Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
logo arlima

Jean de Meun

Jean de Meung | Johannes de Magduno

Biographie

XIIIe siècle

Bibliographie

Sites
  • Nichols, Stephen G., et G. Sayeed Choudhury, dir., "Roman de la Rose" Digital Library, Baltimore, Johns Hopkins University. [www]
    Projet de numérisation, de description et de transcription de l'ensemble (!) des manuscrits du Roman de la Rose.
    Comptes rendus: Melanie Garcia Sympson, dans Digital Philology, 1:1, 2012, p. 166-169.
Répertoires bibliographiques
  • Bossuat, Robert, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge, Melun, Librairie d'Argences (Bibliothèque elzévirienne. Nouvelle série. Études et documents), 1951, xxxiv + 638 p., ici p. 249, nos 2663-2666; p. 251, no 2677; p. 262-265, nos 2806-2851; p. 587, no 2819bis; p. 275, no 2951; p. 309, no 3316.
  • Bossuat, Robert, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge. Supplément (1949-1953), avec le concours de Jacques Monfrin, Paris, Librairie d'Argences (Bibliothèque elzévirienne. Nouvelle série: Études et documents), 1955, 150 p., ici p. 66-67, nos 6551-6559.
  • Bossuat, Robert, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge. Second supplément (1955-1960), Paris, Librairie d'Argences (Bibliothèque elzévirienne. Nouvelle série: Études et documents), 1961, 132 p., ici p. 71, no 8022; p. 72, nos 7718-7727; p. 108.
    Compte rendu: Martin Wittek, dans Scriptorium, 16:2, 1962, p. 405, no 735.
  • Braet, Herman, « Autour de la Rose 1990–2005 », De la Rose. Texte, image, fortune, éd. Catherine Bel et Herman Braet, Louvain, Paris et Dudley, Peeters (Synthema, 3), 2006, p. 459-520.
    Compte rendu: Anne F. Harris, dans The Medieval Review, 11.07.30. [www]
  • Vielliard, Françoise, et Jacques Monfrin, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge de Robert Bossuat. Troisième supplément (1960-1980), Paris, Centre national de la recherche scientifique, 1986-1991, 2 t., xii + 1136 p., ici t. 2, p. 488-489, nos 4970-4978; p. 491, nos 4991-4995; p. 502, no 5085; p. 518-528, nos 5207-5322; p. 538-539, nos 5409-5418; p. 779, no 7184; p. 793, no 7333.
    Compte rendu: T. 1: Geneviève Hasenohr, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 146:1, 1988, p. 194-195. [Pers]
Généralités
  • Billotte, Denis, Philippe Bossel et Éric Hicks, « Jean de Meun lexicographe: usage de la réduplication synonymique dans deux traductions », Traduction et adaptation en France à la fin du Moyen Âge et à la Renaissance. Actes du colloque organisé par l'Université de Nancy II, 23-25 mars 1995, éd. Charles Brucker, Paris, Champion (Colloques, congrès et conférences sur la Renaissance, 10), 1997, p. 141-157.
  • Chryssafis, Anna, La création de mots savants dans le français médiéval. Étude sur un choix de textes de la fin du XIIIe et du début du XIVe siècles, notamment le "Roman de la Rose" et la "Consolation de Philosophie" par Jean de Meun, Stockholm, Institutionen för franska och italienska / Département de français et d'italien (Forskningsrapporter / Cahiers de la recherche, 20), 2003, iv + 236 p.
    Comptes rendus: Pierre-Yves Badel, dans Romania, 122:3-4, 2004, p. 580-581. — Sophie Marnette, dans Medium Aevum, 74:2, 2005, p. 332-333. [PAO-Proq] — Thomas Städler, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 121:4, 2005, p. 741-742. — Brian Merrilees, dans Speculum, 81:1, 2006, p. 163-164. [Jstor]
  • Frati, Lodovico, « Poesie alchimistiche attribuite a Jean de Meun », Archivum romanicum, 3:3, 1919, p. 321-326.
  • Hicks, Eric, « Les métamorphoses du cercle vicieux: inventaires lexicaux et critique textuelle dans un corpus bilingue », De la plume d'oie à l'ordinateur: études de philologie et de linguistique offertes à Hélène Naïs, Verbum, numéro spécial, 1985, p. 415-423.
  • Hilder, Gisela, Der scholastische Wortschatz bei Jean de Meun: die artes liberales, Tübingen, Niemeyer (Beihefte zur Zeitschrift für romanische Philologie, 129), 1972, 213 p.
  • Lefèvre, Sylvie, « Jean de Meun », Dictionnaire des lettres françaises: le Moyen Âge, éd. Geneviève Hasenohr et Michel Zink, Paris, Fayard, 1992, p. 817-819.
    Réimpr.: 1994.
  • Miller, James L., Visions of the Cosmic Dance in Western Literature: From Plato to Jean de Meun, Ph.D., University of Toronto, 1979, x + 597 p. [PQ]
  • Paris, Paulin, « Jean de Meun, traducteur et poète », Histoire littéraire de la France, Paris, Imprimerie nationale, t. 28, 1881, p. 391-439. [IA]
  • Rossi, Luciano, « Du nouveau sur Jean de Meun », Romania, 121, 2003, p. 430-460.
  • Rossi, Luciano, « Jean de Meun e Guido Guinizelli a Bologna », Bologna nel Medioevo. Atti del Colloquio internazionale (Bologna, 28-29 ottobre 2002), Quaderni di filologia romanza, 17, 2003 [2004], p. 87-108.
  1. Le roman de la Rose

    Titre:Li rommans de la rose (ms. Cologny, Bodmer, 79); Li roumans de la rose (ms. Genève, fr. 178, expl.); Li romans de la Rose (ms. BnF, fr. 1563, expl.); Li romans de la rose (ms. BnF, fr. 24391, expl.); LLe romans de la rose (ms. BnF, fr. 24392, inc.); Li roumans de le rose [puis:] Liber speculorum amantium (ms. Rothschild 2800, expl.); Le rommant de la Rose (ms. BnF, fr. 24388, inc.)
    Date:Partie de Guillaume de Lorris: première moitié du XIIIe siècle; partie de Jean de Meun: entre 1275 et 1280
    Langue:Français
    Genre: 
    Forme: 
    Contenu:Continuation du Roman de la rose de Guillaume de Lorris.
    Incipit:Ci commence li romanz de la rose.
    Maintes genz cuident qu'en songe
    n'ait se fable non et mençonge.
    Mais on puet tel songe songier
    qui ne sont mie mençongier...
    Explicit: 
    Remaniements:Gui de Mori
    Jean Molinet, Le roman de la rose moralisé
    Traductions:Geoffrey Chaucer, The Romaunt of the Rose (anglais)
    Die Rose (néerlandais)
    De Tweede Rose (néerlandais)
    Voir aussi:Le débat sur le Roman de la Rose ou Querelle de la Rose
    Manuscrits
    Voir la liste complète sur le site de la "Roman de la Rose" Digital Library.
    Éditions anciennes
    • Le romant de la rose
      [Genève], [Jean Croquet], [vers 1481]
      ISTC: ir00307000   USTC: 70647
    • Le romant de la rose
      [Lyon], [Jean Siber], [vers 1485]
      ISTC: ir00308000   USTC: 70648
      Exemplaires: [Gall]
    • Le romant de la rose
      [Lyon], [Guillaume Le Roy], [vers 1487]
      ISTC: ir00309000   USTC: 70649
      Exemplaires: [Gall]
    • Le romant de la rose
      Paris, Jean du Pré, [avant 1493]
      ISTC: ir00310000   USTC: 70650
      Exemplaires: [Gall]
    • Le rommant de la rose
      Paris, Antoine Vérard, [après février 1493]
      ISTC: ir00311000   USTC: 70651
    • Le rommant de la rose
      Paris, [Le Petit Laurens pour Antoine Vérard ou Jean Petit], [après 1493]
      ISTC: ir00312000   USTC: 70652
    • Le rommant de la rose
      [Paris], [Antoine Vérard], [vers 1494]
      ISTC: ir00312500   USTC: 70653
    • Le rommant de la rose
      Paris, Nicolas des Prez pour Guillaume Eustace, [vers 1498-1500]
      USTC: 61180
    • Le romant de la rose. Codicille et testament de maistre Jehan de Meun
      Paris, Antoine Vérard, [1505]
      ISTC: ir00314000   USTC: 9820   GW: X371b
    • Le rommant de la rose
      Paris, Nicolas des Prez pour Jean Petit, [1505]
      ISTC: ir00313000   USTC: 79192   GW: X371a
    • Le rommant de la rose
      Paris, Nicolas des Prez pour Pierre Le Caron, [1505]
      ISTC: ir00313000   USTC: 79193   GW: X371a
    • Le rommant de la rose
      Paris, Nicolas des Prez pour Jean Ponce, [1505]
      ISTC: ir00313000   USTC: 79194   GW: X371a
    • Le rommant de la rose
      Paris, Nicolas des Prez pour Guillaume Eustace, [1505]
      ISTC: ir00313000   USTC: 79195   GW: X371a
    • Le rommant de la rose
      Paris, Nicolas des Prez pour Michel Le Noir, [1505]
      ISTC: ir00313000   USTC: 79196   GW: X371a
    • Le rommant de la rose
      Paris, Nicolas des Prez, [1505]
      ISTC: ir00313000   USTC: 65067   GW: X371a
    • Le rommant de la rose
      Paris, Michel Le Noir, 1509 (1510 n. st.)
      USTC: 26168
    • Le rommant de la rose
      Paris, Michel Le Noir, 1515 (1516 n. st.)
      USTC: 49395
    • Le rommant de la rose
      Paris, Michel Le Noir, 1519
      USTC: 8365
    • Le rommant de la rose aultrement dit le songe vergier
      Paris, Jean Jehannot, [1521]
      USTC: 29408
    • Le rommant de la rose
      Paris, Galliot du Pré et Jean Petit, 1523
      USTC: 55280
    • Le romant de la roze
      Paris, Jean Petit, [1526]
      USTC: 47281
    • Le rommant de la rose aultrement dit le songe vergier
      Paris, Philippe Le Noir, 1526
      USTC: 55592
    • Le rommant de la roze
      Paris, [Antoine Couteau] et Galliot du Pré, 1526
      USTC: 1037
    • Le rommant de la rose aultrement dit le songe vergier
      Paris, Alain Lotrian, [1528]
      USTC: 8404
    • Le rommant de la rose nouvellement reveu et corrigé oultre les precedentes impressions
      Paris, Pierre Vidoué et Galliot du Pré, 1529
      USTC: 1044
      Exemplaires: [Gall] [IA]
    • Le rommant de la roze
      Paris, Jean Petit, 1531
      USTC: 7480
    • Le rommant de la roze
      Paris, Galliot du Pré, 1531
      USTC: 37983
    • Le rommant de la rose nouvellement reveu et corrigé oultre les precedentes impressions
      Paris, Jean Longis, 1537
      USTC: 27588
    • Le rommant de la rose
      Paris, Jean Morin, 1537
      USTC: 73578
    • Le rommant de la rose nouvellement reveu et corrigé oultre les precedentes impressions
      Paris, Pierre Sergent, 1537
      USTC: 73579
    • Le rommant de la rose nouvellement reveu et corrigé oultre les precedentes impressions
      Paris, Arnoul L'Angelier et Charles L'Angelier, 1537
      USTC: 73580
    • Le rommant de la rose
      Paris, Jean André, 1537
      USTC: 73581
    • Le rommant de la rose
      Paris, Jean Saint-Denis, 1537
      Exemplaires: [Gall]
    • Le rommant de la rose nouvellement reveu et corrigé oultre les precedentes impressions
      Paris, Jean Longis, 1538
      USTC: 27641
      Exemplaires: [Gall]
    • Le rommant de la rose nouvellement reveu et corrigé oultre les precedentes impressions
      Paris, Arnoul L'Angelier et Charles L'Angelier, 1538
      USTC: 37988
    • Le rommant de la rose
      Paris, Jean Morin, 1538
      USTC: 73630
    • Le rommant de la rose nouvellement reveu et corrigé oultre les precedentes impressions
      Paris, Jean André, 1538
      USTC: 73631
    • Le rommant de la rose nouvellement reveu et corrigé oultre les precedentes impressions
      Paris, Jean Macé, 1538
      USTC: 73632
    • Le rommant de la rose
      Paris, François Regnault, 1538
      USTC: 73633
    • Le rommant de la rose
      Paris, Guillaume Le Bret, 1538
      USTC: 73634
    • Le rommant de la rose
      Paris, Poncet Le Preux, 1538
      USTC: 73635
    • Le rommant de la rose
      Paris, Jean Saint-Denis, 1538
      USTC: 73636
    • Le rommant de la rose
      Paris, Jean Petit, 1538
      USTC: 66062
    • Le Roman de la Rose, par Guillaume de Lorris et Jean de Meun dit Clopinel. Revue sur plusieurs éditions et sur quelques anciens manuscrits. Accompagné de plusieurs autres ouvrages, d'une preface historique, de notes et d'un glossaire, [éd. Lenglet Dufresnoy], Amsterdam, Bernard, 1735, 3 t. [IA: t. 1, t. 2, t. 3]
    • Le roman de la rose, par Guillaume de Lorris et Jean de Meung, dit Clopinel. Édition faite sur celle de Lenglet Dufresnoy, corrigée avec soin, et enrichie de la dissertation sur les auteurs de l'ouvrage, de l'analyse, des variantes et du glossaire publiés en 1737 par J.-B. Lantin de Damerey, Paris, Fournier et Fils et F. Didot, 1799, 5 t. [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5]
    Éditions modernes
    • Le roman de la rose par Guillaume de Lorris et Jean de Meung: nouvelle édition, revue et corrigée sur les meilleurs et plus anciens manuscrits, par M. Méon, Paris, Didot, 1814, 4 t. [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4]
    • Le roman de la rose par Guillaume de Lorris et Jean de Meung. Nouvelle édition revue et corrigée par Francisque-Michel, Paris, Firmin Didot, 1864, 2 t., lxii + 363, 352 p. [IA: t. 1, t. 2]
    • Püschel, R., Li Romanz de la Rose, première partie par Guillaume de Lorris. Friedrichs-Gymnasium. Jahresbericht, für das Schuljahr von Ostern 1871 bis Ostern 1872, Berlin, Lange, 1872, 26 p. [GB] [IA]
    • Le rommant de la rose, imprimé à Paris par Jehan du Pré. Reproduction fac-similé de l'édition de Jehan du Pré, XVe siècle, Paris, 1878.
    • Le roman de la rose par Guillaume de Lorris et Jean de Meung. Édition accompagnée d'une traduction en vers précédée d'une introduction, notices historiques et critiques; suivie de notes et d'un glossaire par Pierre Marteau, Orléans, Herluison, 1878-1880, 5 t. [IA: Herluison: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5 — Daffis: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5]
      Réimpression →
      • Paris, Daffis, 1878-1880
      Le tome 5 est publié sous le nom de Jules Croissandeau, lequel semble être le véritable nom de Pierre Marteau.
    • Le roman de la Rose par Guillaume de Lorris et Jean de Meun, publié d'après les manuscrits par Ernest Langlois, Paris, Champion pour la Société des anciens textes français, 1914-1924, 5 t. [Gall: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5] [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5]
    • Ruggieri, Jole, « Uno sconosciuto frammento del Roman de la Rose », Archivum romanicum, 14, 1930, p. 417-436.
      Comptes rendus: Mario Roques, dans Romania, 56, 1930, p. 606. [Gall]
      Édition du fragment de Modena.
    • Guillaume de Lorris et Jean de Meun, Le roman de la Rose. Texte essentiel de la scolastique courtoise, éd. M. Gorce O. P., Paris, Montaigne (Textes rares ou inédits), 1933, 254 p.
    • Baridan, S. F., Le Roman de La Rose, édition de Clément Marot. Introduction de A. Viscardi, Genève et Paris, 1957.
    • Guillaume de Lorris et Jean de Meun, Le roman de la Rose, publié par Félix Lecoy, Paris, Champion (Les classiques français du Moyen Âge, 92, 95 et 98), 1965-1970 [réimpr.: 1982-1983].
      Comptes rendus: A. Menichetti, dans Cultura neolatina, 25, 1965, p. 290-292.
    • Jung, Marc-René, « Ein Fragment des Rosenromans in der Stiftsbibliothek Engelberg », Vox romanica, 24, 1965, p. 234-237.
    • Der Rosenroman von Guillaume de Lorris und Jean de Meun, in Auswahl herausgegeben von Heinrich Bihler, Tübingen, Niemeyer (Sammlung romanischer übungstexte, 49), 1966, xxiii + 110 p.
      Comptes rendus: K. Baldinger, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 82, 1966, p. 678. — W. Noomen, dans Neophilologus, 52, 1968, p. 198.
    • Guillaume de Lorris, Le Roman de la Rose, préparé par Stephen G. Nichols, Jr., New York, Appleton-Century-Crofts (Series in Medieval French Literature), 1967, 197 p.
    • The Romaunt of the Rose and Le Roman de la Rose, a Parallel-Text, éd. Ronald Sutherland, Oxford, Blackwell, 1967, 202 p.
    • Guillaume de Lorris et Jean de Meun, Le roman de la Rose. Chronologie, préface et établissement du texte par Daniel Poirion, Paris, Garnier-Flammarion (GF, 270), 1974, 576 p.
      Comptes rendus: O. Jodogne, dans Lettres romanes, 28, 1974, p. 422. — M.-R. Jung, dans Cahiers de civilisation médiévale, 18, 1975, p. 310-311. — E. Hicks, dans Critique, 32, 1976, p. 510-519. — G. Roques, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 94, 1978, p. 171-172.
      Édition intégrale d'après le ms. Paris, BnF, fr. 25523.
    • Guillaume de Lorris, Le Roman de la Rose. El Libro de la Rosa. Edición y traducción de Carlos Alvar, Barcelona, El Festín de Esopo, 1985.
    • Guillaume de Lorris et Jean de Meun, Le roman de la Rose. Édition d'après les manuscrits BN 12786 et BN 378, traduction, présentations et notes par Armand Strubel, Paris, Librairie générale française (Le livre de poche, 4533. Lettres gothiques), 1992, 1150 p.
    • McMunn, Meradith T., « A fragment of an unknown MS of the Roman de la Rose », Princeton University Library Chronicle, 60:2, 1998-1999, p. 276-303. [www]
      Étude, édition et reproduction en facsimilé du manuscrit 132.43 de la Princeton University Library.
    • Anthologie de la littérature française du Moyen Âge, IXe-XVe siècles, éd. Claude Thiry, Louvain-la-Neuve, Bruylant-Academia, 2002, 365 p., ici p. 111-113 et 151-154.
      Édition de deux extraits d'après le ms. Paris, BnF, fr. 1573.
    • Der Rosenroman für François I. Ms M.948 der Pierpont Morgan Library, New York. Kommentar von Margareta Friesen, Graz, Akademische Druck und Verlagsanstalt (Glanzlichter der Buchkunst, 16), 2007, [viii] + [416] + 144 p.
      Édition en facsimilé du manuscrit M.948 de la Pierpont Library à New York.
    Traductions modernes
    • en allemand:
      • Das Gedicht von der Rose, aus dem Altfranzösischen des Guillaume de Lorris übersetzt von H. Färrmann. Mit einem Vorwort eingeführt von F. H. von der Hagen, Berlin, 1839.
        Traduction partielle.
      • Der Roman von der Rose des Guillaume de Lorris, trad. J. Gregor, Wien, 1922.
      • Guillaume de Lorris, Der Rosenroman, übersetzt und eingeleitet von G. Ineichen, mit einem Vorwort von W. Stammler, Berlin, Schmidt (Philologische Studien und Quellen), 1956, 88 p. — Réimpr.: 1967; 1987.
      • Guillaume de Lorris und Jean de Meun, Der Rosenroman. Übersetzt und eingeleitet von Karl August Ott, München, Fink (Klassische Texte des romanischen Mittelalters in zweisprächigen Ausgabe, 15), 1976-1979, 3 t.
