Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
logo arlima

Tristan

Oeuvres mettant en scène Tristan

  1. allemandes:
  2. anglaises:
  3. espagnoles:
  4. françaises:
  5. italiennes:
  6. norroises:

Bibliographie générale

Répertoires bibliographiques
  • Freymond, E., et E. Wechssler, Kritischer Jahresbericht über die Fortschritte des Romanischen Philologie, 1, 1890, p. 408-414, 426-427; 3, 1891-1894, 2e moitié, p. 167-173; 4, 1895-1896, 2e moitié, p. 395-397.
  • Röttiger, W., Der heutige Stand der Tristanforschung, Programm des Wilhelm-Gymnasiums zu Hamburg, 1897.
  • Sneyders de Vogel, « Tristan et Iseut d'après les publications récentes », Neophilologus, 1, 1915, p. 81-87.
  • Van Dam, Jan, « Tristanprobleme », Neophilologus, 15, 1930, p. 18-34, 88-105, 183-201.
  • Küpper, Heinz, Bibliographie zur Tristansage, Jena, Diederichs (Deutsche Arbeiten der Universität Köln, 17), 1941, 127 p.
    Compte rendu: J. Horrent, dans Revue belge de philologie et d'histoire, 23, 1944, p. 357-363.
  • Shirt, D. J., The Old French Tristan Poems: A Bibliographical Guide, London, Grant and Cutler (Research Bibliographies and Checklists, 28), 1980, 186 p.
  • Vielliard, Françoise, et Jacques Monfrin, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge de Robert Bossuat. Troisième supplément (1960-1980), Paris, Centre national de la recherche scientifique, 1986-1991, 2 t., xii + 1136 p. (ici t. 1, p. 269-295, nos 2870-3181)
    Dictionnaires: DEAF Boss2
    Compte rendu: T. 1: Geneviève Hasenohr, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 146:1, 1988, p. 194-195. [Pers]
Recueils
  • Lacy, Norris J., éd., Early French Tristan Poems, Cambridge et Rochester, Brewer (Arthurian Archives), 1998, 2 t. (T. 1: Beroul, Tristan, éd. et trad. ang. Norris J. Lacy; Les Folies Tristan, éd. et trad. ang. Samuel N. Rosenberg. — T. 2: Thomas, Tristan, éd. et trad. ang. Stewart Gregory; The Carlisle Fragment of Thomas, Tristan, éd. et trad. ang. Ian Short; Marie de France, Chèvrefeuille, éd. et trad. ang. Richard O'Gorman; Tristan Rossignol et Tristan Menestrel, éd. et trad. ang. Karen Fresco).
Traductions modernes
  • en français:
    • Le roman de Tristan et Iseut, renouvelé par Joseph Bédier, Paris, Sevin et Rey, [1900], 284 p.
      Version constituée d'extraits traduits de diverses versions de l'histoire de Tristan et Iseut. Cette version a ensuite été traduite dans de nombreuses langues.
    • Tristan et Iseult, renouvelé en français moderne d'après les textes des XIIe et XIIIe siècles par René Louis, Paris, Librairie générale française (Le livre de poche, 1306), 1972, xvi + 304 p.
      Réimpressions:
      • 1974
      • 1976
      • 1988
      • 1990
      • 1994
      • 1998
      • 2001
      • 2005
      Version constituée d'extraits traduits de diverses versions de l'histoire de Tristan et Iseut.
    • Le mythe de Tristan et Iseut, avec "Tristan et Iseut" par Michel Cazenave établi d'après les manuscrits des XIIe et XIIIe siècles et présentation, dossier, bibliographie par Marie-Noëlle Toury, Paris, GF Flammarion (GF, 1133), 2000, xxxvi + 318 p.
    • Le roman de Tristan par Thomas suivi de "La folie Tristan" de Berne et "La folie Tristan" d'Oxford". Traduction, présentation et notes d'Emmanuèle Baumgartner et Ian Short avec les textes édiés par Félix Lecoy, Paris, Champion (Champion Classiques. Moyen Âge, 1), 2003, 447 p.
