Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
logo arlima

Perceval de Didot

Bibliographie

Titre:Didot-Perceval; Didot Perceval; Perceval de Didot
Date:Vers 1200
Langue:Français
Genre:Roman
Forme:Prose
Contenu: 
Incipit: 
Explicit: 
Continuations: 
Remaniements: 
Traductions: 
Voir aussi: 
Manuscrits
  1. Modena, Biblioteca Estense Universitaria, E. 39 (E) [⇛ Description]
  2. Paris, Bibliothèque nationale de France, nouvelles acquisitions françaises, 4166 (D) [⇛ Description]
Éditions modernes
  • Le Saint-Graal ou le Joseph d'Arimathie, première branche des Romans de la Table Ronde. Publ. d'après des textes et des documents inédits par Eugène Hucher. 1. Étude sur l'origine du roman du Petit Saint-Graal et sur ses diverses versions. Notes et pièces justificatives concernant l'auteur, Robert de Borron et sa famille. Une traduction littérale de ce roman. Les textes originaux de sa rédaction au XIIIe siècle, d'après le ms. Cangé et d'après le ms. Didot. L'examen du ms. Huth de Londres. Étude sur le Perceval ou La Quête de Saint-Graal, Le Mans, Monnoyer, 1875-1878, 3 t. [GB: t. 1, t. 2, t. 3] [IA: t. 1, t. 2, t. 3]
  • Weston, Jessie L., The Legend of Sir Perceval: Studies upon its Origins, Development and Position in the Arthurian Cycle, London, Nutt, 2 t., 1906-1909, xxvi + 344, xvi + 355 p. [HT] [IA: t. 1, t. 2]
    Réimpression:
    • Genève, Slatkine Reprints, 1975, 2 t. en 1
  • The Didot Perceval, according to the manuscripts of Modena and Paris, edited by William Roach, Philadelphia, University of Pennsylvania press, 1941, xi + 348 p.
    Compte rendu: Arthur Långfors, dans Neuphilologische Mitteilungen, 48, 1947, p. 171-175.
Traductions modernes
  • en anglais:
    • The Romance of Perceval in Prose: a translation of the E manuscript of the Didot Perceval by Dell Skeels, Seattle, University of Washington (University of Washington Publications in Language and Literature, 15), 1961, 98 p.
Études
  • Adolf, H., « The Esplumoir Merlin: a study in its cabalistic sources », Speculum, 20, 1945, p. 426-432.
  • Bouget, Hélène, Écritures de l'énigme et fiction romanesque. Poétiques arthuriennes (XIIe-XIIIe siècles), Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 104), 2011, 533 p.
    Compte rendu: Karin Becker, dans Zeitschrift für französische Sprache und Literatur, 124:1, 2014, p. 46-49. [DZ] [Jstor]
  • Bozóky, Edina, « Quêtes entrelacées et itinéraire rituel. (Regard sur la structure de la Deuxième Continuation du Perceval) », Mélanges de langue et littérature françaises du Moyen Âge et de la Renaissance offerts à Monsieur Charles Foulon, professeur de langue et littérature françaises du Moyen Âge et de la Renaissance, par ses collègues, ses élèves et ses amis. Tome I, Rennes, Institut de français, Université de Haute-Bretagne, 1980, p. 49-57.
  • Brown, A. C. L., « The Esplumoir Merlin and Viviane », Speculum, 20, 1945, p. 426-432.
  • Bruce, J. Douglas, « The development of the Mort Arthur theme in mediaeval romance », The Romanic Review, 4, 1913, p. 403-471. [GB] [Gallica] [IA] [HT]
  • Frappier, Jean, Étude sur "La mort le roi Artu", roman du XIIIe siècle, dernière partie du "Lancelot en prose", Genève, Droz; Paris, Minard (Publications romanes et françaises, 70), 1936. — 2e éd., 1961. — 3e éd., 1970, 455 p.
    Compte rendu: Ferdinand Lot, dans Romania, 64, 1938, p. 111-122.
  • Hoffmann, Walther, Die Quellen des Didot Perceval, Halle a. S., Kaemmerer, 1905, 81 p. [GB] [IA]
  • Knight, Stephen, « From Jerusalem to Camelot: King Arthur and the Crusades », Medieval Codicology, Iconography, Literature and Translation: Studies for Keith Val Sinclair, éd. Peter Rolfe Monks et D. D. R. Owen, Leiden, New York et Köln, Brill (Litterae textuales), 1994, p. 223-232.
  • Le Gentil, Pierre, « The work of Robert de Boron and the Didot-Perceval », Arthurian Literature in the Middle Ages: A Collaborative History, éd. Roger Sherman Loomis, Oxford, Clarendon Press, 1959 [réimpr.: 1961; 1967; 1974; 1979; London, 2001], p. 251-262.