        Comptes rendus: U. Mölk, « Deux livres récents sur le Roman de la Rose », Romanistische Zeitschrift für Literaturgeschichte, 2, 1978, p. 269-274. — G. Roques, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 93, 1977, p. 672 et 96, 1980, p. 677.
    • en anglais:
      • The Romance of the Rose by W. Lorris and J. Clopinel, trad. F. S. Ellis, London, 3 t., 1900.
      • The Romance of the Rose by Guillaume de Lorris and Jean de Meun. Translated into English Verse by Harry W. Robbins. Edited and with an Introduction, by Charles W. Dunn, New York, Dutton, 1962, xxxiii + 472 p.
        Comptes rendus: L. P. Peckham, dans The Romanic Review, 54, 1963, p. 284-285.
      • The Romance of the Rose by Guillaume de Lorris and Jean de Meun, Translated by Charles Dahlberg, Princeton, Princeton University Press, 1971, xv + 450 p.
        Comptes rendus: A. David, dans Speculum, 48, 1973, p. 560-564. — M. A. Grellner, dans Medium Ævum, 42, 1973, p. 69-73. — H. Newstead, dans Romance Philology, 28, 1974-1975, p. 254-256. — Y. Rouget, dans Studi francesi, 52, 1974, p. 131-132.
      • The Romance of the Rose by Guillaume de Lorris and Jean de Meun, Translated by Charles Dahlberg, 2e éd., Hanover (NH), University Press of the New England, 1983, xviii + 450 p.
      • The Romance of the Rose by Guillaume de Lorris and Jean de Meun, Translated by Charles Dahlberg, 3e éd., Princeton, Princeton University Press, 1995, xxxiv + 450 p.
    • en espagnol:
      • El episodio de Pigmalión del "Roman de la Rose": ética y estética de Jean de Meun. Traducción española y estudio de Luis Cortés Vásquez, Salamanca, Ediciones Universidad de Salamanca (Acta Salmanticensia. Filosofia y letras, 122), 1980, 164 p.
      • Alvar 1985 (voir sous Éditions modernes)
      • Guillaume de Lorris y Jean de Meung, El Libro de la Rosa. Traducción de Carlos Alvar y Julián Muela, Madrid, Siruela, 1986.
    • en français:
      • Marteau 1878-1880 (voir sous Éditions modernes)
      • Le roman de Renart. Le Roman de la Rose. Analyse et meilleures pages, Paris, Gillequin (Renaissance du livre), 1910, 159 p.
      • Guillaume de Lorris et Jean de Meun, Le roman de la Rose, mis en français moderne par André Mary, Paris, Payot, 1928, 391 p. — 2e éd., Paris, Gallimard, 1949. — Réimpr.: 1966; 1969.
      • Le roman de la Rose, principaux épisodes, trad. fr. Alfred Jeanroy, Paris, De Broccard (Poèmes et récits de la vieille France, 12), 1928, 133 p.
      • Le roman de la Rose renouvelé par Georges Vertut, Paris, Haumont, 1956.
      • Le roman de la Rose de Guillaume de Lorris et Jean de Meun, trad. fr. André Mary, Paris, Club des libraires de France (Trésor des conteurs; Textes de toujours, 54), 1960, 467 p. + [8] f. de pl.
      • Guillaume de Lorris et Jean de Meung, Le roman de la Rose. Traduction en français moderne par André Lanly, Paris, Champion (Traductions des Classiques français du Moyen Âge, 12, 17, 20, 21, 24), 1971-1976, 5 t.
      • Guillaume de Lorris et Jean de Meung, Le Roman de la Rose, traduit en français moderne et annoté par André Lanly; précédé d'une étude de Georges Duby, Paris, Club du Livre (Collection Grands textes et civilisations. L'Occident médiéval), 1977, xlvi + 268 p. + [12] f. de pl.
      • Guillaume de Lorris et Jean de Meun, Le roman de la Rose. Texte mis en français moderne par André Mary; postface et bibliographie de Jean Dufournet, Paris, Gallimard (Folio), 1983, 411 p.
      • Strubel 1992 (voir sous Éditions modernes)
      • Guillaume de Lorris, Le Roman de la Rose. Présentation, traduction inédite, notes, index par Jean Dufournet, Paris, GF-Flammarion, 1999.
        Comptes rendus: Luca Pierdominici, dans Quaderni di filologia e lingue romanze, 3e série, 14, 1999, p. 459-464.
    • en italien:
      • Guillaume de Lorris, Jean de Meung, Le roman de la rose, versione italiana a fronte di Gina D'Angelo Matassa; introduzione di Luciano Formisano, Palermo, L'epos, 1993, 2 t., xxx + 1437 p.
    Études
    • Accarie, Maurice, « La vie n'est pas un songe. Théorie et pratique chez Guillaume de Lorris », Contemporary Readings of Medieval Literature, éd. Guy Mermier, Ann Arbor, University of Michigan, Department of Romance Languages; Paris, Nizet (Michigan Romance Studies, 8), 1989, p. 115.
    • Adams, Tracy, « Performing the medieval art of love: medieval theories of the emotions and the social logic of the Roman de la Rose of Guillaume de Lorris », Viator, 38:2, 2007, p. 55-74.
    • Akbari, Suzanne Conklin, « The lover's glass: nature's discourse on optics and the optical design of the Romance of the Rose », University of Toronto Quarterly, 64:3, 1977, p. 241-262.
    • Akbari, Suzanne Conklin, « Medieval optics in Guillaume de Lorris' Roman de la Rose », Mediaevalia et Humanistica, 21, 1994, p. 1-15.
    • Allen, Peter L., « Ars amandi, ars legendi: love poetry and literary theory in Ovid, Andreas Capellanus, and Jean de Meun », Exemplaria, 1:1, 1989, p. 181-205. [Ing]
    • Allen, Peter L., The Art of Love: Amatory Fiction from Ovid to the 'Romance of the Rose', Philadelphia, University of Pennsylvania Press, 1992, 178 p.
    • Angeli, Giovanna, Le strade della fortuna. Da Marie de France a François Villon, Pisa, Pacini (Studi di letterature moderne e comparate, 10), 2003, 245 p.
    • Antonietti, Pascal, « C'est li miroers perilleus: images et miroirs dans le Roman de la Rose », Le Moyen Âge dans la modernité: mélanges offerts à Roger Dragonetti, éd. Jean R. Scheidegger, Sabine Girardet et Éric Hicks, Paris, Champion, 1996, p. 33-47.
    • Arden, Heather M., The Romance of the Rose, Boston, Twayne (Twayne's World Author Series), 1987.
    • Arden, Heather M., The "Roman de la Rose": An Annotated Bibliography, New York, Garland (Garland Medieval Bibliographies, 8), 1993, xxx + 385 p.
    • Arden, H., « La vieille femme dans la littérature médiévale: sexualité et narrativité », Europäische Literaturen im Mittelalter. Mélanges en l'honneur de Wolfgang Spiewok à l'occasion de son 65e anniversaire, éd. Danielle Buschinger, Greifswald, Reineke (Wodan, 30; Greifswalder Beiträge zum Mittelalter, 15), 1994, p. 1-7.
    • Arden, Heather, « Women as readers, women as text in the Roman de la Rose », Women, the Book and the Wordly. Selected Proceedings of the St Hilda's Conference, 1993, Volume II, éd. Lesley Smith et Jane H. M. Taylor, Cambridge, Brewer, 1995, p. 111-117.
    • Arden, Heather, « Women as readers, women as text in the Roman de la Rose », Women, the Book and the Wordly. Selected Proceedings of the St Hilda's Conference, 1993, Volume II, éd. Lesley Smith et Jane H. M. Taylor, Cambridge, Brewer, 1995, p. 111-117.
    • Arrighini, Stefano, et Luciano Formisano, « Sul manoscritto Marciano del Roman de la Rose », Atti dell'Accademia nazionale dei Lincei. Rendiconti. Classe di scienze morali, storiche e filologiche, 27, 1972, p. 415-430.
    • Atanassov, Stoyan, « Miroirs aux roses. Du Nom de la rose au Roman de la rose. Un parcours labyrinthique à travers le motif du miroir », Miroirs et jeux de miroirs dans la littérature médiévale, éd. Fabienne Pomel, Rennes, Presses universitaires de Rennes (Interférences), 2003, p. 79-104.
    • Badel, Pierre-Yves, Le roman de la Rose au XIVe siècle: étude de la réception de l'œuvre, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 153), 1980, xii + 534 p.
      Comptes rendus: R. Dahlberg, dans Speculum, 56, 1981, p. 845-847. — J. Dufournet, dans Revue des langues romanes, 86, 1982, p. 150-158. — J. C. Payen, dans Medium Ævum, 50, 1981, p. 149-153. — N. Wilkins, dans The Modern Language Review, 76, 1981, p. 957. — A. Gier, dans Vox romanica, 41, 1982, p. 361-362.
    • Badel, Pierre-Yves, « Jean de Meun, le phénix et les logiciens », Romania, 110, 1989, p. 167-180.
    • Badel, Pierre-Yves, « Alchemical readings of the Romance of the Rose », Rethinking the Romance of the Rose: Text, Image, Reception, éd. Kevin Brownlee et Sylvia Huot, Philadelphia, University of Pennsylvania Press (The Middle Ages, 5), 1992, p. 262-285.
    • Badel, Pierre-Yves, « Lectures alchimiques du Roman de la rose », Chrysopaeia, 5, 1992-1993, p. ??.
    • Badel, Pierre-Yves, « Raison "fille de Dieu" et le rationalisme de Jean de Meun », Mélanges de langue et de littérature du Moyen Âge et de la Renaissance offerts à Jean Frappier, professeur à la Sorbonne, par ses collègues, ses élèves et ses amis, éd. Jean Charles Payen et Claude Régnier, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 112), 1970, t. 1, p. 41-52.
    • Baker, Denise N., « The priesthood of Genius: a study of the medieval tradition », Speculum, 51:2, 1976, p. 277-291. [Jstor]
    • Barney, Stephen A., Allegories of History, Allegories of Love, Hamden, Archon Books, 1979, 323 p.
      Comptes rendus: I. Bishop, dans Medium Ævum, 49, 1980, p. 318-321. — W. Rothwell, dans French Studies, 36, 1982, p. 112.
    • Batany, Jean, Approches du Roman de la Rose: ensemble de l'œuvre et vers 8227 à 12456, Paris, Bordas (Études, 363), 1973.
    • Battaglia, Salvatore, La coscienza letteraria del Medioevo, Napoli, Liguori (Collana di testi e di critica, 2), 1965, 748 p.
    • Baumgartner, Emmanuèle, « De Lucrèce à Héloïse, remarques sur deux exemples du Roman de la Rose », Romania, 95, 1974, p. 433-442.
    • Baumgartner, Emmanuèle, « The play of temporalities; or, the reported dream of Guillaume de Lorris », Rethinking the Romance of the Rose: Text, Image, Reception, éd. Kevin Brownlee et Sylvia Huot, Philadelphia, University of Pennsylvania Press (The Middle Ages, 5), 1992, p. 22-38.
    • Baumgartner, Emmanuèle, « Le jeu des temps ou le rêve raconté de Guillaume de Lorris », De l'histoire de Troie au livre du Graal. Le temps, le récit (XIIe-XIIIe siècles), Orléans, Paradigme, 1994, p. 453-468.
    • Beiu-Paladi, Luminiţa, « Carpe rosam dans la poésie médiévale française », Regards sur la France du Moyen Âge. Mélanges offerts à Gunnel Engwall à l'occasion de son départ à la retraite, éd. Olle Ferm, Per Förnegård et Hugues Engel, Stockholm, Sällskapet Runica et Mediaevalia et Centre d'études médiévales de Stockholm (Scripta minora, 18), 2009, p. 155-173.
      Comptes rendus: Élisabeth Mornet, dans Historisk tidskrift, 130:2, 2010, p. 530-532. [www] — Sigbrit Swahn, dans Moderna språk, 104:1, 2010, p. 74-75. [www]
    • Beiu-Paladi, Luminitza, « Il topos della rosa nel Trecento », Actes du XVIIIe congrès des romanistes scandinaves = Actas del XVIII congreso de romanistas escandinavos, éd. Ahlstedt, Eva,, Ken Benson, Elisabeth Bladh, Ingmar Söhrman et Ulla Åkerström, Göteborg, Acta Universitatis Gothoburgensis (Romanica Gothoburgensia, 69), 2012, p. 103-117. https://gupea.ub.gu.se/
    • Bel, Catherine, et Herman Braet, éd., De la Rose. Texte, image, fortune, Louvain, Paris et Dudley, Peeters (Synthema, 3), 2006, xiii + 549 p.
      Compte rendu: Anne F. Harris, dans The Medieval Review, 11.07.30. [www]
    • Beltrami, Pietro G., « Il Manfredi di Jean de Meun (esercizio di traduzione dal Roman de la Rose) », Dai pochi ad molti. Studi in onore di Roberto Antonelli, éd. Paolo Canettieri, et Arianna Punzi, Roma, Viella, 2014, t. 1, p. 135-144.
    • Beltrán, Luis, « La Vieille's past », Romanische Forschungen, 84, 1972, p. 77-96.
    • Benedetto, Luigi Foscolo, Il "Roman de la rose" e la letteratura italiana, Halle, Niemeyer (Beihefte zur Zeitschrift für romanische Philologie, 21), 1910, 260 p. [IA]
      Compte rendu: Ernest Langlois, dans Kritischer Jahresbericht über die Fortschritte der romanischen Philologie, 12, 1909-1910, II, p. 118-122. [HT]
    • Bermejo Larrea, Esperanza, « Variaciones en torno a la descripción de la casa de Fortuna: del locus horribilis al teatro del mundo », Nouvelles de la Rose. Actualités du "Roman de la Rose", éd. Dulce Mª González-Doreste et Mª del Pilar Mendoza-Ramos, La Laguna, Prensas de la Universidad de La Laguna, 2011, p. 329-353.
    • Bertrand, Roger, Guillaume de Lorris, le Roman de la rose. Concordancier complet des formes graphiques occurrentes, Aix-en-Provence, Publications du CUERMA, 1983-1984, 2 t.
      Comptes rendus: J. Monfrin, dans Romania, 105, 1984, p. 169-170.
    • Blamires, Alcuin, et Gail C. Hollan, The Romance of the Rose Illuminated. Manuscripts at the National Library of Wales, Aberystwyth, Tempe, Arizona Center of Medieval and Renaissance Studies (Medieval and Renaissance Texts and Studies, 223), 2002, xxxviii + 137 p.
      Comptes rendus: Johannes Kramer, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 122:4, 2006, p. 819-820. *
    • Bleeke, Marian, « Versions of Pygmalion in the illuminated Roman de la Rose (Oxford, Bodleian Library, Ms. Douce 195): the artist and the work of art », Art History, 33:1, 2010, p. 28-53.
    • Bloch, R. Howard, Medieval French Literature and Law, Berkeley, Los Angeles et London, University of California Press, 1977, xii + 267 p.
    • Blumenfeld-Kosinski, Renate, « Overt and covert: amorous and interpretative strategies in the Roman de la Rose », Romania, 111, 1990, p. 443-444.
    • Blumenfeld-Kosinski, Renate, « Jean Gerson and the debate on the Romance of the Rose », A Companion to Jean Gerson, éd. Brian Patrick McGuire, Leiden, Brill, 2006, p. 317-356.
    • Borghesi, Peter, Boccaccio and Chaucer, Bologna, Zanichelli, 1903, 71 p. [IA]
    • Bouché, Thérèse, « Ovide et Jean de Meun », Le Moyen Âge, 83, 1977, p. 71-87.
    • Bourdillon, F. W., The Early Editions of the "Roman de la Rose", London, Chiswick Press for the Bibliographical Society (Illustrated Monographs, 14), 1906, x + 212 p. + xxxiv pl. [IA]
    • Bourdillon, F. W., A Vérard Fragment of the "Roman de la Rose". Supplementary Note to Illustrated Monograph No. XIV "The Early Editions of the "Roman de la Rose", London, Chiswick Press for the Bibliographical Society, 1913, [7] p. [IA]
    • Braet, Herman, « Der Roman der Rose, Raum im Blick », Träume im Mittelalter: Ikonologische Studien, éd. Agostino Paravicini Bagliani et Giorgio Stabile, Stuttgart et Zürich, Belser Verlag, 1989, p. 183-192.
    • Braet, Herman, « Le Roman de la Rose, espace du regard », Studi francesi, 35, 1991, p. 1-11.
    • Braet, Herman, « Aux sources du Roman de la rose », Medieval Codicology, Iconography, Literature and Translation: Studies for Keith Val Sinclair, éd. Peter Rolfe Monks et D. D. R. Owen, Leiden, New York et Köln, Brill (Litterae textuales), 1994, p. 110-119.
    • Braet, Herman, « L'illustration de l'illustration: l'exemple et l'image dans Le Roman de la Rose », Ensi firent li ancessor. Mélanges de philologie médiévale offerts à Marc-René Jung, éd. Luciano Rossi, Christine Jacob-Hugon et Ursula Bähler, Alessandria, Edizioni dell'Orso, 1996, p. 491-504.
    • Braet, Herman, « Entre folie et raison: les drôleries du ms. B.N. fr. 25526 », Risus Mediaevalis: Laughter in Medieval Literature and Art, éd. Herman Braet, Guido Latré et Werner Verbeke, Leuven, Leuven University Press (Mediaevalia Lovaniensia, series I, studia 30), 2003, p. 43-74.
      Comptes rendus: Guido Hendrix, dans Scriptorium, 58:1, 2004, p. 17*. — Claude Roussel, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 122:4, 2006, p. 767-769.
    • Braet, Herman, « Du portrait d'auteur dans le Roman de Rose », Medieval Manuscripts in Transition: Tradition and Creative Recycling, éd. Geert H. M. Claassens et Werner Verbeke, Leuven, Leuven University Press (Mediaevalia Lovaniensia. Series I, Studia, 36), 2006, p. 81-99.
      Compte rendu: Tjamke Snijders, dans The Medieval Review, 08.03.08 et 08.10.26. * [TMR]
    • Braet, Herman, « Notes sur l'iconographie de trois mss. du Roman de la Rose dans des collections privées », La passion des lettres. Études de littérature médiévale et québécoise en hommage à Yvan Lepage, éd. Pierre Berthiaume et Christian Vandendorpe, Ottawa, David (Voix savantes, 26), 2006, p. 75-86.
    • Breeze, Andrew, « Jean de Meun and Dafydd ap Gwilym », Cylchgrawn Llyfrgell Genedlaethol Cymru = The National Library of Wales Journal, 34:3, 2008, p. 311-321.
    • Brook, Leslie C., « Jalousie and jealousy in Jean de Meun's Rose », Romance Quarterly, 41:2, 1994, p. 59-70. [AS]
    • Brook, Leslie C., « Learning, experience and narrative stance in Guillaume de Lorris's Rose », French Studies, 49:2, 1995, p. 129-141.
    • Brownlee, Kevin, « The poetic œuvre of Guillaume de Machaut: the identity of discourse and the discourse of identity », Machaut's World: Science and Art in the Fourteenth Century, éd. Madeleine Pelner Cosman et Bruce Chandler, New York, New York Academy of Sciences (Annals of the New York Academy of Sciences, 314), 1978, p. 219-233.
    • Brownlee, Kevin, « Orpheus' song re-sung: Jean de Meun's reworking of the Metamorphoses, X », Romance Philology, 36, 1982, p. 201-209.
    • Brownlee, Kevin, « Reflections in the mirroër aus amoreus: the inscribed reader in Jean de Meun's Roman de la Rose », Mimesis: From Mirror to Method, éd. John D. Lyons et Stephen G. Nichols Jr., Hanover, Dartmouth College, University Press of New England, 1982, p. 60-70.
