Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
logo arlima

La farce de frere Guillebert

Bibliographie

Titre:Farce nouvelle de Frere Guillebert tres bonne et fort joyeuse a quatre personnages, c'est assavoir Frère Guillebert, l'homme vieil, sa femme jeune, la commere (rec. de Londres)
Date:Imprimé vers 1550
Langue:Français
Genre:Farce
Forme:522 vers octosyllabiques, le système des rimes est complexe (voir Tissier 1990, p. 207-208)
Contenu: 
Incipit:Frere Guillebert commence.
Foullando in calibistris,
intravit per bouchan ventris
bidauldus, purgando renes.
Noble assistence, retenez...
Explicit:... car c'est un fort beau reliquere.
Allons les reporter, beau pere.
Que chascun voyse à son degré!
Finis
Du jeune clergie de Meulleurs.
MPV.
Manuscrits
Éditions anciennes
  1. Farce nouvelle de Frere Guillebert tres bonne et fort joyeuse a quatre personnages, c'est assavoir Frere Guillebert, l'homme vieil, sa femme jeune, la commere, [Rouen, Jehan de Prest, 1550].
    Exemplaire: London, British Library, C.20.e.13.(18.)
Éditions modernes
  • Ancien théâtre françois ou collection des ouvrages dramatiques les plus remarquables depuis les mystères jusqu'à Corneille, publié avec des notes et éclaircissements par M. Viollet le Duc, Paris, Jannet, 1854-1857, 10 t. (ici t. 1, p. 305-327) [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6, t. 7, t. 8, t. 9, t. 10]
  • Le Recueil du British Museum, fac-similé des soixante-quatre pièces de l'original, introduction de Halina Lewicka, Genève, Slatkine reprints, 1970, n° 18.
  • Les Braies au Cordelier, Anonymous Fabliau of the Thirteenth Century, éd. Richard O'Gorman, Birmingham, Summa Publications, 1983, iii + 133 p.
  • Recueil général des sermons joyeux français (XVe–XVIe siècles), éd. Jelle Koopmans, s. l., s. n., 1987, no 31.
  • Recueil de farces (1450-1550), éd. André Tissier, Genève, Droz (Textes littéraires français), 1995, t. 6, p. 183-261, n° 34.
Traductions modernes
  • en français:
    • Les farces: Moyen Âge et Renaissance. Volume I: La guerre des sexes, éd. et trad. Bernard Faivre, Paris, Imprimerie nationale (La Salamandre), 1997, 596 p., ici p. 199-268.
    • Farces françaises de la fin du Moyen Âge, trad. André Tissier, Genève, Droz (Textes littéraires français), 1999, t. 2, p. 235-256.
Études
  • Bossuat, Robert, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge. Supplément (1949-1953), avec le concours de Jacques Monfrin, Paris, Librairie d'Argences (Bibliothèque elzévirienne. Nouvelle série: Études et documents), 1955, 150 p. (ici p. 116, no 7093)
  • Bowen, Barbara, Les caractéristiques essentielles de la farce française et leur survivance dans les années 1550-1620, Urbana, Univesity of Illinois Press (Illinois Studies in Language and Literature, 53), 1964, 220 p.
  • Deschepper-Archer, Catherine, « Traduire, vous voulez rire? Le fabliau des Braies au cordelier et la farce de Frère Guillebert en français moderne », Moyen français, 50, 2002, p. 71-91.
  • Faivre, Bernard, « Le sang, la viande et le bâton (gens du peuple dans les farces et les mystères des XVe et XVIe siècles) » Figures théâtrales du peuple, éd. Élie Konigson, Paris, Éditions du Centre national de la recherche scientifique, 1985, 247 p., ici p. 34.
  • Faivre, Bernard, Répertoire des farces françaises, Paris, Imprimerie nationale, 1993, p. 172-174, n° 62.
  • Faivre, Bernard, « Le dit et le joué: l'exemple de Frère Guillebert », Le jeu théâtral, ses marges, ses frontières. Actes de la deuxième rencontre sur l'ancien théâtre européen de 1997, éd. Jean-Pierre Bordier, Stéphanie Le Briz-Orgeur et Gabriella Parussa, Paris, Champion (Le savoir de Mantice, 6), 1999, p. 193-200.
  • Greub, Yan, Les mots régionaux dans les farces françaises. Étude lexicologique sur le Recueil Tissier (1450-1550), Strasbourg, Société de linguistique romane (Bibliothèque de linguistique romane, 2), 2003, ix + 403 p. + 1 CD-ROM. (ici p. 288-291)
