Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
logo arlima

Perlesvaus

Bibliographie

Titre: 
Date:Début du XIIIe siècle
Langue:Français
Genre:Roman
Forme:Prose
Contenu:Remaniement en prose du Conte du Graal de Chrétien de Troyes.
Incipit: 
Explicit: 
Manuscrits
  1. Bern, Burgerbibliothek, 113, f. ?? [⇛ Description]
  2. Bruxelles, Bibliothèque royale de Belgique, 11145
  3. Chantilly, Bibliothèque et Archives du Château, 472 (626), f. 214ra-243va [⇛ Description]
  4. Oxford, Bodleian Library, Hatton, 82, mil. XIII (O)
  5. Paris, Bibliothèque nationale de France, Arsenal, 3480, XV
    Extrait.
  6. Paris, Bibliothèque nationale de France, Arsenal, 5177, 2/2 XIII
    Fragment: v. 977-1006, 1035-1063, 1179-1206 et 1233-1262.
  7. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 120, XIV
    Extrait.
  8. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 1428 [⇛ Description]
  9. Washington, Library of Congress, 69, piece 31 (F) [⇛ Description]
  10. Wells, Cathedral Library, Cosyn Ms. (II), f. 1ra-2vb
    Fragment.
Éditions anciennes
  1. L'hystoire du sainct Greaal, qui est le premier livre de la Table ronde, lequel traicte de plusieurs matieres recreatives. Ensemble la queste dudict sainct Greaal faicte par Lancelot, Galaad, Boors et Perceval, qui est le dernier livre de la Table ronde, lequelz livres ne furent iamais imprimez jusques a present
    Paris, Galliot du Pré, Jean Petit et Michel Le Noir, 25 septembre 1516
    ARLIMA: EA1028   USTC: 26244 47273
  2. C'est l'hystoire du sainct Greaal, qui est le premier livre de la Table ronde, lequel traicte de plusieurs matieres recreatives. Ensemble la queste dudict sainct Greaal, faicte par Lancelot, Galaad, Boors et Perceval, qui est le dernier livre de la Table ronde. Nouvellement imprimé a Paris
    Paris, [Antoine Cousteau] et Philippe Le Noir, 24 octobre 1523
    ARLIMA: EA1029   USTC: 27595
    Exemplaire en ligne: [GB]
Éditions modernes
  • Potvin, Ch., Bibliographie de Chrestien de Troyes. Comparaison des manuscrits de "Perceval le Gallois". Un manuscrit inconnu, chapitres uniques du manuscrit de Mons, autres fragments inédits, Bruxelles, Leipzig et Gand, Muquardt; Paris, Franck, 1863, viii + 188 p. (ici p. 169-170) [GB] [IA]
  • Perceval le Gallois ou le Conte du Graal publié d'après les manuscrits originaux par Ch. Potvin, Mons, Dequesne-Masquillier (Société des bibliophiles belges, séant à Mons. Publications, 21), 1866-1871, 6 t. (ici t. 1) [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6]
    Compte rendu: Paul Meyer, dans Revue critique d'histoire et de littérature, 1:2, 1866, p. 129-137. [IA]
    Réimpression:
    • Genève, Slatkine Reprints, 1977
  • Lister, John Thomas, "Perlesvaus", Hatton Manuscript 82, Branch 1, Menasha, Collegiate Press et Banta, 1921, v + 87 p. [GB]
  • Perlesvaus, éd. William A. Nitze et T. Atkinson Jenkins, Chicago, 2 t., 1932-1937 [réimpr.: New York, Phaeton Press, 1972].
    Dictionnaires: DEAF Perl1N
    Comptes rendus: Speculum, 7, p. 570. — Neuphilologische Mitteilungen, 35, p. 132. — Literaturblatt für germanische und romanische Philologie, 56, col. 321. — The Romanic Review, 23, p. 265. — Neophilologus, 20, p. 59. — Zeitschrift für romanische Philologie, 59, p. 554-576. — Modern Language Notes, 53, 1938, p. 604-608.
  • Roach, William, « A new Perlesvaus fragment », Speculum, 13:2, 1938, p. 216-220. [Jstor] DOI: 10.2307/2848405
    Dictionnaires: DEAF Perl2N
    Édition du fragment F.
  • L'hystoire du sainct Greaal, 1516. Introduction by C. E. Pickford, London, Scolar Press, 1978, [vi] p. + [x] + ccxxxi f.
    Fac-similé de l'édition de Paris, 1516.
  • Busby, Keith, « A new fragment of the Perlesvaus », Zeitschrift für romanische Philologie, 99, 1983, p. 1-12.
  • Carley, James P., « A fragment of Perlesvaus at Wells Cathedral Library », Zeitschrift für romanische Philologie, 108, 1992, p. 35-61.
  • Le haut livre du Graal [Perlesvaus]. Texte établi, présenté et traduit par Armand Strubel, Paris, Librairie générale française (Le livre de poche, 4573. Lettres gothiques), 2007, 1055 p.
Traductions modernes
  • en anglais:
    • The High History of the Holy Graal, translated from the Old French by Sebastian Evans, London, Dent; New York, Dutton, 1913, xxii + 379 p. [IA]
      Éditions antérieures:
      • The High History of the Holy Graal, translated from the Old French by Sebastian Evans, London, Dent, 1898, 2 t., 305, 298 p. [IA: t. 1, t. 2]
      • The High History of the Holy Graal, translated from the Old French by Sebastian Evans, London, Dent, 1902, 2 t., 305, 298 p. [IA: t. 1, t. 2]
      • The High History of the Holy Graal, translated from the Old French by Sebastian Evans LL.D. with decorative drawings by Jessie M. King, London, Dent; New York, Dutton, 1903, xvii + 379 p. [IA]
      • The High History of the Holy Graal, translated from the Old French by Sebastian Evans LL.D. with decorative drawings by Jessie M. King, London, Dent; New York, Dutton, 1903, xvii + 379 p. [IA]
      • The High History of the Holy Graal, translated from the Old French by Sebastian Evans, London, Dent, 1907, 2 t., 305, 298 p. [IA: t. 1, t. 2]
    • The High Book of the Grail: a translation of the thirteenth century romance of Perlesvaus by Nigel Bryant, Cambridge, Brewer; Totowa, Rowman and Littlefield, 1978, 265 p. — 2e éd., 2007.