    • Brownlee, Kevin, « Jean de Meun and the limits of romance: Genius as rewriter of Guillaume de Lorris », Romance: Generic Transformation from Chrétien de Troyes to Cervantes, éd. Kevin Brownlee et Marina Scordilis Brownlee, Hanover, Dartmouth College, University Press of New England, 1985, p. 114-134.
    • Brownlee, Kevin, « Discourses of the self: Christine de Pizan and the Rose », The Romanic Review, 79:1, 1988, p. 199-221. [AS]
    • Brownlee, Kevin, « Machaut's motet 15 and the Roman de la rose: the literary context of "Amours qui a le pouoir/ Faus Samblant m'a deceü/ Vidi Dominum" », Early Music History, 10, 1991, p. 1-14. [Jstor]
    • Brownlee, Kevin, « The problem of Faux Semblant: language, history, and truth in the Roman de la Rose », The New Medievalism, éd. Marina Scordilis Brownlee, Kevin Brownlee et Stephen G. Nichols Jr., Baltimore, Johns Hopkins University Press, 1991, p. 253-271.
    • Brownlee, Kevin, « Discourses of the self: Christine de Pizan and the Romance of the Rose », Rethinking the Romance of the Rose: Text, Image, Reception, éd. Kevin Brownlee et Sylvia Huot, Philadelphia, University of Pennsylvania Press (The Middle Ages, 5), 1992, p. 234-261.
    • Brownlee, Kevin, et Sylvia Huot, éd., Rethinking the Romance of the Rose: Text, Image, Reception, Philadelphia, University of Pennsylvania Press (The Middle Ages, 5), 1992, x + 386 p.
    • Brumble, H. David, III, Genius and Other Related Allegorical Figures in the "De planctu naturae", the "Roman de la Rose", the "Confessio amantis", and the "Faerie Queene", Ph.D., University of Nebraska, Lincoln, 1970, [iv] + 134 p. [PQ]
    • Brusegan, Rosanna, « L'énumération et les chiffres: du Roman de la Rose au Tesoretto », Les altérites du Moyen Âge, Littérature, 130, 2003, p. 48-67.
    • Burchardt, Albert, Beiträge zur Kenntnis der französ. Gesellschaft in der zweiten Hälfte des XIII. Jahrhunderts, auf Grund der Werke Rutebeufs, des "Roman de la Rose", des "Renart le Nouvel" und des "Couronnement Renart", Coburg, Rossteutscher, 1910, 87 p.
    • Butterfield, Ardis, Poetry and Music in Medieval France from Jean Renart to Guillaume de Machaut, Cambridge, Cambridge University Press (Cambridge Studies in Medieval Literature, 49), 2002, xx + 375 p.
      Comptes rendus: Susan Boynton, dans The Romanic Review, 96:1, 2005, p. 119-121. [AS] — Judith A. Peraino, dans Plainsong and Medieval Music, 14:1, 2005, p. 112-123. [CJO]
    • Butturff, Diane, et Douglas Butturff, « Le roman de la Rose and the sophistry of love », Medieval and Renaissance Studies, The French Review, Special Issue 3, 1971, p. 52-58. [Jstor]
    • Cahoon, Leslie, « Raping the rose: Jean de Meun's reading of Ovid's Amores », Classical and Modern Literature, 6, 1986, p. 261-285.
    • Calin, William, « Problèmes de technique narrative au Moyen-Âge: Le roman de la Rose et Guillaume de Machaut », Mélanges de langue et littérature françaises du Moyen Âge offerts à Pierre Jonin, Senefiance, 7, 1979, p. 125-138. * Réimpr.: Comme mon coeur désire: le Livre du voir dit, éd. Denis Hüe, Orléans, Paradigme (Mediaevalia, 38), 2001, p.??.
    • Calin, William, « Contre la fin'amor? Contre la femme? Une relecture de textes du Moyen Âge », Courtly Literature: Culture and Context. Selected Papers from the 5th Triennial Congress of the International Courtly Literature Society, Dalfsen, The Netherlands, 9-16 August, 1986, éd. Keith Busby et Erik Kooper, Amsterdam et Philadelphia, Benjamins (Utrecht Publications in General and Comparative Literature, 25), 1990, p. 61-82.
    • Cherniss, Michael D., « Jean de Meun's reson and Boethius », Romance Notes, 6, 1975, p. 678-685.
    • Cipriani, Lisi, « Studies on the influence of the Romance of the Rose upon Chaucer », Publications of the Modern Language Association of America, 22, 1907, p. 552-595.
    • Cohen, Gustave, Le Roman de la Rose, Paris, Centre de documentation universitaire (Les cours de Sorbonne), 1973, 227 p.
    • Collins, John Richard, Ovidian Stories in Medieval Vernacular Narrative Poetry, Ph.D. Stanford University, 1976, 224 p. [PQ]
    • Contini, Gianfranco, « Un nodo de la cultura medievale: la serie Roman de la RoseFioreDivina commedia », Lettere italiane, 25, 1973, p. 162-189.
    • Cullhed, Anders, « Du roman au miroir: Jean de Meun et la fiction littéraire », Regards sur la France du Moyen Âge. Mélanges offerts à Gunnel Engwall à l'occasion de son départ à la retraite, éd. Olle Ferm, Per Förnegård et Hugues Engel, Stockholm, Sällskapet Runica et Mediaevalia et Centre d'études médiévales de Stockholm (Scripta minora, 18), 2009, p. 175-202.
      Comptes rendus: Élisabeth Mornet, dans Historisk tidskrift, 130:2, 2010, p. 530-532. [www] — Sigbrit Swahn, dans Moderna språk, 104:1, 2010, p. 74-75. [www]
    • Dahlberg, Charles, The Secular Tradition in Chaucer and Jean de Meun, Ph.D., Princeton University, 1953, 272 p. [PQ]
    • Dahlberg, Charles, « Love and the Roman de la Rose », Speculum, 44, 1969, p. 568-584. [Jstor]
    • Dahlberg, Charles, « Macrobius and the unity of the Roman de la Rose », Studies in Philology, 58, 1961, p. 573-582.
    • Damerey, Jean-Baptiste Lantin de, Supplément au glossaire du Roman de la Rose, contenant des notes critiques, historiques et grammaticales. Une dissertation sur les auteurs de ce roman. L'analyse de ce poëme. Un discours sur l'utilité des glossaires. Les variantes restituées sur un MS. de Mr. le Président Bouhier de Savigny. Et une table des auteurs cités dans cet ouvrage, Dijon, Sirot, 1737, 355 p. [IA]
    • Danos, Joseph, A Concordance to the Roman de la Rose of Guillaume de Lorris, Chapel Hill, University of North Carolina Press (North Carolina Studies in the Romance Languages and Literatures. Texts, Textual Studies and Translations, 3), 1975, 307 p.
      Comptes rendus: A. Vitale-Brovarone, dans Studi francesi, 59, 1976 p. 332. — E. Birge Vitz, dans MLN, 92, 1977, p. 837-840.
    • Dean, R. J., « Un manuscrit du Roman de la Rose à Jersey », Romania, 65, 1939, p. 233-237.
    • Defourny, Michel, « Le Roman de la Rose à travers l'histoire et la philologie », Marche romane, 2, 1967, p. ??.
    • Defourny, Michel, « Observations sur la première partie du Roman de la Rose », Mélanges offerts à Rita Lejeune, Gembloux, Duculot, 1969, t. 2, p. 1163-1169.
    • Delany, Sheila, « Undoing substantial connection: the late medieval attack on analogical thought », Mosaic, 5:4, 1971-1972, p. 31-52.
    • Demarolle, Pierre, « Le Roman de la Rose et le Testament de Jean de Meun », Hommage à Jean Séquy, Toulouse, Université de Toulouse-Le Mirail, 1978, t. 1, p. 237-251.
    • Demats, P., « D'amoenitas à deduit: André le Chapelain et Guillaume de Lorris », Mélanges de langue et de littérature du Moyen Âge et de la Renaissance offerts à Jean Frappier, professeur à la Sorbonne, par ses collègues, ses élèves et ses amis, éd. Jean Charles Payen et Claude Régnier, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 112), 1970, t. 1, p. 217-233.
    • Dernedde, Robert, Über die den altfranzösischen Dichtern bekannten epischen Stoffe aus dem Altertum, Erlangen, Deichert, 1887, 161 p. [IA]
    • Deschaux, Robert, « Jean de Meun, Le Roman de la Rose, édition Lecoy, v. 8227-12456 », Recherches et travaux, 8, 1973, p. 5-9.
    • Devaux, Jean, « Entre didactisme et modèle courtois: Eustache Deschamps, héritier du Roman de la Rose », Les "dictez vertueulx" d'Eustache Deschamps. Forme poétique et discours engagé à la fin du Moyen Âge, éd. Miren Lacassagne et Thierry Lassabatère, Paris, Presses de l'Université de Paris-Sorbonne (Cultures et civilisations médiévales, 34), 2005, p. 43-56.
      Comptes rendus: E. Doudet, dans Cahiers de recherches médiévales, Comptes rendus, 2006. [Rev] — G. Matteo Roccati, dans Le Moyen Âge, 113:3-4, 2007, p. 729-730.
    • Di Stefano, Giuseppe, « Situations de la Rose », Littératures: mélanges littéraires publiés à l'occasion du 150e anniversaire de l'Université McGill de Montréal, Montréal, Hurtubise HMH, 1971, p. 61-72.
    • Di Stefano, Giuseppe, « Roman de la Rose », Dizionario critico della letteratura francese, éd. Franco Simone, Torino, Unione tipografico-editrice torinese, 1972, t. 2, p. 1020-1024.
    • González Doreste, Dulce María, et Francisca del Mar Plaza Picón, « La inserción y la función del mito de la Edad de Oro en algunos textos medievales y clásicos », Anales de filología francesa, 13, 2004-2005, p. 147-161. [www]
    • Dorgan, Cornelia W., « Notes on rare books and manuscripts: Le Roman de la Rose », Boston Public Library Quarterly, 6, 1954, p. 58-61.
    • Dornbush, Jean, « "Songes est senefiance": Macrobius and Guillaume de Lorris' Roman de la Rose », Translatio Studii: Essays by his Students in Honor of Karl D. Uitti for his Sixty-Fifth Birthday, éd. Renate Blumenfeld-Kozinski, Kevin Brownlee, Mary B. Speer et Lori Walters, Amsterdam, Rodopi (Faux Titre, 179), 2000, p. 105-116.
    • Dragonetti, Roger, « Pygmalion ou les pièges de la fiction dans le Roman de la Rose », Orbis mediaevalis, mélanges de langue et de littérature médiévale offerts à Reto Raduolf Bezzola à l'occasion de son quatre-vingtième anniversaire, éd. Georges Güntert, Marc-René Jung et Kurt Ringger, Bern, Francke, 1978, p. 89-111.
    • Dragonetti, Roger, La musique et les lettres: études de littérature médiévale, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 171), 1986, xxxi + 487 p.
    • Dragonetti, Roger, Le mirage des sources: l'art du faux dans le roman médiéval, Paris, Seuil, 1987, p. 200-225.
    • Dragonetti, Roger, « Pygmalion ou les pièges de la fiction dans le Roman de la Rose », Orbis mediaevalis, mélanges de langue et de littérature médiévale offerts à Reto Raduolf Bezzola à l'occasion de son quatre-vingtième anniversaire..., éd. Georges Güntert, Marc-René Jung et Kurt Ringger, Bern, Francke, 1978, p. 89-111 [Réimpr.: La Musique et les Lettres. Études de littérature médiévale, Genève, Droz, 1986, p. 345-367].
    • Dragonetti, Roger, « Le "Singe de Nature" dans le Roman de la Rose », Mélanges d'études romanes du Moyen Âge et de la Renaissance offerts à Monsieur Jean Rychner, Travaux de linguistique et de littérature, 16:1, 1978, p. 149-160. — Réimpr. dans La Musique et les Lettres. Études de littérature médiévale, Genève, Droz, 1986, p. 369-381.
    • Dufournet, Jean, éd., Études sur le "Roman de la Rose" de Guillaume de Lorris, Paris, Champion (Unichamp, 4), 1984, 179 p.
    • Dufourny, Michel, « Observations sur la première partie du Roman de la Rose », Mélanges offerts à Rita Lejeune, Gembloux, Duculot, 1969, t. 2, p. 1163-1169.
    • Durrieu, P., « Jean de Meun et l'Italie », Comptes rendus des séances de l'Académie des inscriptions et belles-lettres, 1916, p. 436-444.
    • Eberle, Patricia J., « The lover's glass: Nature's discourse on optics and the optical design of the Roman de la Rose », University of Toronto Quarterly, 46, 1977, p. 241-262.
    • Economou, George D., « The character Genius in Alan of Lille, Jean de Meun and John Gower », The Chaucer Review, 4, 1970, p. 203-210.
    • Economou, George D., « Chaucer's use of the bird in the cage image in the Canterbury Tales », Philological Quarterly, 54:3, 1975, p. 679-684. [PAO]
    • Egbert, Virginia W., « Pygmalion as sculptor », Princeton University Library Chronicle, 28, 1966-1967, p. 20-23.
    • Ewert, A., « Deux fragments du Roman de la Rose », Romania, 57, 1931, p. 233-234. [Gall]
      Description de deux fragments différents conservés à Merton College, Oxford.
    • Ewert, A., « Two fragments of the Roman de la Rose », The Modern Language Review, 26, 1931, p. 182-187.
    • Fallend, Ksenija, « Oiseuse zwischen courtoisie, Muße und Sünde: eine umstrittene Figur aus dem Roman de la Rose », Zeitschrift für romanische Philologie, 126:2, 2010, p. 226-236.
    • Fansler, Dean S., Chaucer and the "Roman de la Rose, New York, Columbia University, 1913.
    • Faral, Edmond, « La littérature allégorique et le Roman de la Rose », Histoire de la littérature française illustrée, éd. Joseph Bédier et Paul Hazard, Paris, Larousse, 1923, t. 1, p. 67-75.
    • Faral, Edmond, « Le Roman de la Rose et la pensée française au XIIIe siècle », Revue des deux mondes, 7e série, 35, 1926, p. 430-457.
    • Fasseur, Valérie, « Des propriétés des choses selon Jean de Meun », En un vergier. Mélanges offerts à Marie-Françoise Notz, éd. Joëlle Ducos et Guy Latry, Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux, 2009, p. 287-302.
    • Fasseur, Valérie, « Destin de Fortune et mutations de sens. L'exemple de Crésus lu par Jean de Meun », Mythes et culture. Mélanges offerts à Jacques Gadeau, éd. Sylvain Floc'h, Gérard Lahouati et Hans Hartje, Vallongues, 2009, p. 65-72.
    • Fawtier, R., « Deux manuscrits du Roman de la Rose », Romania, 58, 1932, p. 265-273. [Gall]
      Description du ms. du comte de Crawford et de celui de la bibliothèque John Rylands à Manchester.
    • Fenley, G. Ward, « Faus-semblant, Fauvel, and Renart le Contrefait: a study in kinship », The Romanic Review, 23:4, 1932, p. 323-331. [Gall]
    • Fenzi, Enrico, « Boezio e Jean de Meun, Filosofia e Ragione nelle rime allegoriche di Dante », Studia di filologia e letteratura, 2-3, 1975, p. 9-69.
    • Ferrante, Joan M., Woman as Image in Medieval Literature from the Twelfth Century to Dante, New York, Columbia University Press, 1975, 166 p.
      Comptes rendus: C. Lee, dans Medioevo romanzo, 2, 1975, p. 449-451. — M. H. Gertner, dans Revue des langues romanes, 82, 1977, p. 292-294. — H. A. Kelly, dans Speculum, 52, 1977, p. 715-721. — E. B. Vitz, dans The Romanic Review, 68, 1977, p. 144-148.
    • Ferrante, Joan M., « Cortes'Amor in medieval texts », Speculum, 55:4, 1980, p. 686-695. [Jstor]
    • Fialová, Marie, « Les expressions de la laideur dans le Roman de la Rose », Études romanes de Brno, 5, 1971, p. 63-68. [www]
    • Fleming, John V., The Roman de la Rose and its Manuscript Illustrations, Ph.D., University of Princeton, 1967.
    • Fleming, John V., The Roman de la Rose: A Study in Allegory and Iconography, Princeton, Princeton University Press, 1969, xv + 257 p.
      Comptes rendus: U. Ebel, dans Romanische Forschungen, 82, 1970, p. 617-621. — A. Scaglione, dans Studi francesi, 42, 1970, p. 496-499. — W. Calin, dans Speculum, 47, 1972, p. 311-313. — M. A. Grellner, dans Medium Ævum, 42, 1973, p. 69-73. — L. J. Friedman, dans Romance Philology, 28, 1974-1975, p. 743-748.
    • Fleming, John V., Reason and the Lover, Princeton, Princeton University Press, 1984, 196 p.
      Comptes rendus: June Hall McCash, dans Comparative Literature, 39:4, 1987, p. 370-371. [AS]
    • Fleming, John V., « Further reflections on Oiseuse's mirror », Zeitschrift für romanische Philologie, 100, 1984, p. 26-40.
    • Fleming, John V., « Jean de Meun and the ancient poets », Rethinking the Romance of the Rose: Text, Image, Reception, éd. Kevin Brownlee et Sylvia Huot, Philadelphia, University of Pennsylvania Press (The Middle Ages, 5), 1992, p. 81-100.
    • Fleming, John V., « The moral reputation of the Roman de la Rose before 1400 », Romance Philology, 18, 1964-1965, p. 430-435.
    • Françon, Marcel, « Jean de Meun et les origines du naturalisme de la Renaissance », Publications of the Modern Language Association of America, 59:3, 1944, p. 624-645. [Jstor]
    • Françon, Marcel, « The Roman de la Rose and Vauquelin de la Fresnaie », Modern Language Notes, 68:6, 1953, p. 410-411. [Jstor]
    • Frappier, Jean, « Le thème de la lumière, de la Chanson de Roland au Roman de la rose », Cahiers de l'Association internationale des études françaises, 20, 1968, p. 101-124. [Pers]
    • Freeman, Michelle A., « Problems in romance composition: Ovid, Chrétien de Troyes, and the Romance of the Rose », Romance Philology, 30:1, 1976-1977, p. 158-168. [PAO-Proq]
    • Frieden, Philippe, « Le Roman de la Rose, de l’édition aux manuscrits », Les textes médiévaux face à l'édition scientifique contemporaine. Quels enjeux épistémologiques?, Perspectives médiévales, 34, 2012. [Rev]
    • Friedman, Albert B., « Jean de Meun an Englishman? », Modern Language Notes, 65:5, 1950, p. 319-325.
    • Friedman, Lionel J., « Jean de Meun and Ethelred of Rievaulx », L'esprit créateur, 2, 1962, p. 135-141.
    • Friedman, Lionel J., « "Jean de Meun", antifeminism, and "bourgeois realism" », Modern Philology, 57, 1959-1960, p. 13-23.
    • Fryckstedt, Olov, « Guillaume de Lorris, Romanen om rosen: en introduktion », Kungl. Humanistiska vetenskaps-samfundet i Uppsala, Årsbok, 2003, p. 5-45.
    • Fryckstedt, Olov, « Jean de Meuns angrepp på tiggarmunkarna i Romanen om Rosen », Kungl. Humanistiska vetenskaps-samfundet i Uppsala, Årsbok, 2005, p. 23-46.
    • Fuksas, Anatole Pierre, « La geografia del Roman de la Rose », Medioevo romanzo, 24, 2000, p. 209-230.
    • Fumo, Jamie C., « Romancing the Rose: Apuleius, Guillaume de Lorris, and moral horticulture », Modern Philology, 107:3, 2010, p. 343-379.
    • Fyler, John M., Language and the Declining World in Chaucer, Dante, and Jean de Meun, Cambridge et New York, Cambridge University Press, 2007.
    • Gagliardi, Antonio, Il filosofo e la rosa: il "Roman de la rose" di Jean de Meun, Pisa, ETS (Filosofia. Nuova serie, 107), 2010, 135 p.
