Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
logo arlima

Iacopo da Varazze

Jacobus de Voragine | Jacques de Voragine

Biographie

Né vers 1228 – Mort à Gênes en 1298

Frère dominicain

Bibliographie

Répertoires bibliographiques
  • Kaeppeli, Thomas, Scriptores ordinis Praedicatorum Medii Aevi, Roma, Sancta Sabina, t. 3, 1975, p. 348-359.
Généralités
  • Araldi, Gabriella, Jacopo da Varagine tra santi e mercanti, Milano, Camunia, 1988.
  • Casagrande, Carla, « Iacopo da Varazze », Dizionario biograpfico degli Italiani, Roma, Istituto dell'Enciclopedia Italiana, t. 62, 2004, p. 92-102.
  • Quetif, Jacobus, et Jacobus Echard, Scriptores ordinis Prædicatorum recensiti, notisque historicis et criticis illustrati, Paris, Ballard et Simart, 1719-1721, 2 t., [xiv] + xxviii + 954, [iii] + xxxii + 1000 p. (ici t. 1, p. 454-459) [GB: t. 1, t. 2] [IA: t. 1, t. 2]
  • Touron, Histoire des Dominicains, Paris, 1743, t. 1, p. 583.
  1. Legenda aurea

    Titre:Legenda sanctorum
    Date:À partir du début des années 1260
    Langue:Latin
    Genre: 
    Forme:Prose
    Contenu:Recueil de vies de saints en grande partie inspirées (parfois littéralement copiées) du Speculum historiale de Vincent de Beauvais.
    Incipit: 
    Explicit: 
    Traductions:
    Manuscrits
    1042 manuscrits selon le recensement de B. Fleith (1991, p. 55-331)
    1. Bruxelles, Bibliothèque royale de Belgique, 21877, 1284 (X)
    2. Cambridge, University Library, Ff. V 31, 1299 (R)
    3. Cape Town, South African Library, Grey, 7 b 2, XIII (Ct)
    4. Charleville-Mézières, Médiathèque Voyelles, 271
    5. Chartres, Bibliothèque municipale, 252, f. 1r-243v
    6. Den Haag, Koninklijke Bibliotheek, 70 E 3, 1286 (G)
    7. Einsielden, Stiftsbibliothek, 629, 1288 (I)
    8. Firenze, Biblioteca Medicea Laurenziana, Conventi soppressi, 624, XIII-XIV (F)
    9. Le Mans, Médiathèque Louis Aragon, 2
    10. Milano, Biblioteca Ambrosiana, A 17 inf., XIV (E)
    11. Milano, Biblioteca Ambrosiana, A 98 sup., 1310 (D)
    12. Milano, Biblioteca Ambrosiana, C 240 inf., 1272-1276 (A)
    13. Milano, Biblioteca Ambrosiana, M 76 sup., 1292-1299 (C)
    14. Monza, Biblioteca capitolare S. Giovanni Battista, 7b-24 (anc. k2-125), XIII (M)
    15. Monza, Biblioteca capitolare S. Giovanni Battista, 7b-36, XIII (N)
    16. München, Bayerische Staatsbibliothek, Codices latini monacenses, 2652, 1296 (J)
    17. München, Bayerische Staatsbibliothek, Codices latini monacenses, 12643, XIII (K)
    18. München, Bayerische Staatsbibliothek, Codices latini monacenses, 13029, 1282 (H)
    19. München, Bayerische Staatsbibliothek, Codices latini monacenses, 14034, 1295 (H1)
    20. Nancy, Bibliothèque municipale, 494 (188) (Y) [⇛ Description]
    21. Nancy, Bibliothèque municipale, 495 (539) [⇛ Description]
    22. Napoli, Biblioteca nazionale "Vittorio Emanuele III", VIII B 14, XIII (Na)
    23. Novara, Archio storico diocesano, Biblioteca capitolare, XVIII, XIII (P)
    24. Novara, Archio storico diocesano, Biblioteca capitolare, XXIV, XIII-XIV (Q)
    25. Oxford, Bodleian Library, Laud. Misc. 415, 1294 (O)
    26. Oxford, Bodleian Library, Lyell, 13
    27. Padova, Biblioteca universitaria, 611, XIV (Pb)
    28. Padova, Biblioteca universitaria, 1229, XIII (V)
    29. Paris, Bibliothèque nationale de France, latin, 5680, 1269? (L)
    30. Paris, Bibliothèque nationale de France, nouvelles acquisitions latines, 1800, 1281 (Z)
    31. Reggio Emilia, Biblioteca municipale, Vari E 123 (Rg)
    32. Stuttgart, Württembergische Landesbibliothek, Theol. 4o 522, XIII (S)
    33. Torino, Biblioteca Nazionale Universitaria, D. IV. 23, XIV (U)
    34. Vaticano, Biblioteca Apostolica Vaticana, Reginensi latini, 485, XIV (Re)
    35. Venezia, Biblioteca Nazionale Marciana, lat. Z 355 1583, XIII (T)
    36. Wien, Österreichische Nationalbibliothek, 569, XIII (W)
    37. ...
