre Rothschild, dans Le Moyen Âge, 117:1, 2011, p. 168-169. DOI: 10.3917/rma.171.0117
    • Ducos, Joëlle, « Goût des sciences et écriture du savoir à la cour de Charles V », Le goût du lecteur à la fin du Moyen Âge, éd. Danielle Bohler, Cahiers du Léopard d'Or, 11, 2006, p. 225-243.
    • Dumas, Geneviève, « Évrart de Conty et Pierre d'Abano: commentateurs d'Aristote », Aristotle's "Problemata" in Different Times and Tongues, éd. Pieter De Leemans et Michèle Goyens, Leuven, Leuven University Press (Mediaevalia Lovaniensia. Series I. Studia, 39), 2006, p. 227-245.
      Comptes rendus: William H. York, dans The Medieval Review, 08.09.10. [www] — Jean-Pierre Rothschild, dans Le Moyen Âge, 117:1, 2011, p. 168-169. DOI: 10.3917/rma.171.0117
    • Gathercole, Patricia M., « Medieval science: Evrart de Conti », Romance Notes, 6:2, 1965, p. 175-181.
    • Goyens, Michèle, « Le développement du lexique scientifique français et la traduction des Problèmes d'Aristote par Évrart de Conty (c. 1380) », Thélème, número extraordinario, 2003, p. 189-207. [www]
    • Goyens, Michèle, « Évrart de Conty: traducteur, adaptateur et commentateur des Problèmes d'Aristote », "Pour acquerir honneur et pris". Mélanges de moyen français offerts à Giuseppe Di Stefano, éd. Maria Colombo Timelli et Claudio Galderisi, Montréal, CERES, 2004, p. 123-135.
    • Goyens, Michèle, « Comprendre Aristote au Moyen Âge: le procédé de reformulation dans la traduction des Problèmes par Évrart de Conty », Textes et cultures: réception, modèles, interférences. Volume 1: Réception de l'Antiquité, éd. Pierre Nobel, Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté (Littéraire, 2004, p. 145-163.
    • Goyens, Michèle, « Fièvres causonides, c'est-à-dire fièvres ardans et de grant adjustion », Cahiers de lexicologie, 91:2, 2007, p. 103–116.
    • Goyens, Michèle, et Pieter De Leemans, « Traduire du grec au latin et du latin au français: un défi à la fidélité », Pratiques de traduction au Moyen Âge. Actes du colloque de l'Université de Copenhague, 25 et 26 octobre 2002. Medieval Translation Practices. Papers from the Symposium at the University of Copenhagen, 25th and 26th October 2002, éd. Peter Andersen, København, Museum Tusculanum Press, 2004, p. 204-224.
      Comptes rendus: Frédéric Duval, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 163:1, 2005, p. 325-327. — Michael Schreiber, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 121:4, 2005, p. 680-681.
    • Goyens, Michèle, et Pieter De Leemans, « La transmission des savoirs en passant par trois langues: le cas des Problemata d'Aristote traduits en latin et en moyen français », La transmission des savoirs au Moyen Âge et à la Renaissance. Vol. 1: Du XIIe au XVe siècle, éd. Pierre Nobel, Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté, 2005, p. 231-258.
    • Goyens, Michèle, et Elisabeth Dévière, « Le développement du vocabulaire médical en latin et moyen français dans les traductions médiévales des Problemata d'Aristote », La traduction vers le moyen français. Actes du IIe colloque de l'AIEMF, Poitiers, 27-29 avril 2006, éd. Claudio Galderisi et Cinzia Pignatelli, Turnhout, Brepols (The Medieval Translator. Traduire au Moyen Âge, 11), 2007, p. 259-281.
    • Guichard-Tesson, Françoise, « Le métier de traducteur et de commentateur au XIVe siècle d'après Évrart de Conty », Le moyen français, 24-25, 1990, p. 131-167. [www]
    • Guichard-Tesson, Françoise, « Le souci de la langue et du style au XIVe siècle: l'autographe des Problèmes d'Évrart de Conty », Le moyen français, 33, 1993, p. 57-84.