    • Medieval Arthurian Epic and Romance: Eight New Translations, edited by William W. Kibler and R. Barton Palmer, Jefferson, McFarland, 2014, v + 293 p. (ici p. 194-234)
      Traduction d'extraits par William W. Kibler.
  • en espagnol:
    • Perlesvaus, o, El alto libro del Graal, edición a cargo de Victoria Cirlot, Madrid, Siruela (Selección de lecturas medievales, 19), 1986, xvi + 398 p.
      Réimpressions:
      • 1987
      • 1993
      • 1998
      • 2000
  • en français:
    • Perlesvaus, le haut livre du Graal, trad. fr. Christiane Marchello-Nizia, dans La légende arthurienne. Le Graal et la Table ronde, Paris, Laffont (Bouquins), 1989, p. 117-309.
    • Perlesvaus, le haut livre du Graal, roman en prose du XIIIe siècle, traduit de l'ancien français par Anne Berthelot, Greifswald, Reineke (Reinekes Taschenbuch-Reihe, 18), 1997, xx + 255 p.
    • Strubel 2007 (voir sous Éditions modernes)
Études
  • Adolf, Helen, « Studies in the Perlesvaus: the historical background », Studies in Philology, 42:4, 1945, p. 723-740. [jstor.org] [Jstor]
  • Andrieu, Éléonore, « Si savrez le porcoi. L'interprétation de l'histoire dans le Haut-Livre du Graal », Revue des langues romanes, 118:1, 2014, p. 95-116.
  • Barto, P. S., « The Schwanritter-Sceaf myth in Perceval le Gallois ou le conte du Graal », The Journal of English and Germanic Philology, 19:2, 1920, p. 190-200. [GB] [IA]
  • Baumgartner, Emmanuèle, « Le temps des automates », Le nombre du temps en hommage à Paul Zumthor, éd. Emmanuèle Baumgartner, Giuseppe Di Stefano, Françoise Ferrand, Serge Lusignan, Christiane Marchello-Nizia et Michèle Perret, Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 12), 1988, p. 15-21.
  • Bermejo Larrea, Esperanza, « Tiempo pasado y espacio hostil en Le Haut Livre du Graal (Perlesvaus) », Viator, 43, 2012, p. 97-115.
  • Berthelot, Anne, « Violence et passion, ou le christianisme sauvage de Perlesvaus. Le Haut Livre du Graal », La violence dans le monde médiéval. Colloque du Centre universitaire d'études et de recherches médiévales d'Aix-en-Provence, mars 1994, Aix-en-Provence, CUER-MA (Senefiance, 36), 1994, p. 19-36.
  • Berthelot, Anne, « L'autre monde incarné: "Chastel Mortel" et "Chastel des Armes" dans le Perlesvaus », König Artus und der Heilige Graal. Studien zum spätarthurischen Roman und zum Graals-Roman im europäischen Mittelalter, éd. Danielle Buschinger et Wolfgang Spiewok, Greifswald, Reineke (Wodan, 32), 1994, p. 27-37.
  • Berthelot, Anne, « Quête, guerres et voyage initiatique: le parcours du Bon Chevalier dans Perlesvaus », Guerres, voyages et quêtes au Moyen Âge. Mélanges offerts à Jean-Claude Faucon, éd. Alain Labbé, Daniel W. Lacroix et Danielle Quéruel, Paris, Champion (Colloques, congrès et conférences sur le Moyen Âge, 2), 2000, p. 19-29.
  • Berthelot, Anne, « L'épée qui décolla saint Jean-Baptiste dans Perlesvaus », Jean-Baptiste, le précurseur au Moyen Âge, Aix-en-Provence, Publications de l'Université de Provence (Senefiance, 48), 2002, p. 17-28.
  • Berthelot, Anne, « Le Graal en archipel: Perlesvaus et les "illes de mer" », Mondes marins du Moyen Âge, éd. Chantal Connochie-Bourgne, Aix-en-Provence, Publications de l'Université de Provence (Senefiance, 52), 2006, p. 57-67. [OE]
    Compte rendu: S. Menegaldo, dans Cahiers de recherches médiévales, Comptes rendus, 2006. [Rev]
  • Berthelot, Anne, « Les cloches dans le Perlesvaus ou le graal à l'origine du temps », Cloches et horloges dans les textes médiévaux. Mesurer et maîtriser le temps, éd. Fabienne Pomel, Rennes, Presses universitaires de Rennes (Interférences), 2012, p. 207-217.
  • Berthelot, Anne, « Sang et lèpre, sang et feu », Le sang au Moyen Âge, Les cahiers du CRISIMA, 4, 1999, p. 25-37.
  • Bouget, Hélène, « Des rivages d'Arthur à l'Île des quatre Cors: Perlesvaus au gré des flots », Mondes marins au Moyen Âge, éd. Chantal Connochie-Bourgne, Aix-en-Provence, Publications de l'Université de Provence (Senefiance, 52), 2006, p. 69-78.