      Compte rendu: Takeshi Matsumura, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 121:2, 2005, p. 287-289. *
Généralités
  • Barteau, Françoise, Les romans de Tristan et Yseut. Introduction à une lecture plurielle, Paris, Larousse (Larousse Université), 1972.
  • Blakeslee, Merritt R., « Tristan the trickster in the Old French Tristan poems », Cultura neolatina, 44, 1984, p. 167-190.
  • Blakeslee, Merritt R., Love's Masks: Identity, Intertextuality and Meaning in the Old French Tristan Poems, Cambridge, Brewer, 1989.
    Compte rendu: Brent Pitts, dans The French Review, 65:4, 1992, p. 639-640.
  • Bonafin, Massino, « Le maschere del trickster (Tristano et Renart) », L'immagine riflessa, 9:1-2, 2000, p. 181-196.
  • Bossert, A., La légende chevaleresque de Tristan et Iseult. Essai de littérature comparée, Paris, Hachette, 1902, vi + 280 p. [IA]
  • Bouchard, Mawy, « L'adultère poétique de Tristan et Iseut. Ou comment le roman "autorise" le mensonge », La passion des lettres. Études de littérature médiévale et québécoise en hommage à Yvan Lepage, éd. Pierre Berthiaume et Christian Vandendorpe, Ottawa, David (Voix savantes, 26), 2006, p. 41-59.
  • Branca, Daniela, « L'evoluzione del romanzo arturiano e i romanzi italiani di Tristano », Studi di letteratura francese, 1, 1967, p. 141-146.
  • Branca, Daniela, I romanzi italiani di Tristano e la Tavola Ritonda, Firenze, Olschki (Università di Padova. Pubblicazioni della Facoltà di lettere e filosofia, 45), 1968.
    Compte rendu: C. Margueron, dans Romania, 91, 1970, p. 135-136.
  • Brault, Gérard, « Le coffret de Vannes et la légende de Tristan au XIIe siècle », Mélanges offerts à Rita Lejeune, Gembloux, Duculot, 1969, p. 653-668.
  • Bromiley, Geoffrey N., Thomas's "Tristan" and the "Folie Tristan d'Oxford", London et Wolfeboro, Grant and Cutler (Critical Guides to French Texts, 61), 1986, 97 p.
  • Bromiley, Geoffrey, « Tristan rossignol: the development of a text », Arthurian Studies in Honour of P. J. C. Field, éd. Bonnie Wheeler, Cambridge, Brewer, 2004, p. 49-62.
    Compte rendu: Sally L. Burch, dans Medium Aevum, 75:1, 2006, p. 146-147. * [ASE, ASP]
  • Buschinger, Danielle, éd., La légende de Tristan au Moyen Âge. Actes du colloque des 16 et 17 janvier 1982, Université de Picardie, Centre d'études médiévales, Göppingen, Kümmerle (Göppinger Arbeiten zur Germanistik, 355), 1982.
  • Buschinger, Danielle, « L'adaptation des romans courtois en Allemagne. Un exemple: le thème de Tristan », The Spirit of the Court: Selected Proceedings of the Fourth Congress of the International Courtly Literature Society (Toronto 1983), éd. Glyn S. Burgess et Robert A. Taylor, Cambridge, Brewer, 1985, p. 90-109.
  • Buschinger, Danielle, éd., Tristan et Iseut, mythe européen et mondial. Actes du colloque des 10, 11 et 12 janvier 1986, Göppingen, Kümmerle (Göppinger Arbeiten zur Germanistik, 474), 1987, 426 p.
  • Buschinger, Danielle, Tristan allemand, Paris, Champion (Essais sur le Moyen Âge, 59), 2013, 360 p.
  • Cahné, C., Le philtre et le venin dans "Tristan et Iseut", Paris, Nizet, 1975, 92 p.
  • Cazenave, Michel, Le philtre et l'amour: la légende de Tristan et Iseut, Paris, Corti, 1969, 175 p.
  • Cazenave, Michel, La subversion de l'âme: mythanalyse de l'histoire de Tristan et Iseut, Paris, Seghers (L'esprit jungien, 3), 1981, 287 p.
