Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
logo arlima

Manuscrit

France / Paris / Bibliothèque nationale de France / Arsenal

Cote:3143
Ancienne cote:Belles lettres françaises, 181 (181 B. F)
(Ms. non numérisé)

Contenu

  1. (f. de garde au début et à la fin) Analyse succincte du poème (en prose française)
  2. (f. 1ra-44ra) [Hervis de Metz]
    Incipit:Or entendez par Dieu de majesté
    bonne chançon vous vorommes conter…
    Explicit: 
  3. (f. 44rb-97va) [Garin le Loherain]
    Incipit:Or entendez par Dieu qui ne menti
    s'orez chanson que on doit bien oïr…
    Explicit: 
  4. (f. 97vc-139va) [Girbert de Metz]
    Incipit:Ce fu en mai qu'il fet chaut et seri,
    cil oisel chantent doucement au matin…
    Explicit: 
  5. (f. 139vb-148vb) [Yonnet de Metz]
    Incipit:De Pampelune s'est Girberz departis
    et avec lui Gerins et Mauvoisins…
    Explicit:… tez en ot joie qui puis en fu marris,
    si comme orois se l'estoire vos lis.
  6. (f. 148vb-188ra) [Anseïs de Gascogne]
    Incipit:Droit a l'entree fu li passages maus…
    Explicit: 

Description matérielle

Copiste:Inconnu
Lieu:France
Date:XIIIe-XIVe siècle; notes sur les f. de garde: XVe siècle
Nombre de feuillets:189
Pagination:1-188 + A
Format:335 × 250 mm
Support:Parchemin
Reliure:Ais de bois recouverts de veau fauve; traces de fermoirs
Mise en page:3 colonnes
Décoration:Une miniature au f. 1; initiales en or et couleur
Notes:Le texte, œuvre d'un remanieur, assemble le texte de la chanson d'Yonnet de Metz à celle d'Anseïs de Gascogne de manière artificielle.

Possesseurs

  • Note au f. 77rb: « Ciz romans est a Jaques de Paris. / Haut soit pendus qui l'emblera en fin! / Sachiés qu'il fu escris a S. Quentin / en chiés Robert Dardane Houdebin. »
  • Au f. Av, note d'une main moderne affirmant que le ms. appartenait au Collège de Navarre, mais aucun indice ne permet de confirmer cette affirmation.
  • Antoine-René de Voyer d'Argenson, marquis de Paulmy (1722-1787)

Bibliographie

  • Bonnardot, François, « Essai de classement des manuscrits des Loherains suivi d'un nouveau fragment de Girbert de Metz », Romania, 3, 1874, p. 195-262. (ici p. 241-246) [Gallica] [GB] [HT] [IA] DOI: 10.3406/roma.1874.6679
  • Martin, Henry, Catalogue des manuscrits de la Bibliothèque de l'Arsenal. Tome troisième, Paris, Plon, 1887, [iii] + 512 p. (ici p. 264-265, no 3143) [GB] [IA]
  • Anseÿs de Mes, according to Ms. N (Bibliothèque de l'Arsenal 3143): text, published for the first time in its entirety with an introduction by Herman Joseph Green, Paris, Les Presses Modernes, 1939, 438 p. + 1 pl.
    Seule la première partie du texte correspond à Yonnet, jusqu'au vers 2854.
  • Hervis de Mes, chanson de geste anonyme (début du XIIIe siècle). Édition d'après le manuscrit Paris B.N. fr. 19160 avec introduction, notes, variantes de tous les témoins par Jean-Charles Herbin, Genève, Droz (Textes littéraires français, 414), 1992, xci + 848 p. (ici p. xiii-xviii) (N)
    Comptes rendus: Gilles Roques, dans Revue de linguistique romane, 56, 1992, p. 621-623. — anonyme, dans Bulletin critique du livre français, 562-563, 1992, p. 1813. — Marianne J. Ailes, dans The Year’s Work in Modern Language Studies, 55, 1993, p. 80. — André de Mandach, dans Bulletin de la Société Rencesvals, 1993. — Matteo Roccati, dans Studi francesi, 37:2, 1993, p. ?? — Jeanne Vielliard, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 151, 1993, p. 453-454. — Albert Gier, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 111:2, 1995, p. 280-281. — William W. Kibler, dans Romance Philology, 48:3, 1995, p. 302-306. — May Plouzeau, dans Revue des langues romanes, 99, 1995, p. 155-157. — Wolfgang G. Van Emden, dans French Studies, 48:2, 1995, p. 187-188.
    Édition antérieure:
    • Herbin, Jean-Charles, "Hervis de Mes": chanson de geste du XIIIe siècle. Édition critique et étude, thèse de doctorat, Université de Poitiers, 1989, 1146 p.
  • Daquin, Cécile, Garin Le Loherain: édition critique, commentaire linguistique et littéraire, étude de la tradition manuscrite de la conclusion de la version IN (Dijon 528 et Arsenal 3143), thèse de doctorat, Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis, 2009, [vii] + cxviii + 325 p. [theses.fr]
  • Yonnet de Metz, mise en prose de Philippe de Vigneulles (1515-1528) d'après le manuscrit h, avec en regard la version remaniée en vers du manuscrit N (Arsenal 3143-XIVe siècle), éditée par Jean-Charles Herbin, Paris, Société des anciens textes français, 2011, 506 p.
    Comptes rendus: Frédéric Duval, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 169:2, 2011, p. 610-612. [persee.fr] — Maria Colombo Timelli, dans Le moyen français, 70, 2012, p. 160-162. DOI: 10.1484/j.lmfr.1.101185 — Anne Schoysman, dans Medioevo romanzo, 36, 2012, p. 439-441. — anonyme, dans Archiv für das Studium der neueren Sprachen und Literaturen, 165, 2013, p. 470-475.
Permalien: https://arlima.net/no/6801


Voir aussi:
> (aucun)
Rédaction: Laurent Brun et Gauthier Grüber
Dernière mise à jour: 23 octobre 2021

Signaler une erreur ou une omission:

Courriel  Courriel

Mastodon  Mastodon    Facebook  Facebook

instagram  Instagram    Twitter  Twitter