Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
logo arlima

Iacopo da Cessolis

Jacobus de Cessolis | Jacques de Cessoles

Biographie

Actif vers la fin du XIIIe et le début du XIVe siècle

Frère dominicain

Bibliographie

Répertoires bibliographiques
  • Bossuat, Robert, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge, Melun, Librairie d'Argences (Bibliothèque elzévirienne. Nouvelle série. Études et documents), 1951, xxxiv + 638 p. (ici p. 519, no 5384)
    Dictionnaires: DEAF Boss
  • Bossuat, Robert, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge. Second supplément (1955-1960), Paris, Librairie d'Argences (Bibliothèque elzévirienne. Nouvelle série: Études et documents), 1961, 132 p. (ici p. 105, nos 7992-7993)
    Compte rendu: Martin Wittek, dans Scriptorium, 16:2, 1962, p. 405, no 735. [Pers]
  • Chevalier, Ulysse, Répertoire des sources historiques du Moyen Âge. Bio-bibliographie. Nouvelle édition refondue, corrigée et considérablement augmentée, Paris, Picard, 1905-1907, 2 t., 4832 col. (ici t. 2, col. 2313) [GB: t. 1, t. 2] [IA: t. 1, t. 2]
    Édition antérieure:
  • Kaeppeli, Thomas, Scriptores Ordinis Praedicatorum Medii Aevi, Roma, Sancta Sabina, t. 2, 1975, p. 311-318.
  • Vielliard, Françoise, et Jacques Monfrin, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge de Robert Bossuat. Troisième supplément (1960-1980), Paris, Centre national de la recherche scientifique, 1986-1991, 2 t., xii + 1136 p. (ici t. 2, p. 821, nos 7554-7555)
    Dictionnaires: DEAF Boss2
    Compte rendu: T. 1: Geneviève Hasenohr, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 146:1, 1988, p. 194-195. [Pers]
Généralités
  • Kaeppeli, Thomas, « Pour la biographie de Jacques de Cessole », Archivum fratrum praedicatorum, 30, 1960, p. 149-162.
    Publie quelques documents historiques attestant que Jacques de Cessoles était toujours vivant en 1317-1322 et qu'il était originaire de Cessole près d'Asti (Piémont). La datation de son ouvrage reste très vague en l'absence d'indice clair. Au mieux, on peut fixer le terminus ante quem à la première traduction allemande qui a dû être faite vers 1300.
  • Lajard, Félix, « Jacques de Cessoles, dominicain », Histoire littéraire de la France, Paris, Firmin Didot, t. 25, 1869, p. 9-41. [GB] [IA]
    Réimpr.: Paris, Welter, 1898. [GB].
  • La Serna Santander, Dictionnaire bibliographique choisi du XVe siècle, t. 1.
  • Marchand, Prosper, Dictionnaire historique, ou mémoires critiques et littéraires, concernant la vie et les ouvrages de divers personnages distingués, particulièrement dans la République des Lettres, La Haye, De Hondt, 1758-1759, 2 t. (ici t. 1, p. 179-181) [GB: t. 1, t. 2] [IA: t. 1, t. 2]
  • Michaud, Biographie universelle, t. 8.
  • Oudin, Casimir, Commentarium de scriptoribus ecclesiae antiquis, Leipzig, Weidmann, 1722, t. 3, col. 627-629.
  • Payen, A., et Sylvie Lefèvre, « Jacques de Cessoles », Dictionnaire des lettres françaises: le Moyen Âge, éd. Geneviève Hasenohr et Michel Zink, Paris, Fayard, 1992, p. 728-731.
    Réimpr.: Paris, Fayard (La Pochothèque), 1994.
  • Pignon, Laurent, [notice sur les écrivains dominicains], dans ms. Paris, BnF, lat. 14582, XV.
