Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
logo arlima

Tommaso III di Saluzzo

Thomas III, marquis de Saluces | Thomas de Saluces

Biographie

Né à Saluzzo à 1356 — Mort à Saluzzo en 1416

Bibliographie

  1. Le livre du chevalier errant

    Date:Écrit entre 1394 et 1396 et remanié entre 1403 et 1405 (par le marquis lorsqu'il séjournait à Paris)
    Langue:Français
    Genre: 
    Forme:Vers et prose
    Contenu:Le roman raconte le voyage allégorique d'un chevalier anonyme. Le narrateur et protagoniste (plusieurs allusions indiquent qu'il s'agit d'un masque autobiographique de l'auteur) rencontre Connaissance et est adoubé par le Christ. Mais le jeune homme ne reconnaît pas le Sauveur et choisit, après avoir été quitté par Connaissance, la voie de la damnation. Il tombe amoureux d'une belle dame et se rend avec elle à la cour du Dieu d'Amour où vivent de nombreux couples célébrés par les romans (Paris et Hélène, Tristan et Iseut, Lancelot et Guenièvre etc.). Le bonheur du Chevalier ne dure pourtant pas longtemps, car les Jaloux déclenchent une guerre furieuse contre les Amoureux. Le Dieu d'Amour et ses héros littéraires remportent la victoire après de longs combats, mais c'est encore un faux triomphe: lorsqu'elle participe à la chasse de Vénus, l'amie du Chevalier disparaît dans des circonstances mystérieuses. Le Chevalier prend conseil à la cour de la déesse Fortune, mais il n'y trouve que la misère de ceux qui ont été fauchés par le destin. Il poursuit son voyage et observe les princes du Monde et de l'Eglise qui mènent un combat sans issue contre le terrible capitaine Coup de Fortune. Finalement, il arrive au manoir de Connaissance qui se souvient de son ancien protégé, lui explique ses erreurs et lui montre dans un long enseignement la voie du salut éternel. Le Chevalier, qui est devenu au cours du texte un homme mûr aux cheveux gris, se repent et promet à Connaissance de renoncer pour toujours à la vie dangereuse des règnes d'Amour et de Fortune.
    Incipit:Le prohesme
    Ci commence le Livre du Chevalier Errant, lequel est partis en trois branches, dont la premiere branche traictera et dira des aventures qui lui avindrent, et comment il ala entre lui et s'amie en la court le dieu d'Amours. Si vous devisera...
    Ci parle comment le chevalier errant et Travail son valeton ala au boys chacier et comment il encontra une dame et comment elle parla a li.
    Ce fu en avril ou en may
    que toutes choses sont si gay
    par le plaisir du doulz temps
    et les oyseaulz si vont chantans...
    Explicit:... qui conquist Fierebraz, le cremuz payn,
    qui aux gens Charlemaine menoit bel butin.
    [Epilogue]
    En l'an mil CCC quatre et LXXXta
    fuz marquiz et, lors passant ma meschance
    ce livre fiz et compilay voirement,
    desir et ennuy en furent le garant.
    Cy fenist le Livre du Chevalier Errant
    qui maintez painez fu endurant.
    Si soit finé a l'onneur de la Ternité
    et individe Unité
    et son glorieux tabernacle,
    ce fu la Vierge de parage.
    Remaniement:Jean de Carthéni, Voyage du chevalier errant, Anvers, Jean Bellère, 1557.
    Manuscrits
    1. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 12559 [⇛ Description]
    2. Torino, Biblioteca Nazionale Universitaria, L. V. 6
    3. localisation actuelle inconnue: ms. signalé par V. Malacarne (1795)
    Éditions modernes
    • Ross, D. J. A., « Alexander and the wonderstone in Le Chevalier Errant », French Studies, 19:2, 1965, p. 159-163. [OJ] DOI: 10.1093/fs/XIX.2.159
      Édition, d'après le ms. de Paris, d'une anecdote mettant en scène Alexandre que l'auteur a reprise des Faits des Romains.
    • Ward, Marvin James, A Critical Edition of Thomas III, Marquis of Saluzzo's "Le Livre du Chevalier Errant", Ph. D. dissertation, University of North Carolina, Chapel Hill, 1984, cxciii + 1244 p. [PQ]
    • Thomas D'Aleran, Le chevalier errant, éd. par Daniel Chaubet, Moncalieri, Centro interuniversitario di ricerche sul viaggio in Italia (Cahiers de civilisation alpine, 15), 2001, 416 p.
