Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
logo arlima

Jean Bodel

Jehan Bodel | Jehan de Boves | Jean Bedel

Biographie

Mort en 1210

Trouvère français

Bibliographie

Répertoires bibliographiques
  • Bossuat, Robert, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge, Melun, Librairie d'Argences (Bibliothèque elzévirienne. Nouvelle série. Études et documents), 1951, xxxiv + 638 p. (ici p. 81-82, nos 839-848; p. 225, nos 2412-2414; p. 230-231, nos 2484-2485; p. 233, nos 2508-2510; p. 365-366, nos 3911-3921)
    Dictionnaires: DEAF Boss
  • Bossuat, Robert, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge. Supplément (1949-1953), avec le concours de Jacques Monfrin, Paris, Librairie d'Argences (Bibliothèque elzévirienne. Nouvelle série: Études et documents), 1955, 150 p. (ici p. 33, no 6187; p. 63, no 6503; p. 83, nos 6742-6749)
  • Bossuat, Robert, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge. Second supplément (1955-1960), Paris, Librairie d'Argences (Bibliothèque elzévirienne. Nouvelle série: Études et documents), 1961, 132 p. (ici p. 29, no 7260; p. 66, no 7660; p. 67, no 7668; p. 68-69, nos 7682-7683; p. 85, nos 7847-7851)
    Compte rendu: Martin Wittek, dans Scriptorium, 16:2, 1962, p. 405, no 735. [Pers]
  • Doudet, Estelle, « Le théâtre à Arras au XIIIe siècle », L'information littéraire, 60:3, 2008, p. 15-20. [www.cairn.info] [Cairn]
  • Långfors, Arthur, Les incipit des poèmes français antérieurs au XVIe siècle. Répertoire bibliographique établi à l'aide de notes de M. Paul Meyer, Paris, Champion, 1917, vii + 444 p. (ici p. 69, 70, 110-111, 112, 113, 120 et 364-367) [IA]
    Dictionnaires: DEAF LångforsInc
    Comptes rendus: Henri Omont, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 78, 1917, p. 372-373. [Gall] [Pers] — C. Brunel, dans Journal des savants, 1919, p. 47. [Pers] [IA] — George L. Hamilton, dans Modern Language Notes, 34:6, 1919, p. 357-361. [Jstor] [GB] [IA] DOI: 10.2307/2915428 — L. Herbert Alexander, dans The Romanic Review, 11, 1920, p. 92-93. [GB] [Gall] [IA] [HT] — L. Foulet, dans Romania, 46, 1920, p. 458-459. [Pers] [GB] [Gall] [IA] [HT]
    Réimpression:
    • New York, Burt Franklin (Bibliography and Reference Series, 380. Essays in Literature and Criticism, 100), 1970
  • Naetebus, Gotthold, Die nicht-lyrischen Strophenformen des Altfranzösischen. Ein Verzeichnis, Leipzig, Hirzel, 1891, x + 228 p. (ici p. 129, no XXXVI.57; p. 177, no LXXXVI.2) [GB] [IA: ex. 1, ex. 2]
    Dictionnaires: DEAF Naetebus
    Compte rendu: Hermann Suchier, dans Literaturblatt für germanische und romanische Philologie, 12:8, 1891, col. 273-274. [GB] [IA] [HT]
  • Vielliard, Françoise, et Jacques Monfrin, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge de Robert Bossuat. Troisième supplément (1960-1980), Paris, Centre national de la recherche scientifique, 1986-1991, 2 t., xii + 1136 p. (ici t. 1, p. 182, nos 1950-1953)
    Dictionnaires: DEAF Boss2
    Compte rendu: T. 1: Geneviève Hasenohr, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 146:1, 1988, p. 194-195. [Pers]
Recueils
  • Les fabliaux de Jean Bodel. Édition critique par Pierre Nardin, Dakar, Faculté des lettres (Publications de la Faculté des lettres de Dakar, 3), 1959.
    Compte rendu: L. F. Flutre, dans Romania, 81, 1960, p. 250-266.
  • Les fabliaux de Jean Bodel. Édition critique par Pierre Nardin, 2e éd., Paris, Nizet, 1965, 220 p.
    Compte rendu: R. De Cesare, dans Studi francesi, 30, 1966, p. 529.
  • Trois fabliaux: "Saint Pierre et le jongleur", "De Haimet et de Barat et Travers", "Estula". Éditions critiques [par] Martha Walters-Gehrig, Tübingen, Niemeyer (Beihefte zur Zeitschrift für romanische Philologie, 102), 1961, viii + 222 p.
    Comptes rendus: C. Camproux, dans Revue de linguistique romane, 27, 1963, p. 219-221. — P. B. Fay, dans Romance Philology, 19, 1965-1966, p. 365-372. — R. Guiette, dans Revue belge de philologie et d'histoire, 42, 1964, p. 608-609. — F. Lecoy, dans Romania, 86, 1965, p. 427-428. — P. Nykrog, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 78, 1962, p. 390-391.
  • The French Fabliau B. N. MS. 837, edited and translated by Raymond Eichmann and John DuVal, New York et London, Garland (Garland Library of Medieval Literature, Series A, 16-17), 1984-1985, 2 t., liii + 239, xii + 291 p.
    Édition incluant les fabliaux de Jean Bodel contenus dans le ms. BnF, fr. 837: De Brunain la vache au prestre et Des deus chevaus.
Généralités
  • Abiker, Séverine, L’écho paradoxal. Étude stylistique de la répétition dans les récits brefs en vers, XIIe-XIVe siècles, thèse de doctorat, Université de Poitiers, 2008, 568 p. [univ-poitiers.fr]
  • Baldwin, John W., The Language of Sex: Five Voices from Northern France around 1200, Chicago, University of Chicago Press (The Chicago Series on Sexuality, History, and Society), 1994, xxviii + 331 p.
  • Barillari, Sonia Maura, « "Est Dieus bon doublere". Le don pour Dieu et le don de Dieu de Brunain au Jeu de saint Nicholas », European Medieval Drama, 11, 2007, p. 137-159.
  • Belletti, Gian Carlo, « Approssimazioni ideologiche al problema della letteratura antivillanesca medievale: le metamorfosi del villano nei fabliaux di Jean Bodel », L'immagine riflessa, 1, 1977, p. 16-42.; réimpr. dans Saggi di sociologia medievale, Alessandria, Edizioni dell'Orso, 1993, p. 55-75.
  • Berger, Roger, « Les bourgeois dans la littérature romane (zone ouest) », Revue de l'Université de Bruxelles, 1978, p. 429-436.
  • Busby, Keith, « The respectable fabliau: Jean Bodel, Rutebeuf and Jean de Condé », Reinardus, 9, 1997, p. 15-31.
  • Cailly, Marie, Les fabliaux, la satire et son public. L'oralité dans la poésie satirique et profane en France, XIIe-XIVe siècles, Cahors, La Louve, 2007, 223 p.
  • Crist, Larry S., et James A. Lee, « Analyse fonctionnelle des fabliaux », Études de philologie romane et d'histoire littéraire offertes à Jules Horrent à l'occasion de son soixantième anniversaire, éd. Jean-Marie D'Heur et Nicoletta Cherubini, Liège, s. n., 1980, p. 84-104.
  • Dinaux, Arthur, Les trouvères artésiens, Paris, Téchener; Valenciennes, Bureau des Archives du Nord (Trouvères, jongleurs et ménestrels du Nord de la France et du Midi de la Belgique, 3), 1843, vii + 483 p. (ici p. 260-282) [GB] [IA]
    Réimpression:
    • Genève, Slatkine Reprints, 1969
  • Di Stefano, Giuseppe, « Bodel, Jean », Dizionario critico della letteratura francese, éd. Franco Simone, Torino, Unione tipografico-editrice torinese, 1972, t. 1, p. 140-141.
  • Foulon, Charles, « Jehan Bedel ou Jehan Bodel? », Romania, 71, 1950, p. 397-399.
  • Foulon, Charles, L'œuvre de Jehan Bodel, Rennes, Imprimeries réunies; Paris, Presses universitaires de France (Travaux de la Faculté des lettres et science humaines de Rennes, série I, 2), 1958, 811 p.
    Compte rendu: R. Bossuat, dans Revue belge de philologie et d'histoire, 39, 1960, p. 455-460.
  • Foulon, Charles, « Jean Bodel », Dictionnaire des lettres françaises: le Moyen Âge, éd. Geneviève Hasenohr et Michel Zink, Paris, Fayard, 1992, p. 748-751.
    Réimpr.: Paris, Fayard (La Pochothèque), 1994.
  • Guiette, Robert, « Li conte de Bretaigne sont si vain et plaisant », Romania, 88, 1967, p. 1-12.
  • Jacob-Hugon, Christine, L'œuvre jongleresque de Jean Bodel. L'art de séduire un public, Bruxelles, De Boeck Université (Bibliothèque du Moyen Âge), 1998, 364 p.
  • Jeay, Madeleine, Le commerce des mots. L'usage des listes dans la littérature médiévale (XIIe–XVe siècles), Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 241), 2006, 552 p.
    Compte rendu: Karin Becker, dans Romanische Forschungen, 121, 2009, p. 398-401.
  • Kennedy Vandeberg, Camille, Authorship Theory: The Case of "Courtois d'Arras", Ph. D. dissertation, University of Illinois, Urbana-Champaign, 1984, 167 p. [PQ]
  • Labie-Leurquin, Anne-Françoise, « Jean Bedel », Dictionnaire des lettres françaises: le Moyen Âge, éd. Geneviève Hasenohr et Michel Zink, Paris, Fayard, 1992, p. 748.
    Réimpr.: Paris, Fayard (La Pochothèque), 1994.
  • Lacy, Norris J., « The fabliaux and comic logic », L'Esprit Créateur, 16, 1976, p. 39-45.
  • Langlade, Émile, Les origines de la littérature française. Jehan Bodel avec des commentaires sur le "Congé" de Baude Fastoul, Paris, de Rudeval, 1909, [iii] + 267 p. [IA]
  • Le Clerc, Victor, « Fabliaux », Histoire littéraire de la France, Paris, Firmin Didot et Treuttet et Wurtz, t. 23, 1856, p. 69-215. (ici p. 143-144, 153-155, 197-198, 201-202 et 208-210) [GB] [IA]
    Réimpr.: Nendeln, Kraus Reprint, 1971.
  • Legros, Huguette, « Un auteur en quête de son public: les fabliaux de Jean Bodel », Romania, 104, 1983, p. 102-113.
  • Louison, Lydie, De Jean Renart à Jean Maillart. Les romans de style gothique, Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 69), 2004, 1007 p.
    Comptes rendus: Élisabeth Gaucher, dans Cahiers de recherches médiévales, Comptes rendus, 2004. [Rev] — Maureen Boulton, dans Medium Aevum, 75:1, 2006, p. 157-158. [ASE, ASP] — Claude Lachet, dans Revue des langues romanes, 110:1, 2006, p. 278-280.
  • Merl, Hans-Dieter, Untersuchungen zur Struktur, Stilistik und Syntax in den Fabliaux Jean Bodels, Bern et Frankfurt am Main, Lang (Europäische Hochschulschriften, Reihe XIII: Französische Sprache und Literatur, 16), 1972, 338 p.
    Comptes rendus: R. Dubuis, dans Studi francesi, 56, 1975, p. 325-326. — A. Henry, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 90, 1974, p. 636-637.
  • Nardin, Pierre, Lexique comparé des fabliaux de Jean Bodel, Paris, Droz, 1942, xii + 161 p.
  • Paris, Paulin, « Jean Bodel », Histoire littéraire de la France, Paris, Firmin Didot; Paris, Treuttel et Wurtz, t. 20, 1842, p. 605-638 et 795-796. [GB] [IA]
    Réimpr.: Paris, Welter, 1895. [GB].
  • Payen, Jean Charles, « Le statut de l'écrivain dans les fabliaux de Jean Bodel », Comique, satire et parodie dans la tradition renardienne et les fabliaux, éd. Danielle Buschinger et André Crépin, Göppingen, Kümmerle (Göppinger Arbeiten zur Germanistik, 391), 1983, p. 47-58.
  • Riccadonna, A., « I fabliaux di Jean Bodel », Prospettive sui fabliaux: contesto, sistema, realizzazioni, Padova, 1976, p. 45-81.
  • Rohnström, O., Étude sur Jehan Bodel, Uppsala, Almqvist och Wiksell, 1900, xvi + 207 p. [GB] [IA]
    Compte rendu: Gaston Paris, dans Romania, 30, 1901, p. 479. [Pers] [GB: ex. 1, ex. 2] [Gall] [IA: ex. 1, ex. 2] [HT]
  • Rossi, Luciano, « Jean Bodel et l'origine du fabliau », La nouvelle: formation, codification et rayonnement d'un genre médiéval. Actes du colloque international de Montréal (McGill University, 14-16 octobre 1982), éd. Michelangelo Picone, Giuseppe Di Stefano et Pamela D. Stewart, Montréal, Plato Academic Press (Bibliotheca romanica), 1983, p. 45-63.
  • Rossi, Luciano, « L'œuvre de Jean Bodel et le renouveau des littératures romanes », Romania, 112, 1991, p. 312-360.
  • Schultz, O., « Zu Jehan Bodel », Zeitschrift für romanische Philologie, 6, 1882, p. 387-390. [DZ] [GB] [Gall] [IA: ex. 1, ex. 2]
  • Tudor, Adrian P., « Authority and auctoritas in the works of Jean Bodel », Courtly Arts and the Art of Courtliness. Selected Papers from the Eleventh Triennial Congress of the International Courtly Literature Society, University of Wisconsin-Madison, 29 July–4 August 2004, éd. Keith Busby et Christopher Kleinhenz, Cambridge, Brewer, 2006, p. 693-708.
    Comptes rendus: Friedrich Wolfzettel, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 122:4, 2006, p. 765-767. — Albrecht Classen, dans The Medieval Review, 08.02.14. [TMR]
  • Zaganelli, Gioia, « Donne e amore nella poesia di Arras dei secoli XII e XIII », Spicilegio moderno, 5, 1975, p. 9-25.
  1. Le jeu de saint Nicolas

