Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
logo arlima

Jeninot qui fist un roy de son chat

Bibliographie

Titre:Farce nouvelle tres bonne et fort joyeuse de Jeninot qui fist un roy de son chat par faulte d'autre compagnon en criant: Le roy boit! et monta sur sa maistresse pour la mener a la messe. A trois personnages, c'est assavoir le mary, la femme et Jeninot (rec. de Londres)
Date:Imprimé vers 1550
Langue:Français
Genre:Farce
Forme:335 vers octosyllabiques à rimes plates, incluant plusieurs vers trop longs ou trop courts
Contenu: 
Incipit:Le Mary commence
Pourquoy fault-il tant de tourment souffrir
en ce monde, pour avoir seulement
la pauvre vie et a la fin mourir!
Bref, cela n'est pas plaisant...
Explicit:... d'un busart faire un esprevier.
Par quoy je vous vueil supplier
que nous pardonnez, je vous prie.
Adieu vous dis, toute la compagnie.
Fin.
Manuscrits
Éditions anciennes
  1. Farce nouvelle tres bonne et fort joyeuse de Jeninot qui fist un roy de son chat par faulte d'autre compagnon en criant: Le roy boit! et monta sur sa maistresse pour la mener a la messe. A trois personnages, c'est assavoir le mary, la femme et Jeninot, Paris, Nicolas Chrestien, [1550?].
    Exemplaire: London, British Library, C.20.e.13.(17.)
Éditions modernes
  • Ancien théâtre françois ou collection des ouvrages dramatiques les plus remarquables depuis les mystères jusqu'à Corneille, publié avec des notes et éclaircissements par M. Viollet le Duc, Paris, Jannet, 1854-1857, 10 t. (ici t. 1, p. 289-304) [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6, t. 7, t. 8, t. 9, t. 10]
  • Le Recueil du British Museum, fac-similé des soixante-quatre pièces de l'original, introduction de Halina Lewicka, Genève, Slatkine reprints, 1970, n° 17.
  • Recueil de farces (1450-1550), éd. André Tissier, Genève, Droz (Textes littéraires français), 1995, t. 5, p. 15-58, n° 25.
Traductions modernes
  • en français:
    • Farces du Moyen Âge. Version littérale de L. Robert-Busquet; dessins de Pierre Rousseau; introduction de Ch. Videment, Paris, Lanore, 1942, 160 p. — Réimpr.: 1972, ici p. 93-101.
Études
  • Aubailly, Jean-Claude, « Théâtre médiéval et fêtes calendaires ou l'histoire d'une subversion », Between Folk and Liturgy, éd. Alan J. Fletcher et W. Hüsken, Amsterdam et Atlanta, Rodopi (Ludus: Medieval and Early Renaissance Theatre and Drama, 3), 1997, p. 31-64.
  • Bowen, Barbara, Les caractéristiques essentielles de la farce française et leur survivance dans les années 1550-1620, Urbana, University of Illinois Press (Illinois Studies in Language and Literature, 53), 1964, 220 p., ici p. 41.
  • Faivre, Bernard, Répertoire des farces françaises des origines à Tabarin, Paris, Imprimerie nationale (Le spectateur français), 1993, 571 p., ici p. 218-219, n° 81.
  • Greub, Yan, Les mots régionaux dans les farces françaises. Étude lexicologique sur le Recueil Tissier (1450-1550), Strasbourg, Société de linguistique romane (Bibliothèque de linguistique romane, 2), 2003, ix + 403 p. + 1 CD-ROM. (ici p. 276)
    Comptes rendus: Marcello Barbato, dans Revue critique de philologie romane, 4-5, 2003-2004, p. 262-282. (avec réponse de Y. Greub) — R. M. Bidler, dans Le moyen Français, 54, 2004, p. 199. — F. Duval, dans Vox romanica, 63, 2004, p. 342-344. — T. Matsumura, dans Revue de linguistique romane, 68, 2004, 598-618. — Matsumura, Takeshi, « Notes sur quelques régionalismes dans des farces françaises », "Pour acquerir honneur et pris". Mélanges de moyen français offerts à Giuseppe Di Stefano, éd. Maria Colombo Timelli et Claudio Galderisi, Montréal, CERES, 2004, p. 403-407. — F. Vielliard, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 162, 2004, p. 617-619. — J. Koopmans, dans French Studies, 59, 2005, p. 229-230. — Anthony Lodge, dans Journal of French Language Studies, 15:1, 2005, p. 103-105. — R. Martin, dans Romania, 123, 2005, p. 536-539. — M. Paquant, dans Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, 67, 2005, p. 529-531. — M. R. Bastardas i Rufat, dans Estudis romanics, 28, 2006, 432-434. — J. Koopmans, European Medieval Drama, 10, 2006, p. 238-239. — V. Mecking, dans Le français préclassique, 9, 2006, p. 257-258. — J. Chaurand, dans Le français moderne, 74, 2006, p. 243-246. — Claude Poirier, dans Romanische Forschungen, 119:1, 2007, p. 124-126.
  • Julleville, L. Petit de, Répertoire du théâtre comique en France au Moyen-Âge, Paris, Cerf, 1886, vi + 409 p. (ici p. 151, no 122) [Gall] [GB] [IA]
    Réimpression:
    • Genève, Slatkine Reprints, 1967
  • Knight, Alan E., Aspects of Genre in Late Medieval French Drama, Manchester, Manchester University Press, 1983, 190 p., ici p. 58.
  • Mazouer, Charles, Le personnage du naïf dans le théâtre comique du Moyen Âge à Marivaux, Paris, Klincksieck (Bibliothèque française et romane. Série C: Études littéraires, 76), 1979, 357 p., ici p. 43-44.
Rédaction: Françoise Rainville
Dernière mise à jour: 8 août 2014