    Éditions modernes
    • Jacobi a Voragine Legenda aurea vulgo Historia Lombardica dicta. Ad optimorum librorum fidem recensuit Dr. Th. Graesse. Editio tertia, Vratislaviae, apud Guilelmum Koebner, 1890, x + 958 p. [GB] [IA]
      Éditions antérieures:
      • Jacobi a Voragine Legenda aurea vulgo Historia Lombardica dicta. Ad optimorum librorum fidem recensuit Dr. Th. Graesse, Dresdae et Lipsiae, impensis librariae Arnoldianae, 1846, x + 958 p. [GB]
      • Jacobi a Voragine Legenda aurea vulgo Historia Lombardica dicta. Ad optimorum librorum fidem recensuit Dr. Th. Graesse. Editio secunda, Lipsiae, impensis librariae Arnoldianae, 1850, x + 958 p. [GB] [IA: ex. 1, ex. 2]
      Réimpressions:
      • Osnabrück, Zeller, 1965;
      • 1969
    • Iacopo da Varazze, Legenda aurea. Edizione critica a cura di Giovanni Paolo Maggioni, seconda edizione rivista dall'autore, Firenze, Sismel—Edizioni del Galluzzo, 1998, lxvi + 662 p.
      Compte rendu: Paolo Chiesa, dans Studi medievali, 41, 2000, p. 276-284.
    Traductions modernes
    • en allemand:
      • Die Goldene Legende der Heiligen. Nach schriftlichen Zeugnissen und Mundlicher Überlieferung erzählt Jacobus de Voragine. Ausgewählt und ins Deutsche übertragen von Ernst Jaffe, Berlin, Bard, 1912, 389 p. + 15 pl.
      • Von Engeln und Heiligen. Erlesenes aus der "Legenda aurea" des Jacobus de Voragine von Hildegunde Wöller, Gerlingen, Schneider, 1996, 222 p.
    • en anglais:
      • Jacobus de Voragine, The Golden Legend, edited by Christopher Stace with an Introduction by Richard Hamer, Middlesex, Penguin Books, 1998.
        Traduction d'extraits.
      • Jacobus de Voragine, The Golden Legend: Readings on the Saints, Translated and Edited by William Granger Ryan, Princeton, Princeton University Press, 1993, 2 t.
        Traduction intégrale.
    • en français:
      • La légende dorée de Jacques de Voragine, trad. M. G. Brunet, Paris, 1843, 2 t.
      • Jacques de Voragine, La légende dorée, trad. Teodor de Wyzewa; préface de Jean-Pie Lapierre, Paris, Points (Points sagesses), 2014, 846 p.
      • Jacques de Voragine, La légende dorée. Préface de Jacques Le Goff; édition publiée sous la direction d'Alain Boureau, avec Monique Goullet et la collaboration de Pascal Collomb, Laurence Moulinier et Stefano Mula. La légende dorée et ses images par Dominique Donadieu-Rigaut, Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade, 504), 2004, cxi + 1549 p.