  • Chocheyras, Jacques, Tristan et Iseut: genèse d'un mythe littéraire, Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 36), 1996, 266 p.
  • Cigni, Fabrizio, « Tristano e Isotta nelle letterature francese e italiana », Tristano e Isotta. La fortuna di un mito europeo, éd. M. Dallapiazza, Trieste, Edizioni Parnaso, 2003, p. 29-129.
  • Corbellari, Alain, « La mythologie indo–européenne et le mythe tristanien », Vox romanica, 52, 1993, p. 133-146.
  • Corbellari, Alain, « Entre philologie et wagnérisme: Le Roman de Tristan et Iseut à la croisée des mouvements littéraires », Le Moyen Âge en 1900, Ateliers, 26, 2000, p. 37-44.
  • Corbellari, Alain, « Le rendez-vous épié de Tristan et Iseut », Die Sprachen der Liebe = Langages de l'amour, éd. Walter Lenschen, Bern, Peter Lang, 2000, p. 219-232.
  • Corbellari, Alain, « Joseph Bédier: (d') écrire la passion. L'écriture et la fortune du Roman de Tristan et Iseut », La trace médiévale et les écrivains d'aujourd'hui, éd. Michèle Gally, Paris, Presses universitaires de France (Perspectives littéraires), 2000, p. 107-120.
  • Corbellari, Alain, « Tristan et Iseut chez les Celtes ou la tentation de la pureté dans quelques adaptations tristaniennes post-bédiéristes », Cahiers de recherches médiévales, 11, 2004, p. 73-82.
  • Crépin, André, et Wolfang Spiewok, éd., Tristan-Tristrant. Mélanges en l'honneur de Danielle Buschinger à l'occasion de son 60e anniversaire, Greifswald, Reineke-Verlag (Wodan, 66; Reihe 3: Tagungsbände und Sammelschriften, 37; Greifswalder Beiträge zum Mittelalter, 53), 1996, xxxiv + 556 p.
  • Delbouille, Maurice, « Cercamon n'a pas connu Tristan », Studi in onore di Angelo Monteverdi, Modena, Società tipografica editrice modenese, 1959, t. 1, p. 198-206.
  • Delbouille, Maurice, « Le premier Roman de Tristan », Cahiers de civilisation médiévale, 5, 1962, p. 273-286. [Pers] [Acad] DOI: 10.3406/ccmed.1962.1233
  • Del Monte, A., Tristano, Napoli, 1952.
  • Deutschbein, Max, Studien zur Sagengeschichte Englands. I. Theil: Die Wikingersagen. Hornsage, Haveloksage, Tristansage, Boevesage, Guy of Warwicksage, Cöthen, Schulze, 1906, xii + 264 p. [IA]
    Compte rendu: Johan Vising, dans Kritischer Jahresbericht über die Fortschritte der romanischen Philologie, 10, 1906, II, p. 113-115. [GB] [IA] [HT]
  • Doggett, Laine E., Love Cures: Healing and Love Magic in Old French Romance, University Park, Pennsylvania State University Press (Penn State Romance Studies), 2009, x + 291 p.
    Édition antérieure:
    • Doggett, Laine E., Magic and Healing: Representations of Female Folk Knowledge in Old French Romance, Ph. D. dissertation, University of North Carolina, Chapel Hill, 1997, viii + 258 p. [PQ]
  • Duval, Amaury, « Fragments de poèmes sur Tristan, fils de Méliadus, roi de Léonnois », Histoire littéraire de la France, Paris, Firmin Didot; Paris, Treuttel et Wurtz, t. 19, 1838, p. 687-704. [GB] [IA]
  • Ertzdorff, Xenja von, et Rudolf Schulz, éd., Tristan und Isolt im Spätmittelalter: Vorträge eines interdisziplinären Symposiums vom 3. bis 8. Juni 1996 an der Justus-Liebig-Universität Gießen, Amsterdam, Rodopi (Chloe, 29), 1999, 590 p.