    Titre:Li jus de s. Nicholai (ms., inc.); Li jeus de s. Nicolai que Jehans Bodiaus fist (ms., expl.); Le jeu de saint Nicolas (éd. modernes)
    Date:Entre 1194 et 1202
    Langue:Français
    Genre: 
    Forme:1540 vers: 3 quatrains de vers décasyllabiques monorimes; 11 quatrains d'alexandrins monorimes; 73 sizains de vers octosyllabiques aabccb; 2 huitains vers octosyllabiques ababccdd
    Contenu:Jeu relatant la vie de saint Nicolas de Myre.
    Incipit:C'est li jus de saint Nicholai.
    Li preecieres
    Oiiés, oiiés, seigneur et dames,
    que Diex vous soit garans as ames!
    De vostre preu ne vous anuit;
    nous volommes parler anuit...
    Explicit:Li roys
    Preudons, or serons baptisiet,
    si tost que nous porrommes plus:
    de Dieu servir me voeil vanter.
    Li preudom
    A Dieu dont devons nous canter
    huimais: Te Deum laudamus.
    Chi fine li jeus de S. Nicolai, que Jehans Bodiaus fist.
    Manuscrit
    1. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 25566, f. 68ra-83ra [⇛ Description]
    Éditions modernes
    • intégrales:
      • Li jus de saint Nicolai, par Jehan Bodel, [éd. L. J. N. Monmerqué], Paris, Société des bibliophiles français, 1834.
      • Monmerqué, L. J. M. de, et Francisque Michel, Le théâtre français au moyen-âge, Paris, Firmin Didot, 1839, p. 102-135; rééd.: 1842; 1885.
      • Manz, Georg, "Li Jus de Saint Nicholai" des Arrasers Jean Bodel. Text mit einer Untersuchung der Sprache und des Metrums des Stückes nebst Anmerkungen und Glossar, Erlangen, Junge, 1904, 125 p. [GB]
        Comptes rendus: Alfred Schulze, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 30, 1906, p. 102-108. [GB] [Gall] [IA] — Guesnon, A., « Publications nouvelles sur les trouvères artésiens. Notices biographiques, textes et commentaires », Le Moyen Âge, 21, 1908, p. 57-86. [GB] [Gall] [IA: ex. 1, ex. 2, ex. 3]
      • Jean Bodel, trouvère artésien du XIIIe siècle, Le jeu de saint Nicolas, édité par Alfred Jeanroy, Paris, Champion (Les classiques français du Moyen Âge, 48), 1925, xvi + 93 p.
        Comptes rendus: A. Wallensköld, dans Neuphilologische Mitteilungen, 27, 1926, p. 176. — C. Brunel, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 88, 1927, p. 407-408.
        Réimpressions:
        • 1958
        • 1966
        • 1967
        • 1974
        • 1982
        • 2002
      • Pauphilet, Albert, Jeux et sapience du Moyen Âge, Paris, Gallimard (Pléiade, 61), 1941 [réimpr.: 1951, 1960, 1987], p. 41-105.
      • Jean Bodel, Le jeu de saint Nicolas, a cura di Mario Ruffini, Torino, Società editoriale torinese, 1949, 128 p.
      • Jean Bodel, Le jeu de saint Nicolas, edited by F. J. Warne, Oxford, Blackwell (Blackwell's French Texts), 1951, xxxvi + 113 p. — Réimpr.: 1958; 1968; 1972.
        Comptes rendus: Grace Frank, dans The Romanic Review, 42, 1951, p. 282-284. — H. H. Lucas, dans French Studies, 5, 1951, p. 267-268. — D. McMillan, dans The Modern Language Review, 47:2, 1952, p. 237-240. — F. Whitehead, dans Medium Ævum, 21, 1952, p. 71-75. — A. W. Thompson, dans Romance Philology, 6, 1953, p. 354.
      • Le "Jeu de saint Nicolas" de Jehan Bodel. Introduction, édition, traduction, notes, glossaire complet, tables par Albert Henry, Bruxelles, Presses universitaires de Bruxelles; Paris, Presses universitaires de France (Université libre de Bruxelles. Travaux de la Faculté de philosophie et lettres, 21), 1962, 399 p.
      • Le "Jeu de saint Nicolas" de Jehan Bodel. Introduction, édition, traduction, notes, glossaire complet, tables par Albert Henry, Bruxelles, Presses universitaires de Bruxelles; Paris, Presses universitaires de France (Université libre de Bruxelles. Travaux de la Faculté de philosophie et lettres, 21), 2e éd., 1965, 408 p. — 3e, Bruxelles, Académie royale de Belgique (Mémoires de la Classe des lettres. Collection in-8, 65:2), 1981, 473 p.
      • Jehan Bodel, Le jeu de saint Nicolas, édité par Albert Henry, Genève, Droz (Textes littéraires français, 290), 1981, 177 p.
        Réimpression:
        • 2008
      • Jean Bodel, Il miracolo di San Nicola, a cura di Marco Infurna, Parma, Pratiche (Biblioteca medievale, 5), 1987, 177 p.
      • Jean Bodel, Le jeu de Saint Nicolas. Présentation, traduction, édition critique, notes, annexes, bibliographie, chronologie, glossaire et index par Jean Dufournet, Paris, Flammarion (GF. Bilingue, 1205), 2005, 290 p.
    • partielles:
      • Constans, L., Chrestomathie de l'ancien français (IXe-XVe siècles), précédée d'un tableau sommaire de la littérature française au Moyen Âge et suivie d'un glossaire étymologique détaillé. Troisième édition soigneusement revue, Paris et Leipzig, Welter, 1906, [iii] + 244 p. (ici p. 124-125) [Gall] [GB] [IA]
        Éditions antérieures:
        • Constans, L., Chrestomathie de l'ancien français (IXe-XVe siècles) à l'usage des classes, précédée d'un tableau sommaire de la littérature française au Moyen Âge et suivie d'un glossaire étymologique détaillé, Paris, Vieweg, 1884, [iii] + xlviii + 372 p. [GB] [IA]
        • Constans, L., Chrestomathie de l'ancien français (IXe-XVe siècles), précédée d'un tableau sommaire de la littérature française au Moyen Âge et suivie d'un glossaire étymologique détaillé. Nouvelle édition soigneusement revue et notablement augmentée avec le Supplément refondu, Paris, Bouillon, 1890, [iii] + iv + xlviii + 497 p. [GB] [IA]
        Réimpressions:
        • Constans, L., Chrestomathie de l'ancien français (IXe-XVe siècles), précédée d'un tableau sommaire de la littérature française au Moyen Âge et suivie d'un glossaire étymologique détaillé. Troisième édition soigneusement revue, New York, Stechert, 1918, [iii] + 244 p.[GB] [IA]
        • Constans, L., Chrestomathie de l'ancien français (IXe-XVe siècles), précédée d'un tableau sommaire de la littérature française au Moyen Âge et suivie d'un glossaire étymologique détaillé. Troisième édition soigneusement revue, New York, Stechert, 1934, [iii] + 244 p.[IA]
      • Bartsch, Karl, Chrestomathie de l'ancien français (VIIIe-XVe siècles) accompagnée d'une grammaire et d'un glossaire. Douzième édition entièrement revue et corrigée par Leo Wiese, Leipzig, Vogel, 1920, xii + 548 p. (ici p. 208-212) [GB] [IA]
        Éditions antérieures:
        • Bartsch, Karl, Altfranzösische Chrestomathie (VIII-XV. Jahrhundert). Chrestomathie. Grammatik. Glossar. = Chrestomathie de l'ancien français (VIIIe-XVe siècles) accompagnée d'une grammaire et d'un glossaire, Leipzig, Vogel, 1866, viii p. + 678 col. [GB] [IA]
        • Bartsch, Karl, Altfranzösische Chrestomathie (VIII-XV. Jahrhundert). Chrestomathie. Grammatik. Glossar. = Chrestomathie de l'ancien français (VIIIe-XVe siècles) accompagnée d'une grammaire et d'un glossaire. Deuxième édition corrigée et augmentée, Leipzig, Vogel, 1872, x p. + 710 col. [GB] [IA]
        • Bartsch, Karl, Altfranzösische Chrestomathie (VIII-XV. Jahrhundert). Chrestomathie. Grammatik. Glossar. = Chrestomathie de l'ancien français (VIIIe-XVe siècles) accompagnée d'une grammaire et d'un glossaire. Troisième édition corrigée et augmentée, Leipzig, Vogel, 1875, x p. + 736 col. [GB] [IA]
        • Bartsch, Karl, Chrestomathie de l'ancien français (VIIIe-XVe siècles) accompagnée d'une grammaire et d'un glossaire. Quatrième édition corrigée et augmentée, Leipzig, Vogel, 1880, viii p. + 748 col. [GB] [IA]
          Compte rendu: Foerster, W., « Zu Bartschs Chrestomathie de l'ancien français, Ed. IV. (Leipzig, 1880) », Zeitschrift für romanische Philologie, 6, 1882, p. 414-419. [DZ] [GB] [Gall] [IA: ex. 1, ex. 2]
        • Bartsch, Karl, Chrestomathie de l'ancien français (VIIIe-XVe siècles) accompagnée d'une grammaire et d'un glossaire. Cinquième édition corrigée et augmentée, Leipzig, Vogel, 1884, viii p. + 748 col. [GB] [IA]
        • Bartsch, Karl, Chrestomathie de l'ancien français (VIIIe-XVe siècles) accompagnée d'une grammaire et d'un glossaire. Sixième édition revue et corrigée par A. Horning, Leipzig, Vogel, 1895, iv p. + 754 col. + [1] p. [GB] [IA]
        • Bartsch, Karl, Chrestomathie de l'ancien français (VIIIe-XVe siècles) accompagnée d'une grammaire et d'un glossaire. Septième édition revue et corrigée par A. Horning, Leipzig, Vogel, 1901, iv p. + 744 col. + [1] p. [GB] [IA]
        • Bartsch, Karl, Chrestomathie de l'ancien français (VIIIe-XVe siècles) accompagnée d'une grammaire et d'un glossaire. Huitième édition revue et corrigée par A. Horning, Leipzig, Vogel, 1904, iv p. + 744 col. + [1] p. [GB] [IA]
        • Bartsch, Karl, Chrestomathie de l'ancien français (VIIIe-XVe siècles) accompagnée d'une grammaire et d'un glossaire. Neuvième édition entièrement revue et corrigée par Leo Wiese, Leipzig, Vogel, 1908, x + 537 p. [GB] [IA]
        • Bartsch, Karl, Chrestomathie de l'ancien français (VIIIe-XVe siècles) accompagnée d'une grammaire et d'un glossaire. Dixième édition entièrement revue et corrigée par Leo Wiese, Leipzig, Vogel, 1910, xi + 543 p. [GB] [IA]
        • Bartsch, Karl, Chrestomathie de l'ancien français (VIIIe-XVe siècles) accompagnée d'une grammaire et d'un glossaire. Onzième édition entièrement revue et corrigée par Leo Wiese, Leipzig, Vogel, 1913, xii + 543 p. [GB] [IA]
        Réimpressions:
        • 1927
        • New York, Hafner, 1958
      • Galliot, Marcel, Études d'ancien français. Moyen Âge et XVIe siècle. Licence – CAPES – Agrégation, Bruxelles, Paris et Montréal, Didier, 1967, 356 p. (ici p. 200-214)
        Réimpression:
        • 1972
        Édition, traduction et analyse approfondie d'un extrait.
      • Henry, Albert, Contribution à l'étude du langage œnologique en langue d'oïl (XIIe-XVe s.), Bruxelles, Académie royale de Belgique, Classe des lettres et des sciences morales et politiques (Mémoires de la Classe des Lettres. Collection in-8°, 3e série, 14), 1996, 2 t., 184, 370 p. (ici t. 1, p. 172-176, no 16; t. 2, p. 190-193)
        Édition d'extraits repris des éditions antérieures d'A. Henry.
      • Anthologie de la littérature française du Moyen Âge, IXe-XVe siècles, éd. Claude Thiry, Louvain-la-Neuve, Bruylant-Academia, 2002, 365 p. (ici p. 74-77)
        Édition d'un extrait (v. 466-540) d'après le ms. unique.
    Traductions :
    • en allemand:
      • Jean Bodel, Das Spiel vom heiligen Nikolaus, übersetzt und eingeleitet von Klaus-Henning Schroeder, Werner Nitsch und Marcella Wenzel, München, Fink (Klassische Texte des Romanischen Mittelalters in zweisprachigen Ausgaben, 14), 1975, 128 p.
    • en anglais:
      • Medieval French Plays, translated by Richard Axton and John Stevens, New York, Barnes and Noble, 1971.
        Comptes rendus: T. B. W. Reid, dans Medium Ævum, 42, 1973, p. 163-166. — Graham A. Runnalls, dans French Studies, 27, 1973, p. 443-444. [OJ]
    • en français:
      • Fabliaux ou contes, fables et romans du XIIe et du XIIIe siècle, traduits ou extraits par Legrand d'Aussy. Troisième édition, considérablement augmentée, éd. Antoine-Augustin Renouard, Paris, Renouard, 1829, 5 t. (ici t. 2, p. 185-192) [GB: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5] [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5]
        Compte rendu: Raynouard, dans Journal des savans, 1830, p. 195-204.
        Éditions antérieures:
        • Fabliaux ou contes du XIIe et XIIIe siècle, traduits ou extraits d'après divers manuscrits du tems; avec des notes historiques et critiques, et les imitations qui ont été faites de ces contes depuis leur origine jusqu'à nos jours, éd. Pierre-Jean-Baptiste Legrand d'Aussy, Paris, Eugène Onfroy, 1779, 3 t., cxiii + 416, [iii] + 431, [iii] + 468 p. [GB: t. 1, t. 2, t. 3] [IA: t. 1, t. 2, t. 3]
        • Fabliaux ou contes, du XIIe et du XIIIe siècle, fables et roman du XIIIe siècle, traduits ou extraits d'après plusieurs manuscrits du tems; avec des notes historiques et critiques, et les imitations qui ont été faites de ces contes depuis leur origine jusqu'à nos jours. Nouvelle édition, augmentée d'une dissertation sur les troubadours, éd. Pierre-Jean-Baptiste Legrand d'Aussy, Paris, Eugène Onfroy, 1781, 5 t. [GB: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5] [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5]
      • Anthologie du théâtre français du Moyen Âge. Théâtre sérieux: mystères, miracles, moralités des XIIe, XIIIe, XIVe et XVe siècles traduits en français moderne par G. Gassies (des Brulies), Paris, Delagrave (Pallas), 1927, 475 p. (ici p. 42-73) [Gall]
        Réimpression:
        • 1939
      • Henry 1962, 1965 et 1981 (voir sous Éditions modernes)
      • Dufournet 2005 (voir sous Éditions modernes)
    • en italien:
      • Infurna 1987 (voir sous Éditions modernes)
      • Jean Bodel, Il gioco di San Nicola. Traduzione di Mario Prosperi, Piacenza, Fondazione di Piacenza e Vigevano (Fida custodia; Bibliotheca), 1995, 38 p.
    • en norvégien:
      • Sletsjøe, Leif, Franske profane middelalderspill: Jean Bodel, Adam de la Halle, Advokat Pathelin. Med en innledn om fransk profanteater i middelalderen, Oslo, Gyldendal (Teater historisk selskap. Skrifter, 5), 1964, 189 p.
    Études
    • Adler, Alfred, « "The game is not worth the candle" and the Jeu de saint Nicolas », Modern Language Notes, 66:3, 1951, p. 214-216. [Jstor] DOI: 10.2307/2909633
    • Adler, Alfred, « Le Jeu de saint Nicolas: édifiant mais dans quel sens? », Romania, 81, 1960, p. 112-120.
    • Arens, Arnold, Untersuchungen zu Jean Bodels Mirakel "Le Jeu de Saint Nicolas", Stuttgart, Steiner, 1986, 166 p.
    • Aubailly, Jean-Claude, « Réflexions sur le Jeu de saint Nicolas. Pour une "dramatologie" », Le Moyen Âge, 95:3-4, 1989, p. 419-457.
    • Azzam, Wagih, « Les deux statues, ou les enjeux du théâtre dans le Jeu de saint Nicolas », Manuscrits, mètres, performances: les Jeux d'Arras, du théâtre médiéval? Journée scientifique organisée le 16 janvier 2009 à l'Université de Nantes, éd. Véronique Dominguez, Benoît Cornulier et Julien Goeury, site Fabula (Colloques en ligne), [s. d.], [s. p.]. [www]
    • Bakos, R., « Contributions à l'étude des formules de politesse en ancien français », Acta linguistica Academiae scientiarum Hungaricae, 5, 1955, p. 295.
    • Berchem, T., « À propos des vers 165-170 du Jeu de saint Nicolas », Vox Romanica, 24, 1965, p. 76-81.
    • Bordier, Jean-Pierre, « Le Jeu de saint Nicolas ou le miracle de l'image», Revue des langues romanes, 95:1, 1991, p. 59-74.
    • Bordier, Jean-Pierre, « Quelques aspects du métier dramatique de Jean Bodel dans le Jeu de saint Nicolas », Manuscrits, mètres, performances: les Jeux d'Arras, du théâtre médiéval? Journée scientifique organisée le 16 janvier 2009 à l'Université de Nantes, éd. Véronique Dominguez, Benoît Cornulier et Julien Goeury, site Fabula (Colloques en ligne), [s. d.], [s. p.]. [www]
    • Bruckner, Matilda T., « Où sont les Arrageoises dans le Jeu de saint Nicolas de Jean Bodel? », Romania, 126:3-4, 2008, p. 506-516.
    • Brusegan, Rosanna, « Scena e parola in alcuni testi teatrali francesi del medio evo (XII-XIII secolo) », Medioevo romanzo, 3, 1976, p. 350-374.
    • Cloetta, W., « Zu Jean Bodel », Archiv für das Studium der neueren Sprachen und Litteraturen, 91, 1893, p. 29-54.
    • Cloetta, W., « Jean Bodels Nikolausspiel », Österreichische Rundschau, 5, 1905, p. 200-208.
    • Cornulier, Benoît de, « Sur la versification du Jus de saint Nicolai de Jehan Bodel (vers 1200) », Manuscrits, mètres, performances: les Jeux d'Arras, du théâtre médiéval? Journée scientifique organisée le 16 janvier 2009 à l'Université de Nantes, éd. Véronique Dominguez, Benoît Cornulier et Julien Goeury, site Fabula (Colloques en ligne), [s. d.], [s. p.]. [www]
    • Cousins, C. E., « Deux parties de dés dans le Jeu de saint Nicolas », Romania, 57, 1931, p. 436-437. [Pers] [Gall] DOI: 10.3406/roma.1931.4047
    • Cousins, C. E., « Tavern bills in the Jeu de saint Nicolas », Zeitschrift für romanische Philologie, 56:1, 1936, p. 85-93. [Gall] DOI: 10.1515/zrph.1936.56.1.49
    • Cowell, Andrew James, Tavern, Inn, Brothel: The Semiotics of Profit and Desire in Thirteenth-Century Urban France, Ph. D. dissertation, University of California, Berkeley, 1993, 2 + xviii + 298 p. [PQ]
    • Dahan, Gilbert, « Note sur les prologues des drames religieux (XIe-XIIIe siècles) », Romania, 97, 1976, p. 306-326. [Pers] DOI: 10.3406/roma.1976.7211
    • Dahan, Gilbert, « Les Juifs dans le théâtre religieux en France du XIIe au XIVe siècles », Archives juives, 13, 1977, p. 1-10.
    • Dane, Joseph Anderson, « Res/verba: a study in medieval French drama », Tréteaux, 4, 1982, p. 40-41.
    • Dane, Joseph A., Res/Verba: A Study in Medieval French Drama, Leiden, Brill, 1985, ii + 234 p.
      Compte rendu: Gari R. Muller, dans Speculum, 63:3, 1988, p. 651-652. [Jstor] DOI: 10.2307/2852655
      Édition antérieure:
      • Dane, Joseph Anderson, Res/Verba: A Study in Medieval French Drama, Ph. D. dissertation, Columbia University, New York, 1979, ii + 234 p. [PQ]
    • De Kock, J., « S'ame est passee outre le dan: essai d'interprétation », Romanica Gandensia, 10, 1965, p. 81-86.
    • Dembowski, P. F., « Encore quelques remarques à propos de teutes, v. 170 du Jeu de saint Nicolas », Vox Romanica, 26, 1967, p. 24-27.
    • Dominguez, Véronique, « Prologues, rimes, personnages dans le Jeu de saint Nicolas de Jean Bodel, Le jeu de la feuillée et Le jeu de Robin et Marion d'Adam de la Halle », Styles, genres, auteurs. VIII: Jean Bodel, Adam de la Halle, Des Périers, Viau, Voltaire, Hugo, Bernanos, éd. Christelle Reggiani, Claire Stolz et Laurent Susini, Paris, Presses Universitaires de Paris-Sorbonne (Travaux de stylistique et de linguistique françaises. Bibliothèque des styles, 8), 2008, p. 11-32.
    • Doudet, Estelle, Valérie Méot-Bourquin et Danièle James-Raoul, Adam Le Bossu. Le Jeu de la Feuillée, Le Jeu de Robin et Marion; Jean Bodel. Le Jeu de saint Nicolas, Neuilly-sur-Seine, Atlande (Clefs concours), 2009, 288 p.
    • Dozer, Jane Blythe, The Tavern: Discovery of the Secular "Locus" in Medieval French Drama, Ph. D. dissertation, University of California, Los Angeles, 1980, 371 p. [PQ]
    • Dragonetti, Roger, « Le Jeu de saint Nicolas de Jean Bodel », The Craft of Fiction: Essays in Medieval Poetics, éd. Leigh A. Arrathoon, Rochester, Solaris, 1984, p. 369-391. — Réimpr. dans La musique et les lettres. Études de littérature médiévale, Genève, Droz, 1986, p. 465-487.
    • Dubois, Michel, « Sur un passage obscur du Jeu de saint Nicolas », Romania, 55, 1929, p. 256-258. [Pers] [Gall] DOI: 10.3406/roma.1929.4395
    • Dufournet, Jean, « Du double à l'unité: les Sarrasins dans le Jeu de saint Nicolas », Studies in Honor of Hans-Erich Keller. Medieval French and Occitan Literature and Romance Linguistics, éd. Rupert T. Pickens, Kalamazoo, Medieval Institute Publications, 1993, p. 261-274. — Réimpr. dans Le théâtre arrageois au XIIIe siècle, Orléans, Paradigme (Medievalia, 69), 2008, p. 41-53.
    • Dufournet, Jean, « Présentation des jeux dramatiques d'Arras », Dictionnaire des œuvres littéraires de langue française, Paris, Bordas, 1994, t. 2, p. 1011-1016. — Réimpr. dans Le théâtre arrageois au XIIIe siècle, Orléans, Paradigme (Medievalia, 69), 2008, p. 1-12.
    • Dufournet, Jean, « Courtois d’Arras et le Jeu de la feuillée. De l’imitation créatrice à la parodie subversive », Cahiers de recherches médiévales, 15, 2008, p. 45-58. [Rev] DOI: 10.4000/crm.5573
    • Dumont, Pascale, « Troublantes similitudes entre le Jeu de saint Nicolas (Jehan Bodel) et le Mystère de saint Martin (Andrieu de La Vigne) », Le Moyen Âge, 110:1, 2004, p. 119-133.
    • Foulet, Lucien, et Charles Foulon, « Les scènes de tavernes et les comptes du tavernier dans le Jeu de saint Nicolas », Romania, 68, 1944-1945, p. 421-423.
    • Foulon, Charles, « La représentation et les sources du Jeu de saint Nicolas », Mélanges d'histoire du théâtre du Moyen Âge et de la Renaissance offerts à Gustave Cohen, Paris, Nizet, 1950, p. 55-66.
    • Frank, Grace, « Wine reckonings in Bodel's Jeu de S. Nicolas », Modern Language Notes, 50:1, 1935, p. 9-13. [Jstor] DOI: 10.2307/2912798
    • Frappier, Jean, Le théâtre profane en France au Moyen Âge, XIIIe et XIVe siècles, Paris, Centre de documentation universitaire (Les Cours de Sorbonne), 1960.
    • Gill, Austin, « A note on the gambler's quarrel scene in the Jeu de saint Nicolas », Medium Ævum, 8, 1939, p. 50-53.
    • Gossen, Charles-Théodore, « Les "mots du terroir" chez quelques poètes arrageois du Moyen Âge », Travaux de linguistique et de littérature, 16:1, 1978, p. 183-195.
    • Guesnon, A., « Publications nouvelles sur les trouvères artésiens. Notices biographiques, textes et commentaires », Le Moyen Âge, 21, 1908, p. 57-86. [GB] [Gall] [IA: ex. 1, ex. 2, ex. 3]
    • Guiter, H., « Sur deux passages obscurs de Dante et Jehan Bodel », Revue des langues romanes, 77, 1967, p. 179-186.
    • Guiter, H., « Ancien recours au basque dans les littératures romanes », Revue de linguistique romane, 41 1977, p. 1-13.
    • Heithecker, Fritz, Jean Bodel's "Jeu de Saint Nicolas": ein Beitrag zur Geschichte des altfranzösisichen Dramas, Münster, Brunn, 1885, 67 p.
    • Heitmann, K., « Zur Frage der inneren Einheit von Jehan Bodels Jeu de saint Nicolas », Romanische Forschungen, 75, 1963, p. 289-315.
    • Henry, Albert, « Ancien français escat », Romance Philology, 10, 1957, p. 173-180.
    • Henry, Albert, « Ancien français escat », Études de lexicologie française et gallo-romane, Paris, 1960, p. 110-120.
    • Henry, Albert, « La partie de hasard dans le Jeu de saint Nicolas », Romania, 81, 1960, p. 241-243.
    • Henry, Albert, « Ancien français racointier (pour le commentaire au Jeu de saint Nicolas, v. 728) », Romania, 85, 1964, p. 530-533.
    • Henry, Albert, « Lexicologie géographique et ancienne langue d'oïl », Romance Philology, 26, 1972, p. 229-255.
    • Henry, Albert, « Ancien français et moyen français "Chia! Chia!" », Orbis mediaevalis, mélanges de langue et de littérature médiévale offerts à Reto Raduolf Bezzola à l'occasion de son quatre-vingtième anniversaire, éd. Georges Güntert, Marc-René Jung et Kurt Ringger, Bern, Francke, 1978, p. 169-171.
    • Horton, C., « The role of the Emir d'outre l'Arbre Sec in Jean Bodel's Jeu de saint Nicolas », Australian Journal of French Studies, 14, 1977, p. 3-31.
    • Huber, Konrad, « Pour l'argot du Jeu de saint Nicolas », Etymologica Walther von Wartburg zum 70. Geburststag, 18. Mai 1958, éd. Hans-Erich Keller, Tübingen, Niemeyer, 1958, p. 395-400.
    • Hunt, Tony, « A note of the ideology of Jean Bodel's Jeu de saint Nicolas », Studi francesi, 20, 1976, p. 252-267.
    • Hunt, Tony, « The authenticity of the prologue of Bodel's Jeu de saint Nicolas », Romania, 97, 1976, p. 252-267.
    • Jeanroy, A., « Réminiscences de Fierabras dans le Jeu de saint Nicolas de Jean Bodel », Romania, 50, 1924, p. 435-438. [Pers] [Gall] DOI: 10.3406/roma.1924.4597
    • Johnson Clark, Susan, The Theatre of Medieval Arras, Ph. D. dissertation, Yale University, New Haven, 1973, v + 255 p. [PQ]
    • Julleville, L. Petit de, Histoire du théâtre en France. Les mystères, Paris, Hachette, 1880, 2 t., [iv] + 459, [iv] + 648 p. (ici t. 2, p. 221-223) [GB: t. 1, t. 2] [IA: t. 1, t. 2]
    • Knudson, Charles A., « Hasard et les autres jeux de dés dans le Jeu de saint Nicolas », Romania, 58, 1937, p. 248-253.
    • Lemke, W. H., Jr, « The angel in Le jeu de saint Nicolas », Romance Notes, 11, 1969, p. 420-426.
    • Lalou, Élisabeth, « Saint Nicolas (Représentations dramatiques) », Dictionnaire des lettres françaises: le Moyen Âge, éd. Geneviève Hasenohr et Michel Zink, Paris, Fayard, 1992, p. 1347-1348.
      Réimpr.: Paris, Fayard (La Pochothèque), 1994.
    • Le Roy, Onésime, « Le Jeu de saint Nicolas », Le temps, 5 octobre 1835.
    • Le Roy, Onésime, Études sur les mystères, monumens historiques et littéraires, la plupart inconnus, et sur divers manuscrits de Gerson, y compris le texte primitif français de l'Imitation de J.-C., récemment découvert, Paris, Hachette, 1837, xxiv + 520 p. (ici p. 13-32 et 479) [GB] [IA]
    • Levy, R., « A. fr. escaillon », Romania, 65, 1939, p. 375.
    • Levy, R., « Pour l'interprétation du Jeu de saint Nicolas », Medium Ævum, 24, 1945, p. 91-96.
    • Marshall, F. W., « The rhyme schemes of the Jeu de saint Nicolas as an indication of staging », Australian Journal of French Studies, 1, 1964, p. 225-256.
    • Marshall, F. W., « The staging of the Jeu de saint Nicolas: an analysis of movement », Australian Journal of French Studies, 2, 1965, p. 9-38.
    • McMillan, D., « Notes sur le texte du Jeu de saint Nicolas », Romania, 74, 1953, p. 378-380.
    • Muela Ezquerra, Julián, « Los espacios ausentes en el Jeu de saint Nicolas de Jean Bodel. Más aquí y más allá del milagro », Textos, 1, 1985, p. 45-62.
    • Noomen, W., « Remarques sur la versification du plus ancien théâtre français. L'enchaînement des répliques et la rime mnémonique », Neophilologus, 40, 1956, p. 179-193. [SL] DOI: 10.1007/BF01832020
    • Noomen, W., « Encore une fois la partie de hasard dans le Jeu de saint Nicolas », Neophilologus, 43, 1959, p. 109-112.
    • Noomen, W., « Comique et humour chez Jean Bodel », Levende talen, 1960, p. 47-64.
    • Payen, Jean Charles, « Les éléments idéologiques dans le Jeu de saint Nicolas », Romania, 94, 1973, p. 484-504. [Pers] DOI: 10.3406/roma.1973.2388
    • Pelan, M., « A few notes on the text of the Jeu de saint Nicolas », Neuphilologische Mitteilungen, 64, 1963, p. 40-48.
    • Potez, Henri, Jean Bodel et le "Jeu de Saint-Nicolas", Abbeville, Imprimerie du Cabinet historique de l'Artois et de la Picardie, 1893, 23 p.
    • Ramey, Lynn Tarte, « Jean Bodel's Jeu de Saint Nicolas: a call for non-violent crusade », French Forum, 27:3, 2002, p. 1-14. DOI: 10.1353/frf.2003.0024
    • Raybin, David B., The Development of a Leisured Class in Twelfth-Century Northern France and England: Mental Changes as Indicated Through the Patterned Examination of Literature and Society, Ph. D. dissertation, Columbia University, New York, 1981, 515 p. [PQ]
    • Reid, T. B. W., « On the text of the Jeu de Saint Nicolas », Studies in Medieval French Presented to Alfred Ewert in Honour of his Seventeenth Birthday, Oxford, Clarendon Press, 1961, p. 96-120.
    • Reid, T. B. W., « Glossarial notes on the Jeu de saint Nicolas », French Studies, 15, 1961, p. 299-313.
    • Rey-Flaud, Henri, « Le sentiment religieux dans Le Jeu de saint Nicolas », Mélanges de langue et littérature françaises du Moyen Âge offerts à Pierre Jonin, Senefiance, 7, 1979, p. 568-577.
    • Rey-Flaud, Henri, Pour une dramaturgie du Moyen Âge, Paris, Presses universitaires de France (Littératures modernes, 22), 1980, 185 p.
    • Ribémont, Bernard, « Arras, le vin, la taverne et le "capitalisme". Le théâtre profane du XIIIe siècle et la question de l'argent », Le Moyen Âge, 111:1, 2005, p. 59-70.
    • Robertson, H. S., « Structure and comedy in Le jeu de saint Nicolas », Studies in Philology, 4, 1967, p. 551-563.
    • Rousse, Michel, « Le jeu de saint Nicolas: du clerc au jongleur », Farai chansoneta novela. Essais sur la liberté créatrice au Moyen Âge. Hommage à Jean Charles Payen, Caen, Centre de Publication de l'Université, 1989, p. 311-321.
    • Rousse, Michel, « Le jeu de saint Nicolas. Tradition et innovation », Arras au Moyen Âge. Histoire et littérature, éd. Marie-Madeleine Castellani et Jean-Pierre Martin, Arras, Presses de l'Université d'Artois, 1994, p. 153-162.
    • Rychner, Jean, « La bataille épique du Jeu de saint Nicolas de Jean Bodel », Du Saint-Alexis à François Villon. Études de littérature médiévale, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 169), 1985, p. 1235-1242.
    • Saly, Antoinette, « À propos du Jeu de saint Nicolas de Jehan Bodel: Tervagan, le "nicolai" et la communion des saints », Travaux de linguistique et de littérature, 25:2, 1987, p. 33-48.
    • Schoell, Konrad, Das Komische Theater des französischen Mittelalters: Wirklichkeit und Spiel, München, Fink (Freiburger Schriften zur romanischen Philologie, 30), 1975, 258 p.
    • Schroeder, B. A., « The function of the prologue in Le jeu de saint Nicolas », Romance Notes, 10, 1968-1969, p. 168-173.
    • Stark, Brigitte, « "Quo facilius cuncti possint intelligere quae dicuntur." Anfänge des volkssprachlichen Theaters in Frankreich », Geistesleben im 13. Jahrhundert, éd. Jan A. Aertsen, Andreas Speer et Frank Hentschel, Berlin et New York, de Gruyter (Miscellanea Mediaevalia, 27), 2000, p. 483-496.
    • Stone, L. W., « Le mot barre dans le Jeu de saint Nicolas », Mélanges de linguistique et de littérature romanes offerts à Mario Roques par ses amis, ses collègues et ses anciens élèves de France et de l'étranger, Bade, Art et Science; Paris, Didier, t. 2, 1953, p. 291-296.
    • Symes, Carol Lynne, The Makings of a Medieval Stage: Theatre and the Culture of Performance in Thirteenth-Century Arras, Ph. D. dissertation, Harvard University, Cambridge, 1999, x + 459 p. [PQ]
    • Tivier, H., Histoire de la littérature dramatique en France depuis ses origines jusqu'au Cid, Paris, Thorin, 1873, x + 632 p. [GB] [IA]
    • Travieso Ganaza, Mercedes, « Virtualidades escenicas en el Jeu de saint Nicolas de Jean Bodel », Cuadernos de filología francesa, 4, 1990, p. 147-160.
    • Travieso Ganaza, Mercedes, « La narración que procede al drama: el discurso de "Li Preecieres" en el Jeu de Saint Nicolas », Anales de filología francesa, 13, 2004-2005, p. 413-427. [www]
    • Trotter, D. A., Medieval French Literature and the Crusades (1100-1300), Genève, Droz (Histoire des idées et critique littéraire, 256), 1988, 277 p.
    • Verhuyck, Paul, et Anneli Vermeer-Meyer, « La plus ancienne scène française », Romania, 100, 1979, p. 402-412. [Pers] DOI: 10.3406/roma.1979.1986
    • Vincent, Patrick R., The "Jeu de Saint Nicolas" of Jean Bodel of Arras: A Literary Analysis, Baltimore, Johns Hopkins Press (Johns Hopkins Studies in Romance Literatures and Languages. Extra volume, 49), 1954, xiv + 113 p.
    • Vincent, P. R., « Jean Bodel's use of manoque in the Jeu de saint Nicolas », Studies in Philology, 67, 1960, p. 1-6.
    • Vincent, P. R., « Jean Bodel and the Fleury play-book », Symposium, 20, 1966, p. 367-378.
    • Weydig, Otto, Beiträge zur Geschichte der Mirakelspiels in Frankreich. Das Nikolausmirakel, Erfurt, Hahne, 1910, vi + 111 p.
    • Wilkins, Nigel, « Yet more concerning the tavern bills in Jean Bodel's Jeu de saint Nicolas », Zeitschrift für romanische Philologie, 82, 1966, p. 339-344.
    • Ziltener, W., « Nochmals S'ame est passe outre le dan », Zeitschrift für romanische Philologie, 82, 1966, p. 345-348.
    • Zink, Michel, « Le Jeu de saint Nicolas de Jean Bodel, drame spirituel », Romania, 99, 1978, p. 31-46. — Réimpr. dans Les voix de la conscience. Parole du poète et parole de Dieu dans la littérature médiévale, Caen, Paradigme (Varia), 1992, p. 337-352.
  2. Les congés