    • Jacquart, Danielle, La médecine médiévale dans le cadre parisien, Paris, Fayard, 1998, p. 275-286.
    • Jacquart, Danielle, « Médecine et morale: les cinq sens chez Évrard de Conty († 1405) », Micrologus X: i cinque sensi. The Five Senses, 2002, p. 365-378.
    • Mauro, Letterio, « La musica nei commenti di Problemi. Pietro d'Abano e Évrart de Conty », La musica nel pensiero medievale, éd. L. Mauro, Ravenna, Longo, 2001, p. 31-69.
    • Ouy, Gilbert, « Simon de Plumetot (1371-1443) et sa bibliothèque », Miscellanea codicologica F. Masai dicata MCMLXIX, éd. Pierre Cockshaw, Monique-Cécile Garand et Pierre Jodogne, Gent, Story-Scientia (Publications de Scriptorium, 8), 1979, t. 2, p. 353-381 et pl. 53-54.
    • Ouy, Gilbert, « Les orthographes de divers auteurs français des XIVe et XVe siècles. Présentation et étude de quelques manuscrits autographes », Le moyen français: recherches de lexicologie et de lexicographie, Milano, Vita e pensiero, 1991, t. 1, p. 93-139.
    • Paris, Paulin, Les manuscrits françois de la bibliothèque du roi, Paris, Techener, 1836-1848, 7 t. (ici t. 2, p. 205; t. 4, p. 347-348) [GB: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6, t. 7] [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6, t. 7]
    • Roy, Bruno, « La cantillation des romans médiévaux: une voie vers la théâtralisation », Le moyen français, 19, 1988, p. 148-162. — Réimpr.: Roy, Bruno, « Évrart de Conty et la cantillation des romans », Cy nous dient... Dialogue avec quelques auteurs médiévaux, Orléans, Paradigme (Medievalia, 28), 1999, p. 13-24.
    • Roy, Bruno, « Pilosité et horripilation dans les Problèmes d'Aristote d'Évrart de Conty », Aix-en-Provence, Publications de l'Université de Provence (Senefiance, 50), 2004, p. 357-363.
    • Van der Lugt, Maaike, « Aristotle's Problems in the West: a contribution to the study of the medieval Latin tradition », Aristotle's "Problemata" in Different Times and Tongues, éd. Pieter De Leemans et Michèle Goyens, Leuven, Leuven University Press (Mediaevalia Lovaniensia. Series I. Studia, 39), 2006, p. 71-111.
      Comptes rendus: William H. York, dans The Medieval Review, 08.09.10. [www] — Jean-Pierre Rothschild, dans Le Moyen Âge, 117:1, 2011, p. 168-169. DOI: 10.3917/rma.171.0117
    • Wickersheimer, Ernest, Dictionnaire biographique des médecins en France au Moyen Âge, Genève, Droz (Publications du Centre de recherches d'histoire et de philologie de la IVe section de l'École pratique des hautes études, série 5: Hautes études médiévales et modernes, 34), 1936 [réimpr.: éd. Guy Beaujouan, Genève, Droz; Paris, Champion, 1979], t. 1, p. 146; Tome 3: Supplément, éd. Danielle Jacquart, Genève, Droz; Paris, Champion (Hautes études médiévales et modernes, 35), p. 72.
      Compte rendu: Jacques Verger, dans Annales: histoire, sciences sociales, 35:2, 1980, p. 313-315. [Pers]
  2. Les echecs amoureux

    Auteur: 
    Titre: 
    Date:XIVe siècle
    Langue:Français
    Genre: 
    Forme:Environ 30000 vers octosyllabiques (incomplet à la fin)
    Contenu:Poème allégorique qui consiste en une récriture du Roman de la Rose de Guillaume de Lorris et de Jean de Meun.
    Incipit:A tous les amoureux gentilz,
    especialment aux soubtilz
    qui aiment le beau jeu nottable,
    le jeu plaisant et delittable,
    le jeu tres soubtil et tres gent
    des eschés sur tout aultre gent,
    vueil envoyer et leur presente
    ceste escripture cy presente...