    • Galent-Fasseur, Valérie, « Des deux arcs d'Amour à la maison de Fortune: grâces et disgrâces selon le Roman de la Rose », Le beau et le laid au Moyen Âge, Aix-en-Provence, Publications de l'Université de Provence (Senefiance, 43), 2000, p. 105-121.
    • Gally, Michèle, « Miroir d'Oiseuse. Miroir de Dieu. Théories de la vision et discours poétique dans le Roman de la Rose », L'inscription du regard. Moyen Âge – Renaissance, éd. Michèle Gally et Michel Jourde, Paris, ENS Éditions (Signes), 1995, p. 13-35.
    • Gally, Michèle, « "Fin amor" et art d'aimer. Ambiguïtés et bipartition du Roman de la Rose », L'intelligence de l'amour d'Ovide à Dante: arts d'aimer et poésie au Moyen Âge, Paris, CNRS (CNRS littérature), 2005, p. 33-40.
    • Galpin, Stanley Leman, « Fortune's wheel in the Roman de la Rose », Publications of the Modern Language Association of America, 24, 1909, p. 332-342.
    • Galpin, Stanley Leman, « Influence of the medieval christian visions on Jean de Meun's notion of Hell », The Romanic Review, 2, 1911, p. 54-60.
    • Galpin, Stanley Leman, « Dangiers li vilains », The Romanic Review, 2, 1911, p. 320-322.
    • Garvey, Mary C., The Syntax of the Declinable Words in the "Roman de la Rose", Ph.D., Catholic University of America, 1936, xi + 232 p. — Réimpr.: New York, AMS Press (Catholic University of America Studies in Romance Languages and Literatures, 13), 1969.
    • Gaunt, Simon, « Bel Accueil and the improper allegory of the Roman de la Rose », New Medieval Literatures, 2, 1988, p. 65-93.
    • Geirnaert, Dirk, « A reader of the Rose in Bruges. Fragments from the Roman de la Rose in a Middle Dutch manuscript », Neophilologus, 90:1, 2006, p. 13-24. [PAO-Proq] [SL]
    • Geltner, G., « Faux semblants: antifraternalism reconsidered in Jean de Meun and Chaucer », Studies in Philology, 101:4, 2004, p. 357-380. [AS]
    • George, F. W. A., « Jean de Meung and the myth of the Golden Age », The Classical Tradition in French Literature: Essays Presented to R. C. Knight by Colleagues, Pupils and Friends, éd. H. T. Barnwell, A. H. Diverres, G. F. Evans, F. W. A. George et Vivienne Mylne, London, Grant and Cutler, 1977, p. 31-39.
    • Gilbert, Jane, « "I am not he": Narcissus and ironic performativity in medieval French literature », Modern Language Review, 100:4, 2005, p. 940-953.
    • Glidden, Hope H., « Marot's Le Roman de la Rose and evangelical poetics », Translation and the Transmission of Culture Between 1300 and 1600, éd. Jeanette Beer et Kenneth Lloyd-Jones, Kalamazoo, Medieval Institute Publications (Studies in Medieval Culture, 35), 1995, p. 143-174.
    • Glunz, Hans H., Die Literarästhetik des europäischen Mittelalters: Wolfram, Rosenroman, Chaucer, Dante, Bochum-Langendreer, Pöppinghaus (Das Abendland, 2), 1937, xvi + 608 p. + 12 f. de pl. — Réimpr.: Frankfurt am Main, Klostermann, 1944, xv + 608 p. + 2 pl. — 2e éd., 1963.
    • González Doreste, Dulce-Maria, « Imagén y discurso en un manuscrito del Roman de la Rose », Les chemins du texte, Santiago de Compostela, Universidade de Santiago de Compostela, 1998, p. 263-274.
    • González Doreste, Dulce María, et José M. Oliver Frade, « La mise en page de la fiesta en dos manuscritos del Roman de la Rose », Écrire, traduire et représenter la fête. VIII Coloquio de la Asociación de profesores de filología francesa de la universidad española, éd. Elena Real, Dolores Jiménez et Domingo Pujante, València, Servei de Publicacions de la Universitat de València, 2001, p. 57-70. [Dial]
    • González Doreste, Dulce María, et María del Pilar Mendoza Ramos, « "Bel Accueil se fesoit clamer..." Quelques réflexions sur le rôle et l'iconographie du personnage », La passion des lettres. Études de littérature médiévale et québécoise en hommage à Yvan Lepage, éd. Pierre Berthiaume et Christian Vandendorpe, Ottawa, David (Voix savantes, 26), 2006, p. 87-104.
    • González Doreste, Dulce-Maria, « El manuscrito NKS 63-2° del Roman de la Rose. De la tabla de materias al programa iconográfico », Homenaje a la profesora Carmen Dolores Cubillo Ferreira, La Laguna, Servicio de publicaciones de la Universidad de La Laguna, 2008, p. 139-162.
    • González Doreste, Dulce-Maria, et María del Pilar Mendoza Ramos, éd., Nouvelles de la Rose. Actualité et perspectives sud "Roman de la Rose", La Laguna, Secretariado de Publicaciones de la Universidad de La Laguna, 2011.
    • Gorra, Egidio, « Di alcuni propaggini del Romanzo della Rosa », Studi di critica letteraria, Bologna, Zanichelli, 1892, p. 111-157. [IA]
      Compte rendu: Paul Meyer, dans Romania, 22, 1893, p. 336-337. [Gall] [IA: ex. 1, ex. 2]
    • Gregory, Robert, « Reading as narcissism: Le roman de la Rose », SubStance, 12, 1983, p. 37-48.
    • Gros, Gaston, L'amour dans le "Roman de la Rose", Paris, 1925.
    • Guillon, Félix, Étude historique et biographique sur Guillaume de Lorris, auteur du "Roman de la rose" d'après documents inédits et révision critique des textes des auteurs, Orléans, Herluison; Paris, Dumoulin, 1881, viii + 133 p. [IA]
    • Guillon, Félix, Jean Clopinel dit de Meung. "Le roman de la rose" considéré comme document historique du règne de Philippe le Bel, Paris, Picard; Orléans, Loddé, 1903, xii + 224 p. [IA]
    • Gunn, Allan M. F., The Mirror of Love: A Reinterpretation of the "Roman de la Rose", Lubbock, Texas Tech Press, 1952, 592 p.
      Comptes rendus: L. P. G. Peckham, dans The Romanic Review, 44, 1953, p. 56-60.
    • Guynn, Noah D., « Authorship and sexual/allegorical violence in Jean de Meun's Roman de la Rose », Speculum, 79:3, 2004, p. 628-659. [Jstor]
    • Guynn, Noah D., Allegory and Sexual Ethics in the High Middle Ages, New York et Basingstoke, Palgrave Macmillan (The New Middle Ages), 2007, xii + 218 p.
    • Hafner, Mamie, The Use of Religious Phraseology in Medieval Love Poetry: Provençal and French Poems and Chaucer's "Troilus and Criseyde", Ph.D., University of Wisconsin, Madison, 1965.
    • Haidu, Peter, The Subject Medieval/Modern: Text and Governance in the Middle Ages, Stanford, Stanford University Press (Figurae), 2004, xii + 446 p. [ebra]
      Compte rendu: Jeffrey Jerome Cohen, dans L'esprit créateur, 46:3, 2006, p. 114. * [Muse]
    • Ham, E. B., « The Cheltenham manuscripts of the Roman de la Rose », The Modern Language Review, 26, 1931, p. 427-435.
    • Ham, E. B., « Régionalismes dans le Roman de la Rose », Mélanges de linguistique française offerts à M. Charles Bruneau, Genève, Droz (Société de publications romanes et françaises, 55), 1954, p. 235-239.
    • Hanscom, Elizabeth Deering, « The allegory of de Lorris' Romance of the Rose », Modern Language Notes, 8, 1893, p. 151-153. [IA]
    • Harrison, Ann Tukey, « Echo and her medieval sisters », Centennial Review, 26, 1982, p. 324-340.
    • Hatzfeld, H., « La mystique naturiste de Jean de Meun », Wissenschaftliche Zeitschrift der Universität Jena, 5, 1955-1956, p. 259-269.
    • Hawkins, R. L., « The manuscripts of the Roman de la Rose in the libraries of Harvard and Yale Universities », The Romanic Review, 19, 1928, p. 1-24.
    • Heller, Sarah-Grace, « Light as glamour: the luminescent ideal of beauty in the Roman de la Rose », Speculum, 76:4, 2001, p. 934-959. [Jstor]
    • Heller-Roazen, Daniel, Fortune's Faces: The Roman de la Rose and the Poetics of Contingency, Ph.D., Johns Hopkins University, Baltimore, 2000, v + 289 p. [PQ]
    • Heller-Roazen, Daniel, Fortune's Faces. The Roman de la Rose and the Poetics of Contingency, Baltimore et London, Johns Hopkins University Press (Parallax: Re-visions of Culture and Society), 2003, xiii + 206 p.
      Comptes rendus: Nicole Lassahn, dans The Year's Work in Modern Language Studies, 65, 2003, p. 83. — Agathe Sultan, dans MLN, 119:4, 2004, p. 892-896. [Muse] — Suzanne Conklin Akbari, dans The Medieval Review, 05.01.21. [TMR] — Catherine Attwood, dans Medium Aevum, 74:1, 2005, p. 139-140. [ASE, ASP] — Sylvia Huot, dans Modern Language Review, 100:3, 2005, p. 809. — Sarah Kay, dans French Studies, 59:2, 2005, p. 226-227. [OJ] — Susan Stakel, dans Speculum, 81:1, 2006, p. 201-203.
    • Heller-Roazen, Daniel, « Li mirouers pardurables: la question du Roman de la Rose », Romania, 122:3-4, 2004, p. 341-370.
      Compte rendu: YWMLS 2004
    • Helling, William Patrick, The Transformation of the 'Rose' Guardians from Guillaume de Lorris to Jean de Meun, Ph.D., University of Kansas, 1986, 180 p. [PQ]
    • Heuer, Hermann, Studien zur syntaktischen und stilistischen Funktion des Adverbs bei Chaucer und im Rosenroman, Heidelberg, Winter (Anglistische Forschungen, 75), 1932, vii + 168 p.
    • Hicks, Éric Carl, Le visage de l'Antiquité dans "Le Roman de la Rose". Jean de Meung: savant et pédagogue, Ph.D., Yale University, New Haven, 1965, 302 p. [PQ]
    • Hicks, Éric, « Sous les pavés, le sens: Jean de Meun et le décorum allégorique » , Études de lettres, 1987, nos 2-3, p. 113-132.
    • Hicks, Eric, « Donner à voir: Guillaume de Lorris or the impossible romance », Yale French Studies, 95, 1999, p. 65-80.
    • Hilder, Gisela, Der scholastische Wortschatz bei Jean de Meun: Die artes liberales, Tübingen, Niemeyer (Beihefte zur Zeitschrift für romanische Philologie, 129), 1972.
    • Hiley, Scott Joseph, Usury and Economies of Literature in Medieval France, Ph.D., Yale University, New Haven, 2007, [ii] + 279 p. [PQ]
    • Hill, Jilian M. L., The Medieval Debate on Jean de Meung's "Roman de la Rose": Morality Versus Art, Lewiston, Edwin Mellen Press (Studies in Medieval Literature, 4), 1991, xiii + 269 p.
    • Hill, Thomas D., « La vieille's digression on free love: a note on rhetorical structures in the Roman de la Rose », Romance Notes, 8, 1966-1967, p. 113-115.
    • Hill, Thomas D., « Narcissus, Pygmalion, and the castration of Saturn: Two mythological themes in the Roman de la Rose », Studies in Philology, 71, 1974, p. 404-426.
    • Hillman, Larry H., « Another look into the mirror perilous: the role of the cristals in the Roman de la rose », Romania, 101, 1980, p. 225-238.
    • Hindman, Sandra, et Ariane Bergeron-Foote, Flowering of Medieval French Literature. "Au parler que m'aprist ma mere", New York et Paris, Les Enluminures (Catalogue, 18), 2014, 256 p., ici p. 50-61.
      Description et reproduction du ms. mis en vente par Les Enluminures (Phillipps 4363 → J. R. Ritman).
    • Hüe, Denis, avec l'aide de Roger Bellon, Christine Ferlampin-Acher, Fabienne Pomel, Patricia Victorin, Agrégation 2013: Guillaume de Lorris, Roman de la Rose: concordancier de la partie au programme, Rennes, Université de Rennes 2, 2012. [www]
    • Hult, David Frederick, In Quest of the 'Rose': Guillaume de Lorris and Jean de Meun, Ph.D., Cornell University, 1977, 293 p. [PQ]
    • Hult, David F., « The allegorical fountain: Narcissus in the Roman de la Rose », The Romanic Review, 72, 1981, p. 125-148.
    • Hult, David F., « Closed quotations: the speaking voice in the Roman de la Rose », Yale French Studies, 67, 1984, p. 248-269.
    • Hult, David F., Self-Fulfilling Prophecies: Readership and Authority in the First Roman de la Rose, Cambridge, Cambridge University Press, 1986, xiv + 321 p.
    • Hult, David F., « Language and dismemberment: Abelard, Origen and the Romance of the Rose », Rethinking the Romance of the Rose: Text, Image, Reception, éd. Kevin Brownlee et Sylvia Huot, Philadelphia, University of Pennsylvania Press (The Middle Ages, 5), 1992, p. 101-130.
    • Hult, David F., « Words and deeds: Jean de Meun's Romance of the Rose », New Literary History, 28, 1997, p. 345-366.
    • Hult, David F., « Lecture et relecture d'une affaire amoureuse: les réponses à la Belle dame sans mercy », Le goût du lecteur à la fin du Moyen Âge, éd. Danielle Bohler, Cahiers du Léopard d'Or, 11, 2006, p. 157-169.
    • Huot, Sylvia, « From Roman de la Rose to Roman de la Poire: the Ovidian tradition and the poetics of courtly literature », Mediaevalia et Humanistica, 13, 1985, p. 95-111.
    • Huot, Sylvia, « Seduction and sublimation: Christine de Pizan, Jean de Meun, and Dante », Romance Notes, 25, 1985, p. 361-373.
    • Huot, Sylvia, « Vignettes marginales comme glose marginale dans un manuscrit du Roman de la Rose », La présentation du livre, éd. Emmanuèle Baumgartner et Nicole Boulestreau, dans Littérales, 2, 1987, p. 173-186.
    • Huot, Sylvia, « The Medusa interpolation in the Romance of the Rose: mythographic program and Ovidian intertext », Speculum, 62, 1987, p. 865-877.
    • Huot, Sylvia, « The scribe as editor: rubrication as critical apparatus in two manuscripts of the Roman de la Rose », L'esprit créateur, 27, 1987, p. 67-78.
    • Huot, Sylvia, « "Ci parle l'aucteur": rubrication and the subversion of voice and authorship in the Roman de la rose manuscripts », SubStance, 17:2, 1988, p. 42-48.
    • Huot, Sylvia, « Medieval readers of the Roman de la Rose: the evidence of marginal notations », Romance Philology, 43, 1990, p. 400-420.
    • Huot, Sylvia, « Authors, scribes, remanieurs: A note on the textual history of the Romance of the Rose », Rethinking the Romance of the Rose: Text, Image, Reception, éd. Kevin Brownlee et Sylvia Huot, Philadelphia, University of Pennsylvania Press (The Middle Ages, 5), 1992, p. 205-233.
    • Huot, Sylvia, The "Romance of the Rose" and its Medieval Readers: Interpretation, Reception, Manuscript Transmission, Cambridge, Cambridge University Press (Cambridge Studies in Medieval Literature, 16), 1993, xvi + 404 p.
    • Huot, Sylvia, « Bodily peril: Sexuality and the subversion of order in Jean de Meun's Roman de la Rose », The Modern Language Review, 95:1 , 2000, p. 41-61.
    • Huot, Sylvia, « Confronting misogyny: Christine de Pizan and the Roman de la Rose », Translatio studii: Essays by his Students in Honor of Karl D. Uitti for his Sixty-Fifth Birthday, éd. Renate Blumenfeld-Kozinski, Kevin Brownlee, Mary B. Speer, and Lori Walters, Amsterdam, Rodopi, 2000, p. 169-187.
    • Huot, Sylvia, Dreams of Lovers and Lies of Poets: Poetry, Knowledge, and Desire in the "Roman de la Rose", London, Modern Humanities Research Association et Maney Publishing (Research Monographs in French Studies, 31), 2010, x + 114 p.
      Compte rendu: Noah D. Guynn, dans The Medieval Review, 11.04.18. [www]
    • Jackson, W. T. H., « Allegory and allegorization », Albert W. Thompson Festschrift, Pullman, Washington State University (Research Studies, 32:2), 1964, p. 161-175.
    • Jauss, Hans Robert, « Form und Auffassung der Allegorie in der Tradition der Psychomachia (von Prudentius zum ersten Romanz de la Rose », Medium Ævum vivum. Festschrift für Walther Bulst, Heidelberg, Winter, 1960, p. 179-206.
    • Jauss, Hans Robert, « La transformation de la forme allégorique entre 1180 et 1240: d'Alain de Lille à Guillaume de Lorris », L'humanisme médiéval dans les littératures romanes du XIIe au XIVe siècle. Colloque organisé par le Centre de philologie et littératures romanes de l'Université de Strasbourg du 29 janvier au 2 février 1962, éd. Anthime Fourrier, Paris, Klincksieck, 1964, p. 107-144.
    • Jeanroy, Alfred, « Le Roman de la Rose », Histoire des lettres. Vol. 1: Des origines à Ronsard, éd. Alfred Jeanroy, Joseph Bédier et F. Picavet, Paris, Plon (Histoire de la nation française, 12), 1921, p. 404-418.
    • Jeay, Madeleine, « Entre encyclopédie et récit. Dans la mouvance du Roman de la Rose, le Livre des Échecs amoureux d’Évrart de Conty », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 18, 2009, p. 253-261. [Rev]
    • Joret, Charles, La rose dans l'Antiquité et au Moyen Âge, Paris, 1892.
    • Joukovsky-Micha, Françoise, « La notion de "vaine gloire" de Simund de Freine à Martin le Franc », Romania, 89, 1968, p. 1-30 et 210-239.
    • Œuvres complètes de Rutebeuf, trouvère du XIIIe siècle, recueillies et mises au jour pour la première fois par Achille Jubinal, 2e éd., Paris, Daffis (Bibliothèque elzévirienne), 1874-1875, 3 t., ici t. 3, p. 113-117. [IA: t. 1, t. 2, t. 3]
      Compte rendu: Paul Meyer, dans Romania, 3, 1874, p. 401. [IA]
      Édition antérieure →
      • Œuvres complètes de Rutebeuf, trouvère du XIIIe siècle, recueillies et mises au jour pour la première fois par Achille Jubinal, Paris, Pannier, 1839, 2 t., xxxii + 480, 522 p. [GB: t. 1, t. 2] [IA: t. 1, t. 2]
        Compte rendu: P. Chabaille, dans Journal des savants, 1839, p. 41-53 et 276-288. [Gall]
      Réimpression →
      • Nendeln, Kraus, 1970
      Dans la Complainte de Constantinoble, Rutebeuf ferait allusion à l'Évangile éternel, un ouvrage controversé qui fut finalement mis à l'index, et dont Jean de Meun parle dans le Roman de la Rose.
    • Jung, Marc-René, « Der Rosenroman in der Kritik seit dem 18. Jahrhundert », Romanische Forschungen, 78, 1966, p. 203-252.
    • Jung, Marc-René, « Gui de Mori et Guillaume de Lorris », Vox romanica, 27, 1968, p. 106-137.
    • Jung, Marc-René, « Jean de Meun et l'allégorie », Cahiers de l'Association internationale des études françaises, 28, 1976, p. 21-36. [Pers]
    • Jung, Marc-René, Études sur le poème allégorique en France au Moyen Âge, Bern, Francke (Romanica helvetica, 82), 1971, 334 p.