    Titre:Des dis Jehan Bodel (ms. A, inc.); Li dit Jehan Bodel, li sisismes (ms. A, expl.); Li congiet Jehan Boudel d'Arras (ms. B et G, inc.); Les congez Jehan Bodel (ms. D, inc. [main du XIVe s.]); Les congiez Jehan Bodel (ms. D, expl.); Li congiés Jehan Boidiel (ms. E, inc.); Un dis de Jehan Boidel le messel (ms. F', inc.); Li congié Jehan Bodel d'Aras (ms. G, inc.); Li congié Jehan Bodel d'Arras (ms. G, expl.)
    Date:Entre juin et novembre 1202
    Langue:Français
    Genre: 
    Forme:Douzains de vers octosyllabiques rimant aabaabbbabba: 41 douzains (492 vers) dans le ms. E, 45 douzains dans l'éd. Ruelle (540 vers)
    Contenu: 
    Incipit:Pitiez, ou ma matere puise,
    m'ensaigne k'en ce me deduise
    que je sor ma matere die.
    N'est drois que mon sens amenuise...
    Explicit:... Or m'i doinst Diex si endurer
    le mal qui le mien cors mehaigne
    que par le prendre en gré ataigne
    a Dieu m'ame representer.
    Manuscrits
    1. Bruxelles, Bibliothèque royale de Belgique, 9411-9426, f. 91rb-94rb (E) [⇛ Description]
    2. Paris, Bibliothèque nationale de France, Arsenal, 3113
      Copie du ms. BnF, fr. 375.
    3. Paris, Bibliothèque nationale de France, Arsenal, 3114, f. 1ra-3va (B) [⇛ Description]
    4. Paris, Bibliothèque nationale de France, Arsenal, 3142, f. 227ra-229ra [⇛ Description]
    5. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 375, f. 162vd-163vd (A) [⇛ Description]
    6. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 837, f. 59ra-62vb (D) [⇛ Description]
    7. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 25566, f. 280rb-283ra (G) [⇛ Description]
    8. Paris, Bibliothèque nationale de France, Moreau, 1727, f. 208v-212v (F') [⇛ Description]
      Copie faite pour Lacurne de Sainte-Palaye du ms. de Turin.
    9. Torino, Biblioteca Nazionale Universitaria, L. V. 32, f. 46vb-49va (F) [⇛ Description]
    Éditions modernes
    • Fabliaux et contes des poètes françois des XI, XII, XIII, XIV et XVe siècles, tirés des meilleurs auteurs, publiés par Barbazan. Nouvelle édition, augmentée et revue sur la manuscrits de la Bibliothèque impériale, par M. Méon, Paris, Warée, 1808, 3 t., xxii + 465, xiv + 467, xxxii + 514 p. (ici t. 1, p. 135-152) [GB: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4][IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4]
      Réimpression:
      • Genève, Slatkine Reprints, 1976
    • Raynaud, Gaston, « Les Congés de Jean Bodel », Romania, 9, 1880, p. 216-247. [Pers] [GB] [Gall] [IA: ex. 1, ex. 2] [HT] DOI: 10.3406/roma.1880.6522
      Comptes rendus: Gustav Gröber, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 4, 1880, p. 477-478. [Gall] — A. Boucherie, dans Revue des langues romanes, 19, 1881, p. 47-48. [Gall]
    • Les congés d'Arras (Jean Bodel, Baude Fastoul, Adam de la Halle), éd. Pierre Ruelle, Bruxelles, Presses universitaires; Paris, Presses universitaires de France (Université libre de Bruxelles. Travaux de la Faculté de philosophie et lettres, 27), 1965, 248 p.
      Comptes rendus: William Calin, dans Speculum, 42, 1967, p. 550-552. [Jstor] — Grigsby 1966-1967 (voir sous Études) — Daniel Poirion, dans Revue belge de philologie et d'histoire, 46, 1968, p. 105-106. — T. B. W. Reid, dans Modern Language Review, 62:2, 1967, p. 329-331. [Jstor]
    • Anthologie de la littérature française du Moyen Âge, IXe-XVe siècles, éd. Claude Thiry, Louvain-la-Neuve, Bruylant-Academia, 2002, 365 p. (ici p. 81-83)
      Édition des vers 13 à 96 d'après le ms. unique.
    Traductions modernes
    • en français:
      • Les congés de Jean Bodel entremis de l'ancien français par Sylvie Nève et Jean-Pierre Bobillot, avec sept images de Marc Trivier, Douchy-les-Mines, Centre régional de la photographie Nord-Pas-de-Calais, 1993, 78 p.
      • Brasseur, A., « La poésie des adieux. Les Congés de Jean Bodel et Baude Fastoul », Miscellanea mediaevalia. Mélanges offerts à Philippe Ménard, éd. Jean-Claude Faucon, Alain Labbé et Danielle Quéruel, Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 46), 1998, t. 1, p. 195-213.
    Études
    • Deflorenne, X., « L'intervalle, plainte du ladre. Lecture des Congés de Jean Bodel par le biais de la plainte funèbre », Lettres romanes, 51, 1997, p. 223-241.
    • Gérard, M., « Quand la lèpre fleurit... Corps et écriture dans les Congés de Jean Bodel et Baude Fastoul », Littérature, 102, 1996, p. 14-28.
    • Grigsby, John L., « A defense and four illustrations of textual criticism », Romance Philology, 20:4, 1966-1967, p. 500-520.
    • Larmat, Jacques, « Le cœur, le corps et l'âme dans le Congés de Jean Bodel, de Baude Fastoul et d'Adam de la Halle », "Et c'est la fin pour quoy sommes ensemble": hommage à Jean Dufournet, professeur à la Sorbonne: littérature, histoire et langue du Moyen Âge, éd. Jean-Claude Aubailly et al., Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 25), 1993, t. 2, p. 865-873.
    • Payen, Jean-Charles, « L'aveu pudique de l'écriture dans les Congés de Jean Bodel ou le charme discret de la bourgeoisie en face du malheur et de la pauvreté », Mélanges de langue et littérature françaises du Moyen Âge et de la Renaissance offerts à Monsieur Charles Foulon, professeur de langue et littérature françaises du Moyen Âge et de la Renaissance, par ses collègues, ses élèves et ses amis. Tome I, Rennes, Institut de français, Université de Haute-Bretagne, 1980, p. 267-275.
    • Tanase, Gabriela, « Corps "enferm" et démarche de la parole poétique dans les Congés des poètes lépreux », French Studies, 68:2, 2014, p. 149-164. [OJ] DOI: 10.1093/fs/knt305
    • Zink, Michel, « Le ladre, de l'exil au royaume. Comparaison entre les Congés de Jean Bodel et ceux de Baude Fastoul », Exclus et systèmes d'exclusion dans la littérature et la civilisation médiévale, Senefiance, 5, 1978, p. 69-88.
  3. De Barat et de Haimet

