logo arlima

Isopets

Le substantif « isopet » (parfois graphié « ysopet » ou « yzopet ») désigne de façon générique un recueil de fables ésopiques en vers ou prose dans les littératures françaises et anglo-normandes du XIIe au XIVe siècle.

Versions

Bibliographie

Répertoires bibliographiques
  • Keidel, George C., A Manual of Aesopic Fable Literature. A First Book of Reference for the Period Ending A.D. 1500, Baltimore, Friedenwald (Romance and Other Studies, 2), 1896, xxiv + 76 p. [GB] [IA]
    Compte rendu: Kenneth McKenzie, dans Modern Language Notes, 12:1, 1897, p. 26-29. [GB] [HT] [IA] DOI: 10.2307/2919107
    Réimpression:
    • New York, Burt Franklin (Research and Source Work Series. Selected Essays and Texts in Literature and Criticism, 176), 1972
  • Carnes, Pack, Fable Scholarship: An Annotated Bibliography, New York, Garland (Garland Folklore Bibliographies, 8; Garland Reference Library of the Humanities, 367), 1985, 382 p. [IA]
Recueils
  • Robert, A. C. M., Fables inédites des XIIe, XIIIe et XIVe siècles et Fables de La Fontaine rapprochées de celles de tous les auteurs qui avoient, avant lui, traité les mêmes sujets, précédées d'une notice sur les fabulistes, Paris, Cabin, 1825, 2 t., cclxiv + 368 et 604 p. [GB: t. 1, t. 2] [IA: t. 1, t. 2]
    Compte rendu: Raynouard, dans Journal des savans, 1826, p. 292-303. [GB] [HT]
  • Recueil général des isopets, publié par Julia Bastin, Paris, Société des anciens textes français, t. 1, 1929, xxvii + 183 p.
  • Recueil général des isopets, publié par Julia Bastin, Paris, Société des anciens textes français, t. 2, 1930, xl + 424 p.
  • Recueil général des isopets. Tome troisième: L'"Esope" de Julien Macho, publié par Pierre Ruelle, Paris, Société des anciens textes français, 1982, xxxvi + 333 p.
    Dictionnaires: DEAF YsMachoR
  • Fables françaises du Moyen Âge. (Édition bilingue.) Traduction, présentation et notes de Jeanne-Marie Boivin et Laurence Harf-Lancner, Paris, GF-Flammarion (GF, 831), 1996, 347 p. [IA]
    Compte rendu: Armand Strubel, dans Cahiers de civilisation médiévale, 43, 2000, p. 197-198. [persee.fr]
  • Recueil général des isopets. Tome quatrième: Les fables d'Eude de Chériton, publiées par Pierre Ruelle, Paris, Picard pour la Société des anciens textes français, 1999, c + 92 p.
    Dictionnaires: DEAF YsEudeR
    Comptes rendus: Jean Batany, dans Le Moyen Âge, 110:2, 2004, p. 444. DOI: 10.3917/rma.102.0383 — Laurent Brun, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 120:1, 2004, p. 190-194. DOI: 10.1515/zrph.2004.190 — Gianni Mombello, dans Romania, 122, 2004, p. 257-261. [JSTOR] [Persée] — Takeshi Matsumura, dans Revue de linguistique romane, 68, 2004, p. 284-285. [www] [www] — Jane H. M. Taylor, dans Medium Ævum, 74:2, 2005, p. 363. DOI: 10.2307/43632758 — Logan E. Whalen, dans Revue belge de philologie et d'histoire, 83:3, 2005, p. 998-999. [Persée]
Généralités
  • Boivin, Jeanne-Marie, « Prologues et épilogues des isopets », Reinardus, 11, 1998, p. 3-23. DOI: 10.1075/rein.11.02boi
  • Boivin, Jeanne-Marie, Naissance de la fable en français: l'"Isopet de Lyon" et l'"Isopet I-Avionnet", Paris, Champion (Essais sur le Moyen Âge, 33), 2006, 499 p.
    Compte rendu: Laurent Brun, dans Cahiers de recherches médiévales, Comptes rendus, 2006. DOI: 10.4000/crm.2713
  • Boivin, Jeanne-Marie, « Rhétorique et poétique des Isopets: les enjeux de la traduction des apologues en français », La traduction vers le moyen français. Actes du IIe colloque de l'AIEMF, Poitiers, 27-29 avril 2006, éd. Claudio Galderisi et Cinzia Pignatelli, Turnhout, Brepols (The Medieval Translator. Traduire au Moyen Âge, 11), 2007, p. 57-74.
  • Boutet, Dominique, « De la fable à la chaîne de contes: le corbeau et le renard dans les Isopets, le Roman de Renart, le Libro del conde Lucanor et le Libro de buen amor », Incontro di culture. La narrativa breve nella Romània medievale. Atti del Seminario internazionale di Verona (29-30 maggio 2006), éd. R. Brusegan et M.-J. Lacarra, Medioevo romanzo, 30:2, 2006, p. 223-237.
  • Brun, Laurent, « La voix du fabuliste médiéval à travers les isopets », PRIS-MA, 20, 2004, p. 23-40. [academia.edu]
  • Busby, Keith, « Courtly literature and the Old French isopet », Reinardus, 6, 1993, p. 31-45. DOI: 10.1075/rein.6.04bus
  • Dicke, Gerd, et Klaus Grubmüller, Die Fabeln des Mittelalters und der frühen Neuzeit: ein Katalog der deutschen Versionen und ihrer lateinischen Entsprechungen, München, Fink (Münstersche Mittelalter-Schriften, 60), 1987, 891 p. [DS-BSB] [GB]
    Compte rendu: Klaus Speckenbach, dans Arbitrium, 6:3, 1988, p. 244-250. DOI: 10.1515/arbi.1988.6.3.244
  • Fery-Hue, Françoise, « Isopets », Dictionnaire des lettres françaises: Le Moyen Àge, éd. Geneviève Hasenohr et Michel Zink, Paris, Fayard, 1992, p. 716-718.
    Réimpression:
    • Paris, Fayard (La Pochothèque), 1994
  • Ruelle, Pierre, « Notes sur le lexique des isopets », Romania, 101, 1980, p. 51-92, 366-384 et 491-513. DOI: 10.3406/roma.1980.2008 10.3406/roma.1980.2028 10.3406/roma.1980.2038
Permalien: https://arlima.net/no/12685


Voir aussi:
> Wikidata: Q1638289
Creative Commons License
Cette page est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
Rédaction: Laurent Brun
Dernière mise à jour: 28 juin 2024

Signaler une erreur ou une omission:

Courriel  Courriel

Mastodon    Facebook    Twitter/X