  • Bouget, Hélène, « Des rivages d'Arthur à l'Île des quatre cors: Perlesvaus au gré des flots », Mondes marins du Moyen Âge, éd. Chantal Connochie-Bourgne, Aix-en-Provence, Publications de l'Université de Provence (Senefiance, 52), 2006, p. 69-78. [OE]
    Compte rendu: S. Menegaldo, dans Cahiers de recherches médiévales, Comptes rendus, 2006. [Rev]
  • Bouget, Hélène, "Enquerre" et "deviner". Poétique de l'énigme dans les romans arthuriens français (fin du XIIe–premier tiers du XIIIe siècle), thèse de doctorat, Université de Rennes II-Haute Bretagne, 2007, 607 p. [archives-ouvertes.fr]
  • Bouget, Hélène, Écritures de l'énigme et fiction romanesque. Poétiques arthuriennes (XIIe-XIIIe siècles), Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 104), 2011, 533 p.
    Compte rendu: Karin Becker, dans Zeitschrift für französische Sprache und Literatur, 124:1, 2014, p. 46-49. [DZ] [Jstor]
  • Bouget, Hélène, « Le fil de la Mort rouge dans Perslesvaus, le Haut Livre du Graal », La mort dans la littérature française du Moyen Âge, éd. Jean-François Kosta-Théfaine, Villers-Cotterêts, Ressouvenances, 2013, p. 79-107.
  • Bouget, Hélène, « Manifestations et symbolique de la mort dans Perlesvaus, le Haut Livre du Graal », La Mort dans la littérature française du Moyen Âge, dir. J.-F. Kosta-Théfaine, Villers-Cotterêts, Ressouvenances, 2013, p. 79-107.
  • Bouget, Hélène, « Merveilles, machines et automates dans les romans de Perlesvaus », Engins et machines. L'imaginaire mécanique dans les textes médiévaux, éd. Fabienne Pomel, Rennes, Presses universitaires de Rennes (Interférences), 2015, p. 175-192.
  • Bozóky, Edina, « Quêtes entrelacées et itinéraire rituel. (Regard sur la structure de la Deuxième Continuation du Perceval) », Mélanges de langue et littérature françaises du Moyen Âge et de la Renaissance offerts à Monsieur Charles Foulon, professeur de langue et littérature françaises du Moyen Âge et de la Renaissance, par ses collègues, ses élèves et ses amis. Tome I, Rennes, Institut de français, Université de Haute-Bretagne, 1980, p. 49-57.
  • Brugger, E., « "Der schöne Feigling" in der arthurischen Literatur », Zeitschrift für romanische Philologie, 61, 1941, p. 1-44; 63, 1943, p. 123-173 et 275-328; 65, 1949, p. 121-192 et 289-433.
  • Brugger, E., « Nachtrag zu "Der schöne Feigling" in der arthurischen Literatur », Zeitschrift für romanische Philologie, 67, 1951, p. 289-298.
  • Busby, Keith, Gauvain in Old French Literature, Amsterdam, Rodopi (Degré second, 2), 1980, [viii] + 427 p.
    Comptes rendus: Douglas Kelly, dans Romance Philology, 38:3, 1984-1985, p. 386-388. — David J. Shirt, dans The Modern Language Review, 76:4, 1981, p. 956-957. [Jstor] DOI: 10.2307/3727225
  • Busby, Keith, « "Li buens chevaliers" ou "uns buens chevaliers"? Perlesvaus et Gauvain dans le Perlesvaus », Revue romane, 19, 1984, p. 85-97.
  • Carman, J. Neale, The Relationship of the "Perlesvaus" and the "Queste del Saint Graal", Chicago, University of Chicago Libraries, 1936, viii + 90 p.
  • Carman, J. Neale, « The symbolism of the Perlesvaus », Publications of the Modern Language Association of America, 61:1, 1946, p. 42-83. [Jstor] DOI: 10.2307/459219
  • Carman, J. Neale, « The Perlesvaus and the Bristol Channel », Albert W. Thompson Festschrift, Pullman, Washington State University (Research Studies, 32:2), 1964, p. ??.
    Comptes rendus: Modern Language Review, 63, 1968, p. 143-144. — French Studies, 19, 1965, p. 439.
  • Cigada, Sergio, « Il tema arturiano del "Château Tournant", Chaucer e Christine de Pisan », Studi medievali, 3, 2, 1961, p. 576-606.
  • Combarieu, Micheline de, « Le personnage de Lancelot dans le Perlesvaus », Lancelot, Yvain et Gauvain: colloque arthurien belge de Wégimont, éd. Jacques Ribard, Elspeth Kennedy, Keith Busby, Juliette De Caluwé-Dor et al., Paris, Nizet (Lettres médiévales, 2), 1984, p. 85-112.
  • Cor, Antonia, « Humor in the Perlesvaus », Quondam et Futurus, 7:1, 1986, p. 6-16.
  • Davis, John Cary, Use of the Subjunctive and the Conditional in the "Perlesvaus", Chicago, University of Chicago Libraries, 1938, iii + 23 p.
  • Deschaux, Robert, « Merveilleux et fantastique dans le Haut livre du Graal: Perlesvaus », Cahiers de civilisation médiévale, 26, 1983, p. 335-340.
  • Deschaux, Robert, « Le personnage de l'ermite dans la Queste del saint Graal et dans le Haut Livre du Graal, Perlesvaus », Actes du XIVe Congrès international arthurien. Section française de la Société internationale arthurienne (Rennes, 16-21 août 1984), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 1985, p. 172-207.
  • Dubost, Francis, « Les couleurs héraldiques du Perlesvaus », Les couleurs au Moyen âge, Aix-en-Provence, Publications de l'Université de Provence (Senefiance, 24), 1988, p. 73-85.
  • Dubost, Francis, « Le Perlesvaus, livre de haute violence », La violence dans le monde médiéval. Colloque du Centre universitaire d'études et de recherches médiévales d'Aix-en-Provence, mars 1994, Aix-en-Provence, CUER-MA (Senefiance, 36), 1994, p. 179-199.