  • Marx, Jean, La légende arthurienne et le Graal, Paris, Presses universitaires de France (Bibliothèque de l'École des hautes études. Sciences religieuses, 64), 1952, 410 p.
    Réimpressions:
    • 1974
    • 1981
    • 1996
  • Marx, Jean, « Robert de Boron et Glastonbury », Le Moyen Âge, 1953, p. 69-86. — Réimpr. dans Nouvelles recherches sur la littérature arthurienne, Paris, Klincksieck, 1965, p. 139-152.
  • Marx, Jean, Nouvelles recherches sur la littérature arthurienne, Paris, Klincksieck (Bibliothèque française et romane. Série C: Études littéraires, 9), 1965, 324 p.
    Compte rendu: Romania, 86, 1965, p. 546-550. — Studi medievali, 3e s., 7, 1966, p. 447-448. — Cahiers de civilisation médiévale, 10, 1967, p. 471-477. — Le Moyen Âge, 72, 1966, p. 149-151.
  • Méla, Charles, La reine et le Graal. La conjointure dans les romans du Graal, de Chrétien de Troyes au "Livre de Lancelot", Paris, Seuil, 1984, 479 p.
  • Micha, Alexandre, « La Table ronde chez Robert de Boron et dans la Queste del Saint Graal », Les romans du Graal dans la littérature des XIIe et XIIIe siècles. Actes du colloque international de Strasbourg, Paris, Publications du CNRS, 1956, p. 119-148. — Réimpr. dans De la chanson de geste au roman: études de littérature médiévale, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 139), 1976.
  • Nitze, William A., « The Esplumoir Merlin », Speculum, 18:1, 1943, p. 69-79. [Jstor] DOI: 10.2307/2853639
  • Nitze, W. A., « The Siege Perilleux and the Lia Fáil or Stone of Destiny », Speculum, 31, 1956, p. 258-262.
  • Payen, Jean-Charles, « L'art du récit dans le Merlin de Robert de Boron, le Didot Perceval et le Perlesvaus », Romance Philology, 17:3, 1963-1964, p. 570-585. — Réimpr.: Fils sans père. Études sur le Merlin de Robert de Boron, éd. Denis Hüe, Orléans, Paradigme (Medievalia, 35), 2000, p. 137-155.
  • Pickens, Rupert T., « Mais de çou ne parole pas Crestiens de Troies...: a re-examination of the Didot-Perceval », Romania, 105, 1984, p. 492-510. [Pers] DOI: 10.3406/roma.1984.1722
  • Sommer, H. Oskar, Messire Robert de Borron und der Verfasser des Didot-Perceval. Ein Beitrag zur Kritik der Graal-Romane, Halle a. S., Niemeyer (Beihefte zur Zeitschrift für romanische Philologie, 17), 1908, [iii] + 53 p. [IA]
  • Stahuljak, Zrinka, Bloodless Genealogies of the French Middle Ages: Translatio, Kinship, and Metaphor, Gainesville, University of Florida Press, 2005, 243 p.
  • Zink, Michel, « Vieillesse de Perceval: l'ombre du temps », Le nombre du temps en hommage à Paul Zumthor, éd. Emmanuèle Baumgartner, Giuseppe Di Stefano, Françoise Ferrand, Serge Lusignan, Christiane Marchello-Nizia et Michèle Perret, Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 12), 1988, p. 285-294.
  • Zumthor, Paul, Merlin le prophète: un thème de la littérature polémique, de l'historiographie et des romans, Lausanne, Payot, 1943, 302 p. — Réimpr.: Genève, Slatkine, 1973.
Répertoires bibliographiques
  • Bossuat, Robert, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge, Melun, Librairie d'Argences (Bibliothèque elzévirienne. Nouvelle série. Études et documents), 1951, xxxiv + 638 p. (ici p. 177-178, no 2033)
    Dictionnaires: DEAF Boss
  • Bossuat, Robert, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge. Supplément (1949-1953), avec le concours de Jacques Monfrin, Paris, Librairie d'Argences (Bibliothèque elzévirienne. Nouvelle série: Études et documents), 1955, 150 p. (ici p. 51, no 2033)
  • Bossuat, Robert, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge. Second supplément (1955-1960), Paris, Librairie d'Argences (Bibliothèque elzévirienne. Nouvelle série: Études et documents), 1961, 132 p. (ici p. 58, no 7575)
    Compte rendu: Martin Wittek, dans Scriptorium, 16:2, 1962, p. 405, no 735. [Pers]
Rédaction: Laurent Brun
Dernière mise à jour: 5 janvier 2018