    Titre:De Barat et de Haimet (ms. A); Des quatre larrons (ms. B); De Haimet et de Barat (ms. D, expl.); De Haimet et de Barat et Travers (ms. D, inc.); Barat et Haimet (éd. Noomen et van den Boogaard)
    Date:Avant 1202
    Langue:Français
    Genre:Fabliau
    Forme:Vers octosyllabiques à rimes plates: 508 dans les mss. B et D, 510 dans C et 520 dans A
    Contenu: 
    Incipit:A ceste fable di, baron,
    que jadis furent troi larron
    d'une compaignie ensanblé;
    maint avoir avoient anblé...
    Explicit:... qui norri avoit le porcel,
    n'enporta le meillor morsel.
    Por ce fu dit, segnor baron,
    male compaigne a en larron!
    Voir aussi:Liber furum
    Manuscrits
    1. Berlin, Staatsbibliothek und Preussischer Kulturbesitz, Hamilton 257, f. 86ra-88va | 60ra-62va (C) [⇛ Description]
    2. Bern, Burgerbibliothek, 354, f. 103va-108ra (B) [⇛ Description]
    3. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 837, f. 51rb-54ra (A) [⇛ Description]
    4. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 19152, f. 52rb-54ra (D) [⇛ Description]
    Éditions modernes
    Voir la liste complète jusqu'en 1984 dans l'éd. Noomen et van den Boogaard.
    • Fabliaux et contes des poètes françois des XI, XII, XIII, XIV et XVe siècles, tirés des meilleurs auteurs, publiés par Barbazan. Nouvelle édition, augmentée et revue sur la manuscrits de la Bibliothèque impériale, par M. Méon, Paris, Warée, 1808, 3 t., xxii + 465, xiv + 467, xxxii + 514 p. (ici t. 4, p. 233-250) [GB: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4][IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4]
      Réimpression:
      • Genève, Slatkine Reprints, 1976
    • Nouveau recueil complet des fabliaux (NRCF), publié par Willem Noomen et Nico van den Boogaard, avec le concours de H. B. Sol, Assen, Van Gorcum, t. 2, 1984, xx + 464 p. (ici p. 27-75 et 357-367)
      Comptes rendus: A. J. Holden, dans The Modern Language Review, 81:4, 1986, p. 996-998. [Jstor] DOI: 10.2307/3729637 — Roy J. Pearcy, dans Speculum, 61:2, 1986, p. 448-450. [Jstor] DOI: 10.2307/2854076 — Harry F. Williams, dans Quondam et Futurus, 6:3, 1986, p. 10. [jstor.org] [Jstor]
    Traductions modernes
    Voir la liste complète jusqu'en 1984 dans l'éd. Noomen et van den Boogaard.
    • en anglais:
      • Aucassin et Nicolette and Other Mediaeval Romances and Legends, translated from the French by Eugene Mason, London et Toronto, J. M. Dent and Sons; New York, E. P. Dutton and Co. (Everyman's Library, 497), 1919, xix + 235 p. (ici p. 161-171) [IA]
        Réimpressions:
        • 1925
        • 1931
        • 1951
    • en français:
      • Fabliaux ou contes du XIIe et XIIIe siècle, traduits ou extraits d'après divers manuscrits du tems; avec des notes historiques et critiques, et les imitations qui ont été faites de ces contes depuis leur origine jusqu'à nos jours, éd. Pierre-Jean-Baptiste Legrand d'Aussy, Paris, Eugène Onfroy, 1779, 3 t., cxiii + 416, [iii] + 431, [iii] + 468 p. (ici t. 3, p. 1-14) [GB: t. 1, t. 2, t. 3] [IA: t. 1, t. 2, t. 3]
      • Contes pour rire. Fabliaux des XIIIe et XIVe siècles traduits par Nora Scott, Paris, Union générale d'éditions (10/18, 1147), 1977, 254 p. (ici p. 239-247)
      • Fabliaux du Moyen Âge. Édition présentée, annotée et commentée par Thierry Revol. Traduction de Thierry Revol, s. l., Larousse (Petits classiques Larousse, 145), 2009, 158 p. (ici p. 32-41)
        Édition scolaire.
    • en italien:
      • Fabliaux. Racconti francesi medievali, a cura di Rosanna Brusegan, Torino, Einaudi (I milleni), 1980, xix + 442 p. (ici p. 94-121 et 412-414)
        Traduction italienne avec texte de l'édition Nardin en regard.
      • "La voglia dei cazzi" e altri fabliaux medievali tradotti e presentati da Alessandro Barbero, Vercelli, Mercurio (Demenzialia tantum), 2009, 141 p. (ici p. 105-111)
        Traduction italienne d'après l'édition Noomen et al.
    Études
    • Burr, Kristin L., « Hamming it up: porcine humor in the Old French fabliaux », The Old French Fabliaux: Essays on Comedy and Context, éd. Kristin L. Burr, John F. Moran et Norris J. Lacy, Jefferson et London, McFarland, 2007, p. 7-18.
    • De Vries, J., « De boerde van III. ghesellen, die de bake stalen », Tijdschrift voor Nederlandse Taal- en Letterkunde, 45, 1926, p. 212-262.
    • Mole, Gary D., « Du bacon et de la femme: pour une relecture de Barat et Haimet de Jean Bodel », Neophilologus, 86:1, 2002, p. 17-31. [SL] DOI: 10.1023/A:1012907729532
    • Werner, I., « "Liber furum" ovvero il "fabliau de Barat et de Haimet" », Studi medievali, 3, 1908-1911, p. 509-513. [IA] [HT]
  4. La chanson des Saisnes