    • Tommaso III di Saluzzo, Il Libro del Cavaliere Errante (BnF ms. fr. 12559), éd. Marco Piccat et Laura Ramello, avec une traduction italienne d'Enrica Martinengo, Boves, Araba Fenice, 2008, 1071 p.
    Traductions modernes
    • en italien:
      • Piccat, Ramello et Martinengo 2008 (voir sous Éditions modernes)
    Études
    • Badel, Pierre-Yves, Le "Roman de la Rose" au XIVe siècle: étude de la réception de l'œuvre, Genève, Droz, 1980, p. 315-330.
    • Ballario, Clelia, « L'autunno della cavalleria nello Chevalier Errant di Tommaso III di Saluzzo », Saluzzese medievale e moderno, Cuneo, Bollettino della Società per gli studi storici, archeologi ed artistici della provincia di Cuneo, 113, 1995, p. 101-120.
    • Beltrutti, Giorgio, « Le Chevalier Errant. Poema trecento, inedito, di Tommaso III, marchese di Saluzzo (1396-1415) », Cuneo Provincia Granda, 15:2, 1966, p. 21-28.
    • Bouchet, Florence, « Le chevalier errant de Thomas de Saluces: lectures de la description et description de la lecture vers la fin du Moyen Âge », Bien dire et bien aprandre, 11, 1993, p. 81-104.
    • Bouchet, Florence, « De la lecture à l'écriture: quelques modes de transfert dans le Chevalier errant de Thomas de Saluces », Bien dire et bien aprandre, 13, 1995, p. 217-235.
    • Bouchet, Florence, « Les thèmes lyriques dans Le chevalier errant de Thomas de Saluces », Musique naturele: Interpretationen zur französischen Lyrik des Spätmittelalters, éd. Wolf-Dieter Stempel, München, Fink (Romanistiches Kolloquium, 7), 1995, p. 177-194. [DS-BSB]
    • Bouchet, Florence, Lire, voir, écrire au XIVe siècle: étude du "Livre du Chevalier errant" de Thomas de Saluces, thèse de doctorat, Université de Paris IV–Sorbonne, 1995, 2 t.
    • Bouchet, Florence, « Voyage et quête de soi: le Livre du chevalier errant de Thomas de Saluces », Guerres, voyages et quêtes au Moyen Âge. Mélanges offerts à Jean-Claude Faucon, éd. Alain Labbé, Daniel W. Lacroix et Danielle Quéruel, Paris, Champion (Colloques, congrès et conférences sur le Moyen Âge, 2), 2000, p. 31-42.
    • Bouchet, Florence, « La nouvelle à l'épreuve du roman médiéval: le Livre du Chevalier errant de Thomas de Saluces », La nouvelle de langue française aux frontières des autres genres, du Moyen Âge à nos jours, éd. V. Engel et M. Guissard, Louvain-la-Neuve, Academia Bruylant, t. 2, 2001, p. 7-22.
    • Bouchet, Florence, « Héroïnes et mémoire familiale dans le Chevalier errant de Thomas de Saluces », Clio. Histoire, Femmes et Sociétés, 30, 2009, p. 119-135.
    • Bouchet, Florence, L'iconographie du "Chevalier errant" de Thomas de Saluces, Turnhout, Brepols (Corpus du Répertoire iconographique de la littérature du Moyen Âge, 3), 2014, 168 p.
    • Burghgraeve, Delphine, « Le lecteur herméneute: étude du double fictif du chevalier dans Le Chevalier errant de Thomas de Saluces et La Bouquechardière de Jean de Courcy », Posture d'auteurs: du Moyen Âge à la modernité. Actes du colloque tenu les 20 et 21 juin 2013 à Lausanne, éd. Jérôme Meizoz, Jean-Claude Mühlethaler et Delphine Burghgraeve, Fabula (Colloques en ligne), 2014, s. p. [www]
    • Busby, Keith, « La bibliothèque de Tommaso di Saluzzo », "Qui tant savoit d'engin et d'art." Mélanges de philologie médiévale offerts à Gabriel Bianciotto, éd. Claudio Galderisi et Jean Maurice, Poitiers, Université de Poitiers, Centre d'études supérieures de civilisation médiévale (Civilisation médiévale, 16), 2006, p. 31-39.
    • Chaubet, Daniel, et Gillette Tyl-Labory, « Thomas III de Saluces », Dictionnaire des lettres françaises: le Moyen Âge, éd. Geneviève Hasenohr et Michel Zink, Paris, Fayard, 1992, p. 1440.