  • Dubost, Francis, « Les nuits magnétiques du Perlesvaus », Miscellanea mediaevalia. Mélanges offerts à Philippe Ménard, éd. Jean-Claude Faucon, Alain Labbé et Danielle Quéruel, Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 46), 1998, t. 1, p. 438 ??.
  • Ferlampin-Acher, Christine, « Fausse creance, mauvaise loi et conversion dans Perlesvaus », Le Moyen Âge, 111:2, 2005, p. 293-312.
  • Fritz, Jean-Marie, « Perlesvaus », Dictionnaire des lettres françaises: le Moyen Âge, éd. Geneviève Hasenohr et Michel Zink, Paris, Fayard, 1992, p. 1130-1131.
    Réimpr.: Paris, Fayard (La Pochothèque), 1994.
  • Gaggero, Massimiliano, « Enucleazione e palinsesto: Le haut livre du Graal e il Conte du Graal di Chrétien de Troyes », Romania, 129, 2011, p. 57-82. [Pers] DOI: 10.3406/roma.2011.7300
  • Gallais, Pierre, « Le Perlesvaus et l'interdit de 1171 », Mélanges offerts à René Crozet à l'occasion de son soixante-dixième anniversaire par ses amis, ses collègues, ses élèves et les membres du C.E.S.C.M., éd. Pierre Gallais et Yves-Jean Riou, Poitiers, Société d'études médiévales, 1966, t. 2, p. 887-901.
  • Gingras, Francis, « La voie de Caïn: la trahison du sénéchal dans le Haut Livre du Graal », Félonie, trahison, reniements au Moyen Âge. Actes du troisième colloque international de Montpellier, Université Paul-Valéry, 24-26 novembre 1995, Les cahiers du CRISIMA, 3, 1997, p. 397-411.
  • Gingras, Francis, Érotisme et merveilles dans le récit français des XIIe et XIIIe siècles, Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 63), 2002, 524 p.
    Compte rendu: Jean-René Valette, dans L'information littéraire, 58:2, 2006, p. 52-54. [Cairn]
  • Gingras, Francis, « La triste figure des chevaliers dans un codex du XIIIe siècle (Chantilly, Condé 472) », Revue des langues romanes, 110:1, 2006, p. 77-97.
  • Gingras, Francis, « Décaper les vieux romans: voisinages corrosifs dans un manuscrit du XIIIe siècle (Chantilly, Condé 472) », De l'usage des vieux romans, éd. Ugo Dionne et Francis Gingras, Études françaises, 42:1, 2006, p. 13-38. [Erud] DOI: 10.7202/012922ar
  • Gingras, Francis, « Perlesvaus et le livre à venir », Revue des langues romanes, 118:1, 2014, p. 27-52.
  • Gingras, Francis, « Cloches, chevauchées et temporalités narratives: la mesure du temps dans le roman en prose du XIIIe siècle », Cloches et horloges dans les textes médiévaux. Mesurer et maîtriser le temps, éd. Fabienne Pomel, Rennes, Presses universitaires de France (Interférences), 2012, p. 187-206.
  • Girbea, Catalina, Communiquer pour convertir dans les romans du Graal (XIIe-XIIIe siècles), Paris, Classiques Garnier (Bibliothèque d'histoire médiévale, 2), 2010, 482 p.
    Comptes rendus: Catherine Nicolas, « Convertir par le roman? », Acta fabula, 11:7, 2010. [www] — Jean-René Valette, dans Perspectives médiévales, 34, 2012. [revues.org]
  • Gorecka, Joanna, « "Chose a coi li cuers ne s'acort." D'une confession manquée dans Tristan et Iseut de Béroul et dans Le haut livre du Graal », Jeux de la variante dans l'art et la littérature du Moyen Âge. Mélanges offerts à Anna Drzewicka par ses collègues, ses amis et ses élèves, éd. Antoni Bartosz, Katarzyna Dybeł et Piotr Tylus, Kraków, Viridis, 1997, p. 152-161.
  • Grand, Tony, « A time of gifts? Jean de Nesle, William A. Nitze and the Perlesvaus », Arthurian Literature, 23, 2006, p. 130-156.
  • Guyénot, Laurent, La lance qui saigne. Métatextes et hypertextes du "Conte du Graal" de Chrétien de Troyes, Paris, Champion (Essais sur le Moyen Âge, 44), 2010, 343 p.
    Compte rendu: Matilda Tomaryn Bruckner, dans Zeitschrift für französische Sprache und Literatur, 122:1, 2012, p. 86-90. [DZ] [Jstor]
  • Halary, Marie-Pascale, « "Ceste senefiance est bele et merveilleuse": la beauté du merveilleux ou le plaisir de la senefiance dans le Perlesvaus et la Queste del saint Graal », La beauté du merveilleux, éd. Aurelia Gaillard et Jean-René Valette, Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux, 2011, p. 157-177.
  • Halary, Marie-Pascale, « Beauté et littérature au tournant des XIIe et XIIIe siècles, thèse de doctorat préparée sous la direction de M. le professeur Dominique Boutet et soutenue à l’université Paris-Sorbonne le 5 décembre 2009 », Perspectives médiévales, 34, 2012, n. p. [Rev]
  • Henriet, Patrick, et Jean-René Valette, « Perlesvaus et le discours hagiographique », Revue des langues romanes, 118:1, 2014, p. 73-94.
  • Kelly, Thomas E., Le Haut Livre du Graal: Perlesvaus. A Structural Study, Genève, Droz (Histoire des idées et critique littéraire, 145), 1974, 203 p.
  • Kennedy, Elspeth, « Structures d'entrelacement contrastantes dans le Lancelot en prose et le Perlesvaus », Miscellanea mediaevalia. Mélanges offerts à Philippe Ménard, éd. Jean-Claude Faucon, Alain Labbé et Danielle Quéruel, Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 46), 1998, t. 1, p. 745-757.