    Explicit: 
    Traductions:The assembly of gods (anglais)
    Manuscrits
    Source: Raimondi 1990-1998: 90-94
    1. Dresden, Sächsische Landesbibliothek–Staats- und Universitätsbibliothek, Oc. 66, fin XIV—début XV
      Comprend environ 30 000 vers de l'œuvre.
    2. Venezia, Biblioteca Nazionale Marciana, Fr. App. 23, fin XIV—début XV
      Comprend les vers 3029-16298 et les gloses latines.
    3. localisation actuelle inconnue: deux mss. figurant dans l'inventaire de la librairie de Philippe le Bon, duc de Bourgogne (cf. Éd. Raimondi, p. 90, n. 35, et G. Doutrepont, La librairie de Philippe le Bon 1420, Bruxelles, 1906, nos 93 et 216); les seconds folios de ces manuscrits commençaient respectivement aux vv. 237 et 192 de l'éd. Raimondi, suivant les indications fournis par cet inventaire.
    Éditions modernes
    • Altfranzösische Übersetzung der "Remedia amoris" des Ovid (ein Theil des allegorisch-didactischen Epos "Les échecs amoureux") nach der Dresdener Handschrift herausgegeben von Gustav Körting, Leipzig, Fues, 1871, xxvi + 101 p. [IA]
      Réimpression:
      • Genève, Slatkine, 1971
      Édition des f. 54-65 du ms. de Dresden, qui correspondent aux vers 11120-13478 de l'éd. Raimondi.
    • Mettlich, Josef, Ein Kapitel über Erziehung aus einer altfranzösischen Dichtung des XIV Jahrhunderts, Münster, 1902.
      F. 127-30 et 136-138 du ms. de Dresde.
    • Abert, Hermann, « Die Musikästhetik der Échecs amoureux », Romanische Forschungen, 15:3, 1904, p. 884-925. [GB] [IA: ex. 1, ex. 2] [HT]
      Dictionnaires: DEAF EchecsAmA
      Édition des f. 130vb-137ra du ms. de Dresden, qui portent sur la musique.
    • Mettlich, Josef, Die Schachpartie in der Prosabearbeitung der allegorisch-didaktischen Dichtung "Les Eschez amoureux". Wissenschaftliche Beilage zum Jahresberichte des Königlichen Paulinischen Gymnasiums zu Münster, Münster i. W., Aschendorffsche Buchdruckerei, 1907, 32 p. [GB] [IA]
      Édition des f. 24v-27v du ms. de Dresden en regard d'un extrait de la version en prose.
    • Mettlich, Josef, Die Schachpartie in der Prosabearbeitung der allegorisch-didaktischen Dichtung "Les Eschez amoureux". Wissenschaftliche Beilage zum Jahresberichte des Königlichen Paulinischen Gymnasiums zu Münster, Münster i. W., Aschendorffsche Buchdruckerei, 1907, 32 p.
      Édition des f. 24-27 du ms. de Dresden, qui portent sur la musique.
    • Rivoire, A., "Li eschés amoureux": frammenti trascritti dal codice marciano con introduzione e apendice, Torre Pellice, 1915 [réimpr.: 1920].
      Édition d'extraits et de toutes les rubriques du ms. de Venise.
    • Die Liebesgarten-Allegorie der échecs amoureux. Kritische Ausgabe und Kommentar, éd. Christine Kraft, New York, Bern et Frankfurt, Lang (Europäische Hochschulschriften, Reihe XIII: Französische Sprache und Literatur, 48), 1976, 300 p.
      Compte rendu: G. Roques, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 94, 1978, p. 667-668.
      Édition du long extrait portant sur l'allégorie du Verger d'Amour, à savoir les f. 44-120 du ms. de Venise = vers 3663-9326 de l'éd. Raimondi.
    • Raimondi, Gianmario, « Les eschés amoureux: studio preparatorio ed edizione (I. vv. 1-3662) », Pluteus, 8-9, 1990-1998, p. 67-241.