      Réimpr.: Paris, Fayard (La Pochothèque), 1994.
    • Comba, R., et M. Piccat, éd., Immagini e miti nello "Chevalier errant" di Tommaso III di Saluzzo, Bollettino della Società per gli studi storici, archeologi ed artistici della provincia di Cuneo, 139, 2008.
    • Cornagliotti, Anna, « La leggenda di Aleramo ne Le chevalier errant di Tommaso III di Saluzzo », Rivista di storia, arte e archeologia per le province di Alessandria e Asti, 77, 1968, p. 61-85.
    • Cornagliotti, Anna, « Carados Brebos, un eroe arturiano nello Chevalier errant di Tommaso III di Saluzzo », Civiltà del Piemonte. Studi in onore di Renzo Gandolfo nel suo settantacinquesimo compleanno, éd. Gianrenzo P. Clivio et Riccardo Massano, Torino, Centro di studi piemontesi, 1975, t. 1, p. 75-96.
    • Cornagliotti, Anna, « Le tre matières nello Chevalier errant di Tommaso III di Saluzzo », Studi piemontesi, 18, 1989, p. 3-24.
    • Debernardi, Lea, « Note sulla tradizione manoscritta del Livre du chevalier errant e sulle fonti dei Tituli negli affreschi della Manta », Opera · Nomina · Historiae, 4, 2011, p. 67-131. [www]
    • Fajen, Robert, « Malinconia di un lignaggio. Lo Chevalier errant nel castello della Manta », Romania, 118, 2000, p. 105-137. [Pers] DOI: 10.3406/roma.2000.1522
    • Fajen, Robert, « Melancholische Projektionen. Literatur und Malerei als Medien adeliger Familienpolitik im Spätmittelalter », Medien der Kommunikation im Mittelalter, éd. Karl-Heinz Spieß, Stuttgart, Steiner (Beiträge zur Kommunikationsgeschichte, 12), 2003, p. 205-235.
    • Fajen, Robert, Die Lanze und die Feder. Untersuchungen zum "Livre du Chevalier errant" von Thomas III., Markgraf von Saluzzo, Wiesbaden, Reichert (Imagines Medii Aevi, 15), 2003, viii + 288 p.
      Comptes rendus: Armand Strubel, dans Le Moyen Âge, 111:1, 2005, p. 184-185. * — Martin Gosman, dans Speculum, 81, 2006, p. 510-511. — Jean-Claude Mühlethaler, dans Romanische Forschungen, 118, 2006, p. 103-106. — Richard Trachsler dans Revue critique de philologie romane, 7, 2006, p. 94-102, avec une réponse de Robert Fajen, p. 102-111. — Richard Trachsler, dans Romania, 124, 2006, p. 245-247. * — Albert Gier, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 123, 2007, p. 144-146.
    • Fantoni, Marco, « L'importanza delle fonti in versi nella tradizione manoscritta dello Chevalier errant di Tommaso III di Saluzzo », Medioevo Romanzo, 23, 1999, p. 210-228.
    • Finoli, Ana Maria, « Le chevalier errant di Tommaso di Saluzzo alla corte d'amore », Cultura italiana e francese a confronto nella zona alpina. Atti dell'VIII Convegno della Società universitaria per gli studi di lingua e letteratura francese (Aoste, 1979), dans Quaderni della società universitaria per gli studi di lingua francese, 3, 1982, p. 9-22.
    • Finoli, Anna Maria, « Un gioco di società. "Le roi qui ne ment" et le "demandes en amour" nel Chevalier errant di Tommaso III di Saluzzo », Studi francesi, 27, 1983, p. 257-264.
    • Finoli, Anna Maria, « "Le Donne, e' cavalier...": il topos dei nove prodi e delle nove eroine nel Chevalier errant di Tommaso III di Saluzzo », Il confronto letterario, 7, 1990, p. 109-122.
    • Finoli, Anna Maria, « Fête de cour et fête de ville dans le Chevalier errant de Thomas III de Saluces (1356?-1416) », Fifteenth Century Studies, 19, 1992, p. 33-53.
    • Finoli, Anna Maria, « "A celle rose clamée...": lettere d'amore ne Le chevalier errant di Tommaso III di Saluzzo », Filologia romanza e cultura medievale. Studi in onore di Elio Melli, éd. Andrea Fassò, Luciano Formisano et Mario Mancini, Alessandria, Edizioni dell'Orso, 1998, t. 1, p. 303-317.