    Titre:Li romanz des Saisnes (ms. L, expl.); La chanson des Saisnes; La chanson des Saxons (titre moderne)
    Date:Commencée au plus tôt en 1180 et terminée avant 1202
    Langue:Français
    Genre: 
    Forme:Laisses d'alexandrins monorimes: 4337 vers dans le ms. A; 5514 dans R; 7838 dans L; 8079 dans T. Seuls sont de Jean Bodel les premiers 3307 vers de A et leurs correspondants dans les autres mss.; le reste est l'œuvre de remanieurs anonymes.
    Contenu: 
    Incipit (ms. A):Qui d'oÿr et d'entendre a loisir ne talant
    face pais, si escout bonne chançon vaillant
    dont li livre d'estoire sont tesmoing et garant!
    Jamais vilains jougleres de cesti ne se vant...
    Explicit: 
    Manuscrits
    1. Cologny (Genève), Fondation Martin Bodmer, 40 (L) [⇛ Description]
    2. Paris, Bibliothèque nationale de France, Arsenal, 3142, f. 229r-253v (A) [⇛ Description]
    3. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 368, f. 121ra-139vc (R) [⇛ Description]
    4. Torino, Biblioteca nazionale universitaria, L. V. 44, f. 1r-135v (T) [⇛ Description]
      Le début manque. Ms. détruit lors de l'incendie de la bibliothèque en 1904.
    Éditions modernes
    • La chanson des Saxons par Jean Bodel, publiée pour la première fois par Francisque Michel, Paris, Techener (Romans des douze pairs de France, 5-6), 1839, 2 t., lxxxviii + 262, 210 p. [GB: t. 1, t. 2] [IA: t. 1, t. 2]
      Réimpression:
      • Genève, Slatkine Reprints, 1969
      Édition d'après le ms. L.
    • Bartsch, Karl, et Adolf Horning, La langue et la littérature françaises depuis le IXee siècle jusqu'au XIVe siècle. Textes et glossaire. Précédés d'une grammaire de l'ancien français, Paris, Maisonneuve, 1887, vii p. + 926 col. + [1] p. (ici col. 325-332) [Gall] [GB] [IA]
      Comptes rendus: Gaston Paris, dans Romania, 18, 1889, p. 136-159. [Pers] [GB] [Gall] [IA] [HT] — A. Mussafia, dans Romania, 18, 1889, p. 506-508. [Pers] [GB] [Gall] [IA] [HT]
      Édition d'un court extrait.
    • Jean Bodels Saxenlied. Teil I: Unter Zugrundeledung der Turiner Handschrift von neuem herausgegeben von F. Menzel und E. Stengel. Teil II: Unter Beigabe der abweichenden Redaktion der beiden Pariser Handschriften von neuem herausgegeben von E. Stengel. Vorausgeschickt ist eine Abhandlung von Dr. A. Heins: Über das Verhältnis der Redaktion TL zur Redaktion A1R1 im ersten Abschnitt des zweiten Teiles von Jehan Bodels Sachsenlied, Marburg, Elwert (Ausgaben und Abhandlungen aus dem Gebiete der romanische Philologie, 99-100), 1906-1909, 2 t., 1-186, [vii] + xxxix + 187-368 p. [IA]
      Édition d'après le ms. T.
    • La chanson des Saisnes, partie I. Scelta di testi, a cura di Giuliano Gasca Queirazza, Torino, 1973.
    • Brasseur, Annette Péry, La chanson des Saisnes de Jehan Bodel. Étude et édition, thèse de doctorat, Université de Lille III, 1987.
    • Jehan Bodel, La chanson des Saisnes. Édition critique par Annette Brasseur, Genève, Droz (Textes littéraires français, 369), 1989, 2 t., xxi + 1147 p.
      Compte rendu: Claude Buridant, dans Bien dire et bien aprandre, 9, 1991, p. 163-172.
    Traductions modernes
    • en français:
      • Delécluze, E. J., Roland ou la chevalerie, Paris, Labitte, 1845, 2 t., xxiii + 392, viii + 429 p. (ici t. 2, p. 149-218) [GB: t. 1, t. 2] [IA: t. 1, t. 2]
        Traduction partielle.
      • Jean Bodel, La chanson des Saxons, traduction en français moderne par Annette Brasseur, Paris, Champion (Traductions des classiques français du Moyen Âge, 50), 1992, 299 p.
    Études
    • Aebischer, Paul, « L'élément historique dans les chansons de geste ayant la guerre de Saxe pour thème », Philologica Romanica Erhard Lommatzsch gewidmet, éd. Manfred Bambeck et Hans Helmut Christmann, München, Fink, 1975, p. 9-22.
    • Aebischer, Paul, « L'élément historique dans les chansons de geste ayant la guerre de Saxe pour thème », Des "Annales" carolingiennes à "Doon de Mayence": nouveau recueil d'études sur l'épique française médiévale, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 129), 1975, p. 159-197
    • Becker, P. A., « Jean Bodels Sachsenlied », Zeitschrift für romanische Philologie, 60, 1940, p. 321-358. — Réimpr. dans Zur romanischen Literaturgeschichte. Ausgewählte Studien und Aufsätze, München, Francke, 1967, p. 430-465.
    • Brasseur, Annette, Étude linguistique et littéraire de la "Chanson des Saisnes" de Jehan Bodel, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 190), 1990, 345 p.
      Compte rendu: Claude Buridant, dans Bien dire et bien aprandre, 9, 1991, p. 163-172.
    • Curtius, Ernst Robert, « Über die altfranzösische Epik IV », Romanische Forschungen, 62:4, 1950, p. 294-349. (ici p. 305-315) [jstor.org]
    • Foulon, Charles, « Les Hurepois dans l'épopée française médiévale », Société Rencesvals pour l'étude des épopées romanes. VIe Congrès international, Aix-en-Provence, 29 août-4 septembre 1973. Actes, Aix-en-Provence, Université de Provence, 1974, p. 399-411.
    • Heins, Adolf, Über das Verhältnis der Redaktion TL zur Redaktion A11R1 im ersten Abschnitt des zweiten Teiles von Jehan Bodels Sachsenlied, Greifswald, [s. n.], 1906, [iii] + xl p. [GB] [IA]
    • Jorns, F., Die Sprache des altfranzösisches Sachsenliedes, Greifswald, 1912.
    • Lepage, Yvan G., « Bestiaire des songes médiévaux », Le récit de rêve. Fonctions, thèmes et symboles, éd. Christian Vandendorpe, Québec, Nota Bene, 2005, p. 75-97.
    • Legros, Huguette, « La chanson des Saisnes, témoin d'une évolution typologique et/ou expression narrative d'un milieu urbain », Au carrefour des routes d'Europe: la chanson de geste. Tome II. Xe congrès international de la Société Rencesvals pour l'étude des épopées romanes, Strasbourg, 1985, Aix-en-Provence, Publications de l'Université de Provence (Senefiance, 21), 1987, p. 797-814.
    • Menéndez Pidal, R., « La Chanson des Saisnes en España », Mélanges de linguistique et de littérature romanes offerts à Mario Roques par ses amis, ses collègues et ses anciens élèves de France et de l'étranger, Bade, Art et Science; Paris, Didier, t. 1, 1950, p. 229-244.
    • Menzel, Fritz, Weitere kritische Beiträge zur Textüberlieferung von Jean Bodels Lied vom Sachsenkrieg. Einleitung zu einer neuen Ausgabe, Greifswald, [s. n.], 1905, 33 p. [GB] [IA]
    • Meyer, Heinrich, « Die Chanson des Saxons Johann Bodels in ihrem Verhältnisse zum Rolandsliede und zur Karlamagnussaga », Ausgaben und Abhandlungen aus dem Gebiete der romanischen Philologie, 4, 1883, p. 1-76. [IA]
      Édition antérieure:
      • Meyer, Heinrich, Die "Chanson des Saxons" Johann Bodels in ihrem Verhältnisse zum "Rolandsliede" und zur "Karlamagnussaga", Marburg, Universitäts-Buchdruckerei (R. Friedrich), 1882, [iii] + 40 p. [GB] [IA]
    • Miñano, Evelio, « Les autres dans l'univers épique de la Chanson des Saisnes », L'autre et soi-même. Actas del coloquio internacional, Madrid, Universidad Autónoma de Madrid, Departamento de Filología Francesa, 2004, p. 321-332.
    • Rohnström, J. O., « Remarques sur quelques noms propres dans la Chanson des Saxons », Mélanges de philologie romane dédiés à Carl Wahlund à l'occasion du cinquantième anniversaire de sa naissance (7 janvier 1896), Mâcon, Protat et frères, 1896, p. 123-136. [GB] [IA]
      Compte rendu: Gaston Paris, dans Romania, 26, 1897, p. 101-108. [Pers] [GB] [Gall] [IA: ex. 1, ex. 2] [HT]
      Réimpr.: Genève, Slatkine Reprints, 1972.
    • Schultz, Oscar, « Zum Guiteclin », Archiv für das Studium der neueren Sprachen und Litteraturen, 91, 1893, p. 247-250. [GB] [IA] [HT]
    • Seippel, Ludwig, Kritische Beiträge zu Jean Bodel's Epos "La chanson des Saxons", Greifswald, Kunike, 1899, 70 p. [GB] [IA]
    • Settegast, Franz, Die Sachsenkriege des französischen Volksepos auf ihre geschichtlichen Quellen untersucht, Leipzig, Harrassowitz, 1908, vii + 71 p. [GB] [IA]
    • Sinclair, K. V., « Le Gué périlleux dans la Chanson des Saisnes », Zeitschrift für französische Sprache und Literatur, 97, 1987, p. 68-72.
    • Skårup, Povl, « Jehan Bodel et les autres auteurs de la Chanson des Saisnes », Revue romane, 26, 1991, p. 206-218.
    • Sonnekald, K., Eine sprachliche Untersuchung der "Chanson des Saxons", Programm, Ilmenau, 1908.
    • Subrenat, Jean, « Monde chrétien, monde sarrasin, dans la Chanson des Saisnes de Jehan Bodel », De l'aventure épique à l'aventure romanesque. Mélanges offerts à André de Mandach par ses amis, collègues et élèves, éd. Jacques Chocheyras, Bern, Lang, 1997, p. 65-76.
    • Tétrel, Hélène, L'épisode de la guerre de Saxe dans la "Chanson des Saisnes" de Jean Bodel et dans la "Karlamagnussaga". Avatars de la matière épique, thèse de doctorat, Université de Paris IV–Sorbonne, 1999, 479 p. [theses.fr]
    • Tétrel, Hélène, "La chanson des Saxons" et sa réception norroise. Avatars de la matière épique, Orléans, Paradigme (Medievalia, 53), 2006, 410 p.
      Compte rendu: Delphine Dalens-Marekovic, dans Le Moyen Âge, 113:1, 2007, p. 196-197. *
    • Thiry-Stassin, M., « Aspects de la foi et de la vie religieuse dans la Chanson des Saisnes de Jehan Bodel », Charlemagne in the North. Proceedings of the Twelfth International Conference of the Société Rencesvals, Edinburgh, 4th to 11th August 1991, éd. Philip E. Bennett, Anne Elizabeth Cobby et Graham A. Runnalls, Edinburgh, Société Rencesvals, British Branch; London, Grant and Cutler, 1993, p. 204-221.
    • Thomas, A., « La rivière de Rune dans l'épopée française », Romania, 23, 1894, p. 146-148. [Pers] [GB: ex. 1, ex. 2] [Gall] [IA: ex. 1, ex. 2] [HT] DOI: 10.3406/roma.1894.5810
    • Uitti, K. D., « Remarques sur la Chanson des Saisnes de Jehan Bodel. Étude littéraire », Actes du XIIIe congrès international de linguistique et philologie romane tenu à l'Université Laval (Québec, Canada) du 29 août au 5 septembre 1971, Québec, Presses de l'Université Laval, 1976, t. 2, p. 841-851.
    • Valentin, Curt, « Untersuchung über die Quellen der Conquestes de Charlemaine (Dresdener Hs. O 81) », Romanische Forschungen, 13, 1902, p. 1-99. (ici p. 89-99) [GB] [IA: ex. 1, ex. 2, ex. 3] [HT]
    • Vallecalle, Jean-Claude, Messages et ambassades dans l'épopée française médiévale: l'illusion du dialogue, Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 82), 2006, 629 p.
      Comptes rendus: B. Ribémont, dans Cahiers de recherches médiévales, 16, 2006, p. 369. — Alain Corbellari, dans Vox romanica, 67, 2008, p. 308-309. — P. Rinoldi, dans Medioevo romanzo, 32, 2008, p. 442-444.
    • Van den Abeele, Baudouin, La fauconnerie dans les lettres françaises du XIIe au XIVe siècle, Leuven, Leuven University Press (Medievalia Lovaniensia. Series I. Studia, 18), 1990, xxv + 348 p. + [14] pl. [GB]
      Dictionnaires: DEAF AbeeleFauc
  5. Le vilain de Bailluel