    « Frater Joannes de Teriace, de conventus Remensi, fecit Moralitates super ludum schaccorum. »
  • Quetif, Jacobus, et Jacobus Echard, Scriptores ordinis Prædicatorum recensiti, notisque historicis et criticis illustrati, Paris, Ballard et Simart, 1719-1721, 2 t., [xiv] + xxviii + 954, [iii] + xxxii + 1000 p. (ici t. 2, p. 818-819) [GB: t. 1, t. 2] [IA: t. 1, t. 2]
  1. Libellus de moribus hominum et officiis nobilium ac popularium super ludo scachorum

    Titre:Libellus de moribus et officiis nobilium intitulatus et ad ipsorum solatium et honorem et maxime ludum scachorum scientium descriptus, compositus et compilatus (ms. Br, expl.); Libellus de moribus hominum et officiis nobilium ac popularium super ludo scachorum (titre forgé par Burt)
    Date:Au plus tard vers 1300
    Langue:Latin
    Genre: 
    Forme:Prose
    Contenu:Traité décrivant les diverses pièces d'un jeu d'échecs
    Incipit:Incipit libellus de moribus hominum et officiis nobilium intitulatus et ad ipsorum solatium et honorem et maxime ludum scachorum scientium descriptus, compositus et compilatus per venerabilem et excellentissimum virum fratrem Iacobum de Cessolis ordinis praedicatorum.
    Multorum fratrum ordinis nostri et diversorum saecularium precibus persuasus, dudum munus requisitum negavi ut transcriberem solationem ludum. Sane cum illud ad populum declamatorie praedicassem...
    Explicit:... Hunc autem libellum ad honorem nobilium, et solatium et maxime ludum scientium, Ego, frater Jacobus de Cessoles, ordinis praedicatorum, composui, et ad hunc finem produxi, donante illo, a quo descendit omne datum optimum et omne bonum perfectum. Deo igitur sit honor et gloria in saecula saeculorum. Amen.
    Explicit libellus de moribus et officiis nobilium intitulatus, et ad ipsorum solatium et honorem et maxime ludum scachorum scientium, descriptus, compositus et compilatus per venerabilem et excellentissimum virum, fratrem Jacobum, ordinis praedicatorum.
    Traductions: Heinrich von Beringen, Liber scachorum (allemand)
    Pfarrer zu dem Hechte, Das Schachbuch (allemand)
    Konrad von Ammenhausen, Schachzabelbuch (allemand)
    Schachzabelbuch (allemand)
    Buke of the Chess (écossais)
    Guillaume de Saint-André, Libvre du bon Jehan, duc de Bretaigne [contient un Jeu des échecs moralisé] (français)
    Jean de Vignay, Jeu des eschés moralisé (français)
    Jean Ferron, Jeu des eschaz moralisé (français)
    Li solais dou jeus des eschas (français)
    Libro de' costumi e degli offizii de' nobili sopra il giuoco degli scacchi (italien)
    Scaecspel (néerlandais)
    Schacktavelslek (suédois)
    Manuscrits
    1. Cambridge (USA), Harvard University, Houghton Library, Typ 154
    2. London, British Library, Additional, 15685 (Br)
    3. New York, Morgan Library, M.891
    4. Paris, Bibliothèque Mazarine, 986 (anc. 122), f. 112r-134r
    5. Paris, Bibliothèque nationale de France, latin, 6705
    6. Paris, Bibliothèque nationale de France, latin, 6706
    7. Paris, Bibliothèque nationale de France, latin, 6707
    8. Vaticano, Biblioteca Apostolica Vaticana, Barberini Latini, 366 (Vb)
    9. Vaticano, Biblioteca Apostolica Vaticana, Palatini latini, 961
    10. Vaticano, Biblioteca Apostolica Vaticana, Reginensi latini, 430 (Vr)
    11. Vaticano, Biblioteca Apostolica Vaticana, Vaticani latini, 1042 (V)
    12. localisation actuelle inconnue: fragment de 4 f. mis en vente par une librairie de Caroline du Sud en avril 2016
    13. ...
    Éditions anciennes
    1. Utrecht, N. Ketelaer et O. de Leempt, 1473
    2. Wien, Johann Winterburger, 1505
    3. ...
    Éditions modernes
    • Jacobus de Cessolis, Liber de moribus hominum et officiis nobilium, éd. Ernst Köpke, Brandenburg, Matthes, 1879, vii + 36 p.
    • Koepke, Ernest, éd., Liber de moribus et officiis nobilium: Incipit solatium ludi scachorum s. regiminis ac morum hominum et officiorum virorum nobilium quorum si qui formas menti imposnerint bellun ipsum et ludi virtutem corde faciliter poterunt obtinere, Programm, Brandenburg a. d. Havel, Matthes, 1879, vii + 36 p.
