Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
logo arlima

Le gentilhomme, Lison, Naudet, la demoiselle

Bibliographie

Titre:Farce nouvelle, tres bonne et fort joyeuse a quatre personnaiges, c'est assavoir: le Gentil homme, Lison, Naudet, la Demoyselle (rec. de Londres)
Date:Imprimé en 1550
Langue:Français
Genre:Farce
Forme:413 vers octosyllabiques, certains trop courts, d'autres trop longs, à rimes plates
Contenu: 
Incipit:La femme commence
Ne suis-je pas bien estorée
d'avoir espousé un tel homme?
Naudet
Quoy! est ma chemise dorée
Da, da! s'el est, j'en suys marry...
Explicit:... Et, affin qu'il vous en souvienne,
croyez moy qu'il fault, mon amy,
a trompeur trompeur et demy.
Pourtant que plus ne vous advienne!
Finis.
Manuscrits
Éditions anciennes
  1. Farce nouvelle, tres bonne et fort joyeuse a quatre personnaiges, c'est assavoir le Gentil homme, Lison, Naudet, la demoyselle, Roun, Jehan le Prest, [vers 1550?].
    Exemplaire: London, British Library, C.20.e.13.(15.)
Éditions modernes
  • Ancien théâtre françois ou collection des ouvrages dramatiques les plus remarquables depuis les mystères jusqu'à Corneille, publié avec des notes et éclaircissements par M. Viollet le Duc, Paris, Jannet, 1854-1857, 10 t. (ici t. 1, p. 250-270) [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6, t. 7, t. 8, t. 9, t. 10]
  • Le Recueil du British Museum, fac-similé des soixante-quatre pièces de l'original, introduction de Halina Lewicka, Genève, Slatkine reprints, 1970, n° 15.
  • Recueil de farces (1450-1550), éd. André Tissier, Genève, Droz (Textes littéraires français), 1995, t. 1, p. 243-303, n° 4.
Traductions modernes
  • en anglais:
    • Six Medieval French Farces, translated, with an introduction and commentary by Thierry Boucquey, Lewinston, Edwin Mellen Press (Mediaeval Studies, 11), 1999, p. 197-233.
  • en français:
    • Les farces, Moyen Âge et Renaissance, la guerre des sexes, trad. Bernard Faivre, Paris, Imprimerie nationale, 1997, t. 1, p. 477-536.
    • Farces françaises de la fin du Moyen Âge, trad. André Tissier, Genève, Droz (Textes littéraires français), 1999, t. 1, p. 71-88.
Études
  • Aubailly, Jean-Claude, Le théâtre médiéval profane et comique, Paris, Larousse (Thèmes et textes), 1975, 207 p. (ici p. 146-148)
  • Aubailly, J. C., « Facétie narrée et facétie jouée. Discussion », Bulletin de l'Association d'étude sur l'Humanisme, la Réforme et la Renaissance, 7, 1977, p. 19-24. [Pers] DOI: 10.3406/rhren.1977.1052
  • Boucquey, Thierry, Mirages de la farce. Fêtes des fous, Bruegel et Molière, Amsterdam et Philadelphia, John Benjamins (Purdue University Monographs in Romance Languages, 33), 1991, 145 p., ici p. 52-53.
  • Faivre, Bernard, Répertoire des farces françaises, Paris, Imprimerie nationale, 1993, p. 191-194, n° 70.
  • Greub, Yan, Les mots régionaux dans les farces françaises. Étude lexicologique sur le Recueil Tissier (1450-1550), Strasbourg, Société de linguistique romane (Bibliothèque de linguistique romane, 2), 2003, ix + 403 p. + 1 CD-ROM. (ici p. 247-249)
    Comptes rendus: Marcello Barbato, dans Revue critique de philologie romane, 4-5, 2003-2004, p. 262-282. (avec réponse de Y. Greub) — R. M. Bidler, dans Le moyen Français, 54, 2004, p. 199. — F. Duval, dans Vox romanica, 63, 2004, p. 342-344. — T. Matsumura, dans Revue de linguistique romane, 68, 2004, 598-618. — Matsumura, Takeshi, « Notes sur quelques régionalismes dans des farces françaises », "Pour acquerir honneur et pris". Mélanges de moyen français offerts à Giuseppe Di Stefano, éd. Maria Colombo Timelli et Claudio Galderisi, Montréal, CERES, 2004, p. 403-407. — F. Vielliard, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 162, 2004, p. 617-619. — J. Koopmans, dans French Studies, 59, 2005, p. 229-230. — Anthony Lodge, dans Journal of French Language Studies, 15:1, 2005, p. 103-105. — R. Martin, dans Romania, 123, 2005, p. 536-539. — M. Paquant, dans Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, 67, 2005, p. 529-531. — M. R. Bastardas i Rufat, dans Estudis romanics, 28, 2006, 432-434. — J. Koopmans, European Medieval Drama, 10, 2006, p. 238-239. — V. Mecking, dans Le français préclassique, 9, 2006, p. 257-258. — J. Chaurand, dans Le français moderne, 74, 2006, p. 243-246. — Claude Poirier, dans Romanische Forschungen, 119:1, 2007, p. 124-126.
  • Julleville, L. Petit de, Répertoire du théâtre comique en France au Moyen-Âge, Paris, Cerf, 1886, vi + 409 p. (ici p. 147, no 115) [Gall] [GB] [IA]
    Réimpression:
    • Genève, Slatkine Reprints, 1967
  • Lewicka, Halina, Bibliographie du théâtre profane français des XVe et XVIe siècles, rédacteur Janina Majerowa, Wrocław, Zaklad Narodowy im. Ossolinskich; Paris, Centre national de la recherche scientifique, 1980, n° 1353.
  • Maxwell, Ian, French Farce and John Heywood, Melbourne and London, Melbourne University Press, 1946, 175 p., ici p. 34-35.
  • Payen, Jean-Claude, « Un ancêtre de Figaro: le badin Naudet », Mélanges offerts à G. Couton, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 1981, p. 15-22.
  • Piaggi, Giorgio de, « Pour une lecture structurale et sémantique de quatre anciennes farces françaises », Spicilegio moderno, 12, 1979, p. 87-106.
  • Rey-Flaud, Bernadette, La farce ou la machine à rire. Théorie d'un genre dramatique, 1450–1550, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 167), 1984, 329 p., ici p. 267-269.
  • Rousse, Michel, La scène et les tréteaux. Le théâtre de la farce au Moyen Âge, Orléans, Paradigme (Medievalia, 50), 2004, 338 p. (ici p. 71-91 et 254-257)
    Comptes rendus: Barbara C. Bowen, dans The Medieval Review, 05.08.29. [TMR] — Thierry Revol, dans Le Moyen Âge, 111:3-4, 2005, p. 694-695.
  • Stiefel, A. L., « Zum Schwank von der Rache eines betrogenen Ehemannes », Zeitschrift für französische Sprache und Litteratur, 32, 1908, p. 268-272. [DZ] [Jstor] [GB] [IA] [HT]
Rédaction: Françoise Rainville
Dernière mise à jour: 12 août 2014