    • Kamath, Stephanie Anne Viereck Gibbs, Unveiling the "I": Allegory and Authorship in the Franco-English Tradition, 1270-1450, Ph.D., University of Pennsylvania, University Park, 2006, vii + 293 p. [PQ]
    • Kay, Sarah, « Women's body of knowledge: epistemology and misogyny in the Romance of the Rose », Framing Medieval Bodies, éd. Sarah Kay et Miri Rubin, Manchester, Manchester University Press, 1994, p. 211-235.
    • Kay, Sarah, The Romance of the Rose, London, Grant and Cutler (Critical Introductions to French Literature, 110), 1995, 125 p.
    • Kay, Sarah, « The contradictions of courtly love: the evidence of the lauzengiers », Journal of Medieval and Early Modern Studies, 26, 1996, p. 209-253.
    • Kay, Sarah, « The birth of Venus in the Roman de la Rose », Exemplaria, 9:1, 1997, p. 7-37.
    • Kay, Sarah, « Women's body of knowledge: epistemology and misogyny in the Romance of the Rose », Framing Medieval Bodies, éd. Sarah Kay et Miri Rubin, Manchester, Manchester University Press, 1984, p. 160-186.
    • Kelly, Douglas, « "Li chastiaus... Qu'Amors prist puis par ses esforz": the conclusion of Guillaume de Lorris Rose », A Medieval French Miscellany: Papers of the 1970 Kansas Conference on Medieval French Literature, éd. Norris J. Lacy, Lawrence, University of Kansas Publications (Humanistic Studies, 42), 1972, p. 61-78.
    • Kelly, Douglas, Medieval Imagination: Rhetoric and the Poetry of Courtly Love, Madison et London, University of Wisconsin Press, 1978, xvi + 330 p.
      Comptes rendus: A. R. Press, dans French Studies, 33, 1979, p. 432-433. — B. Sargent-Baur, dans Romance Philology, 34, 1981, p. 219-222.
    • Kelly, Douglas, Medieval French Romance, New York, Twayne (Twayne's World Authors Series, 838), 1993, xxvi + 221 p.
      Compte rendu: Emma Campbell, dans French Studies, 65:1, 2011, p. 84-85. [OJ]
    • Kelly, Douglas, « Du Narcisse des poètes à la rose des amants: le jeu de la vérité chez Guillaume de Lorris », "Et c'est la fin pour quoy sommes ensemble": hommage à Jean Dufournet, professeur à la Sorbonne: littérature, histoire et langue du Moyen Âge, éd. Jean-Claude Aubailly et al., Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 25), 1993, t. 2, p. 793-800.
    • Kelly, Douglas, Internal Difference and Meanings in the "Roman de la Rose", Madison, University of Wisconsin Press, 1995, ix + 228 p.
    • Kessler, Johan, « La quête amoureuse et poétique: la Fontaine de Narcisse dans Le roman de la rose », The Romanic Review, 73, 1982, p. 133-146.
    • Kiefer, Lauren Kathleen, Gower and Literary Tradition: Jean de Meun, Ovid, and the 'Confessio Amantis', Ph.D., Cornell University, 1994, 240 p. [PQ]
    • Kiser, Lisa J., « Alain de Lille, Jean de Meun, and Chaucer: ecofeminism and some medieval lady natures », Mediaevalitas: Reading the Middle Ages. The J. A. W. Bennett Memorial Lectures, Ninth Series, Perugia, 1995, éd. Piero Boitani et Anna Torti, Cambridge, Brewer, 1996, p. 1-14.
    • Köhler, Erich, « Lea, Matelda und Oiseuse », Zeitschrift für romanische Philologie, 78, 1962, p. 464-469.
    • Köhler, Erich, « Narcisse, la fontaine d'Amour et Guillaume de Lorris », Journal des savants, 1963, p. 86-103.
    • Köhler, Erich, « Narcisse, la fontaine d'Amour et Guillaume de Lorris », L'Humanisme médiéval dans les littératures romanes du XIIe au XIVe siècle. Colloque organisé par le Centre de philologie et littératures romanes de l'Université de Strasbourg du 29 janvier au 2 février 1962, éd. Anthime Fourrier, Paris, Klincksieck, 1964, p. 147-164.
      Comptes rendus: J. C. Payen, dans Le Moyen Âge, 72, 1966, p. 129-137.
    • Kolb, Herbert, « Oiseuse, die Dame mit dem Spiegel », Germanisch-romanische Monatsschrift, n. s., 15, 1965, p. 139-149.
    • Koldeweij, A. M., « A barefaced Roman de la Rose (Paris, B. N. ms. fr. 25526) and some late medieval mass-produced badges of a sexual nature », Flanders in a European Perspective: Manuscript Illumination Around 1400 in Flanders and Abroad. Proceedings of the International Colloquium, Leuven, 7-10 September 1993, éd. Maurits Smeyers et Bert Cardon, Leuven, Peeters (Corpus van verluchte handschriften. Low Countries Series, 5), 1995, p. 499-516.
    • König, Eberhard, Die Liebe im Zeichen der Rose. Die Handschriften des Rosenromans in der Vatikanischen Bibliothek, Stuttgart, Belser, 1992.
    • Kuhn, Alfred, « Die Illustration des Rosenromans », Jahrbuch der kunsthistorischen Sammlungen des allerhöchsten Kaiserhauses, 30:1, 1913-1914, p. 1-66.
    • Kupka, Paul, Zur Chronologie und Genesis des "Romans de la Rose", Gardelegen, 1901.
    • Langlois, Ernest, « Notices des manuscrits français et provençaux de Rome antérieurs au XVIe siècle », Notices et extraits des manuscrits de la Bibliothèque nationale et autres bibliothèques, 33:2, 1889, p. 1-347. [GB] [IA] [HT]
      Comptes rendus: Paul Meyer et Émile Picot, dans Romania, 19, 1890, p. 305-314. [Gall] [IA: ex. 1, ex. 2] — A. Thomas, dans Romania, 19, 1890, p. 599-608. [Gall]
    • Langlois, Ernest, « Le Roman de la Rose », Histoire de la langue et de la littérature française des origines à 1900, éd. L. Petit de Julleville, Paris, Colin, 1896-1899, t. 2, p. 105-161. [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 6, t. 7, t. 8]
    • Langlois, Ernest, « Gui de Mori et le Roman de la rose », Bibliothèque de l'École des chartes, 68, 1907, p. 249-271. [Gall] [Pers]
    • Langlois, Ernest, Les manuscrits du "Roman de la Rose". Description et classement, Lille, Tallandier; Paris, Champion (Travaux et mémoires de l'Université de Lille. Nouvelle série, I. Droit, lettres, 7), 1910, 548 p. [Gall] [IA: ex. 1, ex. 2]
      Compte rendu: Artur Långfors, dans Romania, 41, 1912, p. 422-424. [Gall]
    • Lassahn, Nicole, "Songes... qui ne sont mie mençongier": Historical Content and Fictional Truth in Dream Poetry from the Time of the Hundred Years War, Ph.D., University of Chicago, 2001, vii + 237 p. [PQ]
    • Lecoy, Félix, « Sur la date du Roman de la Rose », Romania, 89, 1968, p. 554-555.
    • Lefèvre, Sylvie, « Guillaume de Lorris », Dictionnaire des lettres françaises: le Moyen Âge, éd. Geneviève Hasenohr et Michel Zink, Paris, Fayard, 1992, p. 629-630.
      Réimpr.: 1994.
    • Leicester, H. Marshall, « Ovid enclosed », Res publica litterarum, 7, 1984, p. 107-129.
    • Lejeune, Rita, « À propos de la structure du Roman de la Rose de Guillaume de Lorris », Études de langue et de littérature du Moyen Âge offertes à Félix Lecoy, Paris, Champion, 1973, p. 315-348.
    • Lejeune, Rita, « Propos sur l'identification de Guillaume de Lorris, auteur du Roman de la Rose », Marche romane, 26, 1976, p. 5-17.
    • Leupin, Alexandre, « Le temps dans le Roman de la Rose », Il tempo, i tempi: omaggio a Lorenzo Renzi, éd. Rosanna Brusegan et Michele A. Cortelazzo, Padova. Esedra, 1999, p. 141.
    • Leupin, Alexandre, « The Roman de la Rose as a Möbius strip (on interpretation) », The Medieval Author in Medieval French Literature, éd. Virginie Greene, New York and Basingstoke, Palgrave MacMillan (Studies in Arthurian and Courtly Cultures), 2006, p. 61-75. [ebra]
    • Leushuis, Reinier, « Pygmalion's folly and the author's craft in Jean de Meun's Roman de la Rose », Neophilologus, 90:4, 2006, p. 521-533. [PAO-Proq] [SL]
    • Levine, Don Eric, The Style of Morality, Ph.D., Princeton University, 1972.
    • Levy, R., « Le rôle de la charaiesse dans le Roman de la rose », Neophilologus, 36, 1952, p. 75-79.
    • Lewis, Suzanne, « Images of opening, penetration and closure in the Roman de la Rose », Word and Image, 8, 1992, p. 215-242.
    • Longo, John Duane, Literary Appropriation as 'Translatio' in Chaucer and the 'Roman de la Rose', Ph.D., Princeton University, 1982, 464 p. [PQ]
    • Lord, Carla, « Tintoretto and the Roman de la Rose », Journal of the Warburg and Courtauld Institutes, 33, 1970, p. 315-317. [Jstor]
    • Louis, René, Le Roman de la Rose. Essai d'interprétation de l'allégorisme érotique, Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 1), 1974, 150 p.
      Comptes rendus: R. Guiette, dans Revue belge de philologie et d'histoire, 56, 1978, p. 221. — Y. Lepage, dans Cahiers de civilisation médiévale, 19, 1976, p. 287-289. — F. Lyons, dans Revue belge de philologie et d'histoire, 58, 1980, p. 471.
    • Louison, Lydie, De Jean Renart à Jean Maillart. Les romans de style gothique, Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 69), 2004, 1007 p.
      Comptes rendus: Élisabeth Gaucher, dans Cahiers de recherches médiévales, Comptes rendus, 2004. [Rev] — Maureen Boulton, dans Medium Aevum, 75:1, 2006, p. 157-158. [ASE, ASP] — Claude Lachet, dans Revue des langues romanes, 110:1, 2006, p. 278-280.
    • Lucken, Christopher, « L'écho du poème ("ki sert de recorder ce qu'autres dist") », Par la vue et par l'ouïe (littérature du Moyen Âge et de la Renaissance, éd. Michèle Gally et Michel Jourde, Fontenay-aux-Roses, ENS éditions, 1999, p. 39-40??.
    • Lucken, Christopher, « Les muses de Fortune. Boèce, le Roman de la Rose et Charles d'Orléans », La Fortune: thèmes, représentations, discours, éd. Yasmina Foehr-Janssens et Emmanuelle Métry, Genève, Droz (Recherches et Rencontres. Publications de la Faculté des lettres de Genève, 19), 2003, p. 145-175.
      Comptes rendus: Catherine Attwood, dans Medium Aevum, 73:1, 2004, p. 140-141. [PAO-Proq] — Pierre-Yves Badel, dans Romania, 124, 2006, p. 264-265.
    • Lukács, Edit Anna, « Literary aspects of the divine sphere in the works of Alan of Lille, Jean de Meun, and Vincent de Beauvais », Vincent of Beauvais Newsletter, 32, 2007, p. 7-10.
    • Luquiens, Frederik Bliss, « The Roman de la Rose and medieval Castillan literature », Romanische Forschungen, 20, 1905, p. 284-320.
    • Luria, Maxwell, A Reader's Guide to the "Roman de la Rose", Hamden, Archon Books, 1982, xii + 282 p.
    • Luria, Maxwell, « A sixteenth-century gloss on the Roman de la rose », Mediaeval Studies, 44, 1982, p. 333-370.
    • Magoun, F. P., « Chaucer and the Roman de la Rose, vv. 16095-16105 », The Romanic Review, 17, 1926, p. 69-70.
    • Mancini, Mario, « "Qu'il fet bon de tout essaier" (Roman de la rose, v. 21521) », Dai pochi ad molti. Studi in onore di Roberto Antonelli, éd. Paolo Canettieri, et Arianna Punzi, Roma, Viella, 2014, t. 2, p. 1015-1030.
    • Marcinkowska, Zuzann, « La prison amoureuse de Guillaume de Lorris », Médiévales, 14, 1988, p. 103-112.
    • Margolis, Nadia, « Elegant closures: the use of the diminutive in Christine de Pizan and Jean de Meun », Reinterpreting Christine de Pizan, éd. Earl Jeffrey Richards et Joan Williamson, Athens (GA) et London, 1992, p. 111-123.
    • Martin, Eva, « Away from self-authorship: multiplying the "author" in Jean de Meun's Roman de la Rose », Modern Philology, 96:1, 1998-1999, p. 1-15. [Jstor]
    • Martineau, Anne, « La Sicile sur un échiquier, ou Le jeu de la métaphore et de la vérité (étude des v. 6601-6710 et 6724-6728 du Roman de la Rose de Jean de Meun) », La Sicile au Moyen Âge. Actes du colloque international de Palerme (25 septembre-2 octobre 1999), éd. Danielle Buschinger, Études médiévales, Amiens, 3e année, 5, 2001, p. 302-313.
    • Mazzoni Peruzzi, Simonetta, Il codice laurenziano "Acquisti e doni 153" del "Roman de la Rose", Firenze, Le Lettere et Sansoni (Società dantesca italiana, Centro di studi e documentazione dantesca e medievale. Quaderno, 2), 1986, 76 p.
    • McCaffrey, Phillip, « Guillaume de Lorris and Jean de Meun: Narcissus and Pygmalion », The Romanic Review, 90:4, 1999, p. 435-449.
    • McGrady, Deborah, « Reinventing the Roman de la Rose for a woman reader: the case of ms. Douce 195 », Journal of the Early Book Society for the Study of Manuscripts and Printing History, 4, 2001, p. 202-227.
    • McKergow, Ian, Language and Morality after Ockham: A Study of Chaucer's Engagement with Themes in Jean de Meun, M.A., McGill University, 1996, 110 p. [PQ]
    • McKinley, Kathryn Lillian, Ovidian Narrative Technique in Jean de Meun and Chaucer, Ph.D., University of Delaware, 1991, 225 p. [PQ]
    • McMunn, Meradith, « Representations of the erotic in some illustrated manuscripts of the Roman de la Rose », Romance Languages Annual, 4, 1993, p. 125-130.
    • McMunn, Meradith, « The iconography of Dangier in the illustrated manuscripts of the Roman de la Rose », Romance Languages Annual, 5, 1994, p. 86-91.
    • McMunn, Meradith, « In love and war: images of warfare in the illustrated manuscripts of the Roman de la Rose », Chivalry, Knighthood, and War in the Middle Ages, éd. Susan J. Ridyard, Sewanee Mediaeval Studies, 9, 1999, p. 165-193.
    • McMunn, Meradith T., « Reconstructing a missing manuscript of the Roman de la Rose: the Jersey Manuscript », Scriptorium, 53:1, 1999, p. 31-62.
    • McMunn, Meradith T., « Programs of illustration in Roman de la Rose manuscripts owned by patrons and friends of Christine de Pizan », Au champ des escriptures. IIIe Colloque international sur Christine de Pizan, Lausanne, 18-22 juillet 1998, éd. Eric Hicks, Diego Gonzalez et Philippe Simon, Paris, Champion (Études christiniennes, 6), 2000, p. 737-753.
    • McWebb, Christine, Le "Roman de la Rose" de Jean de Meun et le "Livre des trois vertus" de Christine de Pizan: un palimpseste catoptrique, Ph.D., University of Western Ontario, London (Canada), 1998, viii + 267 p. [PQ]
    • McWebb, Christine, « Le discours de l'alchimie et l'alchimie du discours dans le Roman de la rose de Jean de Meun », Épistémocritique, éd. D. Bruce et C. McWebb, Texte: Revue de critique et de théorie littéraire, 43-44, 2009, p. 66-78.
    • McWebb, Christine, « Hermeneutics of irony: Lady Reason and the Romance of the Rose », Dalhousie French Studies, 69, 2004, p. 3-14.
    • McWebb, Christine, « Heresy and debate: reading the Roman de la rose », Aevum: Rassegna di scienze storiche, linguistiche e filologiche, 77:3, 2003, p. 545-556.
    • McWebb, Christine, Reading the "Roman de la rose" in Text and Image, Waterloo, Moyen Âge et Renaissance: Groupe de recherches – Ordinateurs et textes (MARGOT), 2007. [www]
      Extraits du Roman de la Rose édités avec traduction anglaise en regard et mis en relation avec des miniatures choisies d'une vingtaine de manuscrits du Roman.
    • Ménard, Philippe, « Les représentations des vices sur les murs du verger du Roman de la Rose: le texte et les enluminures », Textes et images. Actes du Colloque international de Chantilly (13 au 15 octobre 1982), Paris, Les Belles Lettres, 1984, p. 177-190.
    • Mendoza Ramos, María del Pilar, « La ilustración del encuentro entre Amante y Dios Amor en Le Roman de la Rose », Çédille, 5, 2009, p. 228-250. [www]
    • Meyer, Gertrud, « À propos de la structure du Roman de la Rose de Guillaume de Lorris », Romanistische Zeitschrift für Literaturgeschichte, 4, 1980, p. 265-268.
    • Meyer, Paul, « De quelques manuscrits français conservés dans les bibliothèques des États-Unis », Romania, 34, 1905, p. 87-93., ici p. 88-89. [Gall] [IA: ex. 1, ex. 2]
    • Miguet, Thierry, « L'ésotérisme de Villon », Études de langue et de littérature françaises offertes à André Lanly, Nancy, Université de Nancy II, 1980, p. 239-262.
    • Mikhaïlova, Milena, « Fantasmes et réalité. La déconstruction du miroir de Narcisse dans le Roman de la Rose de Guillaume de Lorris », L'homme dans le texte. Mélanges offerts à Stoyan Atanassov, éd. D. Mantcheva et R. Kountcheva, Sofia, Presses universitaires de Sofia "Saint Clément d'Ochride", 2008, p. 75-87.
    • Milan, Paul B., « The Golden Age and the political theory of Jean de Meun: a Myth in Rose scholarship », Symposium, 23, 1969, p. 137-149.
    • Miller, James Lester, Vision of the Cosmic Dance in Western Literature from Plato to Jean de Meun, Ph.D., University of Toronto, 1979. [PQ]
    • Minet-Mahy, Virginie, Esthétique et pouvoir de l'œuvre allégorique à l'époque de Charles VI. Imaginaires et discours, Paris, Champion (Bibliothèque du XVe siècle, 68), 2005, 581 p.
      Comptes rendus: Estelle Doudet, dans Cahiers de recherches médiévales, Comptes rendus, 2005. [Rev] — Nelly Labère, dans Le Moyen Âge, 111:3-4, 2005, p. 705-706. — Armand Strubel, dans L'information littéraire, 58:2, 2006, p. 54-56. [Cairn]
    • Minnis, Alastair, Magister Amoris: The Roman de la Rose and Vernacular Hermeneutics, Oxford, Oxford University Press, 2001, xv + 352 p.
      Comptes rendus: Noah D. Guynn, dans SubStance, 33:3, 2004, p. 171-180. — Christopher Callahan, dans Romance Quarterly, 52:2, 2005, p. 164-166. [AS]
    • Mölk, Ulrich, Le Roman de la Rose. Über den Rosenroman, Steinfurth, Rosenmuseum (Schriftenreihe des Rosenmuseums), 1993, 40 p.
    • Monaci, E., « Una redazione inedita del Roman de la Rose », Giornale di filologia romanza, 1876, p. 238-243.
    • Monahan, Jennifer Mary, Reading the Rose in the Early Renaissance, Ph.D., University of California, Berkeley, 2000, xviii + 181 p. [PQ]
    • Monnier, P. M., « Le Roman de la Rose (ms. fr. 178. Trésors de la Bibliothèque publique et universitaire de Genève) », Librarium, 11, 1968, p. 125-136.