      • La légende dorée par Jacques de Voragine, traduite du latin et précédée d'une notice historique et bibliographique par M. G. B., Paris, Garnier (Classiques Garnier), 1906, 2 t., 431 + 426 p. — Réimpr.: Paris Classiques Garnier (Textes littéraires du Moyen Âge), 2010, 792 p.
    • en italien:
      • Jacopo da Varagine, Leggenda aurea, tradotto dal latino da Cecilia Lisi, Firenze, Libreria Editrice Fiorentina, 2006.
      • Jacobus de Voragine, Legenda aurea, a cura di Alessandro e Lucetta Vitale Brovarone, Torino, Einaudi (I millenni), 1995, xliii + 1142 p. — Réimpr.: 2007.
    • en suédois:
      • Jacobus de Voragine, Helgonlegender. Valda stycken ur "Legenda aurea". Översättning jämte inledning av Johannes Gabrielsson, Stockholm, Wahlström och Widstrand, 1928, 300 p.
        Réimpression:
        • Vejbystrand, Artos, 1981
      • Jacobus de Voragine, Gyllene legender. Översättning av Bengt Ellenberger, Skellefteå, Artos, 2007, 327 p.
    Études
    • Avril, François, « Le parcours exemplaire d'un enlumineur parisien à la fin du XIVe siècle. La carrière et l'œuvre du Maître du Policratique de Charles V », De la sainteté à l'hagiographie: genèse et usage de la Légende dorée, éd. Barbara Fleith et Franco Morenzoni, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 229), 2001, p. 265-282.
    • Barros Almeida, Néri de, « O adultério na Legenda áurea (c. 1270). Imagem feminina e afetividade marital no final da era gregoriana », Revista de história, 158, 2008, p. 67-87. [Site de la revue]
    • Baumgartner, E., « Eine Quellenstudie zur Franziskuslegende des Jacobus de Voragine O. P. », Archivum Franciscanum Historicum, 2, 1909, p. 27-30.
    • Beaulieu, Marie-Anne Polo de, « Présence de la Légende dorée dans les recueils d'exempla. Citations, traces et réécritures », De la sainteté à l'hagiographie: genèse et usage de la Légende dorée, éd. Barbara Fleith et Franco Morenzoni, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 229), 2001, p. 147-171.
    • Berteloot, Amand, Hans van Dijk et Jasmin Hlatky, éd., "Een boec dat men te Latine heet Aurea Legenda". Beiträge zur niederländische Übersetzung der Legenda aurea, Münster, New York, München et Berlin, Waxman (Niederlande-Studien, 31), 2003, 285 p.
      Compte rendu: Guido Hendrix, dans Scriptorium, 58:1, 2004, p. 12*, 23*, 47*, 48*, 55*-57*, 94*, 107* et 113*. *
    • Bertini Guidetti, Stefania, « Scrittura, oralità, memoria. La Legenda aurea fonte e modello nei Sermones e nella Chronica civitatis Ianuensis di Iacopo da Varagine », De la sainteté à l'hagiographie: genèse et usage de la Légende dorée, éd. Barbara Fleith et Franco Morenzoni, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 229), 2001, p. 123-138.
    • Bevevino, Lisa Shugert, « Vashti and the Golden Legend: a pagan queen turns saint? », Magnificat. Cultura i literatura medievals, 1, 2014, p. 89-109. [www] [DBNL] DOI: 10.7203/MCLM.1.3178
    • Boesch Gajano, S., éd., Raccolte di vite di santi dal XIII al XVIII secolo: strutture, messaggi, fruizioni, Bari, Schena (Collana del Dipartimento di studi storici dal Medioevo all'età contemporanea, 5), 1990, 272 p.
    • Boureau, Alain, La Légende dorée: le système narratif de Jacques de Voragine, Paris, Cerf (Histoire, 3), 1984, vii + 282 p. — Réimpr.: 2007.
