Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
logo arlima

Manuscrit

Italia / Vicenza / Archivio di Stato / Collegio dei notai

Cote:busta 48

Contenu

  1. (f. 22v) Benoît de Sainte-Maure, Roman de Troie, vv. 13471-82 et 13487-94. Inc. : « Salamon dit en son escrit » ; expl. : « De ce che p(ro)pensé avon». À coté : « Lis est cum forma magna pudicicie » (Ovid., Her. XVI, 290 mais il s'agit d'un proverbe répandu dans les textes du Moyen Âge, cfr. J. Werner, Lateinische Sprichwörter und Sinnsprüche des Mittelalters, Heidelberg, Winter, 1912, p. 46).

Description matérielle

Copiste:Inconnu
Lieu:Vicence
Date:Seconde moitié du XIVe siècle
Nombre de feuillets:1
Foliotation:Moderne
Format: 
Support:Parchemin
Reliure:Originale, en parchemin et cuir; intitulé dans la couverture: « Liber matricularum veterum fratalee notariorum Vincentie reductus in hac[. . .]pta per Anthonium de Malcl[. . .] dicte fratalie de M ccc l xxxxj ».
Mise en page:Sur une colonne. Le proverbe ovidien se trouve à droite de la colonne, entre les vers 13478 et 13479, auxquels il est lié par une accolade.
Décoration:Aucune
Notes:Le fragment a été signalé par Angiolgabriello di S. Maria (1772), ensuite par Novati (1897), qui s'appuyait sur la notice de l'érudit du XVIIIe siècle sans connaître directement le ms.; l'origine du texte a été reconnue grâce à une notice de A. Tobler à Novati (lettre du 1er mars 1897), mais le texte était considéré comme perdu (Morlino 2012).

Possesseurs

Collège des notaires de Vicence, Archives d'État de Vicence

Bibliographie

  • Santa Maria, Angiolgabriello, Biblioteca, e storia di quei scrittori così della città come del territorio di Vicenza, Vicenza, Giovanni Battista Vendramini Mosca, 1772-1782, 6 t. (ici t. 1, p. ccviii-ccix) [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6]
  • Crescini, Vincenzo, « Il provenzale in caricatura », Atti e memorie della R. Accademia di scienze, lettere ed arti in Padova, n. s., 13, 1896-1897, p. 123-138. [IA] [HT]
  • Novati, Francesco, « Se a Vicenza sui primi del secolo decimoquarto siasi impartito un pubblico insegnamento di provenzale », Rendiconti del Reale Istituto lombardo di scienze e lettere, 2e s., 30, 1897, p. 211-221.
  • Le roman de Troie par Benoit de Sainte-Maure publié d'après tous les manuscrits connus par Léopold Constans, Paris, Firmin Didot pour la Société des anciens textes français, 6 t., 1904-1912. (ici t. 2, p. 303-304) [Gall: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6] [GB: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6] [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6]
    Compte rendu: Edmond Faral, dans Romania, 42, 1913, p. 88-106. [Pers] [Gall] [HT]
  • Carteggio D'Ancona-Novati, publié par L. M. Gonelli, Pisa, Scuola Normale Superiore, 1986-1990, t. 4, p. 21-22.
  • Bandini, Fernando, « Latino e volgare nella cultura vicentina del Tre e Quattrocento », Storia di Vicenza. III/2: L'età della Repubblica Veneta, éd. F. Barbieri et P. Preto, Vicenza, Neri Pozza, 1990, p. 1-13, ici p. 6.
  • Morlino, Luca, « Un florilegio trobadorico recuperato », Cultura neolatina, 72:1-2, 2012, p. 7-51, ici p. 23.
  • Un article est en préparation par L. Tomasin et L. Morlino.
Rédaction: Lorenzo Tomasin
Dernière mise à jour: 21 décembre 2014