    • Raimondi, Gianmario, « Les eschés amoureux: studio preparatorio ed edizione (II. vv. 3663-5538) », Pluteus, 10, 1999-2000, p. ??.
    • Les eschéz d'amours. A critical edition of the poem and its Latin glosses edited by Gregory Heyworth, Daniel E. O'Sullivan with Frank Coulson, Leiden et Boston, Brill (Medieval and Renaissance Authors and Texts, 10), 2013, xi + 684 p.
      Les éditeurs contestent l'attribution du texte à Évrart de Conty.
    Traductions modernes
    Études
    • Abert, Hermann, « Die Musikästhetik der Échecs amoureux », Sammelbände der Internationalen Musikgesellschaft, 6, 1905, p. 346-355.
    • Adams, Jenny, Power Play: The Literature and Politics of Chess in the Late Middle Ages, University Park, University of Pennsylvania Press, 2006.
      En particulier le chapitre 2: « Taxonomies of Desire in Les Echecs amoureux », p. 57-94).
    • Boucher, Caroline, « Des problèmes pour exercer l'entendement des lecteurs: Évrart de Conty, Nicole Oresme et la recherche de la nouveauté », Aristotle's "Problemata" in Different Times and Tongues, éd. Pieter De Leemans et Michèle Goyens, Leuven, Leuven University Press (Mediaevalia Lovaniensia. Series I. Studia, 39), 2006, p. 175-197.
      Comptes rendus: William H. York, dans The Medieval Review, 08.09.10. [www] — Jean-Pierre Rothschild, dans Le Moyen Âge, 117:1, 2011, p. 168-169. DOI: 10.3917/rma.171.0117
    • Fauquet, Wilfrid, « Le giu parti d'Évrart de Conty. Une version échiquéenne du Roman de la Rose », Romania, 123, 2005, p. 486-522.
    • Gally, Michèle, « Le miroir mis en abyme: les Échecs amoureux », Miroirs et jeux de miroirs dans la littérature médiévale, éd. Fabienne Pomel, Rennes, Presses universitaires de Rennes (Interférences), 2003, p. 253-263.
    • Gally, Michèle, L'intelligence de l'amour d'Ovide à Dante, Paris, CNRS éditions, 2005, p. 125-194: « L'(es) échec(s) de l'amour ».
    • Galpin, Stanley L., « Les eschez amoureux: a complete synopsis with unpublished extracts », The Romanic Review, 11, 1920, p. 283-307.
      Édition des vers 15251-15428 de l'éd. Raimondi.
    • Guichard-Tesson, Françoise, « "Parler par figure et fabuleusement" dans les Eschez amoureux », Le moyen français, 60-61, 2007, p. 257-290.
    • Heyworth, Gregory, « Textual identity and the problem of convention: recovering the title of Dresden Oc 66 », Textual Cultures: Text, Contexts, Interpretation, 1:2, 2006, p. 143-151.
    • Höfler, Hans, "Les échecs amoureux": Untersuchungen über die Quellen des II. Teiles, Dissertation, München, Neustadt, 1905.
    • Höfler, Hans, « Les échecs amoureux », Romanische Forschungen, 27, 1910, p. 625-689. [DZ]
    • Jeay, Madeleine, « Entre encyclopédie et récit. Dans la mouvance du Roman de la Rose, le Livre des Échecs amoureux d’Évrart de Conty », Cahiers de recherches médiévales, 18, 2009, p. 253-261. [Rev] DOI: 10.4000/crm.11706
    • Jung, Marc-René, Études sur le poème allégorique en France au Moyen Âge, Berne, Francke (Romanica Helvetica, 82), 1971, 334 p.
      Comptes rendus: Lionel J. Friedman, dans Speculum, 47:2, 1972, p. 316-320. — W. T. H. Jackson, dans The Romanic Review, 63, 1972, p. 222-224. — A. R. Press, dans The Modern Language Review, 69, 1974, p. 166-168. — A. Serper, dans Romance Philology, 29, 1975-1976, p. 569-571. — P. Zumthor, dans Revue belge de philologie et d'histoire, 52, 1974, p. 197-198.