    • Brunel-Lobrichon, Geneviève, « Légende dorée », Dictionnaire des lettres françaises: le Moyen Âge, éd. Geneviève Hasenohr et Michel Zink, Paris, Fayard, 1992, p. 924-925.
      Réimpr.: Paris, Fayard (La Pochothèque), 1994.
    • Cigni, Fabrizio, « Un volgarizzamento pisano della Legenda aurea di Iacopo da Varazze », Studi mediolatini e volgari, 51, 2005, p. 59-129.
    • Cigni, Fabrizio, « Genova e una versione toscana della Legenda aurea », Poeti e poesia a Genova (e dintorni) nell'età medievale. Atti del Convegno per Genova capltale della cultura europea 2004, éd. Margherita Lecco, Alessandria, Edizioni dell'Orso (Scrittura e scrittori, 20), 2006, p. 43-67.
    • Colledge, Edmund, « James of Voragine's Legenda Sancti Augustini and its sources », Augustiniana, 35, 1985, p. 281-314.
    • Colledge, Edmund, et J. C. Marler, « "Céphalologie": a recurring theme in classical and mediaeval lore », Traditio, 37, 1981, p. 411-426. [jstor.org] [Jstor]
    • Collomb, Pascal, « Les éléments liturgiques de la Légende dorée. Tradition et innovations », De la sainteté à l'hagiographie: genèse et usage de la Légende dorée, éd. Barbara Fleith et Franco Morenzoni, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 229), 2001, p. 97-122.
    • Coste, Florent, « Petit guide illustré du Mal dans la Légende dorée de Jacques de Voragine », Les Hommes illustres, Questes, 17, 2009, p. 70-83. [www] [www]
    • Coste, Florent, « Gouverner par les livres. Les "Légendes dorées" de Jacques de Voragine, de la compilation à l’action pastorale, en France et en Italie (XIIIe-XVe siècle), thèse de doctorat préparée sous la direction de M. Jean-Marie Fritz, soutenue le 6 décembre 2013 à l’université de Bourgogne », Perspectives médiévales, 36, 2015, n. p. [Rev]
    • Dondaine, Antoine, « Saint Pierre Martyr », Archivum Fratrum Praedicatorum, 23, 1953, p. 66-162.
    • Dunn-Lardeau, Brenda, éd., Legenda aurea: sept siècles de diffusion. Actes du colloque international sur la Legenda aurea: texte latin et branches vernaculaires à l'Université du Québec à Montréal, 11-12 mai 1983, Montréal, Bellarmin; Paris, Vrin (Cahiers d'études médiévales. Cahier spécial, 2), 1986, 354 p.
      Comptes rendus: Geoffrey N. Bromiley, dans The Year's Work in Modern Language Studies, 48, 1986, p. 92-93. — Speculum, 62:4, 1987, p. 1023-1024. — P. Devos, dans Analecta Bollandiana, 105, 1987, p. 232-234. — Mariano D'Alatri, dans Collectanea Franciscana, 57, 1987, p. 352-353. — Pierre Rézeau, dans Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, 49, 1987, p. 462-464. — P. Peano, dans Archivum Franciscanum historicum, 80, 1987, p. 266-270. — J.-C. Poulin, dans Studies in Religion/Sciences religieuses, 16:2, 1987, p. 245-246. — Albert Gier, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 103, 1987, p. 539-540. — Benedicta Ward, dans Journal of Theological Studies, n. s., 38, 1987, p. 624-625. — C. Casagrande, dans Critica storica, 9, 1988, p. 195-197. — Anezka Vidmanová, dans Listy filologické, 111, 1988, p. 242-243. — Jean Longère, dans Revue d'histoire de l'église de France, 75, 1989, p. 230. — Renate Blumenfeld-Kosinski, dans Romance Philology, 42:3, 1988-1989, p. 370-372.
    • Dunn-Lardeau, Brenda, « La résurgence d'une oeuvre médiévale pour enfants, Legenda aurea », Littérature et sacré, I, éd. D. Jeffrey, M. Lewis, G. Ménard et J. Pierre, Religiologiques, 5, 1992, p. 93-114.
