Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
logo arlima

Mystère

Voir aussi: Théâtre

Liste des mystères et auteurs de mystères

Bibliographie

Répertoires bibliographiques
  • Bossuat, Robert, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge. Second supplément (1955-1960), Paris, Librairie d'Argences (Bibliothèque elzévirienne. Nouvelle série: Études et documents), 1961, 132 p. (ici p. 110-111, nos 8035-8046)
    Compte rendu: Martin Wittek, dans Scriptorium, 16:2, 1962, p. 405, no 735. [Pers]
  • Runnalls, Graham A., Études sur les mystères: un recueil de 22 études sur les mystères français, suivi d'un répertoire du théâtre français du Moyen Âge et d'une bibliographie, Paris, Champion (Varia, 14), 1998, 503 p.
  • Runnalls, Graham A., Le corpus du théâtre religieux français du Moyen Âge, 1998. [www]
  • Runnalls, Graham A., Les mystères français imprimés, Paris, Champion (Bibliothèque du XVe siècle, 61), 1999, 198 p.
  • Vielliard, Françoise, et Jacques Monfrin, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge de Robert Bossuat. Troisième supplément (1960-1980), Paris, Centre national de la recherche scientifique, 1986-1991, 2 t., xii + 1136 p. (ici t. 2, p. 907-918, nos 8165-8232)
    Dictionnaires: DEAF Boss2
    Compte rendu: T. 1: Geneviève Hasenohr, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 146:1, 1988, p. 194-195. [Pers]
Recueils
  • Mystères inédits du quinzième siècle, publiés pour la première fois, avec l'autorisation de M. le Ministre de l'Instruction publique, par Achille Jubinal, d'après le MSS. unique de la Bibliothèque Ste.-Geneviève, Paris, Téchener, 1837, 2 t., lii + 397, xix + 411 p. [GB: t. 1, t. 2] [IA: t. 1, t. 2]
  • Drames liturgiques du Moyen Âge (texte et musique) par E. de Coussemaker, Paris, Didron, 1861, xix + 350 p. [GB] [IA]
    Édition antérieure
  • Le théâtre français avant la Renaissance, 1450-1550, mystères, moralités et farces, précédé d'une introduction et accompagné de notes pour l'intelligence du texte par M. Édouard Fournier. Deuxième édition, Paris, Laplace, Sanchez et Cie, [1872], vii + 462 p. [Gall]
    Édition antérieure
    Réimpression
Études
  • Brooks, N. C., « Notes on performances of French mystery plays », Modern Language Notes, 39, 1934, p. 276-279.
  • Carnahan, David Hobart, The Prologue in the Old French and Provençal Mystery, New Haven, Tuttle, Morehouse and Taylor Company, 1905, 200 p. [IA]
  • Gangler-Mundwiler, Dominique, « Les diableries nécessaires. Le rôle des scènes diaboliques dans l'action des mystères de la Passion », Mélanges de littérature du Moyen Âge au XXe offerts à Mademoiselle Jeanne Lods, professeur honoraire de littérature médiévale à l'École normal supérieure de jeunes filles, par ses collègues, ses élèves et ses amis, Paris, École normale supérieure de jeunes filles (Collection de l'École normale supérieure de jeunes filles, 10), 1978, t. 1, p. 249-268.
  • Hamblin, Vicki L., Saints at Play: The Performance Features of French Hagiographic Mystery Plays, Kalamazoo, Medieval Institute Publications, 2012, xvi + 256 p.
  • Jeanroy, A., « Sur quelques sources des mystères français de la Passion », Romania, 35, 1906, p. 364-378. [Pers] [GB] [Gall] [IA] [HT] DOI: 10.3406/roma.1906.4900
  • Jodogne, Omer, « La structure des mystères français », Revue belge de philologie et d'histoire, 42:3, 1964, p. 827-842. [Pers] DOI: 10.3406/rbph.1964.2527
  • Jodogne, Omer, « La tonalité des mystères français », Studi in onore di Italo Siciliano, Firenze, Olschki (Biblioteca dell'Archivum romanicum, Serie 1: Storia, letteratura, paleografia, 86), 1966, t. 1, p. 581-592.
  • Julleville, L. Petit de, Histoire du théâtre en France. Les mystères, Paris, Hachette, 1880, 2 t., [iv] + 459, [iv] + 648 p. [GB: t. 1, t. 2] [IA: t. 1, t. 2]
  • Lebègue, Raymond, « La vie d'un ancien genre dramatique: le mystère », Hélicon, 2, 1939, p. 216-224.
  • Le Roy, Onésime, Études sur les mystères, monumens historiques et littéraires, la plupart inconnus, et sur divers manuscrits de Gerson, y compris le texte primitif français de l'Imitation de J.-C., récemment découvert, Paris, Hachette, 1837, xxiv + 520 p. [GB] [IA]