  • Eusebi, Mario, « Reliquie del Tristano de Thomas nella Tavola Ritonda », Cultura neolatina, 39, 1979, p. 39-62.
  • Foehr-Janssens, Yasmina, La jeune fille et l'amour. Pour une poétique courtoise de l’évasion, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 249), 2010, 223 p.
    Comptes rendus: Laurence Mathey-Maille, dans Le Moyen Âge, 117:3, 2011, p. 658-659. DOI: 10.3917/rma.173.0651 — Vanessa Obry, « Portraits de fugueuses: une relecture des récits courtois du XIIe siècle », Acta fabula, 12:4, 2011, s. p. [www]
  • Fouquet, Doris, Wort und Bild in der mittelalterlichen Tristantradition. Der älteste Tristanteppich von Kloster Wienhausen und die textile Tristanüberlieferung des Mittelalters, Berlin, Schmidt (Philologische Studien und Quellen, 62), 1971, 199 p.
  • Frappier, Jean, « Structure et sens du Tristan: version commune, version courtoise », Cahiers de civilisation médiévale, 6, 1963, p. 255-280 et 441-454. [Pers] [Acad] DOI: 10.3406/ccmed.1963.1274 10.3406/ccmed.1963.1285
  • Fryckstedt, Olov, « Tristan och Isolde, den välkända berättelsen, men hur väl känd är den? », Kungl. Humanistiska vetenskaps-samfundet i Uppsala, Årsbok, 1999, p. 97-124.
  • Fryckstedt, Olov, et Erik Rankka, « Tristans galenskap: en fransk dikt från 1190-talet », Kungl. Humanistiska vetenskaps-samfundet i Uppsala, Årsbok, 2000, p. 5-50.
  • Gaffney, Phyllis « Iseut la (dumb) blonde: the portrayal of the queen in the Folies Tristan », Romania, 113, 1992-1995, p. 401-420.
  • Golther, Wolfgang, Die Sage von Tristan und Isolde. Studie über ihre Entstehung und Entwicklung im Mittelalter, München, Kaiser, 1887, viii + 124 p. [GB] [IA]
  • Golther, W., « Der name Tristan », Zeitschrift für romanische Philologie, 12, 1888, p. 524-525. [DZ] [GB] [Gall] [IA]
  • Golther, Wolfgang, Tristan und Isolde in den Dichtungen des Mittelalters und der neuen Zeit, Leipzig, Hirzel, 1907, [iii] + 465 p. [IA]
  • Grigoriu, Brînduşa, "Amor" sans "desonor": une pragmatique pour Tristan et Yseult, Craiova, Editura universitaria (Études françaises), 2013, 303 p.
    Compte rendu: Colette Van Coolput-Storms, dans French Studies, 69:2, 2015, p. 228-229. [OJ] DOI: 10.1093/fs/knv009
  • Guerrieri-Crocetti, La leggenda di Tristan nei più antichi poemi francesi, Genova et Milano, 1950.
  • Harf, Laurence, « Tristan détristianisé. Du Tristan en prose (XIIIe siècle) au Nouveau Tristan de Jean Maugin (1554) », Nouvelle revue du XVIe siècle, 2, 1984, p. 5-22.
  • Heller, Bernard, « L'épée symbole et gardienne de chasteté », Romania, 36, 1907, p. 36-49. [Pers] [GB] [Gall] [IA: ex. 1, ex. 2] [HT] DOI: 10.3406/roma.1907.4936
  • Heller, Bernard, « L'épée symbole et gardienne de chasteté (supplément) », Romania, 37, 1908, p. 162-163. [Pers] [GB] [IA: ex. 1, ex. 2] [HT] DOI: 10.3406/roma.1908.5004
  • Hofer, S., « Die Komposition des Tristanromans », Zeitschrift für romanische Philologie, 65, 1949, p. 257-288.
  • Huchet, Jean-Charles, Tristan et le sang de l'écriture, Paris, Presses universitaires de France (Le texte rêve), 1990, 127 p.
  • Jeay, Madeleine, Le commerce des mots. L'usage des listes dans la littérature médiévale (XIIe–XVe siècles), Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 241), 2006, 552 p.
