Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
logo arlima

Nota emilianense

Bibliographie

Titre:Aucun titre dans le ms.; « nota emilianense » (Alonso 1953); Note émilienne (trad. fr.)
Date:Vers 1065-1070
Langue:Latin
Genre: 
Forme:Prose
Contenu:Court texte rédigé dans la marge d'un manuscrit et résumant l'histoire de Roland, ce qui atteste de l'existence d'une légende indépendante de la Chanson de Roland.
Texte complet: In era dcccxui uenit carlus rex ad cesaragusta
In his diebus habuit duodecim neptis · unusquisque habitat
tria milia ęquitum cum loricis suis · nomina ex his
rodlane · bertlane · oggero spata · curta
ghigelmo alcorbitanas · olibero · et ępiscopo domini torpini.
Et unusquisque singulos menses serbiebat ad regem cum
scolicis suis ·· Contigit ut regem cum suis ostis
pausabit In cesaragusta / Post aliquantulum
temporis · suis dederunt consilium ut munera
aciperet multa · ne a ffamis periret exercitum /
sed ad propriam rediret · Quod factum est : ·
Deinde placuit ad regem pro salutem hominum
exercituum / ut rodlane belligerator fortis
cum suis posterum ueniret ·· At ubi exercitum
portum de sicera transiret / In rozaballes
a gentibus sarrazenorum fuit rodlane occiso
Manuscrits
  1. Madrid, Biblioteca de la Real Academia de la Historia, Codex Aemilianensis 39, f. 245r
Éditions modernes
  • Alonso, Dámaso, « La primitiva épica francesa a la luz de una "nota emilianense" », Revista de filología española, 37, 1953, p. 1-94.
    Comptes rendus: J. Bourciez, dans Revue des langues romanes, 72, 1955, p. 135. — F. Lecoy, dans Romania, 76, 1955, p. 254-269. — E. Lorenzo, dans Arbor, 30, 1955, p. 342-343. — Maria S. Carrasco Urgoiti, dans Revista Hispanica Moderna, 21:3-4, 1955, p. 345-346. — Ronald N. Walpole dans Romance Philology, 9:1, 1955-1956, p. 370-381. — Francis J. Carmody, dans Hispanic Review, 24:1, 1956, p. 79-81. — M. Darbord dans Bulletin hispanique, 59:1, 1957, p. 111-113.
Traductions modernes
  • en anglais:
    • Walpole 1955-1956 (voir sous Études)
  • en français:
    • Le Gentil 1969 (voir sous Études)
    • Burger 1977 (voir sous Études)
  • en italien:
    • Meneghetti 2010 (voir sous Études)
Études
  • Aebischer, Paul, Rolandiana et Oliveriana, Recueil d'études sur les chansons de geste, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 92), 1967, 334 p. (p. 79, 107-108, 150-152, 170-173, 191)
  • Aebischer, Paul, « Un écho norrois d'un détail curieux fourni par la Nota Emilianense », Cultura neolatina, 28, 1968, p. 5-15.
  • Aebischer, Paul, Préhistoire et protohistoire de" Roland" d'Oxford, Berne, Francke, 1972, 289 p. (p. 106-108, 153-154, 162-181, 279-282, 289)
    Compte rendu: Pierre Le Gentil dans Cahiers de civilisation médiévale, 16, 1973, p. 227-231.
  • Aebischer, Paul, Des Annales carolingiennes à Doon de Mayence. Nouveau recueil d'études sur l'épique médiévale, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 129), 1975, 286 p.
  • Aebischer, Paul, Éléments traditionnels et interventions personnelles dans les textes annalistiques et historiographiques relatifs à l'expédition franque de 778 en Espagne, p. 3-23.
  • Alonso, Dámaso, « Hallazgo de la Nota Emilianense », Antología. Crítica. Selección, prólogo y notas de Vicente Gaos, Madrid, Escelicer (Colección 21, 9), 1956, p. 131-144.
  • Bezzola, Reto, « Les neveux », Mélanges de langue et de littérature du Moyen Âge et de la Renaissance offerts à Jean Frappier, professeur à la Sorbonne, par ses collègues, ses élèves et ses amis, éd. Jean Charles Payen et Claude Régnier, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 112), 1970, t. 1, p. 89-115.
  • Burger, André, « La question rolandienne. Faits et hypothèses », Cahiers de civilisation médiévale, 4, 1961, p. 269-291. [Pers] [Acad] DOI: 10.3406/ccmed.1961.1196
  • Burger, André, Turold poète de la fidélité: essai d'explication de la Chanson de Roland, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 145), 1977, 172 p. (p. 86, 159)
  • Corbellari, Alain, « Quelques réflexions sur Charlemagne et ses douze pairs », Le souffle épique: l'esprit de la chanson de geste. Études en l'honneur de Bernard Guidot, éd. Sylvie Bazin-Tacchella, Damien de Carné et Muriel Ott, Dijon, Éditions universitaires de Dijon (Écritures), 2011, p. 241-249.
  • Frank, I., « L'affaire de Roncevaux 778-1953 » et « Roland sans la légende » (résumé de la communication préparée pour le 1er Congrès de la Société Rencesvals à Pampelune en 1955), Coloquios de Roncesvalles, agosto 1955, Zaragoza, Diputacion Foral de Navarra, Institucion Principe de Viana, 1956, p. 212-228.
  • Frappier, Jean, Les chansons de geste du cycle de Guillaume d'Orange. I: La chanson de Guillaume, Aliscans, La chevalerie Vivien, Paris, Société d'édition d'enseignement supérieur, 1955, 312 p. (p. 77-87)