    • Moody, Helen Fletcher, The Debate of the Rose: the "Querelle des Femmes" as Court Poetry, Ph.D., University of California, Berkeley, 1981, 214 p. [PQ]
    • Morawski, J., « Parodie d'un passage du Roman de la Rose dans un sermon joyeux », Romania, 52, 1926, p. 159-160.
    • Morton, J., « Wolves in human skin: questions of animal appetite in Jean de Meun's Roman de la rose », The Modern Language Review, 105:4, 2010, p. 990-995.
    • Muela Ezquerra, Julián, « Ordo naturalis y digresiones en el Roman de la Rose desde el punto de vista del entrelazamiento », Nouvelles de la Rose. Actualités du "Roman de la Rose", éd. Dulce Mª González-Doreste et Mª del Pilar Mendoza-Ramos, La Laguna, Prensas de la Universidad de La Laguna, 2011, p. 299-327.
    • Mühlethaler, Jean-Claude, « Le vol d'Icare, du Roman de la Rose à Christine de Pizan: de la dénonciation de l'orgueil à la défense de la curiositas intellectuelle », Anabases, 16, 2012, p. 85-101.
    • Müller, Franz Walter, Der Rosenroman und der lateinische Averroismus des 13. Jahrhunderts, Frankfurt am Main, Klostermann, 1947, 47 p.
    • Muscatine, Charles, « The emergence of psychological allegory in Old French romance », Publications of the Modern Language Association of America, 68, 1953, p. 1160-1182.
    • Newman, Barbara, « The mirror and the rose: Marguerite Porete's encounter with the Dieu d'amours », The Vernacular Spirit: Essays on Medieval Religious Literature, éd. Renate Blumenfeld-Kosinski, Duncan Robertson et Nancy Bradley Warren, New York et Basingstoke, Palgrave (The New Middle Ages), 2002, p. 105-123.
    • Nichols, Stephen G., « The rhetoric of sincerity in the Roman de la Rose », Romance Studies in Memory of Edward B. Ham, éd. U. T. Holmes, Hayward, California State College (California State College Publications, 2), 1967, p. 115-129.
    • Nichols Stephen G., « Marot, Villon and the Roman de la rose. A study in the language of creation and re-creation », Studies in Philology, 63, 1966, p. 135-143; 64, 1967, p. 25-43.
    • Nichols Stephen G., « Parler, penser, voir: le Roman de la Rose et l'étrange », Littérature, 130, 2003, p. 97-114.
    • Nichols, Stephen G., « Le nom de la mélancolie: l'exemple du Roman de la Rose », "De vrai humain entendement": étude sur la littérature française de la fin du Moyen Âge offertes en hommage à Jacqueline Cerquiglini-Toulet le 24 janvier 2003, éd. Yasmina Foehr-Janssens et Jean-Yves Tilliette, Genève, Droz (Recherches et rencontres. Publications de la Faculté des lettres de Genève, 21), 2005, p. 139-156.
      Comptes rendus: Bulletin critique du livre en français, 671, juin 2005. — Ingrid Allongé, dans Bibliothèque d'Humanisme et de Renaissance, 66, 2005, p. 818. — Richard Trachsler, dans Revue de linguistique romane, 69, 2005, p. 519-521. — Speculum, 71, 2006, p. 646. — Maria Colombo Timelli, dans Studi francesi, 148, 2006, p. 138. — Gabriella Parussa, dans Bibliothèque d'Humanisme et de Renaissance, 67, 2006, p. 671-673. — S. Thieffry, Scriptorium. Bulletin codicologique, 2006, p. 40-41. — Claude Thiry, dans Les lettres romanes, 60:3-4, 2006, p. 384-386. — E. E. DuBruck, dans Fifteenth Century Studies, 33, 2008, p. 232-234. — Sylvie Lefèvre, dans Romania, 127, 2009, p. 260-262.
    • Nouvet, Claire, « Les inter-dictions courtoises: le jeu des deux bouches », The Romanic Review, 76:3, 1985, p. 233-250.
    • Nouvet, Claire, « Guillaume de Lorris' Rose or the mourning beat of narcissism », L'esprit créateur, 40:1, 2000, p. 3-13.
    • Nouvet, Claire, « An allegorical mirror: the pool of Narcissus in Guillaume de Lorris' Romance of the Rose », The Romanic Review, 91:4, 2000, p. 353-374. [AS]
    • Nykrog, Per, L'Amour et la Rose: le grand dessein de Jean de Meun, Lexington, French Forum (Harvard Studies in Romance Languages, 41), 1986, 98 p.
    • Nykrog, Per, « Obscene or not obscene: Lady Reason, Jean de Meun, and the Fisherman from Pont-sur-Seine », Obscenity: Social Control and Artistic Creation in the European Middle Ages, éd. Jan M. Ziolkowski, New York, Brill (Cultures, Beliefs and Traditions, 4), 1998, p. 319-331.
    • O'Leary, Susan Jane, A Semiotics of Allegory (An Allegory of Semiotics): A Study of Guillaume de Lorris' "Roman de la Rose", Ph.D., University of Wisconsin, Madison, 1980.
    • Ost, Heidrun, « Illuminating the Roman de la Rose in the time of the debate: the manuscript of Valencia », Patrons, Authors and Workshops: Books and Book Production in Paris Around 1400, éd. Godfried Croenen et Peter Ainsworth, Louvain, Paris et Dudley, Peeters (Synthema, 4), 2006, p. 405-435.
      Compte rendu: Amanda Luyster, dans The Medieval Review, 08.09.08. * [TMR]
    • Ott, Karl A., « Armut und Reichtum bei Guillaume de Lorris », Beiträge zum romanischen Mittelalter, éd. Kurt Baldinger, Tübingen, Niemeyer (Zeitschrift für romanische Philologie. Sonderband zum 100 jährigen Bestehen), 1977, p. 282-305.
    • Ott, Karl A., Der Rosenroman, Darmstadt, Wissenschaftliche Buchgesellschaft, 1980, (Erträge der Forschung, 143), 1980, 222 p.
      Comptes rendus: B. Schmolke-Hasselmann, dans Archiv für das Studium der neueren Sprachen und Literaturen, 220, 1983, p. 208-210. — Y. Lepage, dans Cahiers de civilisation médiévale, 27, 1984, p. 280. — F. Oleff-Krafft, dans Encomia, 5, 1984, p. 9-10.
    • Ott, Karl A., « Jean de Meun und Boethius. Über Aufbau und Quellen des Rosenromans », Philosophische Studien: Gedenkschrift für Richard Kienast, éd. U. Schwab et E. Stutz, Heidelberg, 1984, p. 97-126.
    • Pacchiarotti, Tiziano, « Traduction et écriture personnelle dans les Lamentations de Matheolus », La traduction vers le moyen français. Actes du IIe colloque de l'AIEMF, Poitiers, 27-29 avril 2006, éd. Claudio Galderisi et Cinzia Pignatelli, Turnhout, Brepols (The Medieval Translator. Traduire au Moyen Âge, 11), 2007, p. 411-419.
      Discute notamment de passages communs au Roman de la Rose et aux Lamentations de Matheolus.
    • Paré, Gérard, Le "Roman de la Rose" et la scolastique courtoise, Ottawa, Institut d'études médiévales; Paris, Vrin (Publications de l'Institut d'études médiévales d'Ottowa, 10), 1941, 210 p.
    • Paré, Gérard, Les idées et les lettres au XIIIe siècle. Le Roman de la Rose, Montréal, Centre de psychologie et de pédagogie (Université de Montréal. Bibliothèque de philosophie, 1), 1947, 363 p.
    • Paris, Paulin, « Roman de la Rose », Histoire littéraire de la France, Paris, Firmin Didot et Treuttel et Wurtz, t. 23, 1856, p. 1-61. [IA]
      Réimpr.: Nendeln, Kraus Reprint, 1971.
    • Parisse, Christel, « Jean de Meung et l'alchimie », La France latine, 120, 1995, p. 116-124.
    • Pasero, Niccolò, « Fughe dal quotidiano (e ritorni) nella letteratura medievale. Sul nodo Roman de la Rose-Fiore/Vita nuova-Divina commedia », L'immagine riflessa, 13:2, 2004, p. 5-13.
    • Pasero, Niccolò, « Un testo mostruoso (Roman de la Rose) », Il romanzo. Volume quinto: Lezioni, éd. F. Moretti, P.V. Mengaldo et E. Franco, Torino, Einaudi, 2003, p. 47-63.
    • Patterson, Lee, « "For the Wyves Love of Bathe": feminine rhetoric and poetic resolution in the Roman de la Rose and the Canterbury Tales », Speculum, 58:3, 1983, p. 656-695.
    • Patterson, Lee, « Feminine rhetoric and the politics of subjectivity: La Vieille and the Wife of Bath », Rethinking the Romance of the Rose: Text, Image, Reception, éd. Kevin Brownlee et Sylvia Huot, Philadelphia, University of Pennsylvania Press (The Middle Ages, 5), 1992, p. 316-358.
    • Pavlis-Baig, Bonnie, Vision and Visualization: Optics and Light Metaphysics in the Imagery and Poetic Form of Twelfth- and Thirteenth-Century Secular Allegory, with Special Attention to the 'Roman de la Rose', Ph.D., University of California at Berkeley, 1982, ii + 378 p. [PQ]
    • Payen, Jean Charles, « A semiological study of Guillaume de Lorris », Yale French Studies, 51, 1974, p. 170-184.
    • Payen, Jean Charles, La Rose et l'utopie: révolution sexuelle et communisme nostalgique chez Jean de Meung, Paris, Éditions sociales (Critique, 2; Les classiques du peuple), 1976, 271 p.
      Comptes rendus: M. Zink, dans Annales. Économies, sociétés, civilisations, 33, 1978, p. 493-495. — R. H. Bloch, dans MLN, 94, 1979, p. 901-903. — V. Fleming, dans Speculum, 54, 1979, p. 617-619. — Y. Lepage, dans Cahiers de civilisation médiévale, 22, 1979, p. 193-196. — J. Wathelet-Willem, dans Marche romane, 29, 1979, p. 137. — A. Knapton, dans Romance Philology, 34, 1981, p. 353-355.
    • Payen, Jean Charles, « Le comique de l'énormité: goliardisme et provocation dans le Roman de la Rose », L'esprit créateur, 16, 1976, p. 46-60.
    • Payen, Jean Charles, « La crise du mariage à la fin du XIIIe siècle d'après la littérature française du temps », Famille et parenté dans l'Occident médiéval. Actes du colloque de Paris (6-8 juin 1974), éd. Georges Duby et Jacques Le Goff, Rome, École française de Rome (Collection de l'École française de Rome, 30), 1977, p. 413-430.
    • Payen, Jean-Charles, « Jean-Jacques Rousseau et le Roman de la rose », Revue philosophique de la France et de l'étranger, 3, 1978, p. 351-356.
    • Payen, Jean Charles, « Le bonheur dans la littérature française aux XIIe et XIIIe siècles », Romanistische Zeitschrift für Literaturgeschichte = Cahiers d'histoire des littératures romanes, 4, 1980, p. 1-18.
    • Pelen, Marc Maitland, The Marriage Journey: Dream Vision, Romance Structures and Epithalamic Conventions in Medieval Latin and French Poems and in Middle English Dream Poems, Ph.D., Princeton University, 1973, 291 p. [PQ]
    • Pelen, Marc R., Latin Poetic Irony in the 'Roman de la Rose', Liverpool, 1987.
    • Peron, Gianfelice, « Raoul de Houdenc e la laicizzazione dell'allegoria », Simboli, metafora, allegoria. Atti del IV Convegno italo-tedesco, Bressanone, 1976, éd. D. Goldin, Quaderni del circolo filologico linguistico padovano, 11, 1980, p. 107-121.
    • Pešek, Ondřej, « Les astres et la mort – étude de la structuration d’une séquence textuelle du Roman de la Rose », Écho des études romanes, 4:1, 2008, p. 5-18. [www]
    • Phillips-Batoma, Patricia Marie, A Feminist Reading of La Vieille's Speech in Jean de Meun's Portion of "Le Roman de la Rose", Ph.D., University of Illinois, Urbana-Champaign, 2014, [v] + 294 p. [PQ]
    • Pickens, Rupert, « Somnium and interpretation in Guillaume de Lorris », Symposium, 28, 1974, p. 175-184.
    • Piehler, Paul, The Visionary Landscape: A Study in Medieval Allegory, London, Arnold, 1971, [viii] + 170 p.
      Comptes rendus: O. Barfield, dans Medium Ævum, 42, 1973, p. 84-91. — K. A. Bleeth, dans Speculum, 47, 1972, p. 138-141. — C. Witke, dans Romance Philology, 30:2, 1976-1977, p. 268-271.
    • Planche, Alice, « "Cheveus ot blons come bacins": sur un vers de Guillaume de Lorris dans Le roman de la rose », Romania, 115:3-4, 1997, p. 547-552.
    • Planche, Alice, « La fleur noire: sur un vers du Roman de la Rose de Guillaume de Lorris », Romania, 113:1-2, 1992-1995, p. 227-233.
    • Planche, Alice, « L'odeur, le cœur et la clarté: sur un motif du Roman de la Rose », Romania, 105:2-3, 1984, p. 359-367.
    • Poirion, Daniel, « Narcisse et Pygmalion dans le Roman de la Rose », Essays in Honor of Louis Francis Solano, éd. Raymond J. Cormier et Urban T. Holmes, Chapel Hill, University of North Carolina Press (North Carolina Studies in the Romance Languages and Literatures, 92), 1970, p. 153-165.
      Compte rendu: Gianni Mombello, dans Studi francesi, 43, 1971, p. 124.
    • Poirion, Daniel, Le Roman de la Rose, Paris, Hatier (Connaissance des lettres, 64), 1973, 223 p.
      Comptes rendus: M.-R. Jung, dans Cahiers de civilisation médiévales, 18, 1975, p. 310-311. — G. Hilder, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 93, 1977, p. 384-390. — L. J. Friedman, dans Romance Philology, 35, 1981-1982, p. 540-544.
    • Poirion, Daniel, « De la signification selon Jean de Meun », Archéologie du signe, éd. Lucie Brind'Amour et Eugene Vance, Toronto, Pontifical Institute of Mediaeval Studies, 1983, p. 165-185.
    • Polak, Lucie, « Plato, Nature, and Jean de Meun », Reading Medieval Studies, 3, 1977, p. 80-99.
    • Pomel, Fabienne, « Clefs du cœur, du corps et du texte », Les clefs des textes médiévaux. Pouvoir, savoir et interprétation, éd. Fabienne Pomel, Rennes, Presses universitaires de Rennes (Interférences), 2006, p. 45-59.
      Comptes rendus: Jean Lacroix, dans Revue des langues romanes, 111:1, 2007, p. 229-234. — Patricia Victorin, dans Le Moyen Âge, 113:2, 2007, p. 426-428.
    • Pontfarcy, Yolande de, « The myth of Narcissus in courtly literature », Echoes of Narcissus, éd. Lieve Spaas and Trista Selous, New York et Oxford, Bergham Books, 2000, p. 25-35.
      À propos de Quan vei la lauseta mover de Bernartz de Ventadorn, du Lai de Narcisse et du Roman de la Rose.
    • Powell Harley, Marta, « Narcissus, Hermaphroditus, and Attis: Ovidian lovers at the Fontaine d'Amors in Guillaume de Lorris's Roman de la rose », PMLA, 101:3, 1986, p. 324-337. [Jstor]
    • Pugh, Camilla Rachal, The Search for "Senefiance": Contraires "Allegories" in the "Roman de la Rose", Ph.D., Louisiana State University, Baton Rouge, 1999, viii + 261 p. [PQ]
    • Quillet, Jeannine, « IXe colloque (1973). Le songe », Culture et travail intellectuel dans l'occident médiéval, éd. Geneviève Hasenohr et Jean Longère, Paris, Centre national de la recherche scientifique, 1981, p. 81-93.
    • Quilligan, Maureen, « Allegory, allegoresis, and the deallegorization of language: the Roman de la rose, the De planctu naturae, and the Parlement of Foules », Allegory, Myth and Symbol, éd. Morton X. Bloomfield, Cambridge (USA) et London, Harvard University Press (Harvard English Studies, 9), 1981, p. 153-165.
    • Raimondi, Gianmario, « Lectio Boethiana. L'example di Nerone e Seneca nel Roman de la Rose », Romania, 120, 2002, p. 63-98.
    • Ralph, Dorothy M., Jean de Meun, the Voltaire of the Middle Ages, Ph.D., University of Illinois at Urbana-Champaign, 1940.
    • Ramsey, Susan, « État présent du Roman de la Rose », Chimères, Montréal, Hurtubise HMH, 1971, p. 61-72.
    • Rand, E. K., « The metamorphosis of Ovid in Le oman de la rose », Studies in the History of Culture, éd. Percy W. Long, Freeport, Books for Libraries, 1969, p. 103-121.
    • Regalado, Nancy Freeman, « "Des contraires choses." La fonction poétique de la citation et des exempla dans le Roman de la Rose de Jean de Meun », Littérature, 41, 1981, p. 62-81.
    • Ribard, Jean, « Introduction à une étude polysémique du Roman de la Rose de Guillaume de Lorris », Études de langue et de littérature du Moyen Âge offertes à Félix Lecoy, Paris, Champion, 1973, p. 315-348. — Réimpr. dans Du mythique au mystique: la littérature médiévale et ses symboles. Recueil d'articles offert par ses amis, collègues et disciples, Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 31), 1995, p. 315-325.
    • Ribémont, Bernard, « La Vieille et le sexe, ou la revanche du chatoiement (à propos du Roman de la Rose) », Entremetteurs et entremetteuses dans la littérature de l'Antiquité à nos jours, éd. Corinne Pierreville, Lyon, CEDIC, 2007, p. 131-142.
    • Richards, Earl Jeffrey, Dante and the "Roman de la Rose": An Investigation into the Vernacular Context of the "Commedia", Tübingen, Niemeyer (Beihefte zur Zeitschrift für romanische Philologie, 184), 1981.
    • Richards, Earl Jeffrey, « Poésie en tant que processus. La satire contre les ordres mendiants dans le Couronnement de Renart, Renart le Bestourné et la deuxième partie du Roman de la Rose », Third International Beast Epic, Fable and Fabliau Colloquium, Münster, 1979. Proceedings, éd. Jan Goossens et Timothy Sodmann, Köln und Wien, Bölhau (Niederdeutsche Studien, 30), 1981, p. 312-329.
    • Richards, Earl Jeffrey, « Reflections on Oiseuse's mirror. Iconographic tradition, luxuria and the Roman de la Rose », Zeitschrift für romanische Philologie, 98, 1982, p. 296-311.
    • Richards, Earl Jeffrey, « The tradition of "otium litteratum" and Oiseuse in Le roman de la Rose », Studi francesi, 95, 1988, p. 271-273.
    • Richards, Earl Jeffrey, « The Fiore and the Roman de la Rose », Medieval Translators and Their Craft, éd. Jeanette Beer, Kalamazoo, Medieval Institute Publications (Studies in Medieval Culture, 25), 1989, p. 265-283.
    • Roman, Marco David, The "Chastoiement" and the "Decameron": Rhetorical "Examples" of Vernacularization, Ph.D., Florida State University, Tallahassee, 1993, 229 p. [PQ]
    • Roques, Mario, « Fragments de manuscrits du Roman de la Rose », Romania, 55, 1929, p. 263-265. [Gall]
      Description de cinq fragments provenant d'archives départementales et désormais conservés aux Archives nationales à Paris.
    • Rouse, Mary A., et Richard H. Rouse, Illitterati et Uxorati. Manuscripts and their Makers in Medieval Paris, 1200–1500, London et Turnhout, Miller, 2000, 2 t., 424 + 407 p.
      Comptes rendus: Dominique Vanwijnsberghe, dans Scriptorium, 55, 2001, p. 310-316. — Edoardo Barbieri, dans Bibliofilia, 105, 2003, p. 99-101. — Geneviève Hasenohr, dans Romania, 122:3-4, 2004, p. 565-569. — R. Beyers, dans Apocrypha, 16, 2005, p. 263-266.