  • Mazouer, Charles, « Le regain du genre des mystères dans la première moitié du XXe siècle », Le Moyen Âge en jeu, éd. Séverine Abiker, Anne Besson et Florence Plet-Nicolas, Pessac, Presses universitaires de Bordeaux (Eidôlon, 86), 2009, p. 251-261.
  • Poewe, Julius, Sprache und Verskunst der Mystères inédits du XV. siècle (abgedruckt von A. Jubinal, Paris, 1837), Halle, Kaemmerer, 1900, 95 p. [GB] [IA]
  • Roy, Émile, Le mystère de la Passion en France du XIVe siècle au XVIe siècle. Étude sur les sources et le classement des mystères de la Passion accompagnée de textes inédits: "La Passion d'Autun", "La Passion bourguignonne de Semur", "La Passion d'Auvergne", "La Passion secundum legem debet mori", Dijon, Damidot, Nourry, Rey et Venot; Paris, Champion et Rousseau (Revue bourguignonne, 13:3-4 et 14:3-4), 1903-1904, 2 t., [v] + xii + 123* + 514 p. [Gall] [IA: t. 1, t. 2]
    Comptes rendus: Ernest Langlois, Bibliothèque de l'École des chartes, 66, 1905, p. 313-318. [GB] [Gall] [IA] [Pers] — Marius Sepet, dans Romania, 34, 1905, p. 467-468. [Pers] [GB] [Gall] [IA: ex. 1, ex. 2] [HT] — A. Jeanroy, dans Journal des savants, 1906, p. 476-491. [Pers] [IA] — E. Stengel, dans Zeitschrift für französische Sprache und Litteratur, 29, 1906, p. 165-190. [DZ] [Jstor] [GB] [IA] [HT] — Hermann Suchier, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 31, 1907, p. 626-629. [GB] [Gall] [IA]
    Réimpression
  • Runnalls, Graham A., « When is a mystère not a mystère? Titles and genres in medieval French religious drama », Tréteaux, 2, 1980, p. 23-28.
  • Runnalls, Graham A., « Le mystère français: un drame romantique? », Esperienze dello spettacolo religioso nell'Europa del Quattrocento. Convegno di studi, Roma, 17-20 giugno 1992, Anagni, 21 giugno 1992, éd. M. Chiabò et F. Doglio, Roma, Torre d'Orfeo, 1993, p. 225-244.
  • Runnalls, Graham A., « Les mystères de la Passion en langue française: tentative de classement », Romania, 114, 1996, p. 456-516.
  • Runnalls, Graham A., « Le personnage dans les mystères à la fin du Moyen Âge et au XVIe siècle: stéréotypes et originalité », Bulletin de l'Association d'études sur la Renaissance, l'humanisme et la réforme, 44, 1997, p. 11-26. [www] DOI: 10.3406/rhren.1997.2107
  • Runnalls, Graham A., « Les mystères à Paris et en Île-de-France à la fin du Moyen Âge. L'apport des actes notariés », Romania, 119, 2001, p. 113-169.
  • Runnalls, Graham A., Les mystères dans les provinces françaises (en Savoie et en Poitou, à Amiens et à Reims), Paris, Champion (Bibliothèque du XVe siècle, 66), 2003, 311 p.
    Comptes rendus: Peter Happé, dans European Medieval Drama, 8, 2004, p. 213-216. — Alan Hindley, dans Medium Aevum, 73:1, 2004, p. 169-170. * [ASE, ASP] — Volker Mecking, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 121:4, 2005, p. 743-744.
  • Runnalls, Graham A., « La confrérie de la Passion et les mystères. Recueil de documents relatifs à l'histoire de la confrérie de la Passion depuis la fin du XIVe jusqu'au milieu du XVIe siècle », Romania, 122, 2004, p. 135-201. [Pers] DOI: 10.3406/roma.2004.1317
  • Salvat, Joseph, « Mystères en Occitanie », Dictionnaire des lettres françaises: le Moyen Âge, éd. Geneviève Hasenohr et Michel Zink, Paris, Fayard, 1992, p. 1051-1054.
    Réimpr.: Paris, Fayard (La Pochothèque), 1994.
  • Servet, Pierre, « Le Credo dans les mystères: dire, lire ou montrer? », Les mondes théâtraux autour de Guillaume Coquillart (XVe siècle), éd. Jean-Frédéric Chevalier, Langres, Guéniot (Hommes et textes en Champagne), 2005, p. 115-134.
  • Sondheimer, Isaak, Die Herodes-Partien im lateinischen liturgischen Drama und in den französischen Mysterien, Halle a. S., Niemeyer (Beiträge zur Geschichte der romanischen Sprachen und Literaturen, 3), 1912, viii + 179 p. [HT]
    Compte rendu: O. Glöde, dans Literaturblatt für germanische und romanische Philologie, 36, 1915, col. 339-340. [IA] [HT]
Rédaction: Laurent Brun
Dernière mise à jour: 3 juin 2017