    Compte rendu: Karin Becker, dans Romanische Forschungen, 121, 2009, p. 398-401.
  • Jonin, Pierre, Les personnages féminins dans les romans français de Tristan au XIIe siècle: étude des influences contemporaines, Gap, Ophrys (Publication des Annales de la Faculté des Lettres, Aix-en-Provence. Nouvelle série, 22), 1958, 528 p.
  • Kay, Sarah, « The Tristan story as chivalric romance, feudal epic and fabliau », The Spirit of the Court: Selected Proceedings of the Fourth Congress of the International Courtly Literature Society (Toronto 1983), éd. Glyn S. Burgess et Robert A. Taylor, Cambridge, Brewer, 1985, p. 185-195.
  • Kelemina, Jakob, Untersuchungen zur Tristansage, Leipzig, Avenarius (Teutonia, 16), 1910, ix + 82 p. [HT] [IA]
    Compte rendu: G. Schoepperle, dans Romania, 40, 1911, p. 114-119. [Pers] [GB] [Gall] [IA: ex. 1, ex. 2] [HT]
  • Kelemina, J., Geschichte der Tristansage nach den Dichtungen des Mittelalters, Wien, Hölzel, 1923, xiii + 232 p.
    Compte rendu: F. Desonay, dans Revue belge de philologie et d'histoire, 4, 1925, p. 458-462.
  • Kiss, Kornélia, « Tristan, fils de la mer », La joie des cours. Études médiévales et humanistes, éd. Krisztina Horváth, Budapest, Elte Eötvös Kiadó, 2012, p. 77-86. [eltereader.hu]
  • Kleinheinz, Christopher, « Tristan in Italy: the death or rebirth of a legend », Studies in Medieval Culture, 5, 1975, p. 145-158.
  • Korompay, Klára, « L'anthroponymie de la Hongrie médiévale et le Roman de Tristan », Dialogue des cultures courtoises, éd. Emese Egedi-Kovács, Budapest, Collège Eötvös József ELTE, 2012, p. 173-192.
  • Lacroix, Daniel, « Les enfances de Tristan dans les œuvres dérivées du Tristan de Thomas: Gottfried, saga norvégienne, Sir Tristrem », PRIS-MA, 13:1, 1997, p. 59-80.
  • Legros, Huguette, « Quand Tristan réécrit son histoire... », Remembrances et resveries. Hommage à Jean Batany, Orléans, Paradigme, 2006, p. 29-40.
  • Leith, Edward Tyrrell, On the Legend of Tristan: Its Origin in Myth and its Development in Romance, Bombay, Education Society's Press, 1868, 35 p. [IA]
  • Liborio, Mariantonia, « La logique de la déception dans les romans de Tristan et Iseut », Annali dell'Istituto universitario orientale. Sezione romanza, 23, 1981, p. 151-163.
  • Linder, Olivier, « Tristan tragi-comique. Le Tristan de Léonois d'Armand Silvestre (1897) », Le Moyen Âge en jeu, éd. Séverine Abiker, Anne Besson et Florence Plet-Nicolas, Pessac, Presses universitaires de Bordeaux (Eidôlon, 86), 2009, p. 239-250.
  • Lot, Ferdinand, « Celtica », Romania, 24, 1895, p. 321-338. [Pers] [GB] [Gall] [IA] [HT] DOI: 10.3406/roma.1895.5885
  • Lot, Ferdinand, « Un faux Tristan wurtembergeois en 807 », Romania, 35, 1906, p. 596-597. [Pers] [GB] [Gall] [IA] [HT] DOI: 10.3406/roma.1906.4921
  • Machta, Insaf, Poétique de la ruse dans les récits tristaniens français du XIIe siècle, Paris, Champion (Essais sur le Moyen Âge, 48), 2010, 384 p.