    • Roy, Bruno, « Cristals est glace endurcie par molt d'ans », Le nombre du temps en hommage à Paul Zumthor, éd. Emmanuèle Baumgartner, Giuseppe Di Stefano, Françoise Ferrand, Serge Lusignan, Christiane Marchello-Nizia et Michèle Perret, Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 12), 1988, p. 255-261.
    • Ruhe, E., « In rosa venenum. Das offene Ende des Romans von Guillaume de Lorris », Farai chansoneta novela. Essais sur la liberté créatrice au Moyen Âge. Hommage à Jean Charles Payen, Caen, Centre de Publication de l'Université, 1989, p. 323-345.
    • Russell, J. Stephen, The English Dream Vision: Anatomy of a Form, Colombus, Ohio State University Press, 1988, ix + 244 p. [OSUP]
    • Rychner, Jean, « Le mythe de la fontaine de Narcisse dans le Roman de la Rose de Guillaume de Lorris », Le lieu et la formule. Hommage à Marc Eigeldinger, éd. Yves Bonnefoy et al., Neuchâtel, Éditions de la Baconnière, 1978, p. 33-46. — Réimpr. dans Du "Saint-Alexis" à François Villon: études de littérature médiévale, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 169), 1985, p. 307-320.
    • Rychner, Jean, « La flèche et l'anneau (sur les dits narratifs) », Moyen Âge flamboyant, Revue des sciences humaines, 183:3, 1981, p. 55-69.
    • Sasaki, Shigemi, « Sur le personnage d'Oiseuse », Études de langue et littérature françaises, 32, 1978, p. 1-24.
    • Sasaki, Shigemi, « Le jardin et son "estre" dans le Roman de la Rose et dans le Dit dou lyon », Cahiers de l'Association internationale des études francaises, 34, 1982, p. 25-37.
    • Schalk, Fritz, « Somnium und verwandte Wörter im Romanischen », Exempla romanischer Wortgeschichte, Frankfurt am Main, Klostermann, 1966, p. 295-337.
    • Shumate, Mary Carol, From Exegesis to Irony: The Evolution of Medieval Romance Allegory, Ph.D., University of Colorado, Boulder, 1974.
    • Smith, Nathaniel B., « In search of the ideal landscape: from "locus amoenus" to "parc du champ joli" in the Roman de la Rose », Viator, 2, 1980, p. 225-243.
    • Sneyders de Vogel, K., « "Le cercle dont le centre est partout et la circonférence nulle part" et le Roman de la Rose », Neophilologus, 16, 1931, p. 246-249; 17, 1932, p. 211-212.
    • Sneyders de Vogel, K., « Marot et le Roman de la Rose », Neophilologus, 17, 1932, p. 269-271.
    • Sneyders de Vogel, K., « L'unité du Roman de la Rose », Neophilologus, 37, 1953, p. 135-139.
    • Söderhjelm, Werner, « Un manuscrit du Roman de la rose à la Bibliothèque royale de Stockholm », Bok- och bibliotekshistoria studier tillägnade Isak Collijn, Uppsala, 1925, p. 75-90.
    • Spencer, Richard, « The treatment of women in the Roman de la Rose, the fabliaux and the Quinze joyes de mariage », Marche romane, 28, 1978, p. 207-214.
    • Spivak, Gayatri, « Allégorie et histoire de la poésie », Poétique, 2, 1971, p. 427-441.
      Comptes rendus: J. Cerquiglini-Toulet, dans Romania, 98, 1977, p. 271.
    • Spruill Fansler, Dean, Chaucer and the "Roman de la Rose", New York, Columbia University Press (Columbia University Studies in English and Comparative Literature), 1914, [xi] + 269 p. [IA]
    • Stablein, Patricia Harris, « La femme-pharmakon: l'amour et le mariage dans les transgressions structurales du Roman de la rose », Amour, mariage et transgressions au Moyen Âge. Actes du colloque d'Amiens (mars 1983), éd. Danielle Buschinger et André Crépin, Göppingen, Kümmerle (Göppinger Arbeiten zur Germanistik, 420), 1984, p. 349-358.
    • Stakel, Susan, False Roses: Structures of Duality and Deceit in Jean de Meun's Roman de la Rose, Saratoga, Anma Libri (Stanford French and Italian Studies, 69), 1991, 142 p.
    • Stierle, Karlheinz, « Trauer der Stimme, Melancholie der Schrift. Zur lyrischen Struktur des Rondeau bei Charles d'Orléans », Musique naturele: Interpretationen zur französischen Lyrik des Spätmittelalters, éd. Wolf-Dieter Stempel, München, Fink (Romanistiches Kolloquium, 7), 1995, p. 141-174. [DS-BSB]
    • Stone, Donald, Jr., « C. S. Lewis and Lorris' Lady », Romance Notes, 6, 1964-1965, p. 196-199.
    • Stone, Donald, Jr., « Old and new thoughts on Guillaume de Lorris », Australian Journal of French Studies, 2, 1965, p. 157-170.
    • Strohm, Paul, « Guillaume as narrator and lover in the Roman de la Rose », The Romanic Review, 59:1, 1968, p. 3-9.
    • Strubel, Armand, « Allegoria in factis et allegoria in verbis », Poétique, 23, 1975, p. 342-357.
    • Strubel, Armand, « Écriture du songe et mise en œuvre de la "senefiance" dans le Roman de la Rose de Guillaume de Lorris », Études sur le Roman de la Rose de Guillaume de Lorris, éd. Jean Dufournet, Genève, Slatkine, 1984, p. 165-166??.
    • Strubel, Armand, « La personnification allégorique, avatar du mythe: Fortune, Raison, Nature et Mort chez Jean de Meun », Pour une mythologie du Moyen Âge, éd. Laurence Harf-Lancner et Dominique Boutet, Paris, École normale supérieure des jeunes filles (Collection de l'École normale supérieure des jeunes filles, 41), 1988, p. 65.
    • Strubel, Armand, La Rose, Renart et le Graal. La littérature allégorique en France au XIIIe siècle, Genève et Paris, Slatkine (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 11), 1989, 336 p.
    • Strubel, Armand, "Grant senefiance a". Allégorie et littérature au Moyen Âge, Paris, Champion (Moyen Âge. Outils de synthèse, 2), 2002, 464 p.
      Compte rendu: Bernard Ribémont, dans Cahiers de recherches médiévales, Comptes rendus, 2002. [Rev]
    • Sutherland, Ronald, « The Romaunt of the Rose and source manuscripts », Publications of the Modern Language Association of America, 74, 1959, p. 178-182.
    • Swift, Helen, « The ghost(s) of the author(s) past, present, and future: a literary-reflexive perspective on authorship in the poems of Jean de Meun and Martin le Franc », Medium Aevum, 73:2, 2004, p. 235-259. [PAO-Proq]
    • Swift, Helen J., Gender, Writing, and Performance: Men Defending Women in Late Medieval France, 1440–1538, Oxford, Clarendon Press (Oxford Modern Languages and Literature Monographs), 2008, xv + 285 p.
    • Taylor, Carol Margaret, The Deceptive Paradise: The Garden as Image of Self and Society in Medieval Romance, Ph.D., Harvard University, 1982, 336 p. [PQ]
    • Taylor, Jane H. M., The Making of Poetry: Late-Medieval French Poetic Anthologies, Turnhout, Brepols (Texts and Transitions: Studies in the History of Manuscripts and Printed Books, 1), 2007, xvi + 310 p.
      Compte rendu: YWMLS 2007
    • Taylor, Mark Norman, Chaucer and the Dialectic of Love: Transformations in the Literary Love Tradition since Marcabru, Ph.D., University of Texas at Austin, 1995, 576 p. [PQ]
    • Thiolier-Méjean, Suzanne, « L'alchimiste dans la littérature médiévale vernaculaire: étude de quelques cas », Alchimies Orient - Occident, éd. Claire Kappler et Suzanne Thiolier-Méjean, Paris, L'Harmattan (Kubaba. Actes), 2006, p. 89-126.
    • Thuasne, Louis, Le Roman de la Rose, Paris, Malfère (Les grands événements littéraires), 1929, 167 p. [Gall]
    • Thut, Martin, « Narcisse versus Pygmalion. Une lecture du Roman de la Rose », Vox romanica, 41, 1982, p. 104-132.
    • Took, John, « Dante and the Roman de la Rose », Italian Studies, 37, 1982, p. 4-5.
    • Topsfield, L. T., « The Roman de la rose of Guillaume de Lorris and the love lyric of the early troubadours », Reading Medieval Studies, 1, 1975, p. 31-50.
    • Tuve, Rosemond, Allegorical Imagery: Some Mediaeval Books and Their Posterity, Princeton, Princeton University Press, 1966, 461 p.
      Comptes rendus: Urban T. Holmes, dans Manuscripta, 11, 1967, p. 55-56. — Eleanor Relle, dans Medium Ævum, 37, 1968, p. 360-362 — Charity C. Willard, dans Romance Philology, 22, 1968, p. 220-222.
    • Uitti, Karl D., « Understanding Guillaume de Lorris: the truth of the couple in Guillaume's Romance of the Rose », Contemporary Readings of Medieval Literature, éd. Guy Mermier, Ann Arbor, University of Michigan, Department of Romance Languages; Paris, Nizet, 1989 (Michigan Romance Studies, 8), 1989, p. 51.
    • Van den Boogaard, Nico, « Le Roman de la Rose de Guillaume de Lorris et l'art de mémoire », Jeux de mémoire: aspects de la mnémotechnie médiévale, éd. Bruno Roy et Paul Zumthor, Paris, Vrin (Études médiévales, 3), 1985, p. 85-90.
    • van der Poel, Dieuwke, « The Romance of the Rose and I: narrative perspective in the Roman de la Rose and its two Middle Dutch adaptations », Courtly Literature: Culture and Context. Selected Papers from the 5th Triennial Congress of the International Courtly Literature Society, Dalfsen, The Netherlands, 9-16 August, 1986, éd. Keith Busby et Erik Kooper, Amsterdam et Philadelphia, Benjamins (Utrecht Publications in General and Comparative Literature, 25), 1990, p. 573-583.
    • Vanossi, Luigi, Dante e il "Roman de la Rose". Saggio sul "Fiore", Firenze, Olschki, 1979.
    • Varnhagen, Hermann, « Die handschriftlichen Erwerbungen des British Museum auf dem Gebiete des Altromanischen in den Jahren von 1865 bis Mitte 1877 », Zeitschrift für romanische Philologie, 1, 1877, p. 541-555., ici p. 547. [Gall] [IA]
      Signale 10 manuscrits de la British Library contenant le Roman de la Rose.
    • Verhuyck, Paul, « Guillaume de Lorris ou la multiplication des cadres », Neophilologus, 58, 1974, p. 283-293.
    • Vitale-Brovarone, Alessandro, « Un nuovo frammento del Roman de la Rose », Studi francesi, 60, 1976, p. 497-498.
    • Vitz, Evelyn B., « The I of the Roman de la Rose », Genre, 6, 1973, p. 49-75.
    • Vitz, Evelyn B., « Inside/outside: first-person narrative in Guillaume de Lorris' Roman de la rose », Yale French Studies, 58, 1979, p. 148-164.
    • Vitz, Evelyn Birge, « Erotic reading in the Middle Ages: performance and re-performance of romance », Performing Medieval Narrative, éd. Evelyn Birge Vitz, Nancy Freeman Regalado et Marilyn Lawrence, Cambridge, Brewer, 2005, p. 73-88.
    • Walker, Frederic, « Jean de Meun and alchemy », Journal of Chemical Education, 7:12, 1930, p. 2863-2874. [ACSP]
    • Walters, Lori, Chrétien de Troyes and the 'Romance of the Rose': Continuation and Narrative Tradition, Ph.D., Princeton University, 1986, 483 p. [PQ]
    • Walters, Lori, « A Parisian manuscript of the Romance of the Rose », Princeton University Library Chronicle, 51:1, 1989-1990, p. 31-55. [www]
    • Walters, Lori, « Reading the Rose: literacy and the presentation of the Roman de la Rose in medieval manuscripts », The Romanic Review, 85:1, 1994, p. 1-26. [AS]
    • Walters, Lori J., « "The foot on which he limps": Jean Gerson and the rehabilitation of Jean de Meun in Arsenal 3339 », Digital Philology, 1:1, 2012, p. 110-138. [Muse]
    • Ward, Charles Frederick, The Epistles on the 'Romance of the Rose' and other Documents in the Debate, Ph.D., University of Chicago, 1911, 118 p. [PQ]
    • Warren, F. M., « On the date and composition of Guillaume de Lorris' Roman de la Rose », Publications of the Modern Language Association of America, 23:2, 1908, p. 269-284. [IA: ex. 1, ex. 2] [HT]
    • Warren, F. M., « A Byzantine source for Guillaume de Lorris's Roman de la Rose », Publications of the Modern Language Association of America, 31:2, 1916, p. 232-246. [IA: ex. 1, ex. 2] [HT]
    • Watkins, John H., « À la recherche de François Villon. Quelques remarques », Mélanges de langue et littérature françaises du Moyen Âge et de la Renaissance offerts à Monsieur Charles Foulon, professeur de langue et littérature françaises du Moyen Âge et de la Renaissance, par ses collègues, ses élèves et ses amis. Tome I, Rennes, Institut de français, Université de Haute-Bretagne, 1980, p. 395-402.
      Présente plusieurs passages des poésies de Villon qui paraissent s'inspirer directement du Roman de la Rose.
    • Weinberg, Bernard, « Guillaume Michel dit de Tours, the editor of the 1526 Roman de la Rose », Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, 11, 1949, p. 72-85.
    • Weinrich, Harald, « Structures narratives du mythe », Poétique, 1, 1970, p. 25-34.
      Comptes rendus: Jacqueline Cerquiglini, dans Romania, 98, 1977, p. 271.
    • Wetherbee, Winthrop, « The literal and the allegorial: Jean de Meun and the De planctu Naturae », Mediaeval Studies, 33, 1971, p. 264-291.
    • White, Hugh, Nature, Sex, and Goodness in a Medieval Literary Tradition, Oxford et New York, Oxford University Press, 2000, ix + 278 p.
    • Wood, Chauncey, « La Vieille, free love, and Boethius in the Roman de la Rose », Revue de littérature comparée, 51, 1977, p. 336-342.
    • Morton Wood, Mary, The Spirit of Protest in Old French Literature, New York, Columbia University Press (Columbia University Studies in Romance Philology and Literature), 1917, xii + 203 p. [IA]
    • Wright, Steven Alan, Literary Influence in Medieval Literature: Chaucer and the 'Roman de la Rose', Ph.D., Indiana University, 1986, 278 p. [PQ]
    • Zingarelli, Nicola, « L'allegoria nel Roman de la Rose », Studii dedicati a Francesco Torraca nel XXXVI anniversario della sua laurea, Napoli, Perrella, 1912, p. 495-524.
    • Zink, Michel, « Bel-Accueil le travesti du Roman de la Rose de Guillaume de Lorris et Jean de Meun à Lucidor de Hugo von Hofmannsthal », Littérature, 47, 1982, p. 31-40. [Cairn] [Pers]
    • Zink, Michel, « Note sur Raison et Nature dans le Roman de la Rose », Bologna nel Medioevo. Atti del Colloquio internazionale (Bologna, 28-29 ottobre 2002), Quaderni di filologia romanza, 17, 2003 [2004], p. 109-123.
    • Ziolkowski, Jan M., « The obscenities of old women: vetularity and vernacularity », Obscenity, Social Control and Artistic Creation in the Middle Ages, éd. Jan M. Ziolkowski, Leiden, Brill, 1998, p. 73-89.
    • Zumthor, Paul, Essai de poétique médiévale, Paris, Seuil (Poétique), 1972, 518 p.
    • Zumthor, Paul, « De Guillaume de Lorris à Jean de Meung », Études de langue et de littérature du Moyen Âge offertes à Félix Lecoy, Paris, Champion, 1973, p. 609-620.
    • Zumthor, Paul, « Récit et anti-récit: Le Roman de la Rose », Medioevo romanzo, 1, 1974, p. 5-25.
  2. Li livres de confort de Philosophie

    Titre: 
    Date: 
    Dédicataire:Philippe IV le Bel, roi de France (1268–1314)
    Langue:Français
    Genre: 
    Forme:Prose
    Contenu:Traduction du De consolatione Philosophiae de Boèce.
    Incipit:A ta royal majesté, tres noble prince, par la grace de Dieu roy des François, Phelippe le Quart, je Jehan de Meun qui jadis ou Rommant de la Rose, puis que Jalousie ot mis en prison Bel Acueil, enseignai la maniere du chastel prendre et de la rose cueillir et translatay de latin en françois le livre Vegece de Chevalerie et la Vie et les Epistres Pierres Abaelart et Heloys sa fame et le livre Aered de Esperituelle Amitié...
    Explicit:... Despiséz donques et eschevéz les vicez aiméz et ensuiéz les vertuz; soulevéz vostre courage a droitez esperancez; tendéz humbles prieres en haut a Dieu. Grant necessité de proece, se vous ne vous en vouléz faindre, vous est chargiee et enjointe, c'est a dire grant mestier vous est que vous soiés prudomme quant vous faitez toutez vos euvrez devant les yeulz du juge qui toutez chosez voit.
    Manuscrits
    1. Amiens, Bibliothèque municipale, 412, f. 40-53 |N|
    2. Besançon, Bibliothèque municipale, 434, f. 293-338, 1372 (B)
    3. Bruxelles, Bibliothèque royale de Belgique, 10394-10414
    4. Bruxelles, Bibliothèque royale de Belgique, 11199
    5. Chantilly, Bibliothèque et Archives du Château, 283 (658), 37 f., XIV (C1)
    6. Chantilly, Bibliothèque et Archives du Château, 284 (627), 36 f., XIV (C2)
    7. Dijon, Bibliothèque municipale, 525, f. 217rb-221rb (F2)
    8. Douai, Bibliothèque municipale, 765, f. 20-115, XIV (D)
    9. Madrid, Biblioteca nacional de España, Vitr. 23-13
    10. New York, Morgan Library, M.332, 161 f., XV (M)
    11. Oxford, Bodleian Library, Rawlinson G. 41, f. 1-13,?? (F)
    12. Paris, Bibliothèque nationale de France, Arsenal, 732, 159 f., XIV (A1)
    13. Paris, Bibliothèque nationale de France, Arsenal, 733, 161 f., XV (A2)
    14. Paris, Bibliothèque nationale de France, Arsenal, 738
    15. Paris, Bibliothèque nationale de France, Arsenal, 2669, 99 f., 1472 (A3) avec glose
    16. Paris, Bibliothèque nationale de France, lat. 8654B, f. 48, XIII ex.-XIV in. (F1)
    17. Paris, Bibliothèque nationale de France, lat. 18424, f. 1-166, XIV (P2)
    18. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 809, f. 27-95a, XV (P4) avec glose
    19. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 1097, 44 f., XIV (P1)
    20. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 1098, 116 f., 1/2 XV (P3)
    21. Rennes, Bibliothèque municipale, 593, f. 471-509 (R)
    22. Saint-Omer, Bibliothèque municipale, 661, f. 1-68, XV (P3)
    Édition moderne
    • Dedeck-Héry, Venceslas Louis, « Un fragment inédit de la Consolation de Boèce par Jean de Meun », The Romanic Review, 28, 1936, p. 110-124.
    • Dedeck-Héry, V. L., « Boethius' De Consolatione by Jean de Meun », Mediaeval Studies, 14, 1952, p. 165-275.
    Études
    • Atkinson, Keith, « Les compléments prédicatifs dans Li livres de confort de philosophie de Jean de Meun », Studia neophilologica, 46, 1974, p. 391-408.