  • Knight, Stephen, « From Jerusalem to Camelot: King Arthur and the Crusades », Medieval Codicology, Iconography, Literature and Translation: Studies for Keith Val Sinclair, éd. Peter Rolfe Monks et D. D. R. Owen, Leiden, New York et Köln, Brill (Litterae textuales), 1994, p. 223-232.
  • Krappe, A. H., « Sur l'épisode de la Ville brûlante dans Perlesvaus », Zeitschrift für französische Sprache und Literatur, 62, 1939, p. 404-408.
  • Lacy, Norris J., « Linking in the Perlesvaus », Contemporary Readings of Medieval Literature, éd. Guy Mermier, Ann Arbor, University of Michigan, Department of Romance Languages; Paris, Nizet (Michigan Romance Studies, 8), 1989, p. 169-178.
  • Lacy, Norris J., « Perlesvaus and the Perceval palimpsest », Philological Quarterly, 69, 1990, p. 263-270.
  • Leupin, Alexandre, « Le Perlesvaus, autodestruction du roman », Revue des langues romanes, 118:1, 2014, p. 117-142.
  • Lloyd-Morgan, C., « The relationship between the Perlesvaus and the Prose Lancelot », Medium Ævum, 53:2, 1984, p. 239-252.
  • Lods, Jeanne, « Symbolisme chrétien, tradition celtique et vérité psychologique des personnages féminins de Perlesvaus », Mélanges de langue et de littérature médiévales offerts à Pierre Le Gentil, professeur à la Sorbonne, par ses collègues, ses élèves et ses amis, Paris, Société d'édition d'enseignement supérieur et Centre de documentation universitaire, 1973, p. 505-522.
  • Loomis, Roger S., « Some additional sources of Perlesvaus », Romania, 81, 1960, p. 492-499.
  • Loomis, Roger S., « The concept of Joseph of Arimathea in Perlesvaus », Mélanges de langue et de littérature du Moyen Âge et de la Renaissance offerts à Jean Frappier, professeur à la Sorbonne, par ses collègues, ses élèves et ses amis, éd. Jean Charles Payen et Claude Régnier, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 112), 1970, t. 2, p. 683-687.
  • Lynch, Andrew, « Beyond shame: chivalric cowardice and Arthurian narrative », Arthurian Literature, 23, 2006, p. 1-17.
  • Martineau, Anne, Le nain et le chevalier. Essai sur les nains français du Moyen Âge, Paris, Presses de l'Université de Paris-Sorbonne (Traditions et croyances), 2003, 286 p.
  • Marx, Jean, Nouvelles recherches sur la littérature arthurienne, Paris, Klincksieck (Bibliothèque française et romane. Série C: Études littéraires, 9), 1965, 324 p.
    Compte rendu: Romania, 86, 1965, p. 546-550. — Studi medievali, 3e s., 7, 1966, p. 447-448. — Cahiers de civilisation médiévale, 10, 1967, p. 471-477. — Le Moyen Âge, 72, 1966, p. 149-151.
  • McCracken, Peggy, « Damsels and severed heads: more on linking in the Perlesvaus », Por le soie amisté. Essays in Honor of Norris J. Lacy, éd. Keith Busby et Catherine M. Jones, Amsterdam et Atlanta, Rodopi (Faux Titre, 183), 2000, p. 339-344.
  • Méla, Charles, « Perceval: "li pansis chevaliers" (2e Continuation) ou "li buens chevaliers" (Perlesvaus) », Bibliographical Bulletin of the International Arthurian Society. Bulletin bibliographique de la Société internationale arthurienne, 24, 1972, p. 195-196. [www]
  • Méla, Charles, La reine et le Graal. La conjointure dans les romans du Graal, de Chrétien de Troyes au "Livre de Lancelot", Paris, Seuil, 1984, 479 p.
  • Menegaldo, Silvère, « Simple pont et ponts multiples dans le roman arthurien médiéval: l'exemple de Fergus et de Perlesvaus », Les ponts au Moyen Âge, éd. Danièle James-Raoul et Claude Thomasset, Paris, Presses de l'Université Paris-Sorbonne, 2008, p. 109-117.
  • Milland-Bove, Bénédicte, La demoiselle arthurienne. Écriture du personnage et art du récit dans les romans en prose du XIIIe siècle, Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 79), 2006, 676 p.
    Édition antérieure:
    • Milland-Bove, Bénédicte, Figures de l'aventure, figures du récit. Les demoiselles dans les romans en prose du XIIIe siècle: "Lancelot", "La queste del saint graal", "La mort le roi Artu", "Perlesvaus", "Tristan", thèse de doctorat, Université de Paris III–Sorbonne nouvelle, 2001, 708 p. [theses.fr]
  • Moran, Patrick, « La violence du Perlesvaus: un défi à la critique? », Violences médiévales, Questes, 14, 2008, p. 8-21. [www] [www]
  • Moran, Patrick, « Perlesvaus et le canon arthurien: la construction de l'imprévisibilité », Revue des langues romanes, 118:1, 2014, p. 53-72.
  • Nicolas, Catherine, « Retour sur la définition du style d'apocalypse: le sublime augustinien dans les Hauts Livres du Graal », Кентавр / Centaurus. Studia classica et mediaevalia, 7, 2010, p. 74-85.
  • Nicolas, Catherine, et Armand Strubel, éd., Repenser le Perlesvaus II, Revue des langues romanes, 118, 2015.
  • Nitze, William Albert, The Old French Grail Romance "Perlesvaus": A Study of its Principal Sources, Baltimore, Murphy, 1902, v + 115 p. [IA]
  • Nitze, William A., « The Glastonbury passages in the Perlesvaus », Studies in Philology, 15:1, 1918, p. 7-13. [Jstor] [GB] [Gall]
  • Nitze, William Albert, « On the chronology of the Grail romances. I. The date of the Perlesvaus », Modern Philology, 17:3, 1919-1920, p. 151-166; 17:11, 1919-1920, p. 605-618.
