Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
logo arlima

Guillaume de Tyr

Willelmus Tyrensis | Willermus | William of Tyre | Wilhelm von Tyrus

Biographie

Né à Jérusalem vers 1130 — Mort le 29 septembre 1186

Bibliographie

Répertoires bibliographiques
  • Bossuat, Robert, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge, Melun, Librairie d'Argences (Bibliothèque elzévirienne. Nouvelle série. Études et documents), 1951, xxxiv + 638 p. (ici p. 358, nos 3613-3616)
    Dictionnaires: DEAF Boss
  • Molinier, Auguste, Les sources de l'histoire de France des origines aux guerres d'Italie (1494), Paris, Picard, 1901-1906, 6 t. (ici t. 2, p. 303-304, no 2187) [GB: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6] [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6] [Pers]
    Réimpression:
    • New York, Burt Franklin (Bibliography and Reference Series, 80), [1964]
  • Vielliard, Françoise, et Jacques Monfrin, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge de Robert Bossuat. Troisième supplément (1960-1980), Paris, Centre national de la recherche scientifique, 1986-1991, 2 t., xii + 1136 p. (ici t. 2, p. 630, nos 6024-6031)
    Dictionnaires: DEAF Boss2
    Compte rendu: T. 1: Geneviève Hasenohr, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 146:1, 1988, p. 194-195. [Pers]
Généralités
  • Hiestand, Rudolf, « Zum Leben und Laufbahn Wilhelms von Tyrus », Deutsches Archiv, 34, 1978, p. 345–380.
  • Mayer, Hans E., « Zum Tode Wilhelms von Tyrus », Archiv für Diplomatik, 5–6, 1959–1960, p. 182–201.
  • Mayer, Hans E., « Guillaume de Tyr à l'école », Mémoires de l'Académie des sciences, arts et belles-lettres de Dijon, 117, 1985–1986, p. 257–265. — Réimpr. dans Kings and Lords in the Latin Kingdom of Jerusalem, Aldershot, Ashgate (Variorum Collected Studies Series), 1994, p. 257–265.
  • Murray, Alan V., « William of Tyre », The Crusades: An Encyclopedia, éd. Alan V. Murray, Santa Barbara, Denver et Oxford, ABC-Clio, 2006, t. 4, p. 1282.
  • Pastoret, Emmanuel de, « Guillaume de Tyr », Histoire littéraire de la France, Paris, Firmin Didot; Paris, Treuttel et Wurtz, t. 14, 1817, p. 587-596. [GB] [IA]
    Réimpr.: Paris, Palmé, 1869.
  • Sybel, Heinrich von, Geschichte des ersten Kreuzzugs, Leipzig, Fleischer, 1881, viii + 468 p. (ici p. 108-142) [GB] [IA]
  • Tyl-Labory, Gillette, « Guillaume de Tyr », Dictionnaire des lettres françaises: le Moyen Âge, éd. Geneviève Hasenohr et Michel Zink, Paris, Fayard, 1992, p. 648-649.
    Réimpr.: Paris, Fayard (La Pochothèque), 1994.
  1. Historia rerum in partibus transmarinis gestarum