    • Finoli, Anna Maria, « Une biographie "épique" de Tristan (Thomas de Saluces, Le chevalier errant, vv. 4937-5442) », Por le soie amisté. Essays in Honor of Norris J. Lacy, éd. Keith Busby et Catherine M. Jones, Amsterdam et Atlanta, Rodopi (Faux Titre, 183), 2000, p. 163-177.
    • Finoli, Anna Maria, Prose di romanzi: raccolta di studi (1979–2000), Milano, LED (Studi e ricerche), 2001, 208 p.
    • Gorra, Egidio, « Il cavaliere errante di Tommaso III di Saluzzo », Studi di critica letteraria, Bologna, Zanichelli, 1892, p. 1-110. [IA]
      Compte rendu: Paul Meyer, dans Romania, 22, 1893, p. 336-337. [Pers] [GB] [Gall] [IA: ex. 1, ex. 2] [HT]
    • Gorra, Egidio, « La novella della dama e dei tre papagalli », Romania, 21, 1892, p. 71-78. [Pers] [GB] [Gall] [IA: ex. 1, ex. 2] [HT] DOI: 10.3406/roma.1892.5706
    • Guadalupi, Gianni, « Il marchese errante », Franco Maria Ricci, 32, 1985, p. 138-144 (éd. italienne).
    • Igliano, Ludovico Sauli d', « Del Cavaliere errante, romanzo di Tommaso III marchese di Saluzzo », Memorie della Reale Accademia delle Scienze di Torino, 27, 1823, p. 1-71. [GB] [IA]
    • Jorga, N., Thomas III marquis de Saluces. Étude historique et littéraire avec une introduction sur la politique de ses prédécesseurs et un appendice de textes, Paris, Champion, 1893, viii + 223 p. [GB] [IA]
    • Legrand d'Aussy, « Notice de l'ouvrage manuscrit, intitulé Le chevalier errant, par Thomas, Marquis de Saluces, IIIe du nom, mort en 1416 », Notices et extraits des manuscrits de la Bibliothèque nationale et autres bibliothèques, 5, 1798-1799 (an VII), p. 564-580. [GB] [IA] [HT]
    • Malacarne, Vincenzo, « Notizie del romanzo di Tommaso III, Marchese di Saluzzo, intitolato Le livre du chevalier errant », Nuovo giornale enciclopedico d'Italia, 8-9 (1795-1796); « Lezione Accademica Ia » 8 (nov. 1795), p. 88-115; « Lezione Accademica IIa » 9 (janv. 1796), p. 80-113; « Lezione Accademica IIIa » 9 (mars 1796), p. 63-99.
    • Manfroni, Camillo, "Il cavaliere errante" del marchese Tommaso III di Saluzzo, Livorno, Giusti, 1890.
    • Maupeu, Philippe, « Trubert antéchrist », Figures de l'oubli (IVe–XVIe siècle), éd. Patrizia Romagnoli et Barbara Wahlen, Études de lettres, 2007, 1-2, p. 179-202.
    • Meneghetti, Maria Luisa, « Il manoscritto fr. 146 della Bibliothèque nationale di Parigi, Tommaso di Saluzzo e gli affreschi della Manta », Romania, 110, 1989, p. 511-535. [Pers] DOI: 10.3406/roma.1989.1629
    • Mühlethaler, Jean-Claude, « De la disparition de Didon dans le Roman du Cuer d'amours espris: René d'Anjou entre Boccace et Pétrarque ou la difficile récupération d'Énée en France au XVe siècle », "Pour acquerir honneur et pris". Mélanges de moyen français offerts à Giuseppe Di Stefano, éd. Maria Colombo Timelli et Claudio Galderisi, Montréal, CERES, 2004, p. 467-482.
    • Mühlethaler, Jean-Claude, « Jules César chez Thomas III de Saluces et Eustache Deschamps », Cahiers de recherches médiévales, 14 spécial, 2007, p. 191-205. [Rev]
    • Mühlethaler, Jean-Claude, « Échec amoureux et échec politique: le remploi du Voyage au paradis dans le Chevalier errant de Thomas III de Saluces », Les voyages d'Alexandre au paradis Orient et Occident: regards croisés, éd Catherine Gaullier-Bougassas et Margaret Bridges, Turnhout, Brepols (Alexander redivivus, 3), 2013, p. 447-461.
    • Muletti, Carlo, éd., Cronaca di Saluzzo di Gioffredo Della Chiesa con illustrazioni, Torino, 1846, col. 841-1076 [Réimpr.: Historia Patriae Monumenta, 5, Torino, E Regio typographeo, 1848].