  • Olivier, Isabelle, « Les navigations dans le Joseph d'Arimathie et dans le Perlesvaus », Mondes marins du Moyen Âge. Actes du 30e colloque du CUER MA, 3, 4 et 5 mars 2005, éd. Chantal Connochie-Bourgne, Aix-en-Provence, Publications de l'Université de Provence (Senefiance, 52), 2006, p. 353-365. [OE]
    Compte rendu: S. Menegaldo, dans Cahiers de recherches médiévales, Comptes rendus, 2006. [Rev]
  • O'Sharkey, E. M., « The influence of the teachings of Joachim of Fiore on some 13th century French Grail romances », Trivium, 2, 1967, p. 47-58.
  • Payen, Jean-Charles, « L'art du récit dans le Merlin de Robert de Boron, le Didot Perceval et le Perlesvaus », Romance Philology, 17, 1964, p. 570-585. — Réimpr.: Fils sans père. Études sur le Merlin de Robert de Boron, éd. Denis Hüe, Orléans, Paradigme (Medievalia, 35), 2000, p. 137-155.
  • Pickford, C. E., « Les éditions imprimées de romans arthuriens en prose antérieures à 1600 », Bulletin bibliographique de la Société internationale arthurienne = The Bibliographical Bulletin of the International Arthurian Society, 13, 1961, p. 99-109. [www]
  • Poisson-Gueffier, Jean-François, La cathédrale rouge. Images de la mort dans le Haut livre du Graal, thèse de doctorat, Université Sorbonne-Nouvelle Paris 3, 2016, 529 p. [theses.fr]
  • Powell, James Daniel, The Position of the Subject Pronoun in the "Perlesvaus", the "Queste del Saint Graal", and the "Conquête de Constantinople", Chicago, University of Chicago Libraries, 1942, iii + 31 p.
  • Ramm, Ben, « Two for one? A case of mistaken identity in the Perlesvaus », French Studies Bulletin, 23, n° 85, 2002, p. 2-4. [OJ] DOI: 10.1093/frebul/23.85.2
  • Roach, William, « Eucharistic tradition in the Perlesvaus », Zeitschrift für romanische Philologie, 59:1, 1939, p. 10-56. [Gall] DOI: 10.1515/zrph.1939.59.1.10
  • Robinson, Henry Leon, The Language of the Scribes of the Oxford Manuscript Hatton 82 ("Perlesvaus"), Chicago, University of Chicago Libraries, 1935, iv + 24 p.
  • Robinson, Henry L., « The sword of saint John the Baptist in the Perlesvaus », Modern Language Notes, 51:1, 1936, p. 25-27. [Jstor] DOI: 10.2307/2912409
  • Saly, Antoinette, « L'image du sang dans le roman de Perlesvaus », PRIS-MA, 2, 1986, p. 89-96. — Réimpr. dans Images, structure et sens. Études arthuriennes, Aix-en-Provence, Presses universitaires de France (Senefiance, 34), 1994, p. 161-169.
  • Saly, Antoinette, « Le Graal et le Château du Graal dans le Perlesvaus », König Artus und der Heilige Graal. Studien zum spätarthurischen Roman und zum Graals-Roman im europäischen Mittelalter, éd. Danielle Buschinger et Wolfgang Spiewok, Greifswald, Reineke (Wodan, 32), 1994, p. 181-187.
  • Saly, Antoinette, « Perceval-Perlesvaus. La figure de Perceval dans le Haut Livre du Graal », Image, structure et sens: études arthuriennes, Aix-en-Provence, Presses universitaires de Provence, 1994, p. 149-160.
  • Saly, Antoinette, « Le roi Arthur dans le Perlesvaus : le mauvais roi et la chauve au bras bandé », Mythes et dogmes. Roman arthurien. Épopée romane, Orléans, Paradigme, 1999, p. 85-95.
  • Schlauch, M., « The allegory of Church and Synagogue », Speculum, 14, 1939, p. 448-464.
  • Séguy, Mireille, « Voir le Graal. Du théologique au romanesque: la représentation de l'invisible dans le Perlesvaus et la Quête du Saint-Graal », L'inscription du regard. Moyen Âge – Renaissance, éd. Michèle Gally et Michel Jourde, Paris, ENS Éditions (Signes), 1995, p. 75-96.
  • Serp, Claire, « La relation à la Mère: mémoire familiale et éducation morale dans les romans arthuriens », Le legs des pères et le lait des mères ou comment se raconte le genre dans la parenté du Moyen Âge au XXIe siècle, éd. Isabelle Ortega et Marc-Jean Filaire-Ramos, Turnhout, Brepols (Histoires de famille. La parenté au Moyen Âge, 18), 2014, p. 9-15.
  • Strubel, Armand, La Rose, Renart et le Graal. La littérature allégorique en France au XIIIe siècle, Genève et Paris, Slatkine (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 11), 1989, 336 p.
  • Strubel, Armand, « Conjointure et senefiance dans le Perlesvaus: les apories du roman-parabole », "Furent les merveilles pruvees et les aventures truvees". Hommage à Francis Dubost, éd. Francis Gingras, Françoise Laurent, Frédérique Le Nan et Jean-René Valette, Paris, Champion (Colloques, congrès et conférences sur la Renaissance, 6), 2005, p. 599-618.
    Compte rendu: S. Menegaldo, dans Cahiers de recherches médiévales, Comptes rendus, 2005. [Rev]
  • Strubel, Armand, « La prose du Perlesvaus », Écrire en vers, écrire en prose: une poétique de la révélation, Littérales, 41, 2007, p. 187-207.
  • Strubel, Armand, « Introduction. Repenser le Perlesvaus », Revue des langues romanes, 118:1, 2014, p. 1-26.