    Titre:Historia rerum in partibus transmarinis gestarum;
    Date:Entre 1170 et 1184
    Commanditaire:Amaury Ier, roi de Jérusalem (1136-1174)
    Langue:Latin
    Genre: 
    Forme:Prose
    Contenu:Histoire de l'Orient depuis l'époque du prophète Mahomet (début du VIIe siècle) jusqu'en 1184.
    Incipit:Incipit historia rerum in partibus transmarinis gestarum a tempore successorum Mahumeth usque ad annum domini MCLXXXIV edita a venerabili Guillelmo Tyrensi archiepiscopo.
    Incipit prologus.
    Willelmus, Dei patientia sanctae Tyrensis Ecclesiae minister indignus, venerabilibus in Christo fratribus, ad quos praesens opus pervenerit, aeternam in Domino salutem.
    Periculosum esse et grandi plenum alea regum gesta describere, virorum prudentium nemo est qui dubitet. Nam, ut laborem, juge studium, perennes vigilias, quibus hujusmodi solent indigere negotia, penitus omittamus, duplex historiographis certum est imminere praecipitium: quorum vix est, ut alterutrum declinare valeant. Effugientes enim Charybdim, Scyllam incurrunt, quae succincta canibus, non minus novit procurare naufragia...
    Explicit:... et in castra quorumdam Arabum, qui in partibus illis gratia pascuorum, tentoria locaverant sua, a rege habentes securitatem, et sub ejus fiducia commorantes securi, repentinus irruit, et imparatos reperiens, praedam inde et manubias agens, reversus est Ascalonam; quo cognito, rex, iterum revocatis principibus, Tripolitano comiti regni curam et generalem administrationem committit, in ejus prudentia simul et magnanimitate spem habens. In quo facto, populi universi et principum, ex parte plurima videbatur satisfecisse desideriis: unica enim et singularis videbatur omnibus salutis via, si praedicto comiti regiorum cura committeretur negotiorum.
    Continuations:Continuation latine jusqu'en 1194 (éd. Salloch, 1934)
    Ernoul
    Le livre d'Eracles
    Traductions:Version française
    Version espagnole dans le livre I de la Gran conquista de ultramar
    Voir aussi: 
    Manuscrits
    Éditions anciennes
    1. Belli sacri historia, libris XXIII comprehensa, de Hierosolymâ ac terrâ promissionis..., Bâle, Nicolas Brylinger et Jean Oporin, 1549.
    2. Bongars, I, p. 625-1046.
    Éditions modernes
    • Historia rerum in partibus transmarinis gestarum a tempore successorum Mahumeth usque ad annum MCLXXXIV edita a venerabili Willermo Tyrensi archiepiscopo. L'estoire de Eracles l'empereur et la conquête de la terre d'outre-mer; c'est la translation de l'Estoire de Guillaume, arcevesque de Sur., éditée par le Comte A. Beugnot et A. Langlois, Paris, Imprimerie royale (Recueil des historiens des croisades. I. Historiens occidentaux), 1844, 2 t., xi + 1185 p.
    • Patrologia latina, t. 201, col. 209-892. [Pat]
    • Willelmus Tyrensis archiepiscopus, Chronicon. Édition critique par R. B. C. Huygens; détermination des dates par H. E. Mayer et G. Rösch, Turnhout, Brepols (Corpus christianorum. Continuatio mediaevalis, 63-63A), 1986, 2 t., vi + 1170 p.
    Traductions modernes
    • en allemand:
      • Geschichte der Kreuzzüge und des Königreichs Jerusalem aus dem lateinischen des erzbischofs Wilhelm von Tyrus von E. und R. Kausler, Stuttgart, Krabbe, 1840, viii + 634 p. — 2. Ausgabe mit e. Kupfer, zwei Plänen und einer Karte, 1844.
    • en anglais:
      • Edbury, Peter W., The Conquest of Jerusalem and the Third Crusade: Sources in Translation, Brookfield, Ashgate, 1998, 196 p. — Réimpr.: 2007.
        Traduction partielle.
    • en français:
      • Histoire de la guerre sainte, dite proprement la Franciade Orientale, faite latine par Guillaume, archevêque de Tyr, chancelier du royaume de Jérusalem, et traduite en français par Gabriel du Préau, Paris, 1574.
      • Collection des mémoires relatifs à l'histoire de France, depuis la fondation de la monarchie française jusqu'au 13e siècle; avec une introduction, des supplémens, des notices et des notes; par M. Guizot, professeur d'histoire moderne à l'Académie de Paris, Paris, Brière, t. 16-18, 1824. [IA: t. 16, t. 17, t. 18]
      • Les chroniqueurs de l'histoire de France depuis les origines jusqu'au XVIe siècle. Texte abrégé, coordonné et traduit par Mme de Witt, née Guizot, Paris, Hachette, 1883-1895, 4 t., ici t. 1.
      • La conquête de la Terre sainte par les Croisés, vue d'ensemble par [René de La Croix], duc de Castries; textes de Urbain II, Anne Comnène, Nicétas Choniate, Guillaume de Tyr [...]; avant-propos par Gérard Walter, Paris, Albin Michel (Le Mémorial des siècles. Les événements, 12), 1973, 496 p.
      • Le royaume de Jérusalem (1099-1184) par Guillaume de Tyr, avec une introduction et des notes écrites en 1824 par M. Guizot, Beyrouth, Éditions l'Orient (L'histoire écrite par des témoins), 1992, 3 t.
      • Guillaume de Tyr, Chronique du royaume franc de Jérusalem de 1095 à 1184, adapté au français moderne par Geneviève et René Métais, Paris, L'intermédiaire des chercheurs et curieux, 1999, 2 t., 540, 517 p.
      • Guillaume de Tyr, Histoire des régions d'outre-mer depuis l'avènement de Mahomet jusqu'en 1184, traduit du latin par François Guizot; édition préparée par Nathalie Desgrugillers, Clermont-Ferrand, Paleo (Sources de l'histoire de France), 2005-2006, 5 t.
    • en italien:
      • Joseph Horologgi, Venezia, 1562.
      • Thomas Bagloni, Venezia, 1610.
    Études
    • Cristea, Ovidiu, « L'usage de la preuve. Le cas des Bulgares dans la Chronique de Guillaume de Tyr », Les cahiers du Centre de recherches historiques, 45, 2010, p. 95-107. [Rev]
    • Davis, R. H. C., « William of Tyre », Relations Between East and West in the Middle Ages, éd. Derek Baker, Edinburgh, Edinburgh University Press, 1973, p. 64–76.
    • Edbury, Peter W., et John G. Rowe, « William of Tyre and the Patriarchal election of 1180 », The English Historical Review, 93, 1978, p. 1–25. — Réimpr. dans Kingdoms of the Crusaders: From Jerusalem to Cyprus, Aldershot, Ashgate (Variorum Collected Series Studies), 1999, p. 1–25.
    • Edbury, Peter W., et John G. Rowe, William of Tyre: Historian of the Latin East, Cambridge, Cambridge University Press (Cambridge Studies in Medieval Life and Thought. Fourth series, 8), 1988, x + 187 p. — Réimpr.: 1990; 1992.
    • Edbury, Peter W., « Propaganda and faction in the Kingdom of Jerusalem: the background to Hattin », Crusaders and Muslims in Twelfth-Century Syria, éd. Maya Shatzmiller, Leiden, Brill, 1993, p. 173-189. — Réimpr. dans Kingdoms of the Crusaders: From Jerusalem to Cyprus, Aldershot, Ashgate (Variorum Collected Series Studies), 1999, p. 173–189.
    • Giese, W., « Stadt- und Herrscherbeschreibungen bei Wilhelm von Tyrus », Deutsches Archiv für Erforschung des Mittelalters, 34, 1978, p. 381-409.
    • Grousset, René, « Sur un passage obscur de Guillaume de Tyr », Mélanges syriens offerts à monsieur René Dussaud, secrétaire perpétuel de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres par ses élèves, Paris, Geuthner (Bibliothèque archéologique et historique, 30), 1939, t. 2, p. 937-939.