    Comptes rendus: Marcello Barbato, dans Revue critique de philologie romane, 4-5, 2003-2004, p. 262-282. (avec réponse de Y. Greub) — R. M. Bidler, dans Le moyen Français, 54, 2004, p. 199. — F. Duval, dans Vox romanica, 63, 2004, p. 342-344. — T. Matsumura, dans Revue de linguistique romane, 68, 2004, 598-618. — Matsumura, Takeshi, « Notes sur quelques régionalismes dans des farces françaises », "Pour acquerir honneur et pris". Mélanges de moyen français offerts à Giuseppe Di Stefano, éd. Maria Colombo Timelli et Claudio Galderisi, Montréal, CERES, 2004, p. 403-407. — F. Vielliard, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 162, 2004, p. 617-619. — J. Koopmans, dans French Studies, 59, 2005, p. 229-230. — Anthony Lodge, dans Journal of French Language Studies, 15:1, 2005, p. 103-105. — R. Martin, dans Romania, 123, 2005, p. 536-539. — M. Paquant, dans Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, 67, 2005, p. 529-531. — M. R. Bastardas i Rufat, dans Estudis romanics, 28, 2006, 432-434. — J. Koopmans, European Medieval Drama, 10, 2006, p. 238-239. — V. Mecking, dans Le français préclassique, 9, 2006, p. 257-258. — J. Chaurand, dans Le français moderne, 74, 2006, p. 243-246. — Claude Poirier, dans Romanische Forschungen, 119:1, 2007, p. 124-126.
  • Hayes, Bruce E., Rabelais's Radical Farce: Late Medieval Comic Theater and its Function in Rabelais, Burlington, Ashgate, 2010, 188 p., ici p. 33-34.
  • Knight, Alan E., Aspects of Genre in Late Medieval French Drama, Manchester, Manchester University Press, 1983, viii + 190 p., ici p. 158, 165-166.
  • Julleville, L. Petit de, Répertoire du théâtre comique en France au Moyen-Âge, Paris, Cerf, 1886, vi + 409 p. (ici p. 140, no 106) [Gall] [GB] [IA]
    Réimpression:
    • Genève, Slatkine Reprints, 1967
  • Koopmans, Jelle, « Frère Guillebert: taxinomies et visualisations d'une farce », Revue romane, 24, 1989, p. 49-64. [www]
  • Lenient, C., La satire en France au Moyen Âge. Quatrième édition, Paris, Hachette, 1893, xviii + 437 p. [Gall] [GB] [IA]
    Éditions antérieures:
    • Lenient, C., La satire en France au Moyen Âge, Paris, Hachette, 1859, 445 p. [GB] [IA]
      Compte rendu: Eugène Talbot, dans Jahrbuch für romanische und englische Literatur, 2, 1860, p. 227-236. [GB] [IA: ex. 1, ex. 2]
    • Lenient, C., La satire en France au Moyen Âge. Nouvelle édition revue et corrigée, Paris, Hachette, 1877, xvi + 435 p. [GB] [IA]
    • Lenient, C., La satire en France au Moyen Âge. Troisième édition revue et corrigée, Paris, Hachette, 1883, xix + 437 p. [GB] [IA]
  • Maxwell, Ian, French Farces and John Heywood, Melbourne et London, Melbourne University Press et Oxford University Press, 1946, 175 p.
  • Mazouer, Charles, Le personnage du naïf dans le théâtre comique du Moyen Âge à Marivaux, Paris, Klincksieck (Bibliothèque française et romane. Série C: Études littéraires, 76), 1979, 357 p., ici p. 65-66.
  • Philipot, E., « Notice sur la farce de Frère Guillebert », Mélanges de linguistique et de littérature romanes offerts à Mario Roques par ses amis, ses collègues et ses anciens élèves de France et de l'étranger, Bade, Art et Science; Paris, Didier, t. 2, 1953, p. 237-241.
  • Rey-Flaud, Bernadette, La farce ou la machine à rire. Théorie d'un genre dramatique, 1450–1550, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 167), 1984, 329 p., ici p. 51-53 et 219-220.
  • Roy, Bruno, « La liturgie et l'édition des farces: le cas de Frère Guillebert », Le jeu théâtral, ses marges, ses frontières. Actes de la deuxième rencontre sur l'ancien théâtre européen de 1997, éd. Jean-Pierre Bordier, Stéphanie Le Briz-Orgeur et Gabriella Parussa, Paris, Champion (Le savoir de Mantice, 6), 1999, p. 65-78.
  • Roy, Bruno, « Huguccio de Pise décrit un geste antisémite », Cy nous dient... Dialogue avec quelques auteurs médiévaux, Orléans, Paradigme (Medievalia, 28), 1999, p. 97-106.
  • Simon, Marie-Emmanuelle, « Luxure mise en scène: obscénité, grivoiserie... édification? », Grivoiserie, pornographie, scatologie, Questes, 21, 2011, p. 105-122. [www] [www]
Rédaction: Françoise Rainville
Compléments: Laurent Brun
Dernière mise à jour: 12 août 2014