    • Muletti, Delfino, Memorie storico-diplomatiche appartenati alla città e ai marchesi di Saluzzo, Saluzzo, Lobetti-Bodoni, 1829-1833.
    • Piccat, Marco, « Le scritte in volgare dei Prodi e delle Eroine della sala affrescata nel castello di La Manta », Studi piemontesi, 20:1, 1991, p. 141-166.
    • Piccat, Marco, « Tommaso III, marchese errante: l'autobiografia cavalleresca di un Saluzzo », Tommaso III di Saluzzo, il Libro del Cavaliere Errante (BnF Ms. Fr. 12559), Boves, L'arabafenice, 2008, p. 5-26.
    • Piccat, Marco, « Alessandro: il ritorno di un mito », Immagini e miti nello Chevalier Errant di Tommaso III di Saluzzo. Atti del Convegno (Torino, 27 settembre 2008), Cuneo, Società per gli studi storici, archeologici ed artistici della provincia di Cuneo, 2008, p. 87-114.
    • Piccat, Marco, « Alessandro: il ritorno di un mito », Immagini e miti nello "Chevalier errant" di Tommaso III di Saluzzo, éd. R. Comba et M. Piccat, Bolletino della Società per gli studi storici, archeologici e artistici della Provincia di Cuneo, 139, 2008, p. 87-107.
    • Piccat, Marco, « Una copia ottocentesca dello Chevalier errant di Tommaso III nella biblioteca di Carlo Alberto al Castello di Racconigi », Studi piemontesi, 38:1, 2009, p. 57-62.
    • Piccat, Marco, « Per la fortuna della leggenda arturiana in Italia: Rustichello da Pisa e Tommaso III di Saluzzo », Epica e cavalleria nel medioevo. Atti del Seminario internazionale (Torino, 18-20 novembre 2009), Alessandria, Edizioni dell'Orso, 2009, p. 195-214.
    • Piccat, Marco, « Les Dits di Tommaso III, marchese di Saluzzo, e gli affreschi de La Manta », Elaborazioni poetiche e percorsi di genere. Miti, personaggi e storie Letterarie. Studi in onore di Dario Cecchetti, éd. M. Mastroianni, Alessandria, Edizioni dell'Orso, 2010, p. 681-705.
    • Piccat, Marco, « Les chansons d'Enfer di Tommaso III marchese di Saluzzo », Memento mori, il genere macabro in Europa dal Medioevo a oggi, Alessandria, Edizioni dell'Orso, 2014, p. 551-570.
    • Quazza, Ada, « Le livre du Chevalier errant, Torino, Biblioteca Nazionale (ms. L.V.6) », Giacomo Jaquerio e il gotico internazionale, éd. E. Castelnuovo et G. Romanao, Torino, 1979, p. 213-215.
    • Ramello, Laura, « Epica e romanzo: riflessi delle chansons de geste nel Livre du chevalier errant di Tommaso III di Saluzzo », Epica e cavalleria nel medioevo. Atti del Seminario internazionale (Torino, 18-20 novembre 2009), Alessandria, Edizioni dell'Orso, 2009, p. 47-72.
    • Raymond, G.-M., « Saluces (Thomas III, neuvième marquis de) », Biographie universelle ancienne et moderne, éd. Joseph-François Michaud, Paris, Delagrave, t. 37, 1854, p. 551.
    • Ruhe, Ernstpeter, « Der Chevalier errant auf enzyklopädischer Fahrt », Artusrittertum im späten Mittelalter: Ethos und Ideologie. Vorträge des Symposiums der Deutschen Sektion der Internationalen Artusgesellschaft vom 10. bis 13. November 1983 im Schloss Rauischholzhausen (Universität Giessen), éd. Friedrich Wolfzettel, Gießen, Schmitz (Beiträge zur deutschen Philologie, 57), 1984, p. 159-173.
    • Segre, Cesare, « Appunti su Le chevalier errant di Tommaso III di Saluzzo », Mélanges de philologie et de littérature médiévales offerts à Michel Burger, éd. Jacqueline Cerquiglini-Toulet et Olivier Collet, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 208), 1994, p. 355-360.