    • Dunn-Lardeau, Brenda, « La Légende des sept dormants ou la traversée du temps », De la sainteté à l'hagiographie: genèse et usage de la Légende dorée, éd. Barbara Fleith et Franco Morenzoni, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 229), 2001, p. 227-252.
    • Fleith, Barbara, « Le classement des quelque 1000 manuscrits de la Legenda aurea latine en vue de l'établissement de l'histoire de la tradition », Legenda Aurea. Sept siècles de diffusion. Texte latin et branches vernaculaires. Actes du colloque international. Université du Québec à Montréal, 11-12 mai 1983, éd. Brenda Dunn-Lardeau, Montréal, Bellarmin; Paris, Vrin (Cahiers d'études médiévales), 1986, p. 19-24.
    • Fleith, Barbara, Studien zur Überlieferungsgeschichte der lateinischen Legenda aurea, Bruxelles, Société des Bollandistes (Subsidia hagiographica, 72), 1991, l + 533 p.
    • Fleith, Barbara, « De Assumptione Beate Virginis Marie. Quelques réflexions autour du compilateur Jacques de Voragine », De la sainteté à l'hagiographie: genèse et usage de la Légende dorée, éd. Barbara Fleith et Franco Morenzoni, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 229), 2001, p. 41-73.
    • Fleith, Barbara, « Die lateinische Legenda aurea, deutsche Legendesammlungen und der heilige Reinoldus », Reinold: Ein Ritter für Europa, Beschützer der Stadt Dortmund. Funktion und Aktualität eines mittelalterlichen Symbols für Frieden und Freiheit. 1. Internationale Reinoldustage Dortmund, 8. bis 12. Januar 2003, éd. Beate Weifenbach, Berlin, Logos (Europäische Kulturbeziehungen im Mittelalter und in der frühen Neuzeit, 1), 2004, p. 113-122.
    • Fleith, Barbara, et Franco Morenzoni, éd., De la sainteté à l'hagiographie: genèse et usage de la "Légende dorée", Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 229), 2001, 324 p. + 24 p. de pl.
    • Gaffuri, Laura, « Du texte au texte. Réflexions sur la première diffusion de la Legenda aurea », De la sainteté à l'hagiographie: genèse et usage de la Légende dorée, éd. Barbara Fleith et Franco Morenzoni, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 229), 2001, p. 139-145.
    • Huot-Girard, Giselle, « La justice immanente dans la Légende dorée », Cahiers d'études médiévales, 1, 1975, p. 135-147.
    • Joseph, Sarah, « Proustian rereadings from the Légende dorée », Romance Studies, 22:2, 2004, p. 105-114.
    • Hanks, Dorrel T., Jr., « New sources for York Play XIV, "The Death of Mary": the Legenda aurea and Vincent's Speculum historiale », English Language Notes, 14:1, 1976, p. 5-7.
    • Larmat, Jean, « Julien dans les textes du Moyen Âge », L'empereur Julien, éd. René Braun et Jean Richer, Paris, Les Belles Lettres, 1978-1981, 2 t., ici p. 269-294.
    • Le Goff, Jacques, À la recherche du temps sacré: Jacques de Voragine et la "Légende dorée", Paris, Perrin (Pour l'histoire), 2011, 279 p.
      Réimpression:
      • Paris, Perrin (Tempus), 2014, 263 p.
    • Maggioni, Giovanni Paolo, Richerche sulla composizione e sulla transmissione della Legenda aurea, Spoleto, Centro italiano sull'alto medioevo, 1995.
    • Maggioni, Giovanni Paolo, « Diverse redazioni della Legenda aurea. Particolarità e problemi testuali », La critica del testo mediolatino. Atti del convegno, Firenze, 6-8 dicembre 1990, Spoleto, 1994, p. 365-380.