    • Grousset, René, L'épopée des croisades. Ornée de 7 miniatures des "Chroniques" de Guillaume de Tyr, Paris, Club des libraires de France (Collection Histoire, 8), 1955, 319 p.
    • Guenée, Bernard, « L'écho d'un prologue de Guillaume de Tyr à Michel Pintoin », Un roi et son historien. Vingt études sur le règne de Charles VI et la Chronique du Religieux de Saint-Denis, Paris, De Boccard, 1999, p. 79-90.
    • Hammad, M. J., Latin and Muslim Historiography of the Crusades. A Comparative Study of William of Tyre and 'Izz al-Din Ibn al-Athir, Ph. D. dissertation, ??, 1987.
    • Huygens, R. B. C., « Guillaume de Tyr étudiant: un chapître (XIX, 12) de son Histoire retrouvé », Latomus, 21, 1962, p. 811–829.
    • Huygens, R. B. C., « La tradition manuscrite de Guillaume de Tyr », Studi medievali, 3e s., 5:1, 1964, p. 281-373.
    • Huygens, R. B. C., « Pontigny et l'Histoire de Guillaume de Tyr », Latomus, 25:1, 1966, p. 139-142.
    • Huygens, R. B. C., « Editing William of Tyre », Sacris erudiri, 27, 1984, p. 461–473.
    • Issa, Mireille, La version latine et l'adaptation française de l'"Historia rerum in partibus transmarinis gestarum" de Guillaume de Tyr, livres XI–XVIII. Étude comparative fondée sur le Recueil des historiens des croisades - historiens occidentaux, Turnhout, Brepols (The Medieval Translator, 13), 2011, 358 p.
    • Jubb, M., « Saladin vu par Guillaume de Tyr et par l'Eracles. Changement de perspective », Autour de la Première Croisade. Actes du colloque de la Society for the Study of the Crusades and the Latin East (Clermont-Ferrand, 22-25 juin 1995), Paris, 1996, p. 443-451.
    • Kugler, B., Studien zur Geschichte des zweiten Kreuzzuges, Stuttgart, Ebner und Seubert, 1866, viii + 222 p. (ici p. 21-31) [GB] [IA]
    • Lacroix, B., « Guillaume de Tyr: unité et diversité dans la tradition latine », Études d'histoire littéraire et doctrinale. Quatrième série, Montréal, Institut d'études médiévales; Paris, Vrin (Publications de l'Institut d'études médiévales de l'Université de Montréal, 19), 1968, p. 149-166.
    • Langille, Edward-Murdo, La représentation de l'Islam et du monde musulman chez Guillaume de Tyr, thèse de doctorat, Université de Paris III-Sorbonne Nouvelle, 1988, 235 p.
    • Langille, E., « La Constantinople de Guillaume de Tyr », Byzantion, 63, 1993, p. 173-197.
    • Lauzi, E., « Occidentali e Saraceni nel Medioevo latino. Tracce di un incontro II », Rendiconti dell'Istituto lombardo, 132, 1999, p. 485-502.
    • Loud, G. A., et J. W. Cox, « The "lost" autobiographical chapter of William of Tyre's Chronicle (book XIX.12) », The Crusades: An Encyclopedia, éd. Alan V. Murray, Santa Barbara, Denver et Oxford, ABC-Clio, 2006, t. 4, p. 1305–1308.
    • Luchitskaya, S., « Muslims in the Christian imagery of the thirteenth century. The visual code of otherness », Al-Masaq, 12, 2000, p. 37-67.
    • Madureira, Margarida, « Le chroniqueur et son public: les versions latine et française de la Chronique de Guillaume de Tyr », The Medieval Chronicle V, éd. Erik Kooper, Amsterdam et New York, Rodopi, 2008, p. 161-174.
    • Mayer, Hans E., The Crusades, 2e éd., trad. John Gillingham, Oxford, Oxford University Press, 1988.
    • Prutz, Hans, « Studien über Wilhelm von Tyrus », Neues Archiv der Gesellschaft für ältere deutsche Geschichtskunde, 8, 1883, p. 91–132.
    • Prutz, H., Kulturgeschichte der Kreuzzüge, Berlin, 1883.
    • Pryor, J. H., « The Eracles and William of Tyre: an interim report », The Horns of Hattīn, éd. B. Z. Kedar, Jerusalem, 1992, p. 270-293.