    • Junker, H. P., « Über das altfranzösische Epos Les échecs amoureux », Berichte des freien Deutsche Hochstiftes zu Frankfurt am Main, N. F., 3:2, 1886-1887, p. 29.
    • Lefèvre, Sylvie, « Échecs amoureux », Dictionnaire des lettres françaises: le Moyen Âge, éd. Geneviève Hasenohr et Michel Zink, Paris, Fayard, 1992, p. 397-398.
      Réimpr.: Paris, Fayard (La Pochothèque), 1994.
    • Legaré, Anne-Marie, « La réception du poème des Eschés amoureux et du Livre des eschez amoureux moralisés dans les États bourguignons au XVe siècle », Les librairies aristocratiques dans les anciens Pays-Bas au Moyen Âge. Actes de la journée d'étude internationale organisée à Bruxelles (Palais des Académies), le 20 octobre 2006, éd. An Faems et Colette Van Coolput-Storms, Le Moyen Âge, 113:3-4, 2007, p. 591-611.
    • Minet-Mahy, Virginie, Esthétique et pouvoir de l'œuvre allégorique à l'époque de Charles VI. Imaginaires et discours, Paris, Champion (Bibliothèque du XVe siècle, 68), 2005, 581 p.
      Comptes rendus: Estelle Doudet, dans Cahiers de recherches médiévales, Comptes rendus, 2005. [Rev] — Nelly Labère, dans Le Moyen Âge, 111:3-4, 2005, p. 705-706. DOI: 10.3917/rma.113.0641 — Armand Strubel, dans L'information littéraire, 58:2, 2006, p. 54-56. [Cairn]
    • Mühlethaler, Jean-Claude, « De la disparition de Didon dans le Roman du Cuer d'amours espris: René d'Anjou entre Boccace et Pétrarque ou la difficile récupération d'Énée en France au XVe siècle », "Pour acquerir honneur et pris". Mélanges de moyen français offerts à Giuseppe Di Stefano, éd. Maria Colombo Timelli et Claudio Galderisi, Montréal, CERES, 2004, p. 467-482.
    • Mussafia, A. « Zu den altfranzösischen Handschriften der Marcus bibliothek in Venedig », Sitzungsberichte der philosophisch-historischen Klasse der Akademie der Wissenschaften in Wien, 42, 1863, p. 313-328.
    • Mussou, Amandine, « Apprendre à jouer? Fonctions de la partie d'échecs dans les Eschés amoureux », Poetry, Knowledge and Community in Late Medieval France, éd. Rebecca Dixon, Finn E. Sinclair, Adrian Armstrong, Sylvia Huot et Sarah Kay, Woodbridge et Rochester, Brewer (Gallica, 13), 2008, p. 42-55.
    • Mussou, Amandine, « Mettre le savoir en fiction à la fin du XIVe siècle. Les "Eschés amoureux" en vers, thèse de doctorat préparée sous la direction de Mme Jacqueline Cerquiglini-Toulet, soutenue le 23 juin 2012 à l’université Paris-Sorbonne », Perspectives médiévales, 34, 2012, n. p. [Rev]
    • Raimondi, Gianmario, "Les eschés amoureux": studio preparatorio all'edizione dei vv. 1-16300, dottorato di ricerca, Università di Roma La Sapienza, 1997.
    • Schick, Joseph, « Kleine Lydgate-Studien. I, Reason and Sensuality », Beiblatt zur Anglia, 8, 1897-1898, p. 134-154.
    • Sieper, Ernst, "Les échecs amoureux", eine altfranzösische Nachahmung des Rosenromans und ihre englische Übertragung, Weimar, Felber (Litterarhistorische Forschungen, 9), 1898, vii + 252 p. [IA]
    • Sieper, Ernst. « Zu den Echecs amoureux », Englischen Studien, 2, 1900, p. 310-315.
  3. Le livre des echecs amoureux moralisés

    Titre: 
    Date:Avant 1405
    Langue:Français
    Genre: 
    Forme:Prose
    Contenu:Commentaire des Eschés amoureux.
