Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
logo arlima

Renaut de Beaujeu

Renaut de Bâgé | Renaud de Beaujeu

Biographie

XIIe siècle

Écrivain français

Bibliographie

Répertoires bibliographiques
  • Bossuat, Robert, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge, Melun, Librairie d'Argences (Bibliothèque elzévirienne. Nouvelle série. Études et documents), 1951, xxxiv + 638 p. (ici p. 193, no 2066-2075)
    Dictionnaires: DEAF Boss
  • Långfors, Arthur, Les incipit des poèmes français antérieurs au XVIe siècle. Répertoire bibliographique établi à l'aide de notes de M. Paul Meyer, Paris, Champion, 1917, vii + 444 p. (ici p. 53-54) [IA]
    Dictionnaires: DEAF LångforsInc
    Comptes rendus: Henri Omont, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 78, 1917, p. 372-373. [Gall] [Pers] — C. Brunel, dans Journal des savants, 1919, p. 47. [Pers] [IA] — George L. Hamilton, dans Modern Language Notes, 34:6, 1919, p. 357-361. [Jstor] [GB] [IA] DOI: 10.2307/2915428 — L. Herbert Alexander, dans The Romanic Review, 11, 1920, p. 92-93. [GB] [Gall] [IA] [HT] — L. Foulet, dans Romania, 46, 1920, p. 458-459. [Pers] [GB] [Gall] [IA] [HT]
    Réimpression:
    • New York, Burt Franklin (Bibliography and Reference Series, 380. Essays in Literature and Criticism, 100), 1970
  • Linker, Robert White, A Bibliography of Old French Lyrics, University (Miss.), Romance Monographs (Romance Monographs, 31), 1979, 401 p. (ici p. 224, no 217)
  • Vielliard, Françoise, et Jacques Monfrin, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge de Robert Bossuat. Troisième supplément (1960-1980), Paris, Centre national de la recherche scientifique, 1986-1991, 2 t., xii + 1136 p. (ici t. 1, p. 94, no 954; p. 195-196, nos 2052 et 2066; p. 388-389, nos 4177-4190; t. 2, p. 458, no 4757)
    Dictionnaires: DEAF Boss2
    Compte rendu: T. 1: Geneviève Hasenohr, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 146:1, 1988, p. 194-195. [Pers]
Généralités
  • Micha, Alexandre, et Christine Ruby, « Renaut de Beaujeu », Dictionnaire des lettres françaises: le Moyen Âge, éd. Geneviève Hasenohr et Michel Zink, Paris, Fayard, 1992, p. 1254-1255.
    Réimpr.: Paris, Fayard (La Pochothèque), 1994.
  1. Le bel inconnu

    Titre: 
    Date:Fin du XIIe ou début du XIIIe siècle
    Langue:Français
    Genre:Roman
    Forme:6266 vers octosyllabiques à rimes plates
    Contenu: 
    Incipit:Cele qui m'a en sa baillie,
    cui ja d'amors sans trecerie
    m'a doné sens de cançon faire,
    por li veul un roumant estraire...
    Explicit:...mais por la soie grant grevance
    ert sor Guinglain ceste vengance,
    que ja mais jor n'en parlerai
    tant que le bel sanblant avrai.
    Explicit del bel descouneü.
    Mise en prose:Claude Platin
    Voir aussi:Lybeaus Desconus
    Manuscrit
    1. Chantilly, Bibliothèque et Archives du Château, 472 (626), f. 134ra-153bisra [⇛ Description]
    Éditions modernes
    • Le bel inconnu ou Giglain fils de messire Gauvain et de la Fée aux Blanches Mains, poème de la Table Ronde par Renauld de Beaujeu, poète du XIIIe siècle, publié d'après le manuscrit unique de Londres avec une introduction et un glossaire par C. Hippeau, Paris, Aubry (Collection des poètes français du Moyen Âge), 1860, [v] + xxxix + 331 p. [GB] [IA]
      Compte rendu: Adolf Mussafia, dans Jahrbuch für romanische und englische Literatur, 4, 1862, p. 411-421. [GB] [IA]
      Réimpression:
      • Genève, Slatkine Reprints, 1969
    • Li biaus desconneüs de Renaud de Beaujeu, texte publié avec introduction et glossaire, éd. G. Perrie Williams, doctorat, Université de Paris, Oxford, Fox, Jones and Co., 1915, xl + 220 p.
    • Renaut de Beaujeu, Le bel inconnu, édité par G. Perrie Williams, Paris, Champion (Les classiques français du Moyen Âge, 38), 1929 [réimpr.: 1967, 1978, 1983, 1991], xii + 215 p.
    • Le Bel Inconnu. Li Biaus Descounëus. The Fair Unknown, éd. Karen Fresco, trad. ang. Colleen P. Donagher, New York et London, Garland (Garland Library of Medieval Literature, Series A, 77), 1992, lx + 427 p.
    • Renaud de Beaujeu, Le bel inconnu. Publié, présenté et annoté par Michèle Perret. Traduction de Michèle Perret et Isabelle Weill, Paris, Champion (Champion classiques. Moyen Âge, 4), 2003, xix + 417 p.
    Traductions modernes
    • en anglais:
      • Fresco et Donagher 1992 (voir sous Éditions modernes)
    • en espagnol:
      • Renaut de Beaujeu, El bello desconocido, edición de Victoria Cirlot, Madrid, Siruela (Selección de lecturas medievales, 5), 1983, xiii + 128 p. — Réimpr.: 1986; 1994.
    • en français:
      • Renaut de Beaujeu, Le bel inconnu, roman d'aventures du XIIIe siècle traduit en français moderne par Michèle Perret et Isabelle Weill, Paris, Champion (Traductions des classiques français du Moyen Âge, 41), 1991, 116 p.
    • en italien:
      • Renaut de Beaujeu, Il bel cavaliere sconosciuto, a cura di Antonio Pioletti, Parma, Pratiche, 1992.
    Études
    • Amidei, B. B., « Il tema del fiero bacio nel Bel inconnu e la sua permanenza nella tradizione cantarina », Carte romanze: Serie A, éd. A. d'Agostino, Milano, Cisalpino, Istituto editoriale universitario (Quaderni di Acme, 23), 1995, p. 9-38.
    • Banniard, Michel, « Le bel inconnu et les belles mystérieuses: une éducation sentimentale au XIIIe siècle », L'esprit et les lettres: mélanges offerts à Georges Mailhos, Toulouse, Presses universitaires du Mirail (Cahiers de littératures), 1999, p. 41-47.
    • Baumgartner, Emmanuèle, « À propos du mantel mautaillié », Romania, 96, 1975, p. 315-332.
    • Baumgartner, Emmanuèle, « Féerie-fiction. Le Bel Inconnu de Renaud de Beaugeu », Le chevalier et la merveille dans "Le bel inconnu" ou "Le beau jeu de Renaut", éd. Jean Dufournet, Paris, Champion (Unichamp, 52), 1996, p. 7-21.
    • Bauschke, Ricarda, « Auflösung des Artusromans und Defiktionalisierung im Bel inconnu: Renauts de Beaujeu Auseinandersetzung mit Chrétien de Troyes », Zeitschrift für französische Sprache und Literatur, 92, 1992, p. 42-63.
    • Becker, Karin, « Métamorphoses et réalités trompeuses dans le roman médiéval: Le Bel Inconnu de Renaut de Beaujeu », Cigare-poisson. La métamorphose: un procédé à l'œuvre. Actes du colloque de Luxembourg, 10-12 mai 2007, éd. Raymond Baustert, Tonia Raus et Frank Wilhelm, Metz, Université Paul Verlaine-Metz, Centre de recherche Écritures (Recherches en littérature, 2), 2008, p. 35-56.
    • Bégou-Ball, Anne-Marie, « Les oiseaux de proie dressés pour la chasse: de l'emblème nobiliaire aux frontières de l'allégorie », Remembrances et resveries. Hommage à Jean Batany, éd. Huguette Legros, Denis Hüe, Joël Grisward et Didier Lechat, Orléans, Paradigme (Medievalia, 58), 2006, p. 187-196.
    • Bichon, Jean, L'animal dans la littérature française au XIIe et au XIIIe siècles, Lille, Service de reproduction des thèses, Université de Lille III, 1976, 2 t., 923 p.
    • Bidder, Wilhelm J. K., Ergebnisse von Reimuntersuchung und Silbenzählung des altfranz. Artusromans "Li Biaus Desconeüs" des Renaut von Beaujeu für die Sprache des Dichters, Dissertation, Jena, Coburg, 1913.
    • Boiron, Françoise, et J. C. Payen, « Structure et sens du Bel inconnu de Renaut de Beaujeu », Le Moyen Âge, 76, 1970, p. 15-26.
    • Bouchard, Sabrina, "Le conte du graal", hypotexte de cinq œuvres narratives du XIIIe siècle: "Le bel inconnu" de Renaut de Beaujeu, "Le roman de Fergus" de Guillaume le Clerc, "Durmart le Gallois", "Blancardin et l'orgueilleuse d'amour", "Trubert" de Douin de Lavesnes, diplôme d'études approfondies, Université de Lyon III, 2004, 282 p.
    • Bouget, Hélène, "Enquerre" et "deviner". Poétique de l'énigme dans les romans arthuriens français (fin du XIIe–premier tiers du XIIIe siècle), thèse de doctorat, Université de Rennes II-Haute Bretagne, 2007, 607 p. [archives-ouvertes.fr]
    • Bouget, Hélène, Écritures de l'énigme et fiction romanesque. Poétiques arthuriennes (XIIe-XIIIe siècles), Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 104), 2011, 533 p.
      Compte rendu: Karin Becker, dans Zeitschrift für französische Sprache und Literatur, 124:1, 2014, p. 46-49. [DZ] [Jstor]
    • Bozóki, E., « L'utilisation de l'analyse structurale du conte dans l'étude du roman médiéval. Le bel inconnu », Le conte. Pourquoi? Comment? Actes des journées d'études en littérature orale, Paris, 23-26 mars 1982, éd. Geneviève Calame-Griaule, Veronika Görög-Karady, Michèle Chiche, Paris, Centre national de la rechercher scientifique (Colloques internationaux, 2), 1984, p. 99-112.
    • Braet, Herman, « Le Bel Inconnu ou les délices de l'incertitude », Mélanges de langue et de littérature françaises du Moyen Âge offerts à Pierre Demarolle, éd. Charles Brucker, Paris, Champion (Champion-Varia, 31), 1998, p. 275-283.
    • Brandsma, Frank, « Knights' talk: direct discourse in Arthurian romance », Neophilologus, 82:4, 1998, p. 513-525. [SL] DOI: 10.1023/A:1004308609868
    • Bruckner, Matilda Tomaryn, Narrative Invention in Twelfth-Century French Romance: The Convention of Hospitality (1160-1200), Lexington, French Forum (French Forum Monographs, 17), 1980, 230 p.
      Comptes rendus: Paul Archambault, dans Symposium, 35:1, 1981, p. 87-88 — Edina Bozóky, dans Cahiers de civilisation médiévale, 24, 1981, p. 68-70. [persee.fr] [Pers] [Acad]
    • Busby, Keith, Gauvain in Old French Literature, Amsterdam, Rodopi (Degré second, 2), 1980, [viii] + 427 p.
      Comptes rendus: Douglas Kelly, dans Romance Philology, 38:3, 1984-1985, p. 386-388. — David J. Shirt, dans The Modern Language Review, 76:4, 1981, p. 956-957. [Jstor] DOI: 10.2307/3727225
    • Busby, Keith, « Post-Chrétien verse romance: the manuscript context », Cahiers de recherches médiévales, 14, 2007, p. 11-24. [Rev] DOI: 10.4000/crm.2646
    • Chandès, Gérard, « Amour, mariage et transgressions dans Le Bel Inconnu à la lumière de la psychologie analytique », Amour, mariage et transgressions au Moyen Âge. Actes du colloque d'Amiens (mars 1983), éd. Danielle Buschinger et André Crépin, Göppingen, Kümmerle (Göppinger Arbeiten zur Germanistik, 420), 1984, p. 325-333.
    • Chandès, Gérard, « Le jeu du hasard et de la nécessité: à propos du Bel inconnu de Renaut de Beaujeu », Arturus rex. Volumen II: Acta Conventus Lovaniensis 1987, éd. Willy Van Hoecke, Gilbert Tournoy, et Werner Verbeke, Leuven, Leuven University Press (Mediaevalia Lovaniensia, Series I, 17), 1991, p. 143-154.
    • Colby, Alice M., « The lips of the serpent in Le Bel Inconnu », Homenaje a Robert A. Hall Jr., Madrid, 1977, p. 111-155.
    • Colby-Hall, A., « Frustration and fulfillement: the double-ending of the Bel inconnu », Yale French Studies, 67, 1984, p. 120-134.
    • Corley, C., « Editing Le bel inconnu and other single manuscript texts », The Editor and the Text. Essays in Honour of A. J. Holden, éd. Philip E. Bennett et Graham A. Runnalls, Edinburgh, Edinburgh University Press, 1990, p. 11-19.
      Compte rendu: D. A. Trotter, dans The Modern Language Review, 87:3, 1992, p. 741. [Jstor] DOI: 10.2307/3732986
    • de Looze, Laurence, « Generic clash, reader response, and the poetics of the non-ending in Le bel inconnu », Courtly Literature: Culture and Context. Selected Papers from the 5th Triennial Congress of the International Courtly Literature Society, Dalfsen, The Netherlands, 9-16 August, 1986, éd. Keith Busby et Erik Kooper, Amsterdam et Philadelphia, Benjamins (Utrecht Publications in General and Comparative Literature, 25), 1990, p. 113-123.
    • Donagher, Colleen P., « Socializing the sorceress: the fairy mistress theme in Lanval, Le bel inconnu, and Partonopeu de Blois », Essays in Medieval Studies, 4, 1987, p. 69-90.
    • Dubost, Francis, « Tel cuide bien faire qui faut. Le "beau jeu" de Renaut avec la merveille », Le chevalier et la merveille dans "Le bel inconnu" ou "Le beau jeu de Renaut", éd. Jean Dufournet, Paris, Champion (Unichamp, 52), 1996, p. 23-56.
    • Dufournet, Jean, éd., Le chevalier et la merveille dans "Le bel inconnu" ou "Le beau jeu de Renaut", Paris, Champion (Unichamp, 52), 1996, 162 p.
    • Eming, Jutta, Funktionswandel des Wunderbaren: Studien zum "Bel Inconnu", zum "Wigalois" und zum "Wigoleis vom Rade", Trier, Wissenschaftlicher Verlag (Literatur, Imagination, Realität, 19), 1999, 299 p.
    • Ferlampin-Acher, Christine et Monique Léonard, La fée et la guivre: "Le bel inconnu" de Renaut de Beaujeu, approche littéraire et concordancier, vv. 1237-3252, Paris, Champion (Varia, 8), 1996, lxxi + 220 p.
    • Ferlampin-Acher, Christine, « Deux reprises de la douloureuse garde du Lancelot en prose: la clef dans Cristal et Clarie et Perceforest », Les clefs des textes médiévaux. Pouvoir, savoir et interprétation, éd. Fabienne Pomel, Rennes, Presses universitaires de Rennes (Interférences), 2006, p. 175-192.
      Comptes rendus: Jean Lacroix, dans Revue des langues romanes, 111:1, 2007, p. 229-234. — Patricia Victorin, dans Le Moyen Âge, 113:2, 2007, p. 426-428.
    • Fierz-Monnier, Antoinette, Initiation und Wandlung. Zur Geschichte des altfranzösischen Romans im 12. Jahrhundert von Chrétien de Troyes zu Renaut de Beaujeu, Zürich, Schwarzenbach (Studiorum Romanorum Collectio Turicensis, 5), 1951, 223 p.
    • Foerster, W., « Der Turiner Gliglois », Zeitschrift für romanische Philologie, 2, 1878, p. 77-79. [DZ] [GB] [Gall] [IA]
      Compte rendu de:
        Le bel inconnu ou Giglain fils de messire Gauvain et de la Fée aux Blanches Mains, poème de la Table Ronde par Renauld de Beaujeu, poète du XIIIe siècle, publié d'après le manuscrit unique de Londres avec une introduction et un glossaire par C. Hippeau, Paris, Aubry (Collection des poètes français du Moyen Âge), 1860, [v] + xxxix + 331 p. [GB] [IA]
    • Georges, Alban, Tristan de Nanteuil. Écriture et imaginaire épiques au XIVe siècle, Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 80), 2006, 750 p.
      Compte rendu: YWMLS 2007
    • Gingras, Francis, Érotisme et merveilles dans le récit français des XIIe et XIIIe siècles, Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 63), 2002, 524 p.
      Compte rendu: Jean-René Valette, dans L'information littéraire, 58:2, 2006, p. 52-54. [Cairn]
    • Gingras, Francis, « La triste figure des chevaliers dans un codex du XIIIe siècle (Chantilly, Condé 472) », Revue des langues romanes, 110:1, 2006, p. 77-97.
    • Gingras, Francis, « Décaper les vieux romans: voisinages corrosifs dans un manuscrit du XIIIe siècle (Chantilly, Condé 472) », De l'usage des vieux romans, éd. Ugo Dionne et Francis Gingras, Études françaises, 42:1, 2006, p. 13-38. [Erud] DOI: 10.7202/012922ar
    • Gravdal, Kathryn, Originalité et tradition littéraires chez trois épigones de Chrétien de Troyes: nouvelles approches du "Bel Inconnu" de Renaut de Beaujeu, du "Méraugis de Portlesguez" de Raoul de Houdenc, du "Fergus" de Guillaume le Clerc, thèse de doctorat, Université de Paris III–Sorbonne nouvelle, 1981, 353 p.
    • Grigsby, John L., « The narrator in Partonopeu de Blois, Le bel inconnu and Joufroi de Poitiers », Romance Philology, 21:4, 1967-1968, p. 536-543.
    • Grimbert, Joan Tasker, « Effects of clair-obscur in Le bel inconnu », Courtly Literature: Culture and Context. Selected Papers from the 5th Triennial Congress of the International Courtly Literature Society, Dalfsen, The Netherlands, 9-16 August, 1986, éd. Keith Busby et Erik Kooper, Amsterdam et Philadelphia, Benjamins (Utrecht Publications in General and Comparative Literature, 25), 1990, p. 249-260.
    • Guérin, V., « Les masques du désir et de la hantise du passé dans Le Bel Inconnu », Masques et déguisements dans la littérature médiévale, éd. Marie-Louise Ollier, Montréal, Presses de l'Université de Montréal; Paris, Vrin (Études médiévales, 4), 1988, p. 55-63.
    • Guerreau, Alain, « Renaud de Bâgé: Le bel inconnu, structure symbolique et signification sociale », Romania, 103, 1982, p. 28-82.
    • Guthrie, Jeri Schaeffer, Le Bel Inconnu: A Semiotic Topography, Ph. D. dissertation, University of Illinois, Urbana-Champaign, 1983, v + 204 p. [PQ]
    • Guthrie, Jeri S., « The je(u) in Le bel inconnu: referentiality and pseudo-autobiography », The Romanic Review, 65, 1984, p. 147-161.
    • Guyénot, Laurent, La lance qui saigne. Métatextes et hypertextes du "Conte du Graal" de Chrétien de Troyes, Paris, Champion (Essais sur le Moyen Âge, 44), 2010, 343 p.
      Compte rendu: Matilda Tomaryn Bruckner, dans Zeitschrift für französische Sprache und Literatur, 122:1, 2012, p. 86-90. [DZ] [Jstor]
    • Haidu, Peter, « Realism, convention, fictionality and the theory of genres in Le Bel Inconnu », L'Esprit Créateur, 12, 1972, p. 37-60.
    • Haidu, Peter, « Narrativity and language in some XIIth century romances », Approaches to Medieval Romance, Yale French Studies, 51, 1974, p. 133-146. [Jstor] DOI: 10.2307/2929683
    • Halary, Marie-Pascale, « Beauté et littérature au tournant des XIIe et XIIIe siècles, thèse de doctorat préparée sous la direction de M. le professeur Dominique Boutet et soutenue à l’université Paris-Sorbonne le 5 décembre 2009 », Perspectives médiévales, 34, 2012, n. p. [Rev]
    • Hanley, Catherine, War and Combat, 1150-1270: The Evidence from Old French Literature, Cambridge, Brewer, 2003, x + 261 p.
      Compte rendu: Emanuel Mickel, dans Olifant, 23:2, 2004, p. 115-118. * [Olif]
    • Harf-Lancner, Laurence, Les fées au Moyen Âge. Morgane et Mélusine. La naissance des fées, Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 8), 1984, 474 p.
      Compte rendu: Jacques Berlioz, dans Romania, 105, 1984, p. 370-382.
    • Jauss, Hans-Robert, « Epos und Roman — eine vergleichende Betrachtung an Texten des XII. Jahrhunderts (FierabrasBel inconnu) », Nachrichten der Giessener Hochschulgesellschaft, 21, 1962, p. 76-92.
    • Jauss, Hans-Robert, « Analyse comparative du Fierabras et du Bel inconnu », Chanson de geste und höfischer Roman. Heidelberg Kolloquium, 1961, Heidelberg, 1963, p. 61-77.
    • Jeay, Madeleine, Le commerce des mots. L'usage des listes dans la littérature médiévale (XIIe–XVe siècles), Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 241), 2006, 552 p.
      Compte rendu: Karin Becker, dans Romanische Forschungen, 121, 2009, p. 398-401.
    • Jewers, Caroline, « Slippery custom(er)s: on knight and snake in the Bel inconnu », Neophilologus, 94:1, 2010, p. 17-31. [SL] DOI: 10.1007/s11061-009-9154-z
    • Kaluza, Max, Li Beaus Desconus, die mittelenglische Romanze vom Schönen Unbekannten, Leipzig, 1890.
      Compte rendu: Gaston Paris, dans Romania, 20, 1891, p. 297-302.
    • Kelly, Douglas, Medieval French Romance, New York, Twayne (Twayne's World Authors Series, 838), 1993, xxvi + 221 p.
      Compte rendu: Emma Campbell, dans French Studies, 65:1, 2011, p. 84-85. [OJ] DOI: 10.1093/fs/knq185
    • Kibler, William W., « Le bel inconnu, v. 2739 », Romance Notes, 13, 1971-1972, p. 556-560.
    • Krappe, Alexander H., « Guinglain chez l'enchanteresse », Romania, 58, 1932, p. 426-430. [Gall]
    • Lecouteux, Claude, Mélusine et le chevalier au cygne, Paris, Payot (Le regard de l'histoire), 2e éd., Paris, Imago, 1997, 216 p.
      Édition antérieure:
      • Lecouteux, Claude, Mélusine et le chevalier au cygne, Paris, Payot (Le regard de l'histoire), 1982, 200 p.
    • Lefèvre, Sylvie, « La première aventure de Giglan: son écriture », Le roman de chevalerie au temps de la Renaissance, éd. Marie-Thérèse Jones-Davies, Paris, Touzot (Centre de recherches sur la Renaissance, 12), 1987, p. 49-66.
    • Lindvall, Lars, Jean Renart et "Galeran de Bretagne": étude sur un problème d'attribution de textes. Structures syntaxiques et structures stylistiques dans quelques romans d'aventures français, Stockholm, Almqvist och Wiksell (Data linguistica, 15), 1982, 163 p.
    • Lods, Jeanne, « "Le baiser de la reine" et "le cri de la fée". Étude structurale du Bel inconnu de Renaut de Beaujeu », Mélanges de langue et littérature françaises du Moyen Âge offerts à Pierre Jonin, Senefiance, 7, 1979, p. 413-426.
    • Loomis, Roger Sherman, « The fier baiser in Mandeville's Travels, Arthurian romance, and Irish saga », Studi medievali, n. s., 17, 1951, p. 104-113.
    • Louison, Lydie, De Jean Renart à Jean Maillart. Les romans de style gothique, Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 69), 2004, 1007 p.
      Comptes rendus: Élisabeth Gaucher, dans Cahiers de recherches médiévales, Comptes rendus, 2004. [Rev] — Maureen Boulton, dans Medium Aevum, 75:1, 2006, p. 157-158. [ASE, ASP] — Claude Lachet, dans Revue des langues romanes, 110:1, 2006, p. 278-280.
    • Lozachmeur, Jean-Claude, « Guinglain et Perceval », Études celtiques, 16, 1979, p. 279-281.
    • Lozachmeur, Jean-Claude, « À propos de l'origine du nom de Mabonagrain », Études celtiques, 17, 1980, p. 257-262.
    • Lozachmeur, Jean-Claude, « Le problème de la transmission des thèmes arthuriens à la lumière de quelques correspondances onomastiques », Mélanges de langue et littérature françaises du Moyen Âge et de la Renaissance offerts à Monsieur Charles Foulon, professeur de langue et littérature françaises du Moyen Âge et de la Renaissance, par ses collègues, ses élèves et ses amis. Tome I, Rennes, Institut de français, Université de Haute-Bretagne, 1980, p. 217-225.
    • Maddox, Donald, « Inventing the unknown: rewriting in Le bel inconnu », The Medieval Opus: Imitation, Rewriting, and Transmission in the French Tradition. Proceedings of the Symposium held at the Institute for Research in Humanities, October 5-7, 1995, the University of Wisconsin, Madison, éd. Douglas Kelly, Amsterdam, Rodopi (Faux Titre, 116), 1996, p. 101-123.
    • Maddox, Donald, Fictions of Identity in Medieval France, Cambridge, Cambridge University Press, 2000, xx + 295 p.
      Compte rendu: Elspeth Kennedy, dans Medium Ævum, 73:1, 2004, p. 143-145. [Jstor] DOI: 10.2307/43630728
    • Maddox, Donald, « Épreuves et ambiguïté dans Le bel inconnu », Conjointure arthurienne. Actes de la "Classe d'excellence" de la Chaire Francqui 1998, Liège, 20 février 1998, éd. Juliette Dor, Louvain-la-Neuve, Université catholique de Louvain (Publications de l'Institut d'études médiévales. Textes, études, congrès, 20), 2000, p. 67-82.
    • Martineau, Anne, « La pluralité des mondes dans Li Biaus Descouneüs de Renaut de Beaujeu », Le monde et l'autre monde. Actes du colloque arthurien de Rennes, 8-9 mars 2001, éd. Denis Hüe et Christine Ferlampin-Acher, Orléans, Paradigme (Medievalia, 45), 2002, p. 253‑265.
    • Méla, Charles, La reine et le Graal. La conjointure dans les romans du Graal, de Chrétien de Troyes au "Livre de Lancelot", Paris, Seuil, 1984, 479 p.
    • Meneghetti, M. L., « Duplicazione e specularità nel romanzo arturiano (dal Bel Inconnu al Lancelot Graal) », Mittelalterstudien Erich Köhler zum Gedenken, éd. Henning Krauss et Dietmar Rieger, Heidelberg, Winter (Studia romanica, 55), 1984, p. 206-217.
    • Mennung, Albert, Der "Bel inconnu" des Renaut de Beaujeu in seinem Verhältnis zum "Lybeaus Disconus", "Carduino" und "Wigalois". Eine litterar-historische Studie, Halle, Kandler, 1890, [v] + iii + 68 p. [GB] [IA]
      Compte rendu: Gaston Paris, dans Romania, 21, 1892, p. 137-138. [Pers] [GB] [Gall] [IA: ex. 1, ex. 2] [HT]
    • Meyer, Sylvie, « Des sens d'aventure au sens de l'aventure: essai de redéfinition lexicale et littéraire (XIIe siècle) », Cahiers de civilisation médiévale, 56:4, 2013, p. 365-380.
    • Mills, Maldwyn, « The composition and style of the "Southern" Octavian, Sir Launfal and Libeaus Desconus », Medium Ævum, 31:2, 1962, p. 88-109. [Jstor] DOI: 10.2307/43626973
    • Mills, Maldwyn, « A mediaeval reviser at work », Medium Ævum, 32, 1963, p. 11-23.
    • Mills, Maldwyn, « The huntsman and the dwarf in Erec and Libeaus desconus », Romania, 87, 1966, p. 33-58.
    • Monfrin, Jacques, « Le roman de Belris, Le bel inconnu, Carduino », Testi, cotesti e contesti del franco-italiano. Atti del 1° simposio franco-italiano (Bad Homburg, 13-16 aprile 1987). In memoriam Alberto Limentani, éd. Günter Holtus, Henning Krauß et Peter Wunderli, Tübingen, Niemeyer, 1989, p. 161-176.
    • Mora, Francine, « Remploi et sens du jeu dans quelques textes médio-latins et français des XIIe et XIIIe siècles: Baudri de Bourgueil, Hue de Rotelande, Renaut de Beaujeu », Auctor et auctoritas. Invention et conformisme dans l'écriture médiévale. Actes du colloque tenu à l'Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (14-16 juin 1999), éd. Michel Zimmermann, Paris, École des chartes, 2001, p. 219-230.
    • Morin, Lise, « Étude du personnage de Gauvain dans six récits médiévaux », Le Moyen Âge, 100:3-4, 1994, p. 333-351.
    • Noble, Peter, « Wace and Renaut de Beaujeu », French Studies, 47:1, 1993, p. 1-5. [OJ] DOI: 10.1093/fs/XLVII.1.1
    • North, Sally, « The ideal knight as presented in some French narrative poems, c. 1090–c. 1240: an outline sketch », The Ideals and Practice of Medieval Knighthood. Papers from the First and Second Strawberry Hill Conferences, éd. Christopher Harper-Bill et Ruth Harvey, Woodbridge, Boydell Press, 1986, p. 111-132.
      Compte rendu: Albert Gier, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 102:5-6, 1986, p. 554. DOI: 10.1515/zrph.1986.102.5-6.498
    • Obry, Vanessa, Et pour ce fu ainsi nommee. Linguistique de la désignation et écriture du personnage dans les romans français en vers des XIIe et XIIIe siècles, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 269), 2013, 466 p.
      Comptes rendus: Hélène Bouget, dans Perspectives médiévales, 36, 2015, s. p. DOI: 10.4000/peme.7849 — Daniéla Capin, dans French Studies, 69:4, 2015, p. 519. [OJ] DOI: 10.1093/fs/knv218
    • Paris, Gaston, « Études sur les romans de la Table Ronde. Guinglain ou Le bel inconnu », Romania, 15, 1886, p. 1-24. [Pers] [GB] [Gall] [IA] [HT] DOI: 10.3406/roma.1886.5912
    • Paris, Gaston, « Romans en vers du cycle de la Table ronde », Histoire littéraire de la France, Paris, Imprimerie nationale, t. 30, 1888, p. 1-270. (ici p. 171-199) [GB] [IA]
    • Perret, Michèle, « Atemporalités et effet de fiction dans Le Bel Inconnu », Le nombre du temps en hommage à Paul Zumthor, éd. Emmanuèle Baumgartner, Giuseppe Di Stefano, Françoise Ferrand, Serge Lusignan, Christiane Marchello-Nizia et Michèle Perret, Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 12), 1988, p. 225-235.
    • Perret, Michèle, « Atemporalité et effet de fiction dans Le Bel Inconnu ou l'hexaemeron amoureux », Le chevalier et la merveille dans "Le bel inconnu" ou "Le beau jeu de Renaut", éd. Jean Dufournet, Paris, Champion (Unichamp, 52), 1996, p. 142-152.
    • Philipot, Emmanuel, « Un épisode d'Érec et Énide: La joie de la cour. — Mabon l'enchanteur », Romania, 25, 1896, p. 258-294. [Pers] [GB] [Gall] [IA] [HT] DOI: 10.3406/roma.1896.5447
    • Pioletti, Antonio, Forme del racconto arturiano: Peredur, Perceval, Bel Inconnu, Carduino, Napoli, Liguori (Romanica neapolitana, 16), 1984, 208 p.
    • Rittey, Joanne, Amplification as Gloss in Two Twelfth-Century Texts: Robert de Boron's "Joseph d'Arimathie" and Renaut de Beaujeu's "Li Biaus Descouneüs", New York, Lang (Studies in the Humanities: Literature, Politics, Society, 59), 2002, [v] + 352 p.
      Comptes rendus: Douglas Kelly, dans Medium Ævum, 73:1, 2004, p. 145-146. [Jstor] DOI: 10.2307/43630729 — Adrian Tudor, dans New Zealand Journal of French Studies, 25:1, 2004, p. 59-60.
      Édition antérieure:
      • Rittey, Joanne, Amplification as Gloss in Two Twelfth-Century Texts: Robert de Boron's "Joseph d'Arimathie" and Renaut de Beaujeu's "Li Biaus Descouneüs", Ph. D. dissertation, University of Canterbury, 1998, v + 303 p. [handle.net]
    • Roussel, Claude, « Point final et points de suspension: la fin incertaine du Bel Inconnu », Le point final. Actes du Colloque international de Clermont-Ferrand, éd. Alain Montandon, Clermont-Ferrand, Faculté des lettres et sciences humaines de l'Université de Clermont-Ferrand II (Publications de la Faculté des lettres de Clermont II, 20), 1984, p. 19-34.
    • Schofield, William Henry, Studies on the Libeaus Desconus, Boston, Ginn (Studies and Notes in Philology and Literature, 4), 1895, iv + 246 p. [IA]
      Compte rendu: Emmanuel Philipot, dans Romania, 26, 1897, p. 290-305. [Pers] [GB] [Gall] [IA: ex. 1, ex. 2] [HT]
    • Schwartz, Debora B., « "Those were the days": the ubi sunt topos in La vie de saint Alexis and Le bel inconnu », Rocky Mountain Review, 49, 1995, p. 27-47.
    • Schwartz, Debora B., « Guinglain and Lancelot: the nightmares in Le bel inconnu », Arthuriana, 12:2, 2002, p. 3-31. [jstor.org] [Jstor] DOI: 10.1353/art.2002.0018
    • Simons, Penny, « The "bel sanblant": reading Le bel inconnu », French Studies, 50:3, 1996, p. 257-274. [OJ] DOI: 10.1093/fs/L.3.257
    • Simons, Penny, « The squire, the dwarf and the damsel in distress: minor characters in Le bel inconnu? », Forum for Modern Language Studies, 32, 1996, p. 27-36.
    • Sturm, Sara, « The Bel Inconnu's enchantress and the intent of Renaut de Beaujeu », The French Review, 44:5, 1970-1971, p. 862-869. [jstor.org] [www] [Jstor]
    • Sturm, Sara, « The love-interest in Le Bel Inconnu: innovation in the roman courtois », Forum for Modern Language Studies, 7:3, 1971, p. 241-248. [OJ] DOI: 10.1093/fmls/VII.3.241
    • Sturm, Sara, « Magic in Le Bel Inconnu », L'Esprit créteur, 12, 1972, p. 19-25.
    • Toury, Marie-Noëlle, « Le bel inconnu: un roman d'ironie », Miscellanea mediaevalia. Mélanges offerts à Philippe Ménard, éd. Jean-Claude Faucon, Alain Labbé et Danielle Quéruel, Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 46), 1998, p. 1399-1407.
    • Toury, Marie-Noëlle, « Combats et tournoi dans Le Bel Inconnu de Renaut de Beaujeu », Mélanges de langue et de littérature françaises du Moyen Âge offerts à Pierre Demarolle, éd. Charles Brucker, Paris, Champion (Champion-Varia, 31), 1998, p. 285-293.
    • Tuck, J. P., A Study of the Structure and Spirit of Selected Thirteenth-Century French Verse Romances: "Le Bel Inconnu", "Meraugis de Portlesguez", "La Vengeance Raguidel", "L'Atre Périlleux", "Durmart le Galois", "Claris et Laris", Ph. D. dissertation, University of Manchester, 1978.
    • Tyssens, Madeleine, « Chrétien de Troyes et les versions étrangères du Bel inconnu », Bibliographical Bulletin of the International Arthurian Society. Bulletin bibliographique de la Société internationale arthurienne, 18, 1966, p. 174-175. [www]
    • Tyssens, Madeleine, « Les sources de Renaut de Beaujeu », Mélanges de langue et de littérature du Moyen Âge et de la Renaissance offerts à Jean Frappier, professeur à la Sorbonne, par ses collègues, ses élèves et ses amis, éd. Jean Charles Payen et Claude Régnier, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 112), 1970, t. 2, p. 1043-1055.
    • Van den Abeele, Baudouin, La fauconnerie dans les lettres françaises du XIIe au XIVe siècle, Leuven, Leuven University Press (Medievalia Lovaniensia. Series I. Studia, 18), 1990, xxv + 348 p. + [14] pl. [GB]
      Dictionnaires: DEAF AbeeleFauc
    • Verdelhan, Renée, Lexique courtois du "Bel inconnu", Aix-en-Provence, Pensée universitaire, 1956, 207 p.
    • Virdis, Maurizio, Gloser la lettre: Marie de France, Renaut de Beaujeu, Jean Renart, Roma, Bulzoni (Università degli studi di Cagliari, Dipartimento di filologie e letterature moderne, 21), 2001, 219 p.
    • Walter, Philippe, Le "Bel inconnu" de Renaut de Beaujeu: rite, mythe et roman, Paris, Presses universitaires de France (Littératures modernes), 1996, xii + 353 p.
    • Walter, Philippe, « Figures du temps et formes du destin dans Le Bel Inconnu », Le chevalier et la merveille dans "Le bel inconnu" ou "Le beau jeu de Renaut", éd. Jean Dufournet, Paris, Champion (Unichamp, 52), 1996, p. 111-128.
    • Walters, Lori J., « Chantilly Ms. 472 as a cyclic work », Cyclification: The Development of Narrative Cycles in the Chanson de Geste and the Arthurian Romances, éd. Bart Besamusca, Willem P. Gerritsen, Orlanda S. H. Lie et al., Amsterdam, North-Holland (Verhandelingen der Koninklijke Nederlandse Akademie van Wetenschappen. Afdeling Letterkunde, nieuwe reeks, 159), 1994, p. 135-139.
    • Walters, Lori J., « "A love that knows no falsehood": moral instruction and narrative closure in Le bel inconnu and The beaudous », South Atlantic Review, 58:2, 1993, p. 21-39.
    • Walters, Lori, « The formation of a Gauvain cycle in Chantilly manuscript 472 », Neophilologus, 78:1, 1994, p. 29-43. [SL] DOI: 10.1007/bf00999949
    • Walters, Lori J., « Parody and moral allegory in Chantilly MS 472 », MLN, 113:4, 1998, p. 937-950. [jstor.org] [Jstor]
    • Walters, Lori J., « Dé-membrer pour remembrer. L'œuvre chrétienne dans le ms. Chantilly 472 », Mouvances et jointures. Du manuscrit au texte médiéval, éd. Milena Mikhaïlova, Orléans, Paradigme (Medievalia, 55), 2005, p. 253-281.
      Comptes rendus: L. Brun, dans Cahiers de recherches médiévales, Comptes rendus, 2005. [revues.org] [Rev] — Carol Symes, dans The Medieval Review, 07.03.15. [handle.net] [www] — Jean-Pierre Perrot, dans Le Moyen Âge, 116:2, 2010, p. 439-440. DOI: 10.3917/rma.162.0425
    • Walters, Lori, « The formation of a Gauvain cycle in Chantilly manuscript 472 », Gawain: A Casebook, éd. Raymond H. Thompson et Keith Busby, New York et London, Routledge (Arthurian Characters and Themes), 2006, p. 157-172.
    • Weston, Jessie L., The Legend of Sir Gawain: Studies upon its Original Scope and Significance, London, Nutt (Grimm Library, 7), 1897, xiv + 117 p. [GB] [IA]
    • Whiting, B. J., « The Hous of Fame and Renaud de Beaujeu's Li biaus descouneüs », Modern Philology, 31:2, 1933-1934, p. 196-198. [jstor.org] [Jstor]
    • Wolf-Bonvin, Romaine, « Le Bel Inconnu ou l'hexaemeron amoureux », Le chevalier et la merveille dans "Le bel inconnu" ou "Le beau jeu de Renaut", éd. Jean Dufournet, Paris, Champion (Unichamp, 52), 1996, p. 129-138.
    • Wolf-Bonvin, Romaine, Textus: de la tradition latine à l'esthétique du roman médiéval: "Le bel inconnu", "Amadas et Ydoine", Paris, Champion (Nouvelle Bibliothèque du Moyen Âge, 41), 1998, 379 p.
    • Zufferey, François, « Renaut de Bâgé ou les infortunes du gai savoir », Romania, 124:3-4, 2006, p. 273-300.
  2. Chanson

    Titre:Li Alens de Chalons (ms. C); La chançon Renaut de Baujeu (ms. u)
    Date:Fin du XIIe ou début du XIIIe siècle
    Langue:Français
    Genre: 
    Forme:Vers
    Contenu: 
    Incipit:Loiaus amours qu'est dedens fin cuer mise...
    Explicit: 
    Manuscrits
    1. Bern, Burgerbibliothek, 389, f. 124 (C) [⇛ Description]
    2. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 846, f. 78a (O) [⇛ Description]
      Avec notation musicale.
    3. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 20050, f. 19r (U) [⇛ Description]
      Avec notation musicale.
    4. Vaticano, Biblioteca Apostolica Vaticana, Reginensi latini, 1725, f. 76 (V) [⇛ Description]
      Fragment.
    Éditions modernes
    • Brakelmann, Julius, « Die altfranzösische Liederhandschrift Nro. 389 der Stadtbibliothek zu Bern (Fonds Mouchet 8 der pariser kaiserlichen Bibliothek) », Archiv für das Studium der neueren Sprachen und Literaturen, 42, 1868, p. 241-392. (ici p. 369) [GB] [IA] [HT]
    • Bartsch, Karl, « Beiträge zu den romanischen Literaturen », Jahrbuch für romanische und englische Literatur, 11, 1870, p. 1-64 et 159-188. (ici p. 161-162) [GB] [IA: ex. 1, ex. 2, ex. 3]
    • Li biaus desconneüs de Renaud de Beaujeu, texte publié avec introduction et glossaire, éd. G. Perrie Williams, doctorat, Université de Paris, Oxford, Fox, Jones and Co., 1915, xl + 220 p.
    • Beck, Jean, Anthologie de cent chansons de trouvères et de troubadours des XIIe et XIIIe siècles, [s. l.], [s. n.], [1938], 102 p.
    • Renaut de Beaujeu, Le bel inconnu, édité par G. Perrie Williams, Paris, Champion (Les classiques français du Moyen Âge, 38), 1929 [réimpr.: 1967, 1978, 1983, 1991], xii + 215 p.
    • Le Bel Inconnu. Li Biaus Descounëus. The Fair Unknown, éd. Karen Fresco, trad. ang. Colleen P. Donagher, New York et London, Garland (Garland Library of Medieval Literature, Series A, 77), 1992, lx + 427 p.
    • Renaud de Beaujeu, Le bel inconnu. Publié, présenté et annoté par Michèle Perret. Traduction de Michèle Perret et Isabelle Weill, Paris, Champion (Champion classiques. Moyen Âge, 4), 2003, xix + 417 p.
    Traductions modernes
    • en anglais:
      • Fresco et Donagher 1992 (voir sous Éditions modernes)
    • en français:
      • Renaut de Beaujeu, Le bel inconnu, roman d'aventures du XIIIe siècle traduit en français moderne par Michèle Perret et Isabelle Weill, Paris, Champion (Traductions des classiques français du Moyen Âge, 41), 1991, 116 p.
    • en italien:
      • Renaut de Beaujeu, Il bel cavaliere sconosciuto, a cura di Antonio Pioletti, Parma, Pratiche, 1992.
    Études
Rédaction: Laurent Brun
Compléments: Susana G. Artal et Roberta Manetti
Dernière mise à jour: 3 novembre 2016