    • Burt, Marie Anita, Jacobus de Cessolis: Libellus de moribus hominum et officiis nobilium ac popularium super ludo scachorum, Ph. D. dissertation, University of Texas, Austin, 1957, lxiii + 174 p. [PQ]
      Édition intégrale d'après les mss. Br, V, Vb et Vr.
    • Das Schachbuch des Jacobus de Cessolis. Codex Palatinus Latinus 961, éd. Leonard E. Boyle, Zürich, Belser (Codices e Vaticanis selecti, 74), 1988, 2 t.
      Fac-similé.
    Traductions modernes
    • en anglais:
      • The Book of the Duchess by Jacob de Cessolis, translated and edited by H. L. Williams, New York, Italica Press, 2008, xx + 127 p.
    • en espagnol:
      • Jacobo de Cessolis, El juego del ajedrez o Dechado de Fortuna. Edición de Marie-José Lemarchand, Madrid, Siruela (Biblioteca medieval, 25), 2005, 150 p.
        Traduction moderne de la version espagnole imprimée à Valladolid en 1549.
    • en français:
      • Jacques de Cessoles, Le livre du jeu d'échecs, ou la société idéale au Moyen Âge, XIIIe siècle, traduit et présenté par Jean-Michel Mehl, Paris, Stock (Moyen Âge), 1995, 219 p.
    Études
    • Adams, Jenny, « (Re)moving the king: ideals of civic order in Jacobus de Cessolis's Liber de Ludo scachorum », Power Play: The Literature and Politics of Chess in the Late Middle Ages, Philadelphia, University of Pennsylvania Press (The Middle Ages Series), 2006, p. 15-56.
    • Anderegg, Allegria, Les traductions françaises du "Liber de moribus hominum et officiis nobilium super ludum scaccorum" de Jacques de Cessoles, diplôme d'archiviste paléographe, École nationale des chartes, Paris, 1957. — Résumé dans Positions des thèses, 1957, p. 11-15.
      Thèse consultable aux Archives nationales de France sous la cote AB XXVIII 150 (anciennement AB XXVIII 185). Il lui manque cependant les p. I-XI (intro.) et 1-3 (début de l'éd. du texte de Jean Ferron).
    • Bataller Català, Alexandre, « Representació social i tòpic de la igualtat davant la mort a través de la figuració del joc dels escacs (De Jaume de Cèssulis i Innocenci III/Joan de Gal·les a Francesc Eiximenis i Ausiàs March) », Llengua i literatura, 9, 1998, p. 7-47.
    • Bataller Català, Alexandre, « Les traduccions castellanes del Liber de moribus de Jacobus de Cessulis », Actas del VIII Congreso internacional de la Asociación hispánica de literatura medieval (Santander, 22-26 de setembre de 1999), Santander, Consejéria de cultura del Gobierno de Cantabria; Año Jubilar Lebaniego; Asociación hispánica de literatura medieval, 2000, t. 1, p. 336-352.
    • Bataller Català, Alexandre, Les traduccions de "Liber de moribus hominum et de officiis nobilum super ludum scaccorum" de J. de Cessulis, thèse de doctorat, Universitat de València, 2001.
    • Bataller Català, Alexandre, « Una traducció cancelleresca: el Libre de les costumes dels hòmens e dels oficis dels nobles sobre lo joc dels escachs de Jaume de Cèssulis », Actes del Tretzè Col·loqui internacional de llengua i literatura catalanes. Universitat de Girona, 8-13 de setembre de 2003, éd. Sadurní Marti, Miriam Cabré, Francesc Feliu, Narcís Iglesias et David Prats, Girona et Barcelona, Publicacions de l'Abadia de Monteserrat, 2007, t. 3, p. 155-170.
    • Berlioz, Jacques, « Le livre des échecs: un best-seller médiéval », L'Histoire, 243, 2000, p. 20-21.
    • Born, Lester Kruger, « The perfect prince: a study in thirteenth- and fourteenth-century ideals », Speculum, 3:4, 1928, p. 470-504. (ici p. 491-493) [Jstor] DOI: 10.2307/2850573
    • Cooley, Franklin D., « Two notes on the chess terms in the Book of the Duchess », Modern Language Notes, 63:1, 1948, p. 30-35. [Jstor]
    • Delisle, Léopold, Inventaire général et méthodique des manuscrits français de la Bibliothèque nationale, Paris, Champion, 1876-1878, 2 t., [iii] + clix + 201, [iii] + 355 p. (ici t. 2, p. 182) [GB: t. 1, t. 2] [IA: t. 1, t. 2]
    • Del Puppo, Dario, « The limits of allegory in Jacobus de Cessolis' De ludo scaccorum », Chess in the Middle Ages and Early Modern Age: A Fundamental Thought Paradigm of the Premodern World, éd. Daniel O'Sullivan, Berlin et New York, de Gruyter, 2012, p. 221-240.