    • Maggioni, Giovanni Paolo, « L'uso delle fonti in sede di 'recensio' nella filologia mediolatina. Riflessioni su di un'esperianza », Filologia mediolatina, 1, 1994, p. 37-44.
    • Maggioni, Giovanni Paolo, Ricerche sulla composizione e sulla trasmissione della "Legenda aurea", Spoleta, Centro italiano di studi sull'Alto Medioevo (Biblioteca di Medioevo Latino, 8), 1995, xiv + 602 p.
    • Maggioni, Giovanni Paolo, « Dalla prima alla seconda redazione della Legenda aurea. Particolarità e anomalie nella tradizione manoscritta delle compilazioni medievali », Filologia mediolatina, 2, 1995, p. 259-278.
    • Maggioni, Giovanni Paolo, « Appelli al lettore e definizioni di apocrifo nella Legenda aurea. A margine della leggenda di Giuda Iscariota », Studi medievali, 36, 1995, p. 241-253.
    • Maggioni, Giovanni Paolo, « Le molte Legende auree. Modificazioni testuali e itinerari narrativi », De la sainteté à l'hagiographie: genèse et usage de la Légende dorée, éd. Barbara Fleith et Franco Morenzoni, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 229), 2001, p. 15-40.
    • Marchand, James W., « Vincent de Beauvais, Gil de Zamora et le Mariale magnum », Discours et savoirs: encyclopédies médiévales, éd. Bernard Baillaud, Jérôme de Gramont et Denis Hüe, Rennes, Presses universitaires de Rennes (Cahiers Diderot, 10), 1998, p. 101-115.
    • Maillet, Chloé, La parenté hagiographique (XIIIe-XVe siècle) d'après Jacques de Voragine et les manuscrits enluminés de la "Légende dorée" (c.1260-1490), Turnhout, Brepols (Histoires de famille. La parenté au Moyen Âge, 15), 2014, iv + 408 p.
    • Mariani, Paolo, et Franco Morenzoni, « Quoniam sicut dicit Ysidorus. Les tables médiévales de la Légende dorée », De la sainteté à l'hagiographie: genèse et usage de la Légende dorée éd. Barbara Fleith et Franco Morenzoni, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 229), 2001, p. 173-209.
    • Mula, Stefano, « L'Histoire des Lombards: son rôle et son importance dans la Legenda aurea », De la sainteté à l'hagiographie: genèse et usage de la Légende dorée, éd. Barbara Fleith et Franco Morenzoni, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 229), 2001, p. 75-95.
    • Oudin, Casimir, Commentarium de scriptoribus ecclesiae antiquis, Leipzig, Weidmann, 1722, t. 3, col. 613-616.
    • Pellechet, M. « Jacques de Voragine. Liste des éditions de ses ouvrages publiées au XVe siècle », Revue des bibliothèques, 4, 1895, p. 89-98.
    • Philippart, Guy, Les légendiers latins et autres manuscrits hagiographiques, Turnhout, Brepols (Typologie des sources du Moyen Âge occidental, 24-25), 1977-1985, 2 t., 138, 40 p. — Réimpr.: 2008.
    • Pouchelle, Marie-Christine, « Représentations du corps dans la Légende dorée », Ethnologie française, 6:3-4, 1976, p. 293-308.
    • Reames, Sherry L., The "Legenda Aurea": A Reexamination of its Paradoxical History, Madison et London, University of Wisconsin Press, 1985, viii + 321 p.
    • Rouse, Mary A., et Richard H. Rouse, Illitterati et Uxorati. Manuscripts and their Makers in Medieval Paris, 1200–1500, London et Turnhout, Miller, 2000, 2 t., 424 + 407 p.
      Comptes rendus: Dominique Vanwijnsberghe, dans Scriptorium, 55, 2001, p. 310-316. — Keith Busby et William J. Courtenay, dans Speculum, 77:4, 2002, p. 1388-1390. — Edoardo Barbieri, dans Bibliofilia, 105, 2003, p. 99-101. — Geneviève Hasenohr, dans Romania, 122:3-4, 2004, p. 565-569. — R. Beyers, dans Apocrypha, 16, 2005, p. 263-266.
