logo arlima

Le dit dou florin

Œuvre de Jean Froissart

Bibliographie

Titre:Le dit dou florin (ms. B, inc. et expl.; éd. Fourrier); Le dit du florin
Date:1389
Langue:Français
Genre:Dit
Forme:492 octosyllabes
Contenu:À un florin qu'il retrouve au fond de sa bourse le poète-narrateur fait part de la perte fâcheuse de quarante francs qu'il a subie à Avignon. C'est l'occasion de rappeler tous ceux qui ont protégé le poète. En guise de réparation du dommage subi, le florin suggère à son propriétaire de demander à quatre de ses amis (Bureau de la Rivière, le comte de Sancerre, le dauphin d'Auvergne et le vicomte d'Acy) de lui donner chacun dix francs en échange du poème.
Incipit:Ci aprés s'ensieut le dit dou florin.
Pour bien savoir argent desfaire,
si bien qu'on ne le scet refaire,
rapiecier ne remettre ensamble,
(car tel paour a que tous tramble…
Explicit:… aussi a fait Gerars d'Obies,
qui pas n'a jué aux oublies:
« Autant vaudront au Jugement
estront de chien que marq d'argent! »
Manuscrits
  1. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 830, f. 213ra-217ra (B) [⇛ Description]
Éditions anciennes
Éditions modernes
  • Œuvres complètes de Froissart. Poésies, publiées par M. Aug. Scheler, Bruxelles, Devaux, 1870-1872, 3 t. (ici t. 2, p. 220-234 et 452-455) [Gallica: t. 1, t. 2, t. 3] [GB: t. 1, t. 2, t. 3] [IA: t. 1, t. 2, t. 3]
    Dictionnaires: DEAF FroissS; TL Froiss. P
    Compte rendu: Gaston Paris, dans Romania, 5, 1876, p. 115-119. [GB] [HT] [IA: ex. 1, ex. 2]
  • Jean Froissart, Dits et débats. Introduction, édition, notes, glossaire par Anthime Fourrier, avec en appendice quelques poèmes de Guillaume de Machaut, Genève, Droz (Textes littéraires français, 274), 1979, 340 p.
    Comptes rendus: J. Monfrin, dans Romania, 101, 1980, p. 429. — G. Roques, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 96, 1980, p. 685. — Jacques Lemaire, dans Scriptorium, 35:1, 1981, p. 168-169. — N. Wilkins, dans French Studies, 36, 1982, p. 186-187.
Traductions modernes
Études
  • Dauphant, Clotilde, « L'art du détail autobiographique dans la poésie de Jean Froissart: le voyage en Béarn dans Le dit dou florin », Froissart à la cour de Béarn. L'écrivain, les arts et le pouvoir, éd. Valérie Fasseur, Turnhout, Brepols (Texte, codex et contexte, 7), 2009, p. 159-177.
  • Zingesser, Eliza, « The value of verse: storytelling as accounting in Froissart's Dit du florin », MLN, 125:4, 2010, p. 861-872. DOI: 10.1353/mln.2010.0002
  • Zink, Michel, « Le temps, c'est de l'argent. Remarques sur le Dit du florin de Jean Froissart », "Et c'est la fin pour quoy sommes ensemble": hommage à Jean Dufournet, professeur à la Sorbonne: littérature, histoire et langue du Moyen Âge, éd. Jean-Claude Aubailly et al., Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 25), 1993, t. 3, p. 1455-1464.
Permalien: https://arlima.net/no/9180


Voir aussi:
> Wikidata: Q121160260
> IRHT: Jonas: oeuvre/11489
Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
Rédaction: Laurent Brun
Compléments: Voir la liste complète
Dernière mise à jour: 2 novembre 2022

Signaler une erreur ou une omission:

Courriel  Courriel

Mastodon    Facebook    Twitter/X