Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
logo arlima

Manuscrit

Italia / Modena / Biblioteca estense universitaria

Cote:α.L.9.30
Anciennes cotes:E. 39; XI, B. 9

Contenu

  1. (f. 1ra-13vb) [Le roman de Joseph d'Arimathie en prose]
    Incipit:Ce doivent savoir tout pecheor que devant çou que notre Sire venist en terre, qu'il faisoit parler les prophetes en son nom et anoncier sa venue en terre. En icel tans dont je vous paroil, aloient tout en infer; neis les prophetes i aloient. Et quant diable les avoient menés si cuidaient avoir bien esploitié…
    Explicit:… si convenra conter de la cainne meisme, et de ces IIII laissier tant que je reviegne a ces paroles et a ceste oeuvre, cascun par soi. Et se je le laissoie atant, vos ne sariés que toutes ces coses sont devenues, ne por quele senefiance je les avoie departies.
  2. (f. 13vb-44vb) [Le roman de Merlin en prose]
    Incipit:Molt fu iriés anemis quant nostre Sire ot esté en infer, et il en ot jeté Adan et Eve et des autres tant que lui plot. Et quant li anemi sorent ce, si en orent molt grant mervelle, et s'asamblerent et disent « Qui est cil hom qui si nous a enforciés et nos fermetés brisiés, et que riens que nous eussiemes repuse ne pot estre gardee contre lui, et qu'il n'en ait fait ce qu'il lui plaist? Nous ne cuidiemes mie que nus hom peust naistre de feme qui ne fust nostre…
    Explicit:… quant Artus fu sacrés et le messe fu cantee, si issirent tot li baron del mostier, si esgarderent, et ne virent pas le perron, si ne sorent que il fu devenus. Ensi fu Artus esleus a roi, et tint le terre et le regne de Logres lonc tans en pais.
  3. (f. 44vb-74va) [Perceval de Didot]
    Incipit:Quant Artus fu fais rois et le messe fu cantee, si s'en revint arriere a son palais, et tot si baron qui l'espee liavoient veue esrachier dou perron. Dont vint Merlins aprés ceste election a la cort, et quant li baron le virent qui le counisssoient, si en firent molt graut joie ; et Merlins parla a aus et lor dist : Or entendes a cou que je vos dirai…
    Explicit:… Atant s'en torna Merlins et fist son esplumoir, et entra dedens, ne onques puis au siecle ne fu veus.
    Ne de Merlin, ne del Graal ne parole plus li contes, fors tant seulement que Merlins pria nostre Segnor qu'il fesist a tos caus merci qui volentiers oroient son livre, et qui le feroient escrire por ramembrer ses œuvres. Et vous en dites tout. Amen.
    Ci fine li romans de Merlin et del Graal.
  4. (f. 75ra-80vb) [Lapidaire]
    Incipit:[le début manque]
    Et miels plaisir a Diu le fait,
    Eneas qui tant perilla…
    Explicit:… quanque ce soit molt par est bone,
    grans porfis fait et grans biens done.

Description matérielle

Copiste:Inconnu
Lieu: 
Date:Fin du XIIIe ou du début du XIVe siècle
Nombre de feuillets:80
Foliotation:1-80
Format:320 × 220 mm
Support:Parchemin
Reliure:Peau rouge
Mise en page:2 colonnes de 38 lignes
Décoration: 
Notes: 

Possesseurs

Bibliographie

  • Camus, Giulio, I codici francesi della Regia Biblioteca Estense, Modena, Società tipografica, 1889, 74 p. (ici p. 45-50) [GB] [IA]
    Éditions antérieures:
    • Camus, Giulio, « I codici francesi della Regia Biblioteca Estense », Rassegna emiliana di storia, letteratura ed arte, 1, 1888, p. 605-620 et 759-767. [GB] [IA]
    • Camus, Giulio, « I codici francesi della Regia Biblioteca Estense », Rassegna emiliana di storia, letteratura ed arte, 2, 1889, p. 112-125, 185-191, 288-299 et 366-384. [GB] [IA]
  • Camus, Jules, « Notices et extraits des manuscrits français de Modène antérieurs au XVIe siècle », Revue des langues romanes, 35, 1891, p. 169-262. (ici p. 219-224) [Gallica] [GB] [HT] [IA: ex. 1, ex. 2]
  • The Didot Perceval According to the Manuscripts of Modena and Paris, edited by William Roach, Philadelphia, University of Pennsylvania Press, 1941, xi + 348 p. [www.jstor.org] DOI: 10.9783/9781512805727
    Comptes rendus: Urban T. Holmes, Jr., dans Speculum, 17:2, 1942, p. 308-310. DOI: 10.2307/2856381 — John J. Parry, dans Modern Philology, 40:2, 1942-1943, p. 213-215. [jstor.org] — Albert W. Thompson, dans Modern Language Notes, 58:8, 1943, p. 628-630. DOI: 10.2307/2910797 — C. L. Wrenn, dans The Review of English Studies, 20:78, 1944, p. 161-162. [jstor.org] — Arthur Långfors, dans Neuphilologische Mitteilungen, 48:4, 1947, p. 171-175. [jstor.org] — Robert Bossuat, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 107:1, 1948, p. 126-128. [Gallica] — Albert Henry, dans Romania, 70, 1948-1949, p. 256-257. [persee.fr] — Harry F. Williams, dans Romance Philology, 2:2-3, 1948-1949, p. 252-258. [jstor.org]
    Réimpression:
    • 2016
  • Le roman du Graal, manuscrit de Modène, par Robert de Boron. Texte établi et présenté par Bernard Cerquiglini, Paris, Union générale d'éditions (10-18. Série "Bibliothèque médiévale"), 1981, 309 p.
    Compte rendu: E. Jane Burns, dans Romance Philology, 39:3, 1986, p. 376-378. [jstor.org]
Permalien: https://arlima.net/no/10032


Voir aussi:
> Biblissima: Q273645
Rédaction: Laurent Brun
Dernière mise à jour: 22 mars 2020

Signaler une erreur ou une omission:

Courriel  Courriel

Mastodon  Mastodon    Facebook  Facebook

instagram  Instagram    Twitter  Twitter