    Titre:Du vilain de Bailluel (ms. A, expl.); De la dame qui fist son mari mort (ms. B); Du vilain qui quida estre mors (ms. F1, inc.); Du vilain ki quida estre mors (ms. F2, inc.); D'une femme qui fist entandant a son baron qu'il estoit mors (ms. T)
    Date:Entre 1190 et 1194
    Langue:Français
    Genre:Fabliau
    Forme:Vers octosyllabiques à rimes plates: de 104 (ms. C) à 116 (ms. AF1)
    Contenu: 
    Incipit:Se fabliaus puet veritez estre,
    dont avint il, ce dist mon mestre,
    c'uns vilains a Bailluel manoit;
    formenz et terres ahanoit...
    Explicit:... s'il l'enfouirent au matin,
    mes li fabliaus dist en la fin
    c'on doit por fol tenir celui
    qui mieus sa fame que lui!
    Manuscrits
    1. Berlin, Staatsbibliothek und Preussischer Kulturbesitz, Hamilton 257, f. 28ra-va (C) [⇛ Description]
    2. Bern, Burgerbibliothek, 354, f. 102vb-103va (B) [⇛ Description]
    3. Chantilly, Bibliothèque et Archives du Château, 475 (1578), f. 207ra-208ra (T) [⇛ Description]
    4. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 837, f. 242vb-243rb (A) [⇛ Description]
    5. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 12603, f. 239va-240ra (F1) et f. 255ra-vb (F2) [⇛ Description]
    Éditions modernes
    Voir la liste complète jusqu'en 1990 dans l'éd. Noomen et van den Boogaard.
    • Nouveau recueil de contes, dits, fabliaux et autres pièces inédites des XIIIe, XIVe et XVe siècles, pour faire suite aux collections de Legrand d'Aussy, Barbazan et Méon, mis au jour pour la première fois par Achille Jubinal d'après les mss. de la Bibliothèque du Roi, Paris, Pannier, 1839-1842, 2 t., vii + 387, vii + 444 p. (ici t. 1, p. 312-316) [GB: t. 1, t. 2] [IA: t. 1, t. 2]
      Réimpression:
      • Genève, Slatkine, 1975
    • Recueil général et complet des fabliaux des XIIIe et XIVe siècles imprimés ou inédits, publiés avec notes et variantes d'après les manuscrits par MM. Anatole de Montaiglon et Gaston Raynaud, Paris, Librairie des bibliophiles, 1872-1890, 6 t. (ici t. 4, p. 212-216, no CIX) [Gall: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6] [GB: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6] [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6]
      Réimpressions:
      • Genève, Slatkine, 1973;
      • New York, Burt Franklin (Burt Franklin Research and Sources Work Series, 47), 1975
    • Nouveau recueil complet des fabliaux (NRCF), publié par Willem Noomen et Nico van den Boogaard, avec le concours de H. B. Sol, Assen et Maastricht, Van Gorcum, t. 5, 1990, xxv + 485 p. (ici p. 223-249 et 418-424)
      Compte rendu: A. J. Holden, dans The Modern Language Review, 87:3, 1992, p. 741-743. [Jstor] DOI: 10.2307/3732987
    • Schenck, Mary Jane Stearns, The Fabliaux: Tales of Wit and Deception, Amsterdam et Philadelphia, Benjamins (Purdue University Monographs in Romance Languages, 24), 1987, xiii + 168 p. (ici p. 125-127)
      Édition antérieure:
      • Schenck, Mary Janes Stearns, A Structural Definition of the Old French Fabliau, Ph.D. dissertation, Pennsylvania State University, University Park, 1973, iv + 260 p. [PQ]
      Reproduction de l'édition de Montaiglon et Raynaud.
    • Fabliaux érotiques. Textes de jongleurs des XIIe et XIIIe siècles. Édition critique, traduction, introduction et notes par Luciano Rossi avec la collaboration de Richard Straub. Postface de Howard Bloch, Paris, Librairie générale française (Le livre de poche, 4532. Lettres gothiques), 1992, 546 p. (ici p. 107-117)
    Traductions modernes
    Voir la liste complète jusqu'en 1990 dans l'éd. Noomen et van den Boogaard.
    • en français:
      • Fabliaux ou contes, fables et romans du XIIe et du XIIIe siècle, traduits ou extraits par Legrand d'Aussy. Troisième édition, considérablement augmentée, éd. Antoine-Augustin Renouard, Paris, Renouard, 1829, 5 t. (ici t. 4, p. 218-219) [GB: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5] [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5]
        Compte rendu: Raynouard, dans Journal des savans, 1830, p. 195-204.
        Éditions antérieures:
        • Fabliaux ou contes du XIIe et XIIIe siècle, traduits ou extraits d'après divers manuscrits du tems; avec des notes historiques et critiques, et les imitations qui ont été faites de ces contes depuis leur origine jusqu'à nos jours, éd. Pierre-Jean-Baptiste Legrand d'Aussy, Paris, Eugène Onfroy, 1779, 3 t., cxiii + 416, [iii] + 431, [iii] + 468 p. [GB: t. 1, t. 2, t. 3] [IA: t. 1, t. 2, t. 3]
        • Fabliaux ou contes, du XIIe et du XIIIe siècle, fables et roman du XIIIe siècle, traduits ou extraits d'après plusieurs manuscrits du tems; avec des notes historiques et critiques, et les imitations qui ont été faites de ces contes depuis leur origine jusqu'à nos jours. Nouvelle édition, augmentée d'une dissertation sur les troubadours, éd. Pierre-Jean-Baptiste Legrand d'Aussy, Paris, Eugène Onfroy, 1781, 5 t. [GB: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5] [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5]
        Extrait.
      • Contes pour rire. Fabliaux des XIIIe et XIVe siècles traduits par Nora Scott, Paris, Union générale d'éditions (10/18, 1147), 1977, 254 p. (ici p. 39-45)
        Traduction avec texte de l'édition Montaiglon et Raynaud en regard.
      • Fabliaux. Présentation, choix et traduction de Gilbert Rouger, Paris, Gallimard (Folio Classique, 3222), 1978, 244 p. (ici p. 157-159)
      • Rossi et Straub 1992 (voir sous Éditions modernes)
      • Fabliaux. Dossier et notes réalisés par Aurélie Barre. Lecture d'image par Alain Jaubert, Paris, Gallimard (Folioplus Classiques, 37), 2005, 211 p. (ici p. 80-82)
      • Brown, Katherine Adams, From the "Fabliaux" to the "Decameron": Codicology and Generic Transformation, Ph. D. dissertation, Princeton University, 2007, vi + 240 p. (ici p. 226-228) [PQ]
    • en italien:
      • Fabliaux. Racconti francesi medievali, a cura di Rosanna Brusegan, Torino, Einaudi (I milleni), 1980, xix + 442 p. (ici p. 74-81 et 410-411)
        Traduction italienne avec texte de l'édition Nardin en regard.
      • "La voglia dei cazzi" e altri fabliaux medievali tradotti e presentati da Alessandro Barbero, Vercelli, Mercurio (Demenzialia tantum), 2009, 141 p. (ici p. 90-93)
        Traduction italienne d'après l'édition Noomen et al.
    Études
    • Roques, Gilles, « L'intérêt philologique de l'étude des régionalismes: le cas du fabliau Le vilain de Bailluel », Variations linguistiques. Koinè, dialectes, français régionaux, éd. Pierre Nobel, Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté (Littéraire), 2003, p. 25-31.
    • Sosso, Paola, « Le vilain de Bailleul et la nouvelle de Ferondo », Studi francesi, 39, 1995, p. 201-212.
  6. De covoteus et de l'envieus

    Titre:Des sohaiz que sainz Martins dona anvieus et coveitos (ms. B); D'anvieus et de coveiteus (ms. B); Du couvoitox (ms. D); Le couvoiteus et l'envieus (éd. Noomen 1991); Du cupide et de l'envieux (trad. modernes)
    Date:Entre 1194 et 1197
    Langue:Français
    Genre:Fabliau
    Forme:Vers octosyllabiques à rimes plates: 86 vers dans les mss. C et D, 88 dans B et 90 dans Vbis
    Contenu: 
    Incipit:Seignor, aprés le fabloier
    me vueil a voir dire apoier;
    quar qui ne sait dire que fables
    n'est mie conterres regnables...
    Explicit:... sains Martins, et par lor sozhaiz!
    S'il perdirent, maldahez ait
    de moie part qui il en poise,
    qu'il en furent de mal despoise!
    Manuscrits
    1. Berlin, Staatsbibliothek und Preussischer Kulturbesitz, Hamilton 257, f. 28vb-29ra (C) [⇛ Description]
    2. Bern, Burgerbibliothek, 354, f. 111ra-vb (B) [⇛ Description]
    3. Lyon, Bibliothèque municipale, 5495, col. 10-13 (Vbis)
    4. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 19152, f. 51vc-52ra (D) [⇛ Description]
    Éditions modernes
    Voir la liste complète jusqu'en 1991 dans l'éd. Noomen.
    • Fabliaux et contes des poètes françois des XI, XII, XIII, XIV et XVe siècles, tirés des meilleurs auteurs, publiés par Barbazan. Nouvelle édition, augmentée et revue sur la manuscrits de la Bibliothèque impériale, par M. Méon, Paris, Warée, 1808, 3 t., xxii + 465, xiv + 467, xxxii + 514 p. (ici t. 1, p. 91-95) [GB: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4][IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4]
      Réimpression:
      • Genève, Slatkine Reprints, 1976
    • Recueil général et complet des fabliaux des XIIIe et XIVe siècles imprimés ou inédits, publiés avec notes et variantes d'après les manuscrits par MM. Anatole de Montaiglon et Gaston Raynaud, Paris, Librairie des bibliophiles, 1872-1890, 6 t. (ici t. 5, p. 211-214) [Gall: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6] [GB: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6] [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6]
      Réimpressions:
      • Genève, Slatkine, 1973;
      • New York, Burt Franklin (Burt Franklin Research and Sources Work Series, 47), 1975
    • Flutre, L.-F., « Un manuscrit inconnu de la Bibliothèque de Lyon », Romania, 62, 1936, p. 1-16. (ici p. 14-16) [Pers] [Gall] DOI: 10.3406/roma.1936.3778
      Édition d'après le ms. de Lyon.
    • Twelve Fabliaux from Ms F. Fr. 19152 of the Bibliothèque Nationale, edited by T. B. W. Reid, Manchester, Manchester University Press (French Classics), 1958, xx + 154 p. (ici p. 5-7 et 100-101)
    • Twelve Fabliaux from Ms F. Fr. 19152 of the Bibliothèque Nationale Edited by T. B. W. Reid, Manchester, Manchester University Press (French Classics), 2e éd., 1968.
    • Selected Fabliaux Edited from B.N. Fonds français 837, Fonds français 19152 and Berlin Hamilton 257, by B. J. Levy with notes by C. E. Pickford, Hull, University of Hull, Department of French (Hull French Texts), 1978, xiv + 136 p. (ici p. 3-5 et 98-99)
      Comptes rendus: May Plouzeau, dans Studi francesi, 67, 1979, p. 133-135 — Alfred Foulet, dans Romance Philology, 34, 1980-1981, p. 577 — Claude Thiry, dans Le Moyen Âge, 87, 1981, p. 138-140
    • Nouveau recueil complet des fabliaux (NRCF), publié par Willem Noomen, Assen et Maastricht, Van Gorcum, t. 6, 1991, xxvi + 401 p. (ici p. 273-287 et 357-359)
    Traductions modernes
    Voir la liste complète jusqu'en 1991 dans l'éd. Noomen.
    • en anglais:
      • Aucassin et Nicolette and Other Mediaeval Romances and Legends, translated from the French by Eugene Mason, London et Toronto, J. M. Dent and Sons; New York, E. P. Dutton and Co. (Everyman's Library, 497), 1919, xix + 235 p. (ici p. 129-131) [IA]
        Réimpressions:
        • 1925
        • 1931
        • 1951
    • en français:
      • Fabliaux et contes moraux du Moyen Âge. Préface de Jean Joubert. Choix, traduction, commentaires et notes de Jean-Claude Aubailly, Paris, Librairie générale française (Livre de poche, 4274), 1987, 224 p. (ici p. 9-11)
    Études
    • Friedrich, Ellen Lorraine, « "Be careful what you wish for": folkloric caution in the fabliaux », Comic Provocations: Exposing the Corpus of Old French Fabliaux, éd. Holly A. Crocker, New York et Basingstoke, Palgrave MacMillan (Studies in Arthurian and Courtly Cultures), 2006, p. 131-147.
  7. Le vilain de Farbu