    • Di Lorenzo, Raymond D., « The collection form and the art of memory in the Libellus super Ludo Schachorum of Jacobus de Cessolis », Mediaeval Studies, 35, 1973, p. 205-221.
    • Grundmann, Herbert, Ausgewählte Aufsätze. Teil 3: Bildung und Sprache, Stuttgart, Hierseman (Schriften der Monumenta Germaniae Historica, 25:3), 1978, p. 244 et 259.
    • Heck, Roman, Miniatury wroclawskiego rekopisu Jakuba de Cessulis "Liber super ludum scacorum", Bratislava, Acta Universitatis Wratislaviensis, 23, 1964.
      Compte rendu: Jadwiga Karwasinska, dans Scriptorium, 22, 1968, p. 142.
    • Hedegård, Gösta, « Jacobus de Cessolis' sources: the case of Valerius Maximus », Chess and Allegory in the Middle Ages, éd. Olle Ferm et Volker Honemann, Stockholm, Sällskapet Runica et Mediaevalia, 2005, p. 99-159.
      Compte rendu: Daniel O'Sullivan, dans The Medieval Review, 08.06.11. * [TMR]
    • Honemann, Volker, « Der Beitrag der mittelalterlichen Schachtraktate zur Beschreibung und Deutung der menschlichen Gesellschaft », Chess and Allegory in the Middle Ages, éd. Olle Ferm et Volker Honemann, Stockholm, Sällskapet Runica et Mediaevalia, 2005, p. 37-56.
      Compte rendu: Daniel O'Sullivan, dans The Medieval Review, 08.06.11. * [TMR]
    • Köpke, E., Mittheilungen aus den Handschriften der Ritter-Akademie zu Brandenburg a. H., II. Iacobus de Cessolis, Programm Hr. 59, joint au Jahresbericht de 1979.
      Édition de un manuscrit latin.
    • Kramer, Karl-S., Bauern, Handwerker und Bürger im Schachzabelbuch: mittelalterliche Ständegliederung nach Jacobus de Cessolis, München, Deutscher Kunstverlag (Forschungshefte / Bayerisches Nationalmuseum München, 14), 1995, 126 p.
    • Lasa, T. von der, Zur Geschichte und Literatur des Schachspiels. Forschungen, Leipzig, Vrit, 1897, viii + 269 p. [IA]
    • Linde, Antonius van der, Geschichte und Litteratur des Schachspiels, Berlin, Springer, 1874, 2 t. [IA: t. 1, t. 2]
    • Marquardt, W. F., « A source for the passage on the origin of chess in Lydgate's Troy Book », Modern Language Notes, 64:2, 1949, p. 87-88. [Jstor] DOI: 10.2307/2910056
    • Mehl, Jean-Michel, Jeu d'échecs et éducation au XIIIe siècle. Recherches sur le "Liber de moribus" de Jacques de Cessoles, thèse de doctorat, Université de Strasbourg, 1975.
    • Mehl, Jean-Michel, « L'exemplum chez Jacques de Cessoles », Le Moyen Âge, 84, 1978, p. 227-246.
    • Mehl, Jean-Michel, « Le combattant des soixante-quatre cases », Guerre, pouvoir et noblesse au Moyen Âge. Mélanges en l'honneur de Philippe Contamine, éd. J. Paviot et Jacques Verger, Paris, 2000, p. 495-501.
    • Mehl, Jean-Michel, « Justice et administration d'après le Liber de moribus de Jacques de Cessoles », Chess and Allegory in the Middle Ages, éd. Olle Ferm et Volker Honemann, Stockholm, Sällskapet Runica et Mediaevalia, 2005, p. 161-172.
      Compte rendu: Daniel O'Sullivan, dans The Medieval Review, 08.06.11. * [TMR]
    • Meissenburg, Egbert, « Das lateinische Schachzabelbuch des Jacobus von Cessolis, eine Bibliographie ». Aus dem Antiquariat, 8, 1981, p. 337-340.