    Comptes rendus: Caroline Foscallo, « La ruse comme clef de (re)lecture des récits tristaniens », Acta fabula, 12:7, 2011. [www] — Courtney J. Wells, dans The Medieval Review, 11.09.25. [www] — Muriel Ott, dans Perspectives médiévales, 34, 2012, s. p. [revues.org]
  • Méla, Charles, La reine et le Graal. La conjointure dans les romans du Graal, de Chrétien de Troyes au "Livre de Lancelot", Paris, Seuil, 1984, 479 p.
  • Mergell, B., Tristan und Isolde, Ursprung und Entwicklung der Tristansage des Mittelalters, Mainz, 1949.
  • Michon, Patricia, La légende de Tristan et Yseut dans l'Occident médiéval: étude comparée des textes ibériques et européens, thèse de doctorat, Université de Paris IV-Sorbonne, 1987, 342 p.
  • Newstead, Helaine, « The tryst beneath the tree: an episode in the Tristan legend », Romance Philology, 9, 1955-1956, p. 269-284.
  • Newstead, Helaine, « The equivocal oath in the Tristan legend », Mélanges offerts à Rita Lejeune, Gembloux, Duculot, 1969, t. 2, p. 1077-1085.
  • Nosrat, Shahla, Tristan et Iseut et Wîs et Râmîn: origines indo-européennes de deux romans médiévaux. Préface de Philippe Walter; avant-propos de Thierry Revol, Paris, L'Harmattan (Critiques littéraires), 2014, 412 p.
  • Padel, O. J., « The Cornish background of the Tristan stories », Cambridge Medieval Celtic Studies, 1, 1981, p. 53-81.
  • Panvini, B., La leggenda di Tristano e Isolda. Studio critico, Firenze, 1951.
  • Paris, Gaston, « Note sur les romans relatifs à Tristan », Romania, 15, 1886, p. 597-602. [Pers] [GB] [Gall] [IA] [HT] DOI: 10.3406/roma.1886.5943
  • Paris, Gaston, « Romans en vers du cycle de la Table ronde », Histoire littéraire de la France, Paris, Imprimerie nationale, t. 30, 1888, p. 1-270. (ici p. 19-22) [GB] [IA]
  • Paris, Gaston, Poèmes et légendes du Moyen-Âge, Paris, Société d'édition artistique (Les idées, les faits et les œuvres), 1900, viii + 269 p. (ici p. 113-180) [HT] [IA]
  • Pastré, Jean-Marc, « Tristan musagète », Europäische Literaturen im Mittelalter. Mélanges en l'honneur de Wolfgang Spiewok à l'occasion de son 65e anniversaire, éd. Danielle Buschinger, Greifswald, Reineke (Wodan, 30; Greifswalder Beiträge zum Mittelalter, 15), 1994, p. 321-331.
  • Pastré, Jean-Marc, « Les métamorphoses de Tristan », Tristan-Tristrant. Mélanges en l'honneur de Danielle Buschinger à l'occasion de son 60e anniversaire, éd. André Crépin et Wolfang Spiewok, Greifswald, Reineke-Verlag (Wodan, 66; Reihe 3: Tagungsbände und Sammelschriften, 37; Greifswalder Beiträge zum Mittelalter, 53), 1996, p. 409-422.
  • Pastré, Jean-Marc, « Héros civilisateur et transferts culturels dans les romans de Tristan », Prologues et épilogues dans la littérature du Moyen Âge, Bien dire et bien aprandre, 19, 2001, p. 181-190.
  • Pastré, Jean-Marc, « Traversées maritimes et géographie du mythe dans les romans de Tristan », Mondes marins du Moyen Âge. Actes du 30e colloque du CUER MA, 3, 4 et 5 mars 2005, éd. Chantal Connochie-Bourgne, Aix-en-Provence, Publications de l'Université de Provence (Senefiance, 52), 2006, p. 367-376. [OE]
    Compte rendu: S. Menegaldo, dans Cahiers de recherches médiévales, Comptes rendus, 2006. [Rev]
  • Patera, Teodoro, « Tristano o il terzo ignoto: il funzionamento del modello eroico nella costruzione del personaggio », L'immagine riflessa, 23, 2014, p. 61-94.
  • Pitts, Brent, « Commerce, memory, and composition in the French poems of Tristan », Medieval Perspectives, 4-5, 1989-1990, p. 150-160.