    Titre:De celui qui cracha sor ses morterés (ms. B, inc.); Vilain de Fabu (ms. B, expl.); Li vilains de Farbu (ms. H)
    Date:Entre 1190 et 1194
    Langue:Français
    Genre:Fabliau
    Forme:136 vers octosyllabiques à rimes plates
    Contenu: 
    Incipit:Segnor, a un jour qui ja fu
    avint k'uns vilains de Farbu
    en devoit aler au marcié.
    Et se femme li ot carchié...
    Explicit:... ci et aillors, sicom je cuit,
    car plus sont li enfant recuit
    que ne sont li viellart barbu.
    Ç'avint au vilain de Farbu.
    Manuscrits
    1. Bern, Burgerbibliothek, 354, f. 10va-11va (B) [⇛ Description]
    2. Paris, Bibliothèque nationale de France, Arsenal, 2770 [⇛ Description]
      Copie du ms. BnF, fr. 2168.
    3. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 2168, f. 45ra-vb (H) [⇛ Description]
    Éditions modernes
    Voir la liste complète jusqu'en 1991 dans l'éd. Noomen.
    • Nouveau recueil complet des fabliaux (NRCF), publié par Willem Noomen, Assen et Maastricht, Van Gorcum, t. 6, 1991, xxvi + 401 p. (ici p. 111-123 et 330-331)
    Traductions modernes
    • en espagnol:
      • Fabliaux. Cuentos franceses medievales. Edición bilingüe de Felicia de Casas, Madrid, Cátedra (Letras universales, 205), 1997, 435 p.
    • en français:
      • Fabliaux ou contes, fables et romans du XIIe et du XIIIe siècle, traduits ou extraits par Legrand d'Aussy. Troisième édition, considérablement augmentée, éd. Antoine-Augustin Renouard, Paris, Renouard, 1829, 5 t. (ici t. 4, p. 237-238) [GB: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5] [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5]
        Compte rendu: Raynouard, dans Journal des savans, 1830, p. 195-204.
        Éditions antérieures:
        • Fabliaux ou contes du XIIe et XIIIe siècle, traduits ou extraits d'après divers manuscrits du tems; avec des notes historiques et critiques, et les imitations qui ont été faites de ces contes depuis leur origine jusqu'à nos jours, éd. Pierre-Jean-Baptiste Legrand d'Aussy, Paris, Eugène Onfroy, 1779, 3 t., cxiii + 416, [iii] + 431, [iii] + 468 p. [GB: t. 1, t. 2, t. 3] [IA: t. 1, t. 2, t. 3]
        • Fabliaux ou contes, du XIIe et du XIIIe siècle, fables et roman du XIIIe siècle, traduits ou extraits d'après plusieurs manuscrits du tems; avec des notes historiques et critiques, et les imitations qui ont été faites de ces contes depuis leur origine jusqu'à nos jours. Nouvelle édition, augmentée d'une dissertation sur les troubadours, éd. Pierre-Jean-Baptiste Legrand d'Aussy, Paris, Eugène Onfroy, 1781, 5 t. [GB: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5] [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5]
        Extrait.
      • Fabliaux et contes moraux du Moyen Âge. Préface de Jean Joubert. Choix, traduction, commentaires et notes de Jean-Claude Aubailly, Paris, Librairie générale française (Livre de poche, 4274), 1987, 224 p. (ici p. 35-38)
      • Contes à rire du Nord de la France, traduits par R. Berger et A. Petit, Troësnes, Corps 9 Éditions (Trésors littéraires médiévaux du nord de la France, 4), 1987, 206 p.
    Études
    • Raynaud, Gaston, « Rigot; à tire-larigot = à tire le rigot », Mélanges de philologie romane, Paris, Champion, 1913, p. 28-30. [HT]
  8. De Brunain la vache au prestre

    Titre:De Brunain la vache au prestre (expl.; inc. [main plus tardive]); Brunain, the priest's cow (trad. Eichmann et DuVal)
    Date:Vers 1190-1194
    Langue:Français
    Genre:Fabliau
    Forme:72 vers octosyllabiques à rimes plates
    Contenu: 
    Incipit:D'un vilain cont et de sa dame,
    c'un jor de feste Nostre Dame
    aloient ourer a l'yglise.
    Li prestres devant le servise...
    Explicit:... sanz grant eür, c'est or del mains;
    par grant eür ot li vilains
    deus vaches et li prestres nule:
    tels cuide avancier qui recule!
    Manuscrit
    1. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 837, f. 229rb-va [⇛ Description]
    Éditions modernes
    Voir la liste complète jusqu'en 1990 dans l'éd. Noomen et van den Boogaard.
    • Fabliaux et contes de poëtes françois des XII, XIII, XIV et XVes siécles, tirés des meilleurs auteurs, éd. Étienne Barbazan, Paris, Vincent (t. 1); Amsterdam, Arkstée et Merkus (t. 2-3), 1756, 3 t., lx + 306, iv + 360, viii + 316 p. (ici t. 1, p. 41-44) [GB: t. 1, t. 2, t. 3] [IA: t. 1, t. 2, t. 3]
    • Recueil de fabliaux, Paris, La Renaissance du Livre (Tous les chefs-d'œuvre de la littérature française), [s. d.], 203 p. (ici p. 28-30)
    • Fabliaux et contes des poètes françois des XI, XII, XIII, XIV et XVe siècles, tirés des meilleurs auteurs, publiés par Barbazan. Nouvelle édition, augmentée et revue sur la manuscrits de la Bibliothèque impériale, par M. Méon, Paris, Warée, 1808, 3 t., xxii + 465, xiv + 467, xxxii + 514 p. (ici t. 3, p. 25-28) [GB: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4][IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4]
      Réimpression:
      • Genève, Slatkine Reprints, 1976
    • Recueil général et complet des fabliaux des XIIIe et XIVe siècles imprimés ou inédits, publiés avec notes et variantes d'après les manuscrits par MM. Anatole de Montaiglon et Gaston Raynaud, Paris, Librairie des bibliophiles, 1872-1890, 6 t. (ici t. 1, p. 132-134, no X; t. 2, p. 293) [Gall: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6] [GB: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6] [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6]
      Réimpressions:
      • Genève, Slatkine, 1973;
      • New York, Burt Franklin (Burt Franklin Research and Sources Work Series, 47), 1975
    • Fabliaux, selected and edited by R. C. Johnston and D. D. R. Owen, Oxford, Blackwell (Blackwell's French Texts), 1957, xxv + 147 p. (ici p. 34-35 et 93-94)
      Comptes rendus: A. H. Diverrès, dans French Studies, 12, 1958, p. 59-61. — K. J. Hollyman, dans Journal of Australasian Universities Modern Language and Literature Association, 8, 1958, p. 53. — J. Orr, dans Modern Language Review, 53, 1958, p. 257-258. — T. B. W. Reid, dans Medium Aevum, 27, 1958, p. 122-126. — J. Rychner, dans Romance Philology, 12, 1958-1959, p. 340-342.
      Édition antérieure:
      • Fabliaux, selected and edited by R. C. Johnston and D. D. R. Owen, Oxford, Blackwell (Blackwell's French Texts), 1957, xxv + 147 p.
        Comptes rendus: A. H. Diverrès, dans French Studies, 12, 1958, p. 59-61. — K. J. Hollyman, dans Journal of Australasian Universities Modern Language and Literature Association, 8, 1958, p. 53. — J. Orr, dans Modern Language Review, 53, 1958, p. 257-258. — T. B. W. Reid, dans Medium Aevum, 27, 1958, p. 122-126. — J. Rychner, dans Romance Philology, 12, 1958-1959, p. 340-342.
    • Les fabliaux de Jean Bodel. Édition critique par Pierre Nardin, Dakar, Faculté des lettres (Publications de la Faculté des lettres de Dakar, 3), 1959.
      Compte rendu: L. F. Flutre, dans Romania, 81, 1960, p. 250-266.
    • The French Fabliau B. N. MS. 837, edited and translated by Raymond Eichmann and John DuVal, New York et London, Garland (Garland Library of Medieval Literature, Series A, 16-17), 1984-1985, 2 t., liii + 239, xii + 291 p. (ici t. 2, p. 122-125 et 276-277)
    • Nouveau recueil complet des fabliaux (NRCF), publié par Willem Noomen et Nico van den Boogaard, avec le concours de H. B. Sol, Assen et Maastricht, Van Gorcum, t. 5, 1990, xxv + 485 p. (ici p. 39-48 et 384)
      Compte rendu: A. J. Holden, dans The Modern Language Review, 87:3, 1992, p. 741-743. [Jstor] DOI: 10.2307/3732987
    • Anthologie de la littérature française du Moyen Âge, IXe-XVe siècles, éd. Claude Thiry, Louvain-la-Neuve, Bruylant-Academia, 2002, 365 p. (ici p. 78-80)
      Édition d'après le ms. unique.
    Traductions modernes
    Voir la liste complète jusqu'en 1990 dans l'éd. Noomen et van den Boogaard.
    • en anglais:
      • Eichmann et DuVal 1984-1985 (voir sous Éditions modernes)
    • en espagnol:
      • Fabliaux. Cuentos franceses medievales. Edición bilingüe de Felicia de Casas, Madrid, Cátedra (Letras universales, 205), 1997, 435 p.
    • en français:
      • Fabliaux ou contes du XIIe et XIIIe siècle, traduits ou extraits d'après divers manuscrits du tems; avec des notes historiques et critiques, et les imitations qui ont été faites de ces contes depuis leur origine jusqu'à nos jours, éd. Pierre-Jean-Baptiste Legrand d'Aussy, Paris, Eugène Onfroy, 1779, 3 t., cxiii + 416, [iii] + 431, [iii] + 468 p. (ici t. 3, p. 64-66) [GB: t. 1, t. 2, t. 3] [IA: t. 1, t. 2, t. 3]
      • Contes pour rire. Fabliaux des XIIIe et XIVe siècles traduits par Nora Scott, Paris, Union générale d'éditions (10/18, 1147), 1977, 254 p. (ici p. 97-98)
      • Fabliaux. Présentation, choix et traduction de Gilbert Rouger, Paris, Gallimard (Folio Classique, 3222), 1978, 244 p. (ici p. 49-50)
      • Fabliaux et contes moraux du Moyen Âge. Préface de Jean Joubert. Choix, traduction, commentaires et notes de Jean-Claude Aubailly, Paris, Librairie générale française (Livre de poche, 4274), 1987, 224 p. (ici p. 41-42)
      • Les fabliaux du Moyen Âge. Choix de douze fabliaux adaptés par Pol Gaillard et Françoise Rachmuhl, Paris, Hatier (Classiques Hatier. Œuvres et thèmes, 6), 1999, 128 p. (ici p. 14-15)
        Réimpression:
        • 2002
        Édition scolaire.
      • Fabliaux. Dossier et notes réalisés par Aurélie Barre. Lecture d'image par Alain Jaubert, Paris, Gallimard (Folioplus Classiques, 37), 2005, 211 p. (ici p. 32-33)
      • Fabliaux du Moyen Âge. Édition présentée, annotée et commentée par Thierry Revol. Traduction de Thierry Revol, s. l., Larousse (Petits classiques Larousse, 145), 2009, 158 p. (ici p. 44-45)
        Édition scolaire.
    • en italien:
      • Fabliaux. Racconti comici medievali a cura di Gian Carlo Belletti, Ivrea, Herodote (Le parole e la storia), 1982, [vi] + 213 p. (ici p. 64-69 et 172-174)
        Traduction italienne avec le texte de l'édition Nardin en regard.
    Études
  9. Des deus chevaus

    Titre:Des deus chevaus (ms.); Les deus chevaus (éd. Noomen et van den Boogaard); Les deux chevaux (trad. Aubailly); The two horses (trad. Eichmann et DuVal)
    Date:Probablement un peu avant 1197
    Langue:Français
    Genre:Fabliau
    Forme:236 vers octosyllabiques à rimes plates
    Contenu: 
    Incipit:Cil qui trova del morteruel
    et del mort vilain de Bailluel
    qui n'ert malades ne enfers,
    et de Gombert et des deus clers...
    Explicit:... qu'ainz ne lor en fist jugement.
    Or vous proi je communement
    qu'entre vous m'en dites le voir,
    se li vilains le doit avoir.
    Manuscrit
    1. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 837, f. 248va-249vb (D) [⇛ Description]
    Éditions modernes
    Voir la liste complète jusqu'en 1990 dans l'éd. Noomen et van den Boogaard.
    • Fabliaux et contes de poëtes françois des XII, XIII, XIV et XVes siécles, tirés des meilleurs auteurs, éd. Étienne Barbazan, Paris, Vincent (t. 1); Amsterdam, Arkstée et Merkus (t. 2-3), 1756, 3 t., lx + 306, iv + 360, viii + 316 p. (ici t. 2, p. 58-69) [GB: t. 1, t. 2, t. 3] [IA: t. 1, t. 2, t. 3]
    • Fabliaux et contes des poètes françois des XI, XII, XIII, XIV et XVe siècles, tirés des meilleurs auteurs, publiés par Barbazan. Nouvelle édition, augmentée et revue sur la manuscrits de la Bibliothèque impériale, par M. Méon, Paris, Warée, 1808, 3 t., xxii + 465, xiv + 467, xxxii + 514 p. (ici t. 3, p. 197-204) [GB: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4][IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4]
      Réimpression:
      • Genève, Slatkine Reprints, 1976
    • Recueil général et complet des fabliaux des XIIIe et XIVe siècles imprimés ou inédits, publiés avec notes et variantes d'après les manuscrits par MM. Anatole de Montaiglon et Gaston Raynaud, Paris, Librairie des bibliophiles, 1872-1890, 6 t. (ici t. 1, p. 153-161, no XIII; t. 2, p. 295) [Gall: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6] [GB: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6] [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6]
      Réimpressions:
      • Genève, Slatkine, 1973;
      • New York, Burt Franklin (Burt Franklin Research and Sources Work Series, 47), 1975
    • The French Fabliau B. N. MS. 837, edited and translated by Raymond Eichmann and John DuVal, New York et London, Garland (Garland Library of Medieval Literature, Series A, 16-17), 1984-1985, 2 t., liii + 239, xii + 291 p. (ici t. 2, p. 182-191 et 280)
    • Nouveau recueil complet des fabliaux (NRCF), publié par Willem Noomen et Nico van den Boogaard, avec le concours de H. B. Sol, Assen et Maastricht, Van Gorcum, t. 5, 1990, xxv + 485 p. (ici p. 251-265 et 425)
      Compte rendu: A. J. Holden, dans The Modern Language Review, 87:3, 1992, p. 741-743. [Jstor] DOI: 10.2307/3732987
    Traductions modernes
    • en anglais:
      • Eichmann et DuVal 1984-1985 (voir sous Éditions modernes)
    • en français:
      • Fabliaux ou contes, fables et romans du XIIe et du XIIIe siècle, traduits ou extraits par Legrand d'Aussy. Troisième édition, considérablement augmentée, éd. Antoine-Augustin Renouard, Paris, Renouard, 1829, 5 t. (ici t. 4, p. 43-46) [GB: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5] [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5]
        Compte rendu: Raynouard, dans Journal des savans, 1830, p. 195-204.
        Éditions antérieures:
        • Fabliaux ou contes du XIIe et XIIIe siècle, traduits ou extraits d'après divers manuscrits du tems; avec des notes historiques et critiques, et les imitations qui ont été faites de ces contes depuis leur origine jusqu'à nos jours, éd. Pierre-Jean-Baptiste Legrand d'Aussy, Paris, Eugène Onfroy, 1779, 3 t., cxiii + 416, [iii] + 431, [iii] + 468 p. [GB: t. 1, t. 2, t. 3] [IA: t. 1, t. 2, t. 3]
        • Fabliaux ou contes, du XIIe et du XIIIe siècle, fables et roman du XIIIe siècle, traduits ou extraits d'après plusieurs manuscrits du tems; avec des notes historiques et critiques, et les imitations qui ont été faites de ces contes depuis leur origine jusqu'à nos jours. Nouvelle édition, augmentée d'une dissertation sur les troubadours, éd. Pierre-Jean-Baptiste Legrand d'Aussy, Paris, Eugène Onfroy, 1781, 5 t. [GB: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5] [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5]
      • Fabliaux et contes moraux du Moyen Âge. Préface de Jean Joubert. Choix, traduction, commentaires et notes de Jean-Claude Aubailly, Paris, Librairie générale française (Livre de poche, 4274), 1987, 224 p. (ici p. 53-58)
      • Contes à rire du Nord de la France, traduits par R. Berger et A. Petit, Troësnes, Corps 9 Éditions (Trésors littéraires médiévaux du nord de la France, 4), 1987, 206 p.
    Études
    • Bancourt, P., « Chanson de geste, roman, romance et fabliaux: à propos de deux scènes hippiques des fabliaux », Comique, satire et parodie dans la tradition renardienne et les fabliaux, éd. Danielle Buschinger et André Crépin, Göppingen, Kümmerle (Göppinger Arbeiten zur Germanistik, 391), 1983, p. 59-70.
  10. Li sohaiz desvez