    • Murgia, Giulia, « "De scacherio": percorsi allegorici nel Libellus de moribus hominum di Iacopo da Cessole », Rhesis. International Journal of Linguistics, Philology and Literature, 4:2, 2014, p. 211-250. [www]
    • Orland, Beate, Die Alexander-Anekdoten der Schachbücher, Gesta Romanorum und Meister Ingolds Goldenem Spiel, Dissertation, Berlin, 1974.
    • Petschar, Hans, « Vorbilder für Weltbilder. Semiotische Überlegungen zur Metaphorik der mittelalterlichen Schachzabelbücher », Symbole des Alltags—Alltag der Symbole. Festschrift für Harry Kühnel zum 65. Geburtstag, éd. Gertrud Blaschnitz et al., Graz, 1992, p. 617-640.
    • Plessow, Oliver, « Kulturelle Angleichung und Werteuniversalismus in den Schachzabelbüchern des Mittelalters », Chess and Allegory in the Middle Ages, éd. Olle Ferm et Volker Honemann, Stockholm, Sällskapet Runica et Mediaevalia, 2005, p. 57-97.
      Compte rendu: Daniel O'Sullivan, dans The Medieval Review, 08.06.11. * [TMR]
    • Plessow, Oliver, Volker Honemann et Mareike Temmen, Mittelalterliche Schachzabelbücher zwischen Spielsymbolik und Wertevermittlung. Der Schachtraktat des Jacobus de Cessolis im Kontext seiner spätmittelalterlichen Rezeption, Münster, Rhema (Symbolische Kommunikation und gesellschaftliche Wertesysteme. Schriftenreihe des Sonderforschungsbereichs 496, 12), 2007, 484 p. + [31] p. de pl.
    • Rychner, Jean, « Les traductions françaises de la Moralisatio super ludum scaccorum de Jacques de Cessoles. Étude comparée des traductions en tant que telles », Recueil de travaux offert à M. Clovis Brunel par ses amis, collègues et élèves, Paris, Société de l'École des chartes (Mémoires et documents, 12), 1955, t. 2, p. 480-493.
      Comptes rendus: Félix Lecoy, dans Romania, 77, 1956, p. 114-123, ici p. 122. — Giuseppe A. Brunelli, dans Studi francesi, 1, 1957, p. 119-120. Réplique Lecoy: Giuseppe A. Brunelli, dans Studi francesi, 1, 1957, p. 122.
    • Schmid, Anton, Literatur des Schachspiels, Wien, Gerold, 1847, x + 402 p. [IA]
    • Scolari, Antonio, « I volgarizzamenti del Libellus super ludum scaccorum (prime indagini sulla tradizione) », Studi di filologia italiana, 47, 1989, p. 31-99.
    • Scolari, Antonio, « I volgarizzamenti del Libellus super ludo scaccorum. La redazione A: analisi della tradizione e saggio di edizione critica », Studi di filologia italiana, 59, 2001, p. 9-78.
    • Stazzone, Alessandra, « Entre modèle et rituel. Stratégies de contrôle du lien social dans la société urbaine idéale du Volgarizzamento del libro de' costumi e degli offizii de' nobili sopra il giuoco degli scacchi (XIVe siècle) », Cahiers d'études italiennes, 15, 2012, p. 17-36.
    • Thonon, Sandrine, « Les métiers sur l'échiquier. Leurs représentations littéraire et figurée dans les traductions françaises de l'œuvre de Jacques de Cessoles », Le verbe, l'image et les représentations de la société urbaine au Moyen Âge. Actes du colloque international tenu à Marche-en-Famenne du 24 au 27 octobre 2001, éd. Marc Boone, Élodie Lecuppre-Desjardin et Jean-Pierre Sosson, Antwerp et Apeldoorn, Garant (Studies in Urban Social, Economic and Political History of the Medieval and Early Modern Low Countries, 13), 2002, p. 207-218.
    • Ziltener, Werner, « Zur Quellenfrage der Anekdote von Alexander und dem seeraüber bei Villon und Jean de Buel », Zeitschrift für romanische Philologie, 87, 1971, p. 238-242.
      Compte rendu: Félix Lecoy, dans Romania, 94, 1973, p. 563.
Rédaction: Laurent Brun
Dernière mise à jour: 27 septembre 2016