  • Stufferin, Christine, Le nom, une clé de lecture (dans la littérature en vers et en prose de Chrétien de Troyes au Perlesvaus), thèse de doctorat, Université de Rennes II–Haute-Bretagne, 2000, 263 p. [theses.fr]
  • Swanson, Adolph Benjamin, A Study of the 1516 and the 1523 Editions of the "Perlesvaus", Chicago, University of Chicago Libraries, 1934, iv + 84 p.
  • Trotter, D. A., Medieval French Literature and the Crusades (1100-1300), Genève, Droz (Histoire des idées et critique littéraire, 256), 1988, 277 p.
  • Valette, Jean-René, « Barbarie et fantasmagorie au début du XIIIe siècle dans Perlesvaus, le Haut Livre du Graal », Mélanges barbares. Hommages à Pierre Michel, éd. Jean-Yves Debreuille et Philippe Régnier, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2001, p. 23-33.
  • Valette, Jean-René, « Le Graal, la relique et la semblance: le Perlesvaus et La queste del saint Graal », Formes et figures du religieux au Moyen Âge, éd. Pierre Nobel, Besançon, Presses universitaires franc-comtoises, 2002, p. 141-163.
  • Valette, Jean-René, La pensée du Graal, fiction littéraire et théologie (XIIe-XIIIe siècle), Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 85), 2008, 793 p.
    Compte rendu: Michelle Szkilnik, dans L'information littéraire, 60:4, 2008, p. 48-50. [Cairn]
  • Valette, Jean-René, « Qu'est-ce qu'un roman épique? Le cas du Perlesvaus », Chanter de geste. L'art épique et son rayonnement. Hommage à Jean-Claude Vallecalle, éd. Marylène Possamaï-Pérez et Jean-René Valette, Paris, Champion (Colloques, congrès et conférences sur le Moyen Âge, 15), 2013, p. 457-472.
    Compte rendu: François Suard, dans Perspectives médiévales, 36, 2015. DOI: 10.4000/peme.7657
  • Van Coolput, Colette-Anne, « Sur quelques sculptures anthropomorphes dans les romans arthuriens en prose », Romania, 108, 1987, p. 254-267. [Pers] DOI: 10.3406/roma.1987.1834
  • Vàrvaro, Alberto, « Encore la datation de Rigaut de Barbezieux », Le Moyen Âge, 70:3, 1964, p. 377-395. [Gall]
  • Vincensini, Jean-Jacques, « Temps perdu, temps retrouvé. Rythme et sens de la mémoire dans le Haut Livre du Graal (Perlesvaus) », Le Moyen Âge, 108:1, 2002, p. 43-60. DOI: 10.3917/rma.081.0043
  • Walters, Lori J., « Chantilly Ms. 472 as a cyclic work », Cyclification: The Development of Narrative Cycles in the Chanson de Geste and the Arthurian Romances, éd. Bart Besamusca, Willem P. Gerritsen, Orlanda S. H. Lie et al., Amsterdam, North-Holland (Verhandelingen der Koninklijke Nederlandse Akademie van Wetenschappen. Afdeling Letterkunde, nieuwe reeks, 159), 1994, p. 135-139.
  • Walters, Lori, « The formation of a Gauvain cycle in Chantilly manuscript 472 », Neophilologus, 78:1, 1994, p. 29-43. [SL] DOI: 10.1007/bf00999949
  • Walters, Lori J., « Parody and moral allegory in Chantilly MS 472 », MLN, 113:4, 1998, p. 937-950. [jstor.org] [Jstor]
  • Walters, Lori J., « Dé-membrer pour remembrer. L'œuvre chrétienne dans le ms. Chantilly 472 », Mouvances et jointures. Du manuscrit au texte médiéval, éd. Milena Mikhaïlova, Orléans, Paradigme (Medievalia, 55), 2005, p. 253-281.
    Comptes rendus: L. Brun, dans Cahiers de recherches médiévales, Comptes rendus, 2005. [revues.org] [Rev] — Carol Symes, dans The Medieval Review, 07.03.15. [handle.net] [www] — Jean-Pierre Perrot, dans Le Moyen Âge, 116:2, 2010, p. 439-440. DOI: 10.3917/rma.162.0425
  • Weinberg, Bernard, « The magic chessboard in the Perlesvaus: an example of medieval literary borrowing », Publications of the Modern Language Association of America, 50:1, 1935, p. 25-35. [Jstor] DOI: 10.2307/458280
  • Weston, Jessie L., « Notes on the Grail romances », Romania, 43, 1914, p. 403-426. [Pers] [Gall] [IA] [HT] DOI: 10.3406/roma.1914.4804
  • Weston, Jessie L., « Notes on the Grail romances. The Perlesvaus and the Prose Lancelot », Romania, 46, 1920, p. 314-329. [Pers] [GB] [Gall] [IA] [HT]
  • Weston, Jessie L., « The Perlesvaus and the Vengeance Raguidel », Romania, 47, 1921, p. 349-359. [Pers] [Gall] [HT] DOI: 10.3406/roma.1921.4438
  • Weston, Jessie L., « The relation of the Perlesvaus to the cyclic romances », Romania, 51, 1925, p. 348-362. [Pers] [Gall] DOI: 10.3406/roma.1925.4242
  • Whitehead, F., « Observations on the Perlesvaus », Mélanges de langue et de littérature du Moyen Âge et de la Renaissance offerts à Jean Frappier, professeur à la Sorbonne, par ses collègues, ses élèves et ses amis, éd. Jean Charles Payen et Claude Régnier, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 112), 1970, t. 2, p. 1119-1127.
  • Williams, A., « Dreams and visions in the Perlesvaus », Arthurian Studies in Honour of P. J. C. Field, éd. Bonnie Wheeler, Cambridge, Brewer, 2004, p. 73-80.
  • Williams, Andrea M. L., « Dreams and visions in the Perlesvaus », Arthurian Studies in Honour of P. J. C. Field, éd. Bonnie Wheeler, Cambridge, Brewer, 2004, p. 73-80.
    Compte rendu: Sally L. Burch, dans Medium Aevum, 75:1, 2006, p. 146-147. * [ASE, ASP]
  • Williams, Mary, « L'origine du bateau mystérieux », Mélanges bretons et celtiques offerts à M. J. Loth, Rennes, Plihon et Hommay, 1927, p. 1-4.
  • Williams, Mary, « The "Keepers of the threshold" in the romance of Perlesvaus », A Miscellany of Studies in Romance Languages and Literatures Presented to Leon E. Kastner, éd. Mary Williams et James A. de Rothschild, Cambridge, Heffer, 1932, p. 560-567.
  • Williams, Mary, « Apropos of an episode in Perlesvaus », Folk-Lore, 48:2, 1937, p. 263-266. [jstor.org] [Jstor]
  • Williams, Mary, « The episode of the Copper Tower in the Perlesvaus », Mélanges offerts à Rita Lejeune, Gembloux, Duculot, 1969, t. 2, p. 1159-1162.
  • Williamson, Marjorie, « The dream of Cahus in Perlesvaus », Modern Philology, 30:1, 1932-1933, p. 5-11. [Jstor] [Gall]
  • Wilson, Robert H., « Malory and the Perlesvaus », Modern Philology, 30:1, 1932-1933, p. 13-22. [jstor.org] [Jstor]
  • Zink, Michel, « Le rêve avéré. La mort de Cahus et la langueur d'Arthur, du Perlesvaus à Fouke le Fitz Waryn », Littératures, 9-10, 1984, p. 31-38.
  • Zink, Michel, « Vieillesse de Perceval: l'ombre du temps », Le nombre du temps en hommage à Paul Zumthor, éd. Emmanuèle Baumgartner, Giuseppe Di Stefano, Françoise Ferrand, Serge Lusignan, Christiane Marchello-Nizia et Michèle Perret, Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 12), 1988, p. 285-294.
Répertoires bibliographiques
  • Bossuat, Robert, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge, Melun, Librairie d'Argences (Bibliothèque elzévirienne. Nouvelle série. Études et documents), 1951, xxxiv + 638 p. (ici p. 179-180, nos 1917-1935)
    Dictionnaires: DEAF Boss
  • Bossuat, Robert, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge. Supplément (1949-1953), avec le concours de Jacques Monfrin, Paris, Librairie d'Argences (Bibliothèque elzévirienne. Nouvelle série: Études et documents), 1955, 150 p. (ici p. 51, nos 6395-6396)
  • Bossuat, Robert, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge. Second supplément (1955-1960), Paris, Librairie d'Argences (Bibliothèque elzévirienne. Nouvelle série: Études et documents), 1961, 132 p. (ici p. 410, no 2033)
    Compte rendu: Martin Wittek, dans Scriptorium, 16:2, 1962, p. 405, no 735. [Pers]
  • Dean, Ruth J., et Maureen B. Boulton, Anglo-Norman Literature: A Guide to Texts and Manuscripts, London, Anglo-Norman Text Society (Occasional Publications Series, 3), 1999, xviii + 553 p. (ici p. 100, nos 170-172)
    Comptes rendus: Alexandra Barratt, dans Parergon, 18:3, 2001, p. 175-177. [Muse] DOI: 10.1353/pgn.2011.0159 — Glyn S. Burgess, dans French Studies, 55:3, 2001, p. 364. [OJ] DOI: 10.1093/fs/LV.3.364-a — Tony Hunt, dans Medium Ævum, 70:2, 2001, p. 340-343. [Jstor] DOI: 10.2307/43632710 — Susan Crane, dans Speculum, 77:3, 2002, p. 906-907. [Jstor] DOI: 10.2307/3301142 — A. J. Holden, dans The Modern Language Review, 98:2, 2003, p. 453-454. [Jstor] DOI: 10.2307/3737849 — David Howlett, dans The English Historical Review, 119, 2004, p. 1382. [SPJ] DOI: 10.1093/ehr/119.484.1382 — Sabine Tittel, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 120:4, 2004, p. 754-755. DOI: 10.1515/ZRPH.2004.754
  • Vielliard, Françoise, et Jacques Monfrin, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge de Robert Bossuat. Troisième supplément (1960-1980), Paris, Centre national de la recherche scientifique, 1986-1991, 2 t., xii + 1136 p. (ici t. 1, p. 250, no 2646; p. 359, no 3883; p. 361-363, nos 3901-3922)
    Dictionnaires: DEAF Boss2
    Compte rendu: T. 1: Geneviève Hasenohr, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 146:1, 1988, p. 194-195. [Pers]
  • Woledge, Brian, Bibliographie des romans et nouvelles en prose française antérieurs à 1500, Genève, Droz; Lille, Giard (Publications romanes et françaises, 42), 1954, 181 p. (ici p. 91, no 114)
    Compte rendu: André Goosse, dans Revue belge de philologie et d'histoire, 33:3, 1955, p. 645-646. [Pers]
  • Woledge, Brian, Bibliographie des romans et nouvelles en prose française antérieurs à 1500. Supplément 1954-1973, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 130), 1975, 139 p. (ici p. 71-73, no 114)
    Compte rendu: Omer Jodogne, dans Revue belge de philologie et d'histoire, 57:4, 1979, p. 1083-1084.
Rédaction: Laurent Brun
Compléments: Em Angevaare, Susana G. Artal, Esperanza Bermejo Larrea, Jean-François Poisson-Gueffier, Géraldine Toniutti et Jean-Jacques Vincensini
Dernière mise à jour: 6 octobre 2017