    Titre:Li sohaiz desvez (ms., inc.); Li sohaiz (ms., expl.); Le sohait des vez (éd. Noomen); Le souhait réprimé (trad. Scott)
    Date:Entre 1190 et 1194
    Langue:Français
    Genre:Fabliau
    Forme:214 vers octosyllabiques à rimes plates
    Contenu: 
    Incipit:D'une avanture que je sai,
    que j'oï conter a Douai,
    vos conterai briement la some;
    q'avint d'une fame et d'un home...
    Explicit:... et por ce qu'il li sanbla boens,
    si l'asanbla avoc les suens.
    Porce que plus n'i fist alonge,
    fenist la dame ci son songe.
    Manuscrit
    1. Bern, Burgerbibliothek, 354, f. 100vb-102vb (B) [⇛ Description]
    Éditions modernes
    Voir la liste complète jusqu'en 1991 dans l'éd. Noomen.
    • Nouveau recueil de fabliaux et contes inédits, des poètes français des XIIe, XIIIe, XIVe et XVe siècles; publié par M. Méon, Paris, Chasseriau, 1823, 2 t., viii + 501 et [vi] + 483 p. (ici t. 1, p. 293-300) [GB: t. 1, t. 2] [IA: t. 1, t. 2]
    • Recueil général et complet des fabliaux des XIIIe et XIVe siècles imprimés ou inédits, publiés avec notes et variantes d'après les manuscrits par MM. Anatole de Montaiglon et Gaston Raynaud, Paris, Librairie des bibliophiles, 1872-1890, 6 t. (ici t. 5, p. 184-191, no CXXXI) [Gall: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6] [GB: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6] [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6]
      Réimpressions:
      • Genève, Slatkine, 1973;
      • New York, Burt Franklin (Burt Franklin Research and Sources Work Series, 47), 1975
    • Nouveau recueil complet des fabliaux (NRCF), publié par Willem Noomen, Assen et Maastricht, Van Gorcum, t. 6, 1991, xxvi + 401 p. (ici p. 259-272 et 354-356)
    • Fabliaux érotiques. Textes de jongleurs des XIIe et XIIIe siècles. Édition critique, traduction, introduction et notes par Luciano Rossi avec la collaboration de Richard Straub. Postface de Howard Bloch, Paris, Librairie générale française (Le livre de poche, 4532. Lettres gothiques), 1992, 546 p. (ici p. 137-153)
    • Quattro fabliaux a cura di Giuseppe Tavani; edizioni critiche, con introduzione, note e glossario complessivi, Roma, Japadre Editore - L'Aquila (Romanica vulgaria, 9), 1997, 354 p. (ici p. 19-34)
      Édition et traduction italienne par Giuseppe Tavani.
    Traductions modernes
    Voir la liste complète jusqu'en 1991 dans l'éd. Noomen.
    • en français:
      • Contes pour rire. Fabliaux des XIIIe et XIVe siècles traduits par Nora Scott, Paris, Union générale d'éditions (10/18, 1147), 1977, 254 p. (ici p. 137-140)
      • Fabliaux. Présentation, choix et traduction de Gilbert Rouger, Paris, Gallimard (Folio Classique, 3222), 1978, 244 p. (ici p. 137-140)
      • Rossi et Straub 1992 (voir sous Éditions modernes)
    • en italien:
      • Fabliaux. Racconti francesi medievali, a cura di Rosanna Brusegan, Torino, Einaudi (I milleni), 1980, xix + 442 p. (ici p. 82-93 et 411-412)
        Traduction italienne avec texte de l'édition Nardin en regard.
      • "La voglia dei cazzi" e altri fabliaux medievali tradotti e presentati da Alessandro Barbero, Vercelli, Mercurio (Demenzialia tantum), 2009, 141 p. (ici p. 21-25)
        Traduction italienne d'après l'édition Noomen 1991.
      • Tavani 1997 (voir sous Éditions modernes)
    Études
    • Belletti, Gian Carlo, « Dal "mercato osceno" all'oscenità del mercato (Li sohaiz desvez di Jean Bodel e il fabliau Du moine) », L'immagine riflessa, 9, 1986, p. 253-294.
    • Merceron, Jacques E., « Rêves érotiques: humour, désir et anxiété sexuelle dans les fabliaux Li sohait des vez et Le moigne », Le Moyen Âge, 111:2, 2015, p. 409-431.
    • Perfetti, Lisa, « The lewd and the ludic: female pleasure in the fabliaux », Comic Provocations: Exposing the Corpus of Old French Fabliaux, éd. Holly A. Crocker, New York et Basingstoke, Palgrave MacMillan (Studies in Arthurian and Courtly Cultures), 2006, p. 17-31.
  11. De Gombert et des deus clers

    Titre:D'Estula et de l'anel de la paelle (ms. B, inc.); La fable de Gombert (ms. B, expl.); Le fablel de Gombert (ms. C); Li fabliaus de dan Gombert (ms. H)
    Date:Entre 1190 et 1994
    Langue:Français
    Genre:Fabliau
    Forme:Vers octosyllabiques à rimes plates: 188 dans les mss. A et B, 192 dans C et 175 dans H.
    Contenu: 
    Incipit:En iceste fable parolle
    de deus clers qui vindrent d'escole
    s'orent despendu lor avoir
    et en folie et en savoir...
    Explicit:... jesir clerc dedenz son ostel,
    qu'il ne li face autretel:
    qui bien lor fet sovent le pert,
    ce dit le fablel de Gombert!
    Voir aussi:Le meunier et les deux clers
    Manuscrits
    1. Bern, Burgerbibliothek, 354, f. 44ra-45va (B) [⇛ Description]
    2. Berlin, Staatsbibliothek und Preussischer Kulturbesitz, Hamilton 257, f. 10vb-11vb (C) [⇛ Description]
    3. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 837, f. 210va-211va (A) [⇛ Description]
    4. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 2168, f. 240vb-241vb (H) [⇛ Description]
    Éditions modernes
    Voir la liste complète jusqu'en 1988 dans l'éd. Noomen.
    • Fabliaux et contes de poëtes françois des XII, XIII, XIV et XVes siécles, tirés des meilleurs auteurs, éd. Étienne Barbazan, Paris, Vincent (t. 1); Amsterdam, Arkstée et Merkus (t. 2-3), 1756, 3 t., lx + 306, iv + 360, viii + 316 p. (ici t. 2, p. 115-124) [GB: t. 1, t. 2, t. 3] [IA: t. 1, t. 2, t. 3]
    • Fabliaux et contes des poètes françois des XI, XII, XIII, XIV et XVe siècles, tirés des meilleurs auteurs, publiés par Barbazan. Nouvelle édition, augmentée et revue sur la manuscrits de la Bibliothèque impériale, par M. Méon, Paris, Warée, 1808, 3 t., xxii + 465, xiv + 467, xxxii + 514 p. (ici t. 3, p. 238-244) [GB: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4][IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4]
      Réimpression:
      • Genève, Slatkine Reprints, 1976
    • Recueil général et complet des fabliaux des XIIIe et XIVe siècles imprimés ou inédits, publiés avec notes et variantes d'après les manuscrits par MM. Anatole de Montaiglon et Gaston Raynaud, Paris, Librairie des bibliophiles, 1872-1890, 6 t. (ici t. 1, p. 238-244, no XXII; t. 2, p. 301-304) [Gall: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6] [GB: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6] [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6]
      Réimpressions:
      • Genève, Slatkine, 1973;
      • New York, Burt Franklin (Burt Franklin Research and Sources Work Series, 47), 1975
    • Choix de fabliaux publié par Guy Raynaud de Lage, Paris, Champion (Les classiques français du Moyen Âge, 108), 1986, 152 p. (ici p. 47-53)
      Comptes rendus: K. Baldinger, dans Zeitschrit für romanische Philologie, 102, 1986, p. 648. [DZ] — P. Ménard, dans Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, 49, 1987, p. 460-461. — G. Roques, dans Revue de linguistique romane, 51, 1987, p. 281-282.
      Édition d'après le ms. C.
    • Nouveau recueil complet des fabliaux (NRCF), publié par Willem Noomen et Nico van den Boogaard, avec le concours de H. B. Sol, Assen et Maastricht, Van Gorcum, t. 4, 1988, xxv + 478 p. (ici p. 279-300 et 424-430)
      Comptes rendus: A. J. Holden, dans The Modern Language Review, 86:1, 1991, p. 200-201. [Jstor] DOI: 10.2307/3732139 — Roy J. Pearcy, dans Speculum, 66:1, 1991, p. 213-215. [Jstor] DOI: 10.2307/2864005
    • Fabliaux érotiques. Textes de jongleurs des XIIe et XIIIe siècles. Édition critique, traduction, introduction et notes par Luciano Rossi avec la collaboration de Richard Straub. Postface de Howard Bloch, Paris, Librairie générale française (Le livre de poche, 4532. Lettres gothiques), 1992, 546 p. (ici p. 119-135)
    Traductions modernes
    Voir la liste complète jusqu'en 1988 dans l'éd. Noomen.
    • en français:
      • Fabliaux ou contes, fables et romans du XIIe et du XIIIe siècle, traduits ou extraits par Legrand d'Aussy. Troisième édition, considérablement augmentée, éd. Antoine-Augustin Renouard, Paris, Renouard, 1829, 5 t. (ici t. 4, p. 18-23) [GB: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5] [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5]
        Compte rendu: Raynouard, dans Journal des savans, 1830, p. 195-204.
        Éditions antérieures:
        • Fabliaux ou contes du XIIe et XIIIe siècle, traduits ou extraits d'après divers manuscrits du tems; avec des notes historiques et critiques, et les imitations qui ont été faites de ces contes depuis leur origine jusqu'à nos jours, éd. Pierre-Jean-Baptiste Legrand d'Aussy, Paris, Eugène Onfroy, 1779, 3 t., cxiii + 416, [iii] + 431, [iii] + 468 p. [GB: t. 1, t. 2, t. 3] [IA: t. 1, t. 2, t. 3]
        • Fabliaux ou contes, du XIIe et du XIIIe siècle, fables et roman du XIIIe siècle, traduits ou extraits d'après plusieurs manuscrits du tems; avec des notes historiques et critiques, et les imitations qui ont été faites de ces contes depuis leur origine jusqu'à nos jours. Nouvelle édition, augmentée d'une dissertation sur les troubadours, éd. Pierre-Jean-Baptiste Legrand d'Aussy, Paris, Eugène Onfroy, 1781, 5 t. [GB: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5] [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5]
        Extrait.
      • Contes pour rire. Fabliaux des XIIIe et XIVe siècles traduits par Nora Scott, Paris, Union générale d'éditions (10/18, 1147), 1977, 254 p. (ici p. 233-236)
      • Rossi et Straub 1992 (voir sous Éditions modernes)
    Études
    • di Francia, Letterio, « Alcune novelle del Decameron illustrate nelle fonti », Giornale storico della letteratura italiana, 49, 1907, p. 201-298. [GB] [IA] [HT]
    • Foulon, Charles, « Le thème du berceau dans deux contes populaires du Moyen Âge: Gombert et les deux clercs de Jean Bodel, Le meunier et les deux clercs d'auteur inconnu », Littérature savante et littérature populaire. Bardes, conteurs, écrivains. Actes du sixième congrès national, Rennes, 23-25 mai 1963. Société française de littérature comparée, Paris, Didier (Études de littérature étrangère et comparée, 49), 1965, p. 183-187.
    • Heffernan, Carol F., « Chaucer's Miller's Tale and Reeve's Tale, Boccaccio's Decameron and the French fabliaux », Italica, 81:3, 2004, p. 311-324.
    • Lange, Marius, Vom fabliau zu Boccaccio und Chaucer: ein vergleich zweier fabliaux mit Boccaccios "Decamerone" IX. 6 und mit Chaucers "Reeves Tale", Hamburg, Friederichsen, de Gruyter (Britannica, 8), 1934, 155 p.
    • Ménard, Philippe, « Les sources françaises d'un conte de Boccace: Decameron (IX 6) », Boccaccio e le letterature romanze tra Medioevo e Rinascimento. Atti del convegno internazionale "Boccaccio e la Francia" (Firenze-Certaldo, 19-20 maggio 2003, 19-20 maggio 2004), éd. S. Mazzoni Peruzzi, Firenze, Alinea, 2006, p. 113-133.
    • Morosini, Roberta, « La "bele conjointure" e il gioco degli incontri nel Decameron IX 6 », Romance Languages Annual, 9, 1998, p. 260-265.
    • Olson, Glending, « The Reeve's Tale and Gombert », The Modern Language Review, 64:4, 1969, p. 721-725. [Jstor] DOI: 10.2307/3723911
    • Varnhagen, Hermann, « Die Erzählung von der Wiege (Chaucer's Reeve's Tale) », Englische Studien, 9, 1886, p. 240-266. [GB] [IA: ex. 1, ex. 2] [HT]
  12. Pastourelles

    Titre: 
    Date: 
    Langue:Français
    Genre:Pastourelle
    Forme:Vers
    Contenu: 
    Incipit: 
    Explicit: 
    Manuscrits
    Éditions modernes
    • Romances et pastourelles françaises des XIIe et XIIIe siècles publiées par Karl Bartsch = Altfranzösische Romanzen und Pastourellen herausgegeben von Karl Bartsch, Leipzig, Vogel, 1870, xvi + 400 p. [GB] [IA]
    • Brasseur, A., « Les pastourelles de Jehan Bodel », Arras au Moyen Âge: histoire et littérature, éd. Marie-Madeleine Castellani et Jean-Pierre Martin, Arras, Artois Presses Université (Langue et littérature françaises), 1994, p. 257-303.
    Traductions modernes
    Études
Rédaction: Laurent Brun
Compléments: Jacques E. Merceron, Evelio Miñano Martínez, Serena Modena, Bernard Ribémont et Géraldine Toniutti
Dernière mise à jour: 5 novembre 2017