    • Richard, Jean, « Le siège de Damas dans l'histoire et la légende », Cross-Cultural Convergences in the Crusader Period. Essays Presented to Aryeh Grabois on his Sixtieth Birthday, New York, 1995, p. 225-235.
    • Rödig, Thomas, Zur politischen Ideenwelt Wilhelms von Tyrus, Frankfurt a. M. etc., Peter Lang (Europäische Hochschulschriften. Reihe 3, Geschichte und ihre Hilfswissenschaften, 429), 1990, 186 p.
    • Rouse, Mary A., et Richard H. Rouse, Illitterati et Uxorati. Manuscripts and their Makers in Medieval Paris, 1200–1500, London et Turnhout, Miller, 2000, 2 t., 424 + 407 p.
      Comptes rendus: Dominique Vanwijnsberghe, dans Scriptorium, 55, 2001, p. 310-316. — Keith Busby et William J. Courtenay, dans Speculum, 77:4, 2002, p. 1388-1390. — Edoardo Barbieri, dans Bibliofilia, 105, 2003, p. 99-101. — Geneviève Hasenohr, dans Romania, 122:3-4, 2004, p. 565-569. — R. Beyers, dans Apocrypha, 16, 2005, p. 263-266.
    • Rubin-Ronen, J., « The debate on twelfth-century Frankish feudalism: additional evidence from William of Tyre's Chronicon », Crusades, 8, 2009, p. 53-62.
    • Runciman, Steven, A History of the Crusades, Cambridge, Cambridge University Press, 1951-1952, 2 t.
    • Die lateinische Fortsetzung Wilhelms von Tyrus. Herausgegeben und erläutert von Marianne Salloch, Leipzig, Eichblatt, 1934, 154 p.
    • Schwinges, Rainer Christoph, « Kreuzzugsideologie und Toleranz im Denken Wilhelms von Tyrus », Saeculum, 25, 1974, p. 367-385.
    • Schwinges, Rainer Christoph, Kreuzzugsideologie und Toleranz: Studien zu Wilhelm von Tyrus, Stuttgart, Hiersemann (Monographien zur Geschichte des Mittelalters, 15), 1977, ix + 329 p.
    • Schwinges, R. C., « William of Tyre, the Muslim enemy, and the problem of tolerance », Tolerance and Intolerance. Social Conflict in the Age of the Crusades, éd. Michael Gervers et James M. Powell, Syracuse, Syracuse University Press, 2001, p. ??.
    • Tyerman, Christopher, The Invention of the Crusades, Toronto, University of Toronto Press, 1998.
    • Tyerman, Christopher, God's War: A New History of the Crusades, Harmondsworth, Penguin, 2006.
    • Vessey, D. W. T. C., « William of Tyre and the art of historiography », Mediaeval Studies, 35, 1973, p. 433–455.
    • Vessey, D. W. T. C., « William of Tyre. Apology and apocalypse », Hommages à André Boutemy, éd. Guy Cambier, Bruxelles, Latomus (Collection Latomus, 145), 1976, p. 390-403.
  2. Relation du concile de Latran [œuvre perdue]

    Titre: 
    Date: 
    Commanditaire: 
    Dédicataire: 
    Langue:Latin
    Genre: 
    Forme: 
    Contenu: 
    Incipit: 
    Explicit: 
    Continuations: 
    Remaniements: 
    Traductions: 
    Voir aussi: 
    Études
  3. Gesta orientalium principum

    Titre:Gesta orientalium principum; De principibus orientalibus et eorum actibus
    Date:Fin du XIIe siècle
    Commanditaire:Amaury Ier, roi de Jérusalem (1136-1174)
    Langue:Latin
    Genre: 
    Forme:Prose
    Contenu:Histoire des princes d'Orient depuis l'an 614 jusqu'en 1884.
    Études
    • Murray, Alan V., « William of Tyre and the origin of the Turks: on the sources of the Gesta orientalium principum », Dei gesta per Francos: Études sur les crioisades dédiées à Jean Richard = Crusade Studies in Honour of Jean Richard, éd. Michel Balard, Benjamin Z. Kedar et Jonathan Riley-Smith, Aldershot, Ashgate, 2001, p. 217–229.
Rédaction: Laurent Brun
Dernière mise à jour: 24 octobre 2014