    • Ryan, G., et H. Rippeyer, The "Golden Legend" of Jacobus de Voragine, New York, Longmans and Green, t. 1, 1941.
    • Saintyves, P., En marge de la "Légende dorée": songes, miracles et survivances. Essai sur la formation de quelques thèmes hagiographiques, Paris, Nourry, 1930, viii + 596 p.
    • Schröder, Edward, « Legenda aurea und Alphabetum narrationum », Beiträge zur Geschichte der deutschen Sprache und Literatur, 43, 1918, p. 545-548. DOI: 10.1515/bgsl.1918.1918.43.545
    • Seybolt, R. F., « Fifteenth century editions of the Legenda Aurea », Speculum, 21, 1946, p. 327-338.
    • Tauveron, Camille, « Le corps martyrisé dans la compilation de vies de saints de Jacques de Voragine », Corps et encyclopédies. Actes du colloque de Cerisy, 10-14 septembre 2008, éd. Denis Hüe, Jérôme Gramont et Bernard Baillaud, Rennes, Presses universitaires de Rennes (Interférences; Cahiers Diderot, 14), 2013, p. 147-164.
    • Thibaud, Robert-Jacques, Symbolique des apôtres: itinéraire initiatique de la "Légende dorée", Paris, Dervy (Mystiques et religions), 1993, 506 p.
    • Ueltschi, Karin, La main coupée. Métonymie et mémoire mythique, Paris, Champion (Essais sur le Moyen Âge, 43), 2010, 238 p.
    • von Nagy, Maria, et Niclas Christoph de Nagy, Die Legenda aurea und ihr Verfasser Jacobus de Voragine, Bern et München, Francke, 1971, 100 p.
    • Waugh, Robin, The Genre of Medieval Patience Literature: Development, Duplication, and Gender, New York et Basingstoke, Palgrave MacMillan (New Middle Ages), 2012, xvii + 230 p.
    • Wetzel, René, « Légende et spiritualité monastique. Les béguines de Saint-Georges (Saint-Gall) et leur bibliothèque au XVe siècle », De la sainteté à l'hagiographie: genèse et usage de la Légende dorée, éd. Barbara Fleith et Franco Morenzoni, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 229), 2001, p. 211-225.
    • Zuidweg, Jacobus J. A., De werkwijze van Jacobus de Voragine in de Legenda aurea, Dissertation, Amsterdam, 1941.
  2. Chronicon Januense

    Titre: 
    Date: 
    Langue:Latin
    Genre: 
    Forme:Prose
    Contenu:Chronique de la ville de Gênes de Janus, premier roi d'Italie, jusqu'en l'an 1296.
    Incipit: 
    Explicit: 
    Manuscrits
    Éditions modernes
    • Muratori, Scriptores rerum Italicarum, Milano, 1723-1751, t. 9, p. 1-56.
    • Iacopo da Varagine e la sua Cronaca di Genova, dalle origini al 1297, studio introduttivo e testo critico commentato di Giovanni Monleone, Roma, Istituto storico italiano per il Medio Evo, 1941.
    Études
  3. Sermones

    Titre: 
    Date: 
    Langue:Latin
    Genre:Sermon
    Forme:Prose
    Contenu:Sermons
    Incipit: 
    Explicit: 
    Manuscrits Éditions modernes
    • Servera-Barbiche, Dorothée, La place du manuscrit Plut. 32 sin. IV de la Biblioteca Medicea Laurenziana dans la tradition du "De Sanctis" de Jacques de Voragine, diplôme d'archiviste paléographe, École nationale des chartes, Paris, 2008. — Résumé dans Positions des thèses de l'École des chartes, 2008, p. ??.
      Thèse consultable aux Archives nationales de France sous la cote AB XXVIII 1471.
    Études
Rédaction: Laurent Brun
Compléments: Irène Fabry-Tehranchi
Dernière mise à jour: 26 avril 2017