    • Babbi, Anna Maria, « Jean de Meun traducteur de la Consolatio Philosophiae de Boèce », "Pour acquerir honneur et pris". Mélanges de moyen français offerts à Giuseppe Di Stefano, éd. Maria Colombo Timelli et Claudio Galderisi, Montréal, CERES, 2004, p. 69-77.
    • Billotte, Denis, Le vocabulaire de la traduction de la Consolatio philosophiae de Boèce par Jean de Meun, doctorat, Université de Lausanne, 1996.
    • Billotte, Denis, Le vocabulaire de la traduction par Jean de Meun de la "Consolatio philosophiae" de Boèce, Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 54), 2000, 2 t.
    • Cline, James M., « Chaucer and Jean de Meun: De Consolatione Philosophiae », ELH, 3:2, 1936, p. 170-181. [Jstor]
    • Courcelle, Pierre, La consolation de Philosophie dans la tradition littéraire: antécédents et postérité de Boèce, Paris, Études augustiniennes, 1967.
    • Crespo, Roberto, « Jean de Meun traduttore della Consolatione philosophiae di Boezio », Atti della Acaddemia delle Scienze di Torino (Classe delle scienze morali, storiche e filologiche), 103, 1969, p. 71-170.
      Comptes rendus: F. Beggiato, dans Cultura neolatina, 30, 1970, p. 213 — P.-Y. Badel, dans Romance Philology, 26, 1972-1973, p. 205-206 — G. Hilder, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 88, 1972, p. 231-233
    • Crespo, Roberto, « Zu Jean de Meun. Erwiderung », Zeitschrift für romanische Philologie, 89, 1973, p. 504-506.
    • Crespo, Roberto, « Il prologo allaa traduzione della Consolatio Philosophiae di Jean de Meun e il commento di Guglielmo d'Aragona », Romanitas et christianitas. Studia Iano Henrico Waszink, A. D. VI Kal. Nov. A. MCMLXXIII, XIII lustra complenti oblata, éd. W. den Boer, P. G. Van der Nat, C. M. J. Sicking et J. C. M. van Winden, Amsterdam et London, North-Holland Publishing Company, 1973, p. 55-70.
    • Cropp, Glynnis M., « Quelques manuscrits méconnus de la traduction en prose de Jean de Meun de la Consolatio Philosophiae », Scriptorium, 33:2, 1979, p. 260-266.
    • Dedeck-Héry, V. L., « Jean de Meun et Chaucer, traducteurs de la Consolation de Boèce », Publications of the Modern Language Association of America, 52:4, 1937, p. 967-991. [Jstor]
    • Dedeck-Héry, V. L., « The manuscripts of the translation of Boethius' Consolatio by Jean de Meung », Speculum, 15:4, 1940, p. 432-443. [Jstor]
    • Delisle, Léopold, « Anciennes traductions françaises de la Consolation de Boëce conservées à la Bibliothèque nationale », Bibliothèque de l'École des chartes, 34, 1873, p. 5-32. [Gall] [Pers]
      Compte rendu: Paul Meyer, dans Romania, 2, 1873, p. 271-272. *
      Réimpression →
      • Delisle, Léopold, Inventaire général et méthodique des manuscrits français de la Bibliothèque nationale, Paris, Champion, 1878, p. 317-346.
    • Delisle, Léopold, « Anciennes traductions françaises de la Consolation de Boëce conservées à la Bibliothèque nationale », Inventaire général et méthodique des manuscrits français de la Bibliothèque nationale, Paris, Champion, 1876-1878, t. 2, p. 317-346. [IA: t. 1, t. 2]
    • Denomy, Alex J., « The vocabulary of Jean de Meun's translation of Boethius' De Consolatione Philosophiae », Mediaeval Studies, 16, 1954, p. 19-34.
    • Dwyer, Richard A., Boethian Fictions: Narratives in the Medieval French Versions of the 'Consolatio Philosophiae', Cambridge (USA), Mediaeval Academy of America (Mediaeval Academy of America Publications, 83), 1976, xi + 140.
    • Langlois, Charles-Victor, La vie en France au Moyen Âge du XIIe au milieu du XIVe siècle. Tome 4: La Vie spirituelle. Enseignements, méditations & controverses d'après des écrits en français à l'usage des laïcs, Paris, Hachette, 1928, p. 274-277.
    • Langlois, Ernest, « La traduction de Boèce par Jean de Meun », Romania, 42, 1913, p. 331-369. [Gall]
    • Lowes, John Livingstone, « Chaucer's Boethius and Jean de Meun », The Romanic Review, 8:4, 1917, p. 383-400.
    • Paris, Paulin, Les manuscrits françois de la bibliothèque du roi, Paris, Techener, 1836-1848, 7 t., ici t. 5, p. 38-43. [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6, t. 7]
    • Roques, Mario, et Antoine Thomas, « Traductions françaises de la Consolatio Philosophiae de Boèce », Histoire littéraire de la France, Paris, Imprimerie nationale, t. 37, 1938, p. 419-488., ici p. 436-441. [IA]
    • Silk, Edmund Taite, Cambridge Manuscript II 3. 21 and the Relation of Chaucer's 'Boethius' to Trivet and Jean de Meung, Ph.D., Yale University, New Haven, 1930, 695 p. [PQ]
  3. La vie et epistres Pierres Abaelart et Heloys sa fame

    Titre: 
    Date:Vers 1290
    Langue:Français
    Genre: 
    Forme:Prose
    Contenu:Traduction des lettres d'Héloïse et de Pierre Abélard
    Incipit:Essamples attaignent ou appaissent souvent les talens des hommes plus que ne font parolles. Et pour ce, aprés aucun confort de parole dite entre nous en ta presence, ai ge proposé a escripre a toy qui es ores lontains une confortable espitre des propres esperimens de mes mescheances, pour ce que tu cognoisses que tes temptacions sunt ou nules ou petites au regart dé moyes...
    Explicit:... et le te garde pour le te rendre par la grace de Dieu ou jour du Jugement. Ayez donques memoire a Dieu d'icelui — et de moy, si te plaist —, et recommande diligenment aus saintez suers qui avec toy servent Dieu les freres de nostre congregacion et les suers qui par tout le monde de leur pouair servent celuy que tu sers. Etc.
    Manuscrits
    1. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 920
    Éditions modernes
    • Jean de Meun, Traduction de la première épître de Pierre Abélard (Historia Calamitatum), éd. C. Charrier, Paris, 1934.
    • Schultz, Elizabeth, La vie et les epistres Pierre Abaelard et Heloys sa fame: A Translation by Jean de Meun and an Old French Translation of Three Related Texts. A Critical Edition of MS. 923 (Bibliothèque Nationale), Ph.D., Washington University, 1969.
    • Beggiato, Fabrizio, « La prima lettera di Eloisa ad Abelardo nella traduzione di Jean de Meun », Cultura neolatina, 32, 1972, p. 211-229.
    • Zink, Michel, « La traduction française attribuée à Jean de Meun de la lettre de Pierre le Vénérable à Héloïse », Pierre Abélard, Pierre le Vénérable: les courants philosophiques, littéraires et artistiques en Occident au milieu du XIIe siècle. Abbaye de Cluny, 2 au 9 juillet 1972, Paris, Centre national de la recherche scientifique (Colloques internationaux du Centre national de la recherche scientifique, 546), 1975, p. 29-37.
    • Le lettere di Abelardo ed Eloisa nella traduzione di Jean de Meun, a cura di Fabrizio Beggiato, Modena, Mucchi (Studi, testi e manuali, 5), 1977, 2 t.
      Comptes rendus: G. Roques, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 94, 1978, p. 665-666. — E. Hicks, dans Romania, 103, 1982, p. 384-387.
    • La vie et les epistres Pierres Abaelart et Heloys sa fame, traduction du XIIIe siècle attribuée à Jean de Meun avec une nouvelle édition des textes latins d'après le ms. Troyes Bibl. mun. 802 par Éric Hicks, Genève, Slatkine; Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 16), 1991, lix + 163 + 163 p.
      Compte rendu: John R. Clark, dans Journal of Medieval Latin, 5, 1995, p. 270-273.
    Études
    • Billotte, Denis, « Conception et réalisation d'un outil informatique pour l'analyse lexicographique et l'édition d'un corpus bilingue: La vie et les epistres Pierre Abaelart et Heloys sa fame », Romance Languages Annual 1992, 1993, p. 1-7.
    • Brook, Leslie C., « Synonymic and near-synonymic pairs in Jean de Meun's translation of the letters of Abelard and Heloise », Neuphilologische Mitteilungen, 87, 1986, p. 16-33.
    • Hicks, Eric et Jean Scheidegger, « Le corpus abélardien de Jean de Meun: recherches et méthodes », Bulletion de la Section de linguistique et de la Faculté des lettres de l'Université de Lausanne, 6, 1984, p. 117-145.
    • Hicks, Eric, « Les métamorphoses du cercle vicieux », De la plume d'oie à l'ordinateur: études de philologie et de linguistique offertes à Hélène Naïs, Verbum, numéro spécial, 1985, p. 416-423.
  4. Li abregemenz noble honme Vegesce Flave René des establissemenz apartenanz a chevalerie

    Titre: 
    Date:1284
    Commanditaire:Jean Ier de Brienne, comte d'Eu († 1294)
    Langue:Français
    Genre: 
    Forme:Prose
    Contenu:Traduction de l'Epitoma de re militari de Végèce
    Incipit:Ci commence par bon eur, el non del souverain Dieu, li abregemenz noble honme Vegesce Flave René, des establissemenz apartenanz a chevalerie. Et est devisiez en quatre livres...
    Ci commence li prologues du premier livre.
    Li ancien ont esté coustumier de metre en escrit les choses qu'il pensoient que fussent bones a savoir...
    Explicit:... Car li usages et li hanteis de chascun jour treuve plus de l'art en ces choses que l'ancienne doctrine ne nous en a moustré.
    Ci fenist li livres Vegece de l'Art de Chevalerie que nobles princes Jehans, contes d'Eu, fist translater de latin en françois par mestre Jehan de Meun, en l'an de l'incarnation Nostre Seignor M et CC et IIIIXX et quatre.
    Manuscrits
    1. Bern, Burgerbibliothek, A 280, f. 1-53, XV (Be)
    2. Bern, Burgerbibliothek, 607, XIII (Bfr)
    3. Bruxelles, Bibliothèque royale de Belgique, II 4847, déb. XIV (X)
    4. Carpentras, Bibliothèque Inguimbertine, 332, fin XIII–XIV déb. (C)
    5. Chantilly, Bibliothèque et Archives du Château, 344 (545), 49 f., XV (Ch)
    6. Den Haag, Koninklijke Bibliotheek, 73 J 22, XIV (Gh)
    7. Dresden, Sächsische Landesbibliothek–Staats- und Universitätsbibliothek, Oc. 57, 1/2 XIV (D)
    8. London, British Library, Royal, 20 B. XI, XIV (Y)
    9. London, British Library, Royal, 20 B. XV, XV (R)
    10. London, British Library, Sloane, 2430, XIV (S)
    11. Oxford, Bodleian Library, Douce 149, déb. XIV (O)
    12. Paris, Bibliothèque nationale de France, Arsenal, 2551, XIV (L)
    13. Paris, Bibliothèque nationale de France, Arsenal, 2915, XV (M)
    14. Paris, Bibliothèque nationale de France, Arsenal, 2916, XV (N)
    15. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 1230, XIV (B)
    16. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 1231, XV (E)
    17. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 1232, XIV (F)
    18. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 2063, 1340 (A)
    19. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 12360, XV (G)
    20. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 19104, XV (H)
    21. Torino, Archivio di Stato, J.b.II.15, XIV–XV
    22. Torino, Archivio di Stato, J.b.II.19, f. 1-88v, XIV–XV (T)
    23. Vaticano, Biblioteca Apostolica Vaticana, Reginensi latini, 1628, déb. XIV (V)
    Éditions modernes
    • L'art de chevalerie, traduction du De re militari de Végèce par Jean de Meun publié avec une étude sur cette traduction et sur Li abrejance de l'ordre de chevalerie de Jean Priorat par Ulysse Robert, Paris, Firmin Didot pour la Société des anciens textes français, 1897, [v] + lvi + 205 p. [IA]
    • Li abregemenz noble honme Vegesce Flave René des establissemenz apartenanz a chevalerie, traduction par Jean de Meun de Flavii Vegeti Renati Viri Illustris Epitoma Institutorum Rei Militaris. Édition critique avec introduction et commentaire par Leena Löfstedt, Helsinki, Suomalainen Tiedeakatemia (Suomalaisen Tiedeakatemian Toimituksia / Annales Academiae Scientiarum Fennicae, B, 200), 1977, 250 p.
      Comptes rendus: Alber Gier, dans Romanistiches Jahrbuch, 29, 1978, p. 175-178 — Jeanette M. A. Beer, dans Speculum, 54:3, 1979, p. 593-594. [Jstor] — Gilles Roques, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 95, 1979, p. 183-185. [DZ] — Glyn S. Burgess, dans Romance Philology, 34, 1980-1981, p. 355-357.
    Études
    • Bengtsson, Anders, « Quelques observations sur la traduction de l'ablatif absolu en moyen français », La traduction vers le moyen français. Actes du IIe colloque de l'AIEMF, Poitiers, 27-29 avril 2006, éd. Claudio Galderisi et Cinzia Pignatelli, Turnhout, Brepols (The Medieval Translator. Traduire au Moyen Âge, 11), 2007, p. 205-222.
    • Bengtsson, Anders, « La proposition participiale en moyen français. Le cas de la Chose de chevalerie et de Gargantua », Regards sur la France du Moyen Âge. Mélanges offerts à Gunnel Engwall à l'occasion de son départ à la retraite, éd. Olle Ferm, Per Förnegård et Hugues Engel, Stockholm, Sällskapet Runica et Mediaevalia et Centre d'études médiévales de Stockholm (Scripta minora, 18), 2009, p. 225-245.
      Comptes rendus: Élisabeth Mornet, dans Historisk tidskrift, 130:2, 2010, p. 530-532. [www] — Sigbrit Swahn, dans Moderna språk, 104:1, 2010, p. 74-75. [www]
    • Buridant, Claude, « Jean de Meun et Jean de Vignay, traducteurs de l'Epitoma rei militaris de Végèce. Contribution à l'histoire de la traduction au Moyen Âge », Études de langue et de littérature françaises offertes à André Lanly, Nancy, Publications de l'Université de Nancy II, 1980, p. 51-69.
    • Chavy, Paul, Traducteurs d'autrefois. Moyen Âge et Renaissance. Dictionnaire des traducteurs et de la littérature traduite en ancien et moyen français. 842-1600, Paris-Genève, Champion-Slatkine, 1988, t. ??, p. 1410.
    • Fabricius, Bibliotheca latina medii aevi (à propos du Végèce de Jean de Meun)
    • La Croix du Maine, François Grudé, sieur de, Premier volume de la Bibliotheque du sieur de La Croix Du Maine, qui est un catalogue general de toutes sortes d'Autheurs, qui ont escrit en François depuis cinq cents ans & plus, iusques à ce iourd'huy, Paris, Abel l'Angelier, 1584, p. 246.
    • Löfstedt, Leena, « Über die lateinische Vorlage von Jean de Meuns L'art de chevalerie », Lemmata. Donum natalicium Guilelmo Ehlers sexagenario a sodalibus thesauri linguae latinae oblatum, München, s. n., 1968, p. 148-163.
    • Löfstedt, Leena, « Le Végèce de Jean de Meun. Essai de classement des manuscrits », Studia neophilologica, 43, 1971, p. 500-520.
      Compte rendu: Félix Lecoy, dans Romania, 95, 1974, p. 424.
    • Löfstedt, Leena, « Rien et chose. Étude lexicographique sur la base de trois traductions », Studia neophilologica, 44, 1972, p. 326-342.
      Compte rendu: Félix Lecoy, dans Romania, 95, 1974, p. 425.
    • Löfstedt, Leena, « Sur la valeur linguistique des variantes de manuscrits », Actes du 5e Congrès des romanistes scandinaves (Turku, 6-10 août 1972), Turku, Turun yliopisto (Annales Universitatis Turkuensis, B 127), 1973, p. 113-119.
    • Löfstedt, Leena, « Étude sur la traduction des expressions de comparaison latines en ancien français », Zeitschrift für romanische Philologie, 91, 1975, p. 223-242.
    • Löfstedt, Leena, « La réduplication synonymique de Jean de Meun dans sa traduction de Végèce », Neuphilologische Mitteilungen, 78, 1977, p. 449-470.
    • Löfstedt, Leena, « La traduction des mots abstraits dans le Végèce de Jean de Meun », Actes du 6e Congrès des romanistes scandinaves, Upsal, 11-15 août 1975, éd. Lennart Carlsson, Uppsala, Uppsalas universitet; Stockholm, Almqvist och Wiksell (Studia romanica Upsaliensia, 18), 1977, p. 191-196.
    • Lucas, Robert H., « Medieval French translations of the Latin classics to 1500 », Speculum, 45:2, 1970, p. 225-253. [Jstor]
    • Monfrin, Jacques, Inventaire critique des traductions d'auteurs anciens du XIIIe au XVe siècle, Mémoire inédit déposé à l'Académie des Inscriptions et Belles Lettres, 1955.
    • Monfrin, Jacques, « Humanisme et traduction au Moyen Âge », Journal des savants, 1963, p. 161-190.
    • Mongeau, René Guy B., Jean de Meun's Translation of Military Terminology in Vegetius' "Epitoma Rei Militaris", Ph.D., Fordham University, New York, 1981, 183 p. [PQ]
    • Mongeau, René G. B., « Li chevaliers: Jean de Meun's translation of Epitoma Rei Militaris », Proceedings of the Patristic, Medieval and Renaissance Conference (Villanova University), 6, 1981, p. 89-99.
    • Mongeau, René G. B., « Thirteenth-century siege weapons and machines in L'art de chevalerie », Allegorica: A Journal of Medieval and Renaissance Litterature, 7:2, 1982, p. 123-143.
    • Rickard, Peter, « Toute jour, tout le jour et toute la journée en français médiéval », Romania, 85, 1964, p. 145-180, ici p. 149.
    • Segre, Cesare, « Jean de Meun e Bono Giamboni traduttori di Vegezio. Saggio sul volgarizzamenti in Francia ed Italia », Atti della Accademia delle scienze di Torino, 87, 1952-1953, p. 119-153.
  5. Le livre des merveilles de Hyrlande [œuvre perdue]

    Titre: 
    Date: 
    Langue:Français
    Genre: 
    Contenu:Traduction de la Topographia hibernica de Giraud de Barri
  6. Le livre Aered de esperituelle amitié [œuvre perdue]

    Titre: 
    Date: 
    Langue:Français
    Genre: 
    Contenu:Traduction du De spiritali amiticia d'Aelred de Rievaulx.
  7. Ballades (attribution douteuse)

    Titre: 
    Date: 
    Langue:Français
    Genre: 
    Forme:Vers
    Contenu:Ballade
    Liste des ballades:Je congnois que Dieu m'a formé.../ Et si n'amende point ma vie.
    Se veulx vivre aujourduy en paix.../ C'est la chose dont plus t'enhorte.
    Manuscrits
    1. Berlin, Staatliche Museen, Kupferstichkabinett, 78 B 17, f. 24v-25r et 26r-v
    2. ...
    Éditions modernes
    • Die Liederhandschrift des Cardinals de Rohan (XV. Jahrh.). Nach der Berliner Hs. Hamilton 674 herausgegeben von Martin Löpelmann, Halle, Niemeyer (Gesellschaft für romanische Literatur, 44), 1923, xxii + 428 p., ici p. 8-9, no 5; p. 12-13, no 8.
      Édition d'après le ms. de Berlin.
    Traductions modernes
    • en français:
    Études
Rédaction: Laurent Brun
Compléments et corrections: Esperanza Bermejo Larrea, Irène Fabry-Tehranchi, Valérie Fasseur, Olga Karaskova, Anne Martineau, Christine McWebb, Serena Modena, Yolande de Pontfarcy Sexton et Bernard Ribémont
Dernière mise à jour: 19 octobre 2014