  • Horrent, Jacques, « Les noms Rodlane et Bertlane dans la Nota Emilianense », Hommage au professeur Maurice Delbouille, Marche romane, n° spécial, 1973, p. 231-249.
  • Horrent, Jacques, « L'histoire légendaire de Charlemagne en Espagne » Charlemagne et l'épopée romane. Actes du VIIe Congrès international de la Société Rencesvals, Liège, 28 août–4 septembre 1976, éd. Madeleine Tyssens et Claude Thiry, Paris, Belles Lettres (Bibliothèque de la Faculté de philosophie et lettres de l'Université de Liège, 225), 1978, t. 1, p. 125-156.
  • Horrent, Jacques, « Ganelon, le conseil des barons et la Nota Emilianense », Mélanges de langue et de littérature médiévales offerts à Pierre Le Gentil, professeur à la Sorbonne, par ses collègues, ses élèves et ses amis, Paris, Société d'édition d'enseignement supérieur et Centre de documentation universitaire, 1973, p. 367-375.
  • Lafont, Robert, Prémices de l'Europe, Arles, Sulliver (Archéologie de la modernité), 2007, 261 p. (p. 109-111, 124, 161)
  • Le Gentil, Pierre, La chanson de Roland, Paris, Hatier-Boivin (Connaissance des lettres, 43), 1955, 190 p. — Réimpr.: 1962. — 2e éd.: 1967. — Réimpr.: 1969. (p. 44-46, 63-64, 73, 78, 87)
  • Löfstedt, Leena, « Les neveux de Charlemagne. Notule sur la Nota Emilianense », Neuphilologische Mitteilungen, 91:4, 1990, p. 487-491.
  • Meneghetti, Maria Luisa, « Dal "marsupium" al "claustrum" : qualche riflessione sulla Nota emilianense », In marsupiis peregrinorum: circulación de textos e imágenes alrededor del camino de Santiago en la edad madia. Actas del congreso internacional Santiago de Compostela, 24-28 marzo 2008, éd. Esther Corrar Diaz, Firenze, Edizione del Galluzzo, 2010, p. 217-228.
  • Menéndez Pidal, Gonzalo, « Sobre el escritorio Emilianense en los siglo X a XI », Boletín de la Real Academia de la Historia, 143, 1958, p. 7-19.
  • Menéndez Pidal, Ramón, La "Chanson de Roland" et la tradition épique des Francs, traduit de l'espagnol par Irénée-Marcel Cluzel, 2e éd., Paris, Picard, 1960, xii + 543 p.
  • Orazi, Veronica, « La Nota Emilianensis e l'evoluzione dell'epica ispanica », Latin Culture in the Eleventh Century: Proceedings of the Third International Conference on Medieval Latin Studies, Cambridge, September 9-12, 1998, éd. Michael W. Herren, C. J. McDonough and Ross G. Arthur, Turnhout, Brepols (Publication of the Journal of Medieval Latin), 2002, p. 200-239.
  • Pellegrini, Silvio, Studi Rolandiani e trobadorici, Bari, Adriatica Editrice, 1964, 232 p. (Étude II, « La data della Canzone di Rolando », p. 75-125.)
  • Richthofen, Erich von, « Problemas Rolandinos, Almerienses y Cidianos », Anuario de estudios medievales, 5, 1968, p. 437-444.
  • Richthofen, Erich von, « Théorie de la genèse du Roland confirmée par l'analogie de celle du Cid », La chanson de geste et le mythe carolingien. Mélanges René Louis publiés par ses collègues, ses amis et ses élèves à l'occasion de son 75e anniversaire, Saint-Père-sous-Vézelay, Musée archéologique régional, 1982, t. 1, p. 379-387.
  • Riquer, Martín de, Les chansons de geste françaises, seconde édition entièrement refondue, traduit de l'espagnol par Irénée Cluzel, 2e éd., Paris, Nizet, 1957, 362 p. (p. 70-73, 82-83, 116, 138, 158, 180, 205, 242, 289-290)
  • Roumailhac, Jean, « Le perron fendu de Roncevaux », La chanson de geste et le mythe carolingien. Mélanges René Louis publiés par ses collègues, ses amis et ses élèves à l'occasion de son 75e anniversaire, Saint-Père-sous-Vézelay, Musée archéologique régional, 1982, t. 1, p. 429-480. (p. 470-474)
  • Seringe, Philippe, « Pour une relecture de la Nota Emilianense », La chanson de geste et le mythe carolingien. Mélanges René Louis publiés par ses collègues, ses amis et ses élèves à l'occasion de son 75e anniversaire, Saint-Père-sous-Vézelay, Musée archéologique régional, 1982, t. 1, p. 389-415.
  • Sholod, Barton, Charlemagne in Spain. The Cultural Legacy of Roncesvalles, Genève, Droz (Histoire des idées et critique littéraire), 1966, 237 p. (105, 114 n. 22, 131, 154-164, 172, 189, 223, 228)
  • Siciliano, Italo, Les chansons de geste et l'épopée. Mythe, histoire, poèmes, Torino, Società Editrice Internazionale (Biblioteca di studi francese), 1968, 474 p. (p. 61-64, 267, 273, 281-283)
  • Vantuch, Anton, « Réflexions sur la légende de Charlemagne aux IXe–Xe siècles », Mélanges offerts à Rita Lejeune, Gembloux, Duculot, 1969, t. 2, p. 919-928.
  • Walpole, Ronald N., « The Nota Emilianense: new light (but how much?) on the origins of the Old French epic », Romance Philology, 10:1, 1956-1957, p. 1-18.
  • Webster Bulatkin, Eleanor, Structural Arithmetic Metaphor in the Oxford "Roland", Colombus, Ohio State University Press, 1972, ix + 115 p. (ici p. 48-49, 64, 66 et 73-76) [OSUP]
Rédaction: Françoise Rainville
Dernière mise à jour: 12 août 2014