  • Pitts, Brent, « Toward a poetics of memory in the French Tristan poems », Postscript: Publication of the Philological Association of the Carolinas, 7, 1990, p. 69-78.
  • Pomel, Fabienne, « Partis-pris et enjeux didactiques autour du texte médiéval au collège: la voile noire et la mort de Tristan et Iseut dans deux manuels (1984/2010) », Perspectives médiévales, 36, 2015, n. p. [Rev]
  • Regalado, Nancy Freeman, « Tristan and Renart: two tricksters », L'Esprit Créateur, 16, 1976, p. 30-38.
  • Ribard, Jacques, « Quelques réflexions sur l'amour tristanien », La légende de Tristan au Moyen Âge. Actes du colloque des 16 et 17 janvier 1982, Université de Picardie, Centre d'études médiévales, éd. Danielle Buschinger, Göppingen, Kümmerle (Göppinger Arbeiten zur Germanistik, 355), 1982, p. 69-79.
  • Roncaglia, Aurelio, « La statua d'Isotta », Cultura neolatina, 31, 1971, p. 41-67.
  • Schoepperle, Gertrud, Tristan and Isolt: A Study of the Sources of the Romance, Frankfurt, Baer; London, Nutt (New York University Ottendorfer Memorial Series of Germanic Monographs, 3-4), 1913, 2 t., xv + 590 p. [IA: t. 1, t. 2]
    Compte rendu: Ferdinand Lot, dans Romania, 43, 1914, p. 126-135. [Pers] [Gall] [IA] [HT]
  • Stein, Peter K., Tristan-Studien, éd. Ingrid Bennewitz, Beatrix Koll et Ruth Weichselbaumer, Stuttgart, Hirzel, 2001, 520 p.
  • Trindade, W. Ann, « "Plusieurs ont conté et dit...": concepts of authorship in the medieval Tristan poems », Medieval Codicology, Iconography, Literature and Translation: Studies for Keith Val Sinclair, éd. Peter Rolfe Monks et D. D. R. Owen, Leiden, New York et Köln, Brill (Litterae textuales), 1994, p. 214-222.
  • Van D'Elden, Stephanie Cain, Tristan and Isolde: Medieval Illustrations of the Verse Romances, Turnhout, Brepols, 2016, viii + 462 p.
  • Varvarò, Alberto, « La teoria dell'archetipo tristaniano », Romania, 88, 1967, p. 34-39.
  • Vinaver, E., « The love potion in the primitive Tristan romance », Medieval Studies in Memory of Gertrude Schoepperle Loomis, London, Milford, 1927, p. 75-88.
  • Walter, Philippe, Le gant de verre: le mythe de Tristan et Yseut, La Gacilly, Artus, 1990, 339 p.
  • Weaver, Elissa, « Tristan studies in Italy », Tristania, 4:1, 1978, p. 4-14.
  • Weber, Hubert, Chrestien und die Tristandichtung, Bern, Lang (Europäische Hochschulschriften. Reihe 13: Französische Sprache und Literatur, 32), 1976, 126 p.
  • Wind, B. H., « Les versions françaises du Tristan et les influences contemporaines », Neophilologus, 45, 1961, p. 278-286.
  • Zambon, Francesco, « Tantris o il narratore sciamano », Medioevo romanzo, 12, 1987, p. 307-328.
  • Zenker, Rudolf, « Zum Ursprung der Tristansage », Zeitschrift für romanische Philologie, 35, 1911, p. 715-731. [Gall] [IA]
  • Zenker, R., « Die Tristansage und das persische Epos von Wîs und Râmin », Romanische Forschungen, 29, 1911, p. 321-369. [IA] [HT]
    Compte rendu: G. Schoepperle, dans Romania, 40, 1911, p. 114-119. [Pers] [GB] [Gall] [IA: ex. 1, ex. 2] [HT]
Rédaction: Samuel N. Rosenberg et Laurent Brun
Compléments: Irène Fabry-Tehranchi et Serena Modena
Dernière mise à jour: 4 octobre 2017