    Incipit:Ce present livre fut fait et ordené principalment a l'instance d'un autre, fait en rime nagueres, et de nouvel venu a congnoissance, qui est intitulé Des eschez amoureux ou Des eschez d'amours, aussi come pour declairier aucunes choses que la rime contient qui semblent estre obscures et estranges de prime face...
    Explicit:... Et lui dist dame Pallas et moustra moult d'enseignemens beaulx et moult de belles choses prouffitables a meurs et a honneste vie et qui seroient belles a declairier, maiz pour certaine cause je m'en tairay atant quant a present. Amen.
    Je lairay donc ceste matere,
    Tant soit elle de grant mistere.
    Je n'y puis briefment plus entendre,
    Ne ma nef plus avant estendre,
    Car je n'ay pas vent avenant.
    Face qui veult le remenant;
    Il me convient ailleurs deduire,
    Et Dieu veuille ma nef conduire.
    Amen.
    Remaniement:Jean Miélot, Le traittié de vieillesce et de jeunesce
    Manuscrits
    Source: Guichard-Tesson et Roy 1993: XIII-XXIII
    1. Den Haag, Koninklijke Bibliotheek, 129. A. 15, 4/4 XV (F)
    2. København, Kongelige biblioteket, Thott 1090 4°, f. 71r-98r, 1468 (M)
      Fragment équivalent aux lignes 176v44-183r26. Ms. exécuté à Lille, de 1460 à 1470.
    3. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 143, f. 1r-357v (A) [⇛ Description]
    4. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 1508 (B) [⇛ Description]
    5. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 9197, f. 1r-352v (C) [⇛ Description]
    6. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 19114 (D) [⇛ Description]
    7. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 24295 (E) [⇛ Description]
    8. localisation actuelle inconnue: ms. figurant dans un des inventaires des livres du duc de Bourgogne 1420, que Geoffroi Maupoivre, médecin de Jean sans Peur, avait reçu avant 1414 de Philippe Jossequin, gardien des joyaux du roi de France.
    Éditions modernes
    • Mettlich, Josef, Die Schachpartie in der Prosabearbeitung der allegorisch-didaktischen Dichtung "Les Eschez amoureux". Wissenschaftliche Beilage zum Jahresberichte des Königlichen Paulinischen Gymnasiums zu Münster, Münster i. W., Aschendorffsche Buchdruckerei, 1907, 32 p. [GB] [IA]
      Édition d'un extrait avec, en regard, le passage correspondant du texte en vers du ms. de Dresden (f. 24v-27v).
    • L'harmonie des sphères. Encyclopédie d'astronomie et de musique extraite du commentaire sur "Les échecs amoureux" (XVe s.) attribué à Évrart de Conty. Édition critique d'après les mss de la Bibliothèque Nationale de Paris [par] Reginald Hyatte et Maryse Ponchard-Hyatte, New York, Bern et Frankfurt am Main, Peter Lang (Studies in the Humanities, 1), 1985, xlvi + 175 p.
      Édition partielle.
    • Le livre des échecs amoureux: Bibliothèque nationale [ms. fr. 9197], éd. Anne-Marie Legaré, avec la collaboration de Françoise Guichard-Tesson et Bruno Roy, Paris, Chêne, 1991, 95 p.
      Reproduction complète des miniatures, avec des extraits du texte en français moderne; les miniatures présentées dans cet ouvrage sont accessibles sur le site de la Bibliothèque nationale de France.
    • Évrart de Conty, Le livre des eschez amoureux moralisés. Édition critique par Françoise Guichard-Tesson [et] Bruno Roy, Montréal, CERES (Bibliothèque du Moyen français, 2), 1993, lxxiv + 828 p.
    Traductions modernes
    • en anglais:
      • Jones, Joan Morton, The Chess of Love, Ph. D. dissertation, University of Nebraska, Lincoln, 1968.
        Traduction anglaise basée sur le ms. BnF fr. 9197.
    Études
    • Badel, Pierre-Yves, « Par un tout seul escondire : sur un virelai du Buisson de Jeunesse », Romania, 109, 1988, p. 369-379.
    • Boucher, Caroline, « De la subtilité en français: vulgarisation et savoir dans les traductions d'auctoritates des XIIIe–XIVe siècles », The Theory and Practice of Translation in the Middle Ages, éd. Rosalynn Voaden, René Tixier, Teresa Sanchez Roura et Jenny Rebecca Rytting, Turnhout, Brepols (The Medieval Translator. Traduire au Moyen Âge, 8), 2003, p. 89-99.
    • Fauquet, Wilfrid, « Le giu parti d'Évrart de Conty. Une version échiquéenne du Roman de la Rose », Romania, 123, 2005, p. 486-522.
    • Gally, Michèle, L'intelligence de l'amour d'Ovide à Dante, Paris, CNRS éditions, 2005, p. 125-194: « L'(es) échec(s) de l'amour ».
    • Guichard-Tesson, Françoise, La "Glose des échecs amoureux" d'Évrart de Conty. Les idées et le genre de l'æuvre d'après le commentaire du "Verger de Déduit", thèse de doctorat, Université de Montréal, 1980, xi + 793 p. [PQ]
    • Guichard-Tesson, Françoise, « L'amour par amours : l'héritage du De Amore dans la Glose des Échecs amoureux », Fifteenth Century Studies, 4, 1981, p. 93-103.
    • Guichard-Tesson, Françoise, « Évrart de Conty, auteur de la Glose des Echecs amoureux », Le moyen français, 8-9, 1982, p. 111-148.
    • Guichard-Tesson, Françoise, « La Glose des échecs amoureux. Un savoir à tendance laïque: comment l'interpréter? », Fifteenth Century Studies, 10, 1984, p. 229-260.
    • Guichard-Tesson, Françoise, « Le pion Souvenir et les miroirs déformants dans l'allégorie d'amour », Jeux de mémoire: aspects de la mnémotechnie médiévale, éd. Bruno Roy et Paul Zumthor, Montréal, Presses de l'Université de Montréal; Paris, Vrin, 1985, p. 99-108.
    • Huot, Sylvia, « Sentences and subtle fictions: reading literature in the later Middle Ages », What Is Literature? 1100-1600, éd. F. Cornilliat, U. Langer, D. Kelly, Lexington, French Forum, 1993, p. 196-209.
    • Hyatte, Réginald L., « The manuscripts of the prose commentary (fifteenth century) on Les Echecs Amoureux », Manuscripta, 26, 1982, p. 24-30.
    • Jeay, Madeleine, « La mythologie comme clé de mémorisation: la Glose des Echecs amoureux », Jeux de mémoire: aspects de la mnémotechnie médiévale, éd. Bruno Roy et Paul Zumthor, Montréal, Presses de l'Université de Montréal; Paris, Vrin, 1985, p. 157-166.
    • Jeay, Madeleine, « Pour cause de briefté: les formules d'abrègement dans la narration longue », Faire court. L'esthétique de la brièveté dans la littérature du Moyen Âge, éd. Catherine Croizy-Naquet, Laurence Harf-Lancner et Michelle Szkilnik, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2011, p. 105-120.
    • Jung, Marc-René, « Poetria », Vox Romanica, 30, 1971, p. 44-64.
    • Jung, Marc-René, « L'alexandrin au XVe siècle », Orbis mediaevalis: mélanges de langue et de littérature médiévale offerts à Reto Raduolf Bezzola à l'occasion de son quatre-vingtième anniversaire..., éd. Georges Güntert, Marc-René Jung et Kurt Ringger, Bern, Francke, 1978, p. 203-217.
    • Legaré, Anne-Marie, « Allégorie et arts de mémoire: un manuscrit enluminé de la librairie de Marguerite d'Autriche », Bulletin du bibliophile, 1990, 2, p. 314-344.
    • Legaré, Anne-Marie, « The Master of Antoine Rolin: a northern French illuminator working in the orbit of Simon Marmion », Margaret of York, Simon Marmion and the 'Visions of Tondal'. Proceedings of the J.P. Getty Museum Symposium (June 21-24 1990), Malibu, J. P. Getty Museum, 1992, p. 209-222.
    • Legaré, Anne-Marie, et Bruno Roy, « Le 'je' d'Évrart de Conty: du texte à l'image », Auteurs, lecteurs, savoirs anonymes, "je" et encyclopédies, éd. B. Baillaud et Denis Hüe, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 1996, p. 39-56.
    • Legaré, Anne-Marie, « La réception du poème des Eschés amoureux et du Livre des eschez amoureux moralisés dans les États bourguignons au XVe siècle », Les librairies aristocratiques dans les anciens Pays-Bas au Moyen Âge. Actes de la journée d'étude internationale organisée à Bruxelles (Palais des Académies), le 20 octobre 2006, éd. An Faems et Colette Van Coolput-Storms, Le Moyen Âge, 113:3-4, 2007, p. 591-611.
    • Legaré, Anne-Marie, « L'iconographie de Dame Nature dans Le Livre des Eschez amoureux moralisés, d'après le ms. BnF, Français 143, enluminé par Robinet Testard », Nouvelles de la Rose. Actualité et perspectives du Roman de la Rose, éd. Dulce Mª González-Doreste et Mª del Pilar Mendoza-Ramos, La Laguna, Secretariado de Publicaciones de la Universidad de La Laguna (Publicaciones institucionales. Investigación, 5), 2011, p. 209-225.
    • Mettlich, Josef, Die Abhandlung über "rymes et mettres" in der Prosabearbeitung der "Échecs amoureux", Münster, 1911.
    • Minet-Mahy, Virginie, « Le recyclage des métaphores dans la littérature allégorique: de l'histoire du sens à la création poétique. L'image de la harpe et de l'harmonie universelle », Medieval Manuscripts in Transition: Tradition and Creative Recycling, éd. Geert H. M. Claassens et Werner Verbeke, Leuven, Leuven University Press (Mediaevalia Lovaniensia. Series I, Studia, 36), 2006, p. 197-218.
      Compte rendu: Tjamke Snijders, dans The Medieval Review, 08.03.08 et 08.10.26. * [TMR]
    • Minnis, Alastair J., « Authors in love: the exegesis of late medieval love poets », The Uses of Manuscripts in Literary Studies. Esssays in Memory of Judson Boyce Allen, éd. Charlotte Cook Morse, Penelope Reed Doob et Marjorie Curry Woods, Kalamazoo, Western Michigan University (Studies in Medieval Culture, 31), 1992, p. 161-191.
    • Minnis, Alastair J., « The author's two bodies? Authority and fallibility in late medieval textual theory », Of the Making of Books. Medieval Manuscripts, their Scribes and Readers. Essays presented to M. B. Parkes, éd. P. Robinson et R. Zim, Aldershot, Scolar Press, 1997, p. 259-279.
    • Minnis, Alastair, Magister Amoris: The "Roman de la Rose" and Vernacular Hermeneutics, Oxford, Oxford University Press, 2001, p. 256-319.
    • Minnis, Alastair, « Absent glosses: a crisis of vernacular commentary in late medieval England? », Essays in Medieval Studies, 20, 2003, p. 1-17. [Muse]
    • Minnis, Alastair, « "I speke of folk in seculer estaat": vernacularity and secularity in the age of Chaucer », Studies in the Age of Chaucer, 27, 2005, p. 25-58.
    • Minnis, Alastair, « Standardizing lay culture: secularity in French and English literature of the fourteenth century », The Beginnings of Standardization: Language and Culture in Fourteenth-Century England, éd. Ursula Schaefer, Frankfurt am Matin, Lang, 2006, p. 43-60.
    • Mussou, Amandine, « Le médecin et les sons. Musique et magie dans Le Livre des eschez amoureux moralisés d'Évrart de Conty », Music and Esotericism, éd. Laurence Wuidar, Leiden, Brill (Aries Book Series), 2010, p. 23-43.
Rédaction: Caroline Boucher
Compléments: Laurent Brun, Anne-Marie Legaré et Amandine Mussou
Dernière mise à jour: 4 septembre 2016