      Comptes rendus: Gilles Roques, dans Revue de linguistique romane, 58, 1994, p. 180-181. — Pierre Servet, dans Revue des langues romanes, 98, 1994, p. 523-527. — Speculum, 70:1, 1995, p. 228-229. — G. Matteo Roccati, dans Studi francesi, 119, 1996, p. 355. — Glyn S. Burgess, dans French Studies, 51, 1997, p. 188-189. — Gilles Roussineau, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 113:4, 1997, p. 671-673. — Klaus-Henning Schroeder, dans Zeitschrift für französische Sprache und Literatur, 107:1, 1997, p. 70.
    • Segre, Cesare, « Tommaso III di Saluzzo e Griselda », Bollettino della Società per gli studi storici, archeologici ed artistici della provincia di Cuneo, 113, 1995, p. 121-132.
    • Segre, Cesare, « Due nuove attestazioni di Les douze moys figurez », Miscellanea mediaevalia. Mélanges offerts à Philippe Ménard, éd. Jean-Claude Faucon, Alain Labbé et Danielle Quéruel, Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 46), 1998, t. 2, p. 1235-1246.
    • Strubel, Armand, "Grant senefiance a". Allégorie et littérature au Moyen Âge, Paris, Champion (Moyen Âge. Outils de synthèse, 2), 2002, 464 p.
      Compte rendu: Bernard Ribémont, dans Cahiers de recherches médiévales, Comptes rendus, 2002. [Rev]
      Réimpression:
      • 2009
    • Trachsler, Richard, Disjointures-conjointures: étude sur l'interférence des matières narratives dans la littérature française du Moyen Âge, Tübingen, Francke (Romanica Helvetica, 120), 2000, 429 p. (ici p. 325-365)
      Comptes rendus: Giovanni Palumbo, dans Medioevo romanzo, 25, 2001, p. 151-154. — Claude Thiry, dans Scriptorium, Bulletin codicologique, 2003, p. *146-147. — Yan Greub, dans Vox romanica, 63, 2004, p. 322-326.
    • Ward, Marvin James, « Another occurrence of the Virgil legends: Thomas III, Marquis de Saluces Le livre du chevalier errant and Gossouin de Metz L'image du monde », Medioevo romanzo, 10, 1985, p. 371-389.
    • Ward, Marvin James, « Le début du Grand Schisme d'Occident dans le Livre du chevalier errant de Thomas III, marquis de Saluces », Medioevo romanzo, 11, 1986, p. 401-410.
    • Wyss, R. L., « Die neun Helden, eine ikonographische Studie », Zeitschrift für schweizerische Archäologie und Kunstgeschichte, 17, 1957, p. 73-106.
    • Yoder, Lauren Wayne, "Le Chevalier Errant," by Thomas of Saluzzo: A Study, Ph. D. dissertation, University of Iowa, Iowa City, 1973, 231 p. [PQ]
    • Yoder, Lauren W., « The late medieval tale: the example of La Dame et les trois papegaulz », The French Review, 53:4, 1979-1980, p. 543-549. [www] [Jstor]
    Répertoires bibliographiques
    • Bossuat, Robert, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge, Melun, Librairie d'Argences (Bibliothèque elzévirienne. Nouvelle série. Études et documents), 1951, xxxiv + 638 p. (ici p. 517, nos 5363-5365)
      Dictionnaires: DEAF Boss
    • Vielliard, Françoise, et Jacques Monfrin, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge de Robert Bossuat. Troisième supplément (1960-1980), Paris, Centre national de la recherche scientifique, 1986-1991, 2 t., xii + 1136 p. (ici t. 2, p. 722-723, nos 6719-6722)
      Dictionnaires: DEAF Boss2
      Compte rendu: T. 1: Geneviève Hasenohr, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 146:1, 1988, p. 194-195. [Pers]
    • Woledge, Brian, Bibliographie des romans et nouvelles en prose française antérieurs à 1500, Genève, Droz; Lille, Giard (Publications romanes et françaises, 42), 1954, 181 p. (ici p. 122, no 169)
      Compte rendu: André Goosse, dans Revue belge de philologie et d'histoire, 33:3, 1955, p. 645-646. [Pers]
    • Woledge, Brian, Bibliographie des romans et nouvelles en prose française antérieurs à 1500. Supplément 1954-1973, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 130), 1975, 139 p. (ici p. 99, no 169)
      Compte rendu: Omer Jodogne, dans Revue belge de philologie et d'histoire, 57:4, 1979, p. 1083-1084.
Rédaction: Robert Fajen et Laurent Brun
Compléments: Florence Bouchet, Delphine Burghgraeve, Lea Debernardi, Johannes Hartau et Marco Piccat
